Récit de la course : Trail du Pic Saint-Michel 2008, par flapi38

L'auteur : flapi38

La course : Trail du Pic Saint-Michel

Date : 1/6/2008

Lieu : Lans En Vercors (Isère)

Affichage : 1050 vues

Distance : 15km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

90 autres récits :

La vie en rouge...

Départ groupé ce matin (oizzo, Zeb, NicNic38, Bibiche et Flapi38) pour rejoindre le départ du trail du pic St Michel. Le rouge est à la mode aujourd'hui, il y une bonne quarantaine de Kikourou présent pour ce trail organisé par Béné et samontreto. Petite minute de silence en souvenir de nos disparus.


Départ des filles en premier, et lâchage des garçons en chasse 15 minutes plus tard, sympa comme motivation ;-)
Ca part très vite comme d'habitude sur un chemin goudronné, avant de rapidement bifurquer dans les sentiers de montagne. Je fais gaffe à ne pas trop laisser monter le cardio. Le profil de la course indique 1000D+ sur les 7,5 premiers kilomètres (1063 sur les 14,9kms), ça va grimper.

Je fais un bout de chemin avec Zeb, qui accuse un peu le coup de la sortie de la veille, mais on peut le comprendre (Seyssinet-Moucherotte-Lans, aller retour). Le chemin se rétrécit, et bientôt se transforme en un petit sentier sous bois très sympathique, excepté que c'est un peu boueux et bien caillouteux.Heureusement, il ne pleut pas aujourd'hui, et ne pleuvra pas de la journée.

A la sortie du bois devant le mur à grimper, je sens qu'un petit gel me ferait du bien....

Fichtre, ça impressionne quand même, mais y faut y aller. Je me lance dans le pentu (bien fait de prendre les bâtons, merci coach), et lâche petit à petit Zeb grâce à ma fraicheur toute relative.

Arrivée au col, et alors que je crois être au bout, je m'apercois que le pic est en fait le long de l'arête un peu plus loin, et qu'il reste encore de la grimpette. On croise plein de randonneurs qui s'écartent obligeamment pour nous laisser le passage.

Il y a quelques portions où j'arrive même à courir. Je pète le feu moi aujourd'hui.

Enfin, le sommet....un petit bisou à Denise, une petite photo des nuages sur Grenoble, et c'est reparti dans la descente. Fouillouillouille, c'est raide de raide.

Finalement, je vais aussi utiliser les bâtons à la descente sans trop de soucis, malgré la trouille de me casser la binette. Je me lâche bien et parvient à remonter sur Yayoun. Mais, pourquoi je la suis moi ??? Elle fait le sanglier en dehors du chemin, et se prend même une bonne gamelle.

Une petite coupe et me revoilà sur le single ou je peux dévaler un peu plus vite.

Les bonnes sensations disparaissent peu à peu, et je me retrouve avec un petit coup de mou sur la partie plus roulante. Le castor est à peine 100m devant moi, et ça fait un petit moment que je me rapproche, mais là, je ne tiens plus le rythme. En plus, je fais une erreur de ravito. A la place de prendre un gel, il me vient une envie de barre de céréales (ben oui, ça arrive ). Résultat, je manque de m'étouffer en essayant de la manger alors que le souffle me fait défaut, et en plus, c'est beaucoup moins efficace à court terme.
Mais bon, quand on n'a plus de cerveau....

Bref, adieu castor, je te laisse filer pour cette fois ci...

Je vais galérer un chouia sur la fin du parcours. Heureusement que c'est majoritairement en descente, encore que les petites remontées sont bien tuantes. Je n'ai plus de jus pour les relances. Zeb me rattrape presque à l'arrivée, et me trainera jusqu'à la fin.

Merci du coup de main, qui me permet de finir bien cramé avant les 2h30 de mon objectif (2h22).

Bilan: Presque début de crampes sur la toute fin du parcours, l'entrainement commence à payer, vu comme j'ai donné. Il  ne me reste plus qu'à muscler un peu mes cuisses d'huitres pour me hisser plus haut plus vite. Beau parcours, qui devrait s'allonger l'année prochaine, ce qui sera un vrai plaisir.

La remise des prix ne se faisant qu'à l'arrivée du dernier, je pars me restaurer un bout, et taper la conversation à droite à gauche. Un petit bout d'étirement, et je me change.


Après la remise des prix, on sort 3/4 tables, et on fait le grand pique nique Kikourou. Chacun à amener un petit quelque chose. C'est très convivial. On discute des prochaines courses. On compare nos expériences. Bibiche nous annonce son départ prochain pour la nouvelle Calédonie. Aussitôt arrivé, aussitôt parti, bonne chance à toi...Donne de tes nouvelles

Sur le coup de 16h00, on range le tout. Il reste un paquet de bouteilles d'alcool, d'ailleurs seules les bières et les jus de fruit sont parties, c'est beau le sport...

Et, on part boire un petit café à Lans, histoire de prolonger encore un peu ces bons moments. Vers 18h00, c'est le retour vers Grenoble, très satisfait de ce petit week-end.

Un grand bravo à Béné et samontreto pour cette magnifique journée. Un grand merci aux bénévoles pour leurs sourires et leurs encouragements. Vivement l'année prochaine......

 

4 commentaires

Commentaire de Davidou le minou posté le 05-06-2008 à 13:09:00

Bravo Flapi. C'est toujours un plaisir de te voir et de discuter avec toi. La prochaine faut vraiment que je reste plus longtemps pour échanger avec vous tous.
Merci pour ce récit, c'est toujours sympa de voir comment les autres ont vécu leur course.

A bientôt :-)

David.

Commentaire de L'Castor Junior posté le 05-06-2008 à 21:29:00

Merci pour le CR, Philippe, et pour l'offre de toit que j'ai finalement déclinée ;-))
La prochaine fois, tu viens t'entraîner la veille avec le frangin : tu verras, c'est l'idéal pour descendre comme un chef le lendemain :p

Commentaire de LtBlueb posté le 05-06-2008 à 22:17:00

Bravo pour ta course et ton récit mon grand ! Au fait.... je t'attends toujours pour le café :)))

Commentaire de le_kéké posté le 07-06-2008 à 09:07:00

Bravo pour ta course Philippe, je profite encore un peu de ton manque d'expérience dans la dicipline pour être encore devant mais je suis pas sur que ça dur encore bien longtemps avce les progrés que tu fais.
En tout cas c'est toujours très sympa de te croiser et j'espère pour moi que tu vas pas devenir le maillon fort des NicNic brothers ...

A+

Philippe el kéké des alpes

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.29 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !