Récit de la course : Trail La Voglanaise - 13 km 2015, par BOUK honte-du-sport

L'auteur : BOUK honte-du-sport

La course : Trail La Voglanaise - 13 km

Date : 2/5/2015

Lieu : Voglans (Savoie)

Affichage : 1556 vues

Distance : 14.2km

Objectif : Pas d'objectif

34 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

88 autres récits :

"Trail de",.. Euh non, "Course nature de la Voglanaise"



"Trail de",.. Euh non, "Course nature de la Voglanaise"

 

 

 

 

 

Suite de l’année de la rédemption du Bouk, oui, oui, nous parlons de l’an de grâce 2015.

 

Pas beaucoup de courses proposées dans notre jolie région, en cause le pont du 1er Mai ! A dire vrai je n’en recense même que deux :

  • La traditionnelle Ronde du Muguet, 10 kms archi-plats, parfaits pour un chrono bitume, à Fontaine (38)
  • Le Trail du Nivolet-Revard, et en l’occurrence se tiennent conjointement le Trail du Malpassant ou le Trail la Course-nature de la Voglanaise à Voglans (73)

 

Finalement ce sont les impératifs du samedi qui choisissent pour moi : ce sera le 13 kms de la Voglanaise, avec un parcours bien connu puisque couru deux fois lors de mes 2 participations passées au Trail du Malpassant.


 Rien à voir : des nanas s'entraînent avec le Lutin, sacré Lutin



Il y aura quand même une petite originalité, à savoir que le parcours sera inverse à celui de d’habitude (enfin du km 3.5 au km 11, les autres étant le fameux tronçon pénible pour sortir de Voglans !).

 


 

Arrivé sur place, parking fastoche, retrait du dossard (il ne doit rester que 6 dossards non pris !), et premier problème (si on peut appeler ça un problème) : on a été gâté !! Et j’ai ni l’envie, ni le temps de retourner à ma voiture, je fais donc le tri, charge mon camelbag des choses à conserver et jette le reste !

 

OUI, j’ai un camel, pour UNE fois j’ai lu le règlement et même si ce ne sont que 13 kms il faut couverture de survie et eau, je sais qu’on est bippé dans le SAS de départ et ne prend donc pas de risque !


 Rien à voir : ô surprise, l'institutrice de CM1 d'Ejouvin

est venue voir le départ de la course

 


D’ailleurs, une fois bippé je file à l’arche et vois des (terme NON PEJORATIF) cadets néophytes enjamber la barrière et leur indique gentiment qu’il est préférable s’ils veulent être classés d’aller se faire bipper à l’entrée ! Il s’agit de deux jeunes cadets garçon + fille + ce qui semble être leur père. Chose agréable, en revenant se positionner ils me remercieront ! De rien mes amis ! Enfin « amis », pour le moment…

 

Alors que nous sommes bien 500 coureurs dans le SAS (participants de la Voglanaise + le Malpassant), même réflexion que la semaine dernière, pas beaucoup de têtes bien connues. Ah si, ce coureur qui ressemble à Ron Perlman que j’ai déjà dû voir quelque part, puis, divine surprise qui fait écho à la mini-déception de la semaine dernière, c’est PHILIPPE8474 qui est présent ! Lui c’est un peu notre Dude isérois mais côté Haute-Savoie !!


Ce bon vieux Ron


Tiens, Anna FROST dite Frosty cherche encore le Dude parti courir dans la PAMPA



Et ô hasard il retrouve un gars croisé à la fin de l’UTV 2014 ! Bref, on a bien fait de se lever lol. D’autant plus que (suite de l’introduction, Bouk, tu crains...), à 5h et à 6h j’étais pris de violentes nausées. Indigestion ? Bref, à la fois je maudissais le système de pré-inscription, mais pour autant je me disais « il FAUT se faire violence, on est TOUJOURS ravi après coup », ou encore « déjà un DNS en 2015 à Méaudre, ça suffit » et à 7h30 et un kiwi plus tard tout allait bien.

 


Bref… PAN

 

Ouf, le rang s’élargit, on connait le parcours ça commence d’emblée, après 125m de plat par 1 km à 1 km 500 de montée bitumée. Je me revois essayer de tenir le rythme de boblastar avec son t-shirt TEAM EPINE 73 voici deux ans déjà ! Et là, énorme surprise, le Philippe8474 que j’idéalise certainement un peu trop est juste devant !!

 

La suite du récit montrera que j’ai payé le prix fort de ma naïveté, puis finalement que pas tant que ça (phrase à relire car pas évidente à saisir, j’en conviens volontiers et reste ouvert à la discussion).

 


Bref

 

Après avoir longtemps peser le pour et le contre, je vais rejoindre Philippe !! De toutes façons, je peux bien me griller, je n’ai personne oh non personne à fumer aujourd’hui.

 

Et km0.6, stupeur : QUI nous dépasse tel un chamois, tranquille, semblant faire du fartleck au milieu de nous, lui, avec toujours la même tenue, notre Michel Riondet de Savoie, oui, Martin Kuashev !! Un dernier popo avant la course lui a-t-il fait rater le départ ? Toujours est-il que je l’encourage vigoureusement (et ridiculement) ce qui le fait (miracle) sourire !

 

Il terminera 11ème du Malpassant, tout est dit… !!!

 


Suite de la montée, Philou n’est pas bien loin, mais ça nous remonte de tout bord ! Dont le cadet du départ… Je sens le piège il ne tiendra pas bien longtemps gnak gnak… Euh, et s’il tenait en fait ? Sois humble p’tit Bouk !

 

Enfin km1.5 dernier raidard, certains trichent entre ceux qui n’ont PAS PRIS D’EAU (ce que j’aurai bien fait au demeurant...) et ceux qui ont déjà sorti les fuck*** bâtons (interdits avant Mery !!), on en termine de cette montée et nous voici au bord de l’autoroute… Bon, il fait beau et il fait chaud bien qu’il ne soit que 9h !!

 

Descente et relance, ça me remonte sauf le Philou qui est beau enfermé dans sa bulle, la casquette vissée mais pas à l’envers ce coup-ci, il est vraiment dans le dur cet homme !!

 


 

Cette photo le démontre, Caroline Wozniacki et Philippe ont un point commun évident : le regard  

 


D’autant que la descente quand même je ne dois pas trop me ridiculiser et tiens le rythme, me retournant et enjoignant le pépère à faire la jonction ! Ce qui est très con puisqu’on ne fait pas la même course…

 

Et de toutes façons, à la fin de la descente les quelques positions glanées sont aussitôt perdues sur le plat, comme d’habitude. Et km3, j’ai déjà mal aux jambes… Pfff… L’impression d’être vieux, mais vieux… Pourquoi cette souffrance ? (euh, Bouk, on est au kil3….) Pourquoi, pourquoi la forme, la vitesse ne reviennent-ils toujours pas ? Ne devrais-je pas faire une VRAIE coupure ?


Même Akinator ne trouve pas la réponse 



Bref, Bouk en mode keskejfouslà… Et dans les faux-plats des km4 et km5, une fois encore, comme sur nombre d'autres courses, je mets le clignotant… et perds 50 places facile ! D’abord j’encourage Philippe qui, sagement, fait sa course ! Puis je zieute chacun des 50 coureurs qui me reprennent, jusqu’à ce que ce soit… oui, la cadette du départ !! Bravo Bouk pour l’expérience, ça sert à tchi !!!

 

On arrive à Méry, Km6, la dernière fois que j’y suis passé c’était pour la dernière sortie de 2014 avec Mazbert Numa et Corne pour le passage des 50'000 D+ ! Bon, de jour je reconnais pas trop enfin voilà ! Je pensais aussi voir la Corne mais bon, vaut mieux pas qu’il voit le lamentable traileur que je suis sur le moment, et en fait il fait mumuse avec les coureurs du glorieux parcours long !!

 

Surprise, je n’ai pas regardé le parcours mais je ne m’attendais pas à commencer à monter ?? On est pourtant au Km6, j’en viens à me demander si je n’ai pas louper la bifurcation mais non, ouf, c’est un peu plus haut !

 

Autre (mauvaise) surprise, à la bifurcation je pensais voir tout le monde prendre le chemin du Malpassant, bah non, le gros des troupes du moment est sur la Voglanaise ! Pfff

 

Et l’on attaque un single que je crois connaître en visualisant mentalement la carte IGN, on doit surement rejoindre la (vraie) montée du Malpassant et là-haut, seulement là-haut on bifurquera.

 

Et en plus…

En plus…

 

Ca va MIEUX ! Si l’on m’avait dit à ce moment de la course que les 6 kms qui allaient venir allaient être les meilleurs de cette année sportive, franchement…

 

On monte en procession, queue-leu-leu, je suis derrière un rouge et un bleu, et devant eux : la cadette ! Allez on a compris que c’était devenu mon objectif du jour !

 

Le bleu se sent bien et finalement dépasse tout le monde sans trop trop creuser, moi j’accroche le rouge, on dépasse la cadette en faisant croire qu’on est costaud… Puis j’entends moins de bruit derrière, et tente de jeter un œil : TU PARLES la cadette est à 15m, et il y a bien du monde derrière elle !! Pffff

 

Elle est interminable en plus cette montée dis !!!

 

Enfin j’entends la bénévole de la bifurcation, et mon comparse aussi puisqu’il relance avant la relance, j’en fais de même on doit vite s’échapper il y a du peuple derrière !

 

Et là je reconnais !! Une piste 4x4 pendant un bout de temps, on est tranquille jusqu’à la remontée finale vers Voglans il faut envoyer !!

 

Je dépasse mon coureur rouge et allonge la foulée, il ne s’en laisse pas conter et reste au contact ! Soit. Le coureur bleu se retourne à maintes reprises et pour cause, on veut revenir hé hé !

 

On arrive aux deux lacets, le rouge me fait l’extérieur (!!!), soit, j’ai compris que tu partais à la chasse tout seul lol ! On reprend le bleu, et la prochaine proie est… le cadet du départ !! Hou que ça m’irait ça, d’avoir été derrière la cadette puis de finir devant les deux ! Mais la fin sera encore plus heureuse

 

Et on intègre le single de la forêt, bien technique au début avant d’être complètement boueux, là l’expérience fait la différence (ça rime, je suis le Ronsard du Trail) puisque le cadet met le clignotant pour laisser passer le rouge puis ma pomme ! Hou que je chéris mes Mizuno qui contrôlent la glisse à merveille !!

 

Km9 fin du single on remonte un coureur en noir tandis qu’un type en short de surfer (oui oui !) arrive en trombe !! Un vrai DF selon la définition Larousse de JuCB ! Mais là le Bouk sort une vieille arme…

 

Oui car au Fournet se situe notre seul ravito, et là j’applique ma technique relue l’autre jour sur le récit 2014 de la Chatvoyarde de Philippe8474 : je SAUTE le ravito ce qui me permet de glaner quelques précieuses places et surtout du temps car je DOIS creuser sur mes cadets !

 

Je fais mon effort mais ça va pas vite, et le coureur en noir me remonte vite fait, on papote même, « sacrément technique la descente hein ! », « ouais, enfin pensons aux autres car nous, encore, on est passé dans les premiers ! », puis il s’éloigne, encore un méchant pistard lol, et dans son sillage mon coureur rouge me remonte et passe aussi.

 

Non.

NON.

NON BOUK.

NON NON NON BOUK.

Il faut les accrocher !!!

 

Je reste donc au contact des deux, et dans la descente qui suit le coureur en noir n’eenvoie pas la sauce, QUE TCHI moi j’allonge avec le coureur rouge et prend même la tête ! On a du champ, je reconnais le coin et vois que les prochains coureurs, enfin plutôt le binôme de devant est plutôt loin, essayons de préserver au max notre position actuelle. Par contre on va arriver au km10, le trail ne peut pas faire 13 kms !!!

 

Sur le plat je fais l’effort pour rester au contact de mon coureur rouge qui m’emmène bien ! L’impression d’être à 13 km/h, que c’est bon… Je lâche finalement un peu de terrain, le coureur en noir est bien en retrait, la descente a fait du bien ! Sauf que… Devant un jeune en noir a calé ! Enfin mieux, il s’est arrêté (lacets ?) et est reparti, bluff total je le dépasse et mieux, rejoins le coureur rouge, décidément on est inséparable !!

 

Je prends même un relais, quel luxe.

 

Arrive le km11.5 et la montée bitumée contigüe à l’autoroute, je ne me cale que sur moi-même et garde une petite foulée. Devant qui est au loin ? RON PERLMAN !!!

 

C’est quand même trop marrant la course à pied, au départ je n’ai repéré que Philippe, les cadets et Ron et ce sont eux 4 qui, au milieu de 700 coureurs, auront animé ma course !! Et ironie de l'histoire de la course au saucisson, j'avais fumé Ron dans le final du Cross des Sources de Varces en Mars 2014.



L'histoire est un éternel recommencement (Varces 2014 Indy-Bouk vs RON)

 

Et avant le pont il se retourne, t’inquiètes t’as quand même de la marge ! Par contre moi…

 

Je passe sous le pont et on attaque le dernier mur, le coureur rouge m’a rejoint mais ne me dépasse pas, le jeune en noir nous a rejoint aussi !

 

Et finalement km12.5 et sommet de la montée je ne peux relancer, les deux comparses y arrivent cependant, merde, et repartent de plus belle ! Je repars enfin mais avec 30m de retard.

 

Point négatif : c’est trop con de finir comme ça après avoir mené le train

Point positif : derrière il n’y a personne + je vais finir sereinement + ça aurait pu être pire dis donc gros bouk

 

Sauf que…

 

UBUESQUE et totalement crazy like a fool, un final comme

dans le temps quand Bouk remontait les gens dans les final finaux voyez plutôt :

Dès le début de la descente bitumée je vois bien qu’ils sont prenables, j’allonge et les rejoins ! Lacet du Km13, le jeune lâche de suite, mon fidèle coureur rouge non, lui c’est plus compliqué, allez on se serrera certainement la pince après l’arrivée mais là c’est chacun pour soi on a un dossard merde !!

 

Et dans le chemin caillouteux qui suit je fonce je fonce je fonce !!

 

Re-passage bitumé, c’est ok pour le coureur rouge et je me dis « trop dommage finalement il m’en aura fallu un poil plus pour avoir Ron aussi » !

 

SEULEMENT

SEULEMENT

 

Le DERNIER raidillon est une mini-rivière pleine de galets et de boue, et que fait Ron, il descend telle une traileuse dans Arfeuille !! MA CHANCE ! MA VEINE ! Je descends à balle et prend tous les risques je suis juste eu-pho-ri-que (le dernier km sera couru en 3’’55 ça ne m’est pas arrivé depuis combien de temps ??), passe à balle et déboule en bas de Voglans bien devant !!

 

Les 200 derniers mètres sont parcourus avec un sourire qui en dit long, « que » 14 kms mais que de moments magiques, entre la joie/la déprime/le fighting spirit/le dénouement inattendu, oui on peut le dire le Trail c’est du HARLEM COBEN puissance 10 !!

 

J’en arrive donc à une inespérée 42ème place (soit du 18% on va croire que je suis allé voir le Dr Butnik) en 1’24’’26 malgré un terrible passage à vide !


La cure continue… La suite c’est

  • la Chambottine pour une sortie choc
  • le Trail du Pic Saint-Loup pour voir ce que valent les héraultais
  • l’enchaînement des manches 2 & 3 du DTTN 2015 le Trail des Coulmes et la Foulée des Géants

 

 

Reese Whiterspoon se réjouit de retrouver un soupçon de mieux

chez le Bouk (mais reste consciente que rien n’est acquis dans ce sport)

34 commentaires

Commentaire de elnumaa[X] posté le 04-05-2015 à 06:36:01

putain 18% on va exiger un control anti-dopage ;-) !!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 04-05-2015 à 16:15:08

Vous pouvez allez vérifiez, je ne suis pas allez consultez le Docteur Butnik !!

Commentaire de stphane posté le 04-05-2015 à 07:12:45

... Le pouvoir des carottes râpées et de la salade sur le Bouk est impressionnant... Manque plus maintenant que tu te mettes au jus d orange pressé et boummm tu fais un carton au prochain dttn !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 04-05-2015 à 16:15:40

Il faut procéder par étape, je viens d'intégrer les amandes et les kiwis ;-)

Commentaire de Philippe8474 posté le 04-05-2015 à 09:21:58

Ahlalalala la gloire!!! je suis dans un récit du Bouk! C'est au moins comme si j'étais dans un épisode de "Marc et Sophie"!!!
Bien cool ce départ commun!

" le Philippe8474 que j’idéalise certainement un peu trop" ... c'est clair!!!

Pour les pensées d'Akinator, j'étais à peu près dans ses pensées aussi/ keske je fous là, c'est plat, j'avance pas, c'est chiant, je reviendrais plus sur ces trails où y a trop de plats, et blablabla... Et puis paf après ça revient, le vieux moteur est enfin en température et on peut commencer à se faire plaisir!

Purée par contre grâce à toi je sais que j'ai au moins un regard de tueur!!!

Pour la technique des ravitos, je l'ai aussi de nouveau utilisé sur le Malpassant et c'est pas mal (sauf les gars trop costaud qui te fument quand même !)... mais faut pas trop en parler ;-)

Au retour j'ai bien pensé à toi et j'ai pas pu lancer un "Marcher c'est mourir"... c'était vraiment raide, j'ai pas tenu :-(

En tout cas félicitation garçon pour ta course, un champion ne meurt jamais...

PS: je serais tes "adversaires" je commencerais vraiment à flipper... y vont courir en se faisant des torticolis !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 04-05-2015 à 16:16:40

Tu parles, tout le monde se tire vers le haut, le niveau augmente mais pas forcément ma position !! Enfin on verra, ce ne sera pas faute de s'être donné les moyens !

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 04-05-2015 à 09:32:30

Ça fait plaisir à lire et ça me fait penser que tout n'est pas perdu pour le lutin aussi. Merci petit Bouk pour cette leçon d'optimisme.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 04-05-2015 à 16:18:05

Non mais toi ô Lutin c'est gagné d'avance, ne serait-ce que grâce aux entraînements que tu donnes à tes pouliches !!
En plus tu es jeune retraité !
Euh...
Non, on me dit à l'oreillette que les jeunes retraités sont overbookés (ET C EST BIEN VRAI !!!)

Commentaire de the dude posté le 04-05-2015 à 11:17:32

Bien joué mec, comme quoi les efforts finissent par payer :)
Et même si Albacor s’entraîne avec les meilleurs (hum hum), il y aura un vrai combat aux Coulmes, je le dis depuis le début de l'année!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 04-05-2015 à 16:19:15

Moi qui t'aimais t’idolâtrais te priais soir après soir, je m'aperçois avec douleur ET stupéfaction que tu traines avec la pire racaille isèroise...
Je ne sais plus quoi penser !!

Commentaire de Albacor38 posté le 04-05-2015 à 19:24:30

Ah tiens on parle du Kéké... (qui est en forme lui aussi)

Commentaire de Namtar posté le 04-05-2015 à 15:10:53

Et bien cette année commence tout en progression ! Comme quoi la course à pieds c'est comme le vélo : ça ne s'oublie pas.

On se voit dimanche sur la chambottine alors ;)

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 04-05-2015 à 16:19:50

A dimanche, en espérant être devant !!
(je mettrais des bananes au ravito, et des peaux de bananes sur le parcours)

Commentaire de Le FaiZan posté le 04-05-2015 à 16:05:50

Bien joue bouk !!! Tu va les avoirs sauf moi bien sur !!! Lol
Nous aussi on sera à la chambottine , en tout cas la tomate !!!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 04-05-2015 à 16:20:21

Fais gaffe mon FaiZan toi je ne t'aurai pas mais il y a un Campingou qui est en train de rentrez dans la cour des grands !!

Commentaire de Jean-Phi posté le 04-05-2015 à 16:58:09

Moi je note que le trail c'est du Coben puissance 10 surtout narré par un bouk au sommet de sa forme qui est en plus le Ronsard du trail !!!
Put'*** 18% de 700 coureurs, c'est top ! La forme revient, c'est cool ça !!! Bravo !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 04-05-2015 à 22:11:04

Toi tu es adorable je te fais pleins de bisous !
(par contre je me suis mal exprimé 700 c'était malpassant+voglanaise, sur le petit parcours on était 240 je crois)

Commentaire de Marielle13 posté le 04-05-2015 à 19:06:44

bravo pour cette remonté épique et ce récit plein de suspense :-)

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 04-05-2015 à 22:11:40

Merci Marielle !
C'était devenu tellement rare... On savoure encore plus ! Et TomTheMachine il court encore ?

Commentaire de Albacor38 posté le 04-05-2015 à 19:23:27

Punaise on a réveillé le compétiteur qui sommeil en Bouk ! Au lieu de la jouer profil bas et de savourer la victoire avec modestie et discrétion on charrie, on moque, on chagne (pour les kikous Berrichons) et .... on risque de se prendre un tôle aux Coulmes ! :)

Chapeau Bas Bouk pour ton 18% qui m'interpelle !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 04-05-2015 à 22:13:16

Sauf que la corne a raison : la déchéance a démarré lors de la Chamberienne 2013...
Et depuis : que d'la daube !!
Je vais faire une raffarinade : la route est droite, mais la pente est forte !!

Commentaire de Le FaiZan posté le 04-05-2015 à 20:36:40

On verra au coulmes pour campingou !!! Même pas peur !!!

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 04-05-2015 à 22:13:42

T FOU

Commentaire de Chasse-Neige posté le 04-05-2015 à 21:44:09

Joli 18% Bouk, je crois que Buis est déja loin derrière !

Mais content qu'on se tire la bourre maintenant entre 30 et 45%, l'an dernier j'atteignais péniblement les 80%...

Plan Anti-Albacor aux coulmes, on fait pleuvoir s'il à les hokas !

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 04-05-2015 à 22:14:32

Rien n'est figé, on le sait... A suivre mon bon chasse-neige !

Commentaire de LutetienND posté le 05-05-2015 à 22:51:21

Quelle verve ! Mieux qu'un San Antonio ! merci pour ce CR qui m'a fait bien rire.

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 06-05-2015 à 08:44:34

Merci Lutetien !!

Commentaire de lisa38 posté le 07-05-2015 à 19:51:01

Quelle course Bouk is back !!! Allez le Bouk mets leur la pâtée 😀😀😀

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 10-05-2015 à 17:01:03

Merci Lisa et bravo pour ton Trail Matheysin mené à son terme !

Commentaire de danywill posté le 08-05-2015 à 14:58:25

félicitations ça fait plaisir pour toi ! et me remotive aussi !!!! car je suis tapé une hypo sur ma dernière sortie et foutu le moral dans les chaussettes... Je devais en être pour le festa trail mais une blessure de mon pote de montpellier assombri cette perspective.
Amateur de Myron Bolitar ?

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 10-05-2015 à 17:01:40

Entre autre pour Myron !
Le Festa Trail ça va être chouette !

Commentaire de ejouvin posté le 09-05-2015 à 23:26:14

Ma maitresse de CM1 n'avait pas une telle paire...
Mais de mémoire, tous les gamins en étaient amoureux. ;)

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 09-05-2015 à 23:30:00

Ah bah la voilà ta p'tite connerie (qui me va bien !!!)

Commentaire de ejouvin posté le 09-05-2015 à 23:31:39

Par contre, je ne sais pas comment tu as eu une photo de ma copine, je laisse le doute sur la dite photo ;)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.2 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !