Récit de la course : Marathon des Alpes Maritimes Nice - Cannes 2009, par petzel

L'auteur : petzel

La course : Marathon des Alpes Maritimes Nice - Cannes

Date : 8/11/2009

Lieu : Nice (Alpes-Maritimes)

Affichage : 645 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

77 autres récits :

Un trés bon moment

Bonjour à tous,

 Voici le récit de mon 2ième marathon. J'avais couru le marathon d'Annecy en Avril 2009 en 4h.

 Pour celui-ci, j'ai suivi une préparation qui devait me permettre de terminer en 3H30. Les 30mn gagnées par rapport à Annecy ne me semble pas trop ambitieux car j'avais fini trés facilement en Avril.

 Vendredi soir, nous arrivons à Nice avec mon épouse et mon petit dernier.

 Samedi matin, nous allons au village marathon pour retirer mon dossard. ET MERDE, j'ai oublié le mail de retrait de dossard à l'hotel. Fallait bien que j'oublie quelque chose... Je passe à un cybercafé pour en imprimer un exemplaire.

 Au village, on fait le tour de tous les stands et mon épouse prend de la doc du marathon de Rome en me disant: "Rome c'est super, on pourrait aller là-bas et tu pourrais faire le marathon". Euh, pourquoi pas, mais je peux aussi t'y emmener sans avoir à me taper les 42.195km de course ;-) Avant de partir du village, mon petit garçon danse avec l'écureuil de la Caisse d'Epargne. Ils cherchent des clients de plus en plus jeunes...

 Le soleil du matin se cache rapidement et la pluie tombe toute l'après-midi. A ce moment, je me dis que 10000 personnes espèrent ne pas avoir cet météo demain.

 Dimanche, c'est le grand jour. Réveil 5H20, et petit dej à l'hotel vers 6H en présence de plusieurs participants au marathon. 6h45 dans le tram, direction le départ. Les rues sont mouillées, mais il ne pleut plus...

 A 7h30, je suis dans le sas des 3H30 et il se remplit vite. J'ai hate de partir, comme toute le monde je crois et de vivre une 2ième expérience marathonienne. Notre meneur d'allure arrive; il a une superbe perruque rouge et semble trés sympa. Les vacanciers de l'hotel Negresco sont certainement tous déjà debout car la sono envoie du gros pour nous réchauffer. Payer si cher une suite et être réveiller à l'aube....

8h précises, c'est parti. Je n'ai même pas entendu le coup de feu et je déclenche mon chrono en passant l'arche de départ.

L'allure du meneur est trés régulière et on arrive au ravito des 5km en 25mn. J'avais pris une gourge pour ne pas m'arrêter avant le 15ième kilo car j'avais peur de la cohue aux ravitaillements mais j'ai du m'arrêter pour une pause technique...

Je rattrape le meneur après quelques centaines de mètres seulement et je me cale à sa hauteur. Il est toujours aussi régulier et souffle dans son siflet pour nous encourager. Vraiment trés sympa ce meneur.

La 1ère heure se passe super bien et les kilo s'enchainent toutes les 5mn et je prends un 1er gel au 15ième.

Dans la longue (trés longue) ligne droite avant Antibes nous doublons une équipe de pompiers qui se relaient pour pousser un jeune handicapé dans son fauteuil. Je me dis que ce sont des gens bien car sans eux ce jeune-homme ne pourrait pas participer à une telle course et à voir son sourire, il a l'air vraiment heureux. Bravo les gars, c'est chouette ce que vous faites ! 

 Un peu plus loin, nous apercevons sur le bord de la route, Clément d'Antibes, le fameux supporter de l'équipe de France aussi connu que son coq (les amateurs de foot comprendront). Il lance son fameux "Allez les bleus !!" et oui notre couleur d'allure était un drapeau bleu.

Avec la meute des 3H30, nous passons le semi en 1H45, pile poil dans les clous. Je me sens tellement bien que j'ai envie d'accélerer. Mais à quoi bon... L'ambiance dans le groupe et le meneur d'allure étant vraiment sympas, je préfère rester avec eux plutot que de gagner quelques mn à l'arrivée au risque de coincer plus loin.

Les 2 petites bosses se passent bien et peu après notre meneur appelle un gars qui vient de nous doubler. En fait il vient d'appercevoir Yohann Diniz, le champion du monde du 50km de marche en 2007. J'ai appris par la suite que Yohann a fait la 2ième moitié du marathon en marchant. Son allure et sa vitesse sont vraiment impressionnantes.

Nous passons le 30km en 2h30. Quelle régularité!

Puis c'est les 2 cotes du Cap d'Antibes. Notre meneur nous encourage. "Allez, on tire sur les bras et on monte jusqu'en haut". Ouf, c'est passé, mais je vois pas mal de personnes en difficulté.

Nous passons le 30km en 2h30. Quelle régularité!

La descente me fait un peu mal aux genous et je commence à sentir quelques douleurs aux jambes à partir du 34km. Je peine pendant 4km tout en restant accrocher au ballon bleu. Au 38, je me dis qu'il ne me reste plus que 20mn avant l'arrivée et cela me redonne du courage.

Notre meneur rameute ses troupes et nous encourage. Dans Cannes, il y a beaucoup de monde qui nous supporte et l'arrivée est maintenant trés proche.

Au moment ou je passe la ligne, mon chrono indique 3H30, contrat rempli. Je suis tellement content que j'en oublie de remercier le meneur d'allure qui aura vraiment fait un super boulot. Si quelqu'un le connait, je serais intéressé d'avoir ses coordonnées.

Je regarde à droite et à gauche pour chercher mon épouse, mon fils et mon bof qui avait aussi fait le déplacement. Je ne les vois pas mais soudain j'entends un énorme "PASCAL !!!!" C'est ma femme qui m'appelle. Je me dirige vers elle et à travers le grillage, je passe ma médaille autour du cou de mon petit garçon.

Ce fut encore un formidable moment. J'ai découvert la course à pied en début d'année (je dois avouer que je suis plutot un VTTiste ;)) et vraiment je ne le regrette pas. La prochaine fois, je prévois de rencontrer des kikourous pour partager de bons moments avec eux car à lire certains récits, l'ambiance kikoureuse semble excellente.

7 commentaires

Commentaire de chanthy posté le 12-11-2009 à 15:55:00

bravo pour le chrono
j'espère en faire autant pour mon 2ème marathon.
PS: le départ pour le 5km en 20',ça fait rapid non :) ?
au plaisir.

Commentaire de petzel posté le 12-11-2009 à 16:05:00

tu as raison chanthy. j'ai corrigé, suis passé au 5km en 25mmn ;-)

Commentaire de Japhy posté le 12-11-2009 à 17:24:00

bravo Petzel, quelle belle progression!

ça m'intéresse cette histoire de meneur sur ce type de parcours. Bon, moi je suis loiiiin derrière toi et j'avais des meneurs persos en la personne de copains ;))) , mais sur un marathon qui comporte un semi plat puis un semi assez vallonné, le meneur conserve quand même une allure très régulière de bout en bout? Y en a-t-il qui prévoit la plus grande difficulté de la seconde moitié et qui adapte le temps de la première en fonction?

Commentaire de CROCS-MAN posté le 13-11-2009 à 06:51:00

Bravo pour ta course et merci pour ton récit, c'est super quand tout se passe bien.

Commentaire de cat2513 posté le 15-11-2009 à 11:38:00

Bravo pour ta course, une bonne gestion ça paye toujours. Tes progrès dans cette discipline sont impressionnants.
Bonne continuation pour tes prochaines courses.

Commentaire de Ricola31 posté le 16-11-2009 à 19:16:00

Bravo, moi je suis parti devant le ballon et j'ai craqué sur la fin. Pour le prochain je retiens la leçon.

Commentaire de mysterjoe posté le 18-11-2009 à 13:59:00

bravo pour ce chrono merité, je suis egalement parti devant et je n'ai pu tenir jusqu'au bout, j'ai du te regarder passer avec envie, merci pour ton récit et bonne récuperation

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !