Récit de la course : Marathon des Alpes Maritimes Nice - Cannes 2009, par jess06

L'auteur : jess06

La course : Marathon des Alpes Maritimes Nice - Cannes

Date : 8/11/2009

Lieu : Nice (Alpes-Maritimes)

Affichage : 674 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

21 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

77 autres récits :

Au bout de moi même

Marathon des Alpes Maritimes : Nice -Cannes, tient tient, et si je me lançais dans l'aventure...Je consulte mon sportif de chéri et commence à lui en parler de plus en plus souvent...résultat : j'ai l'inscription au marathon offerte en cadeau de Noël 2008 et je pleure de joie ...Mes copines ne comprennent pas : tu es heureuse d'aller courir 42kms ??? Et bien oui, je suis heureuse parce que je veux relever le défi, parce que c'est chez moi ...moi qui a fait mon premier trail en Janvier 2008 et qui avant çà n'avait jamais fait de sport de ma vie, ma famille ne me reconnait plus et moi je me découvre...Maintenant il va falloir s'y tenir...

Premiére partie de l'année consacrée au trail: juin 2009, j'arrive au bout du marathon du mont blanc : ma joie est indescriptible, mon premier objectif est atteint...

Aprés un peu de repos, j'attaque ma prépa spécifique marathon concoctée par un ami qui me connait bien et qui sait que mon niveau est plutôt faible, mais il y croit alors je fonce...L'objectif est de faire moins de 05 heures...Je ne me suis jamais autant concentrée sur une course, trés consciencieuse dans mes entraînements . Mon chéri me booste, mais ne participera pas à mes séances : je veux y arriver toute seule. Alors je souffre, je trime, je m'entraîne et ne lâche rien...

Le temps du départ approche, malgré une entorse à trois semaines du jour J, l'entraînement c'est bien passé. Et puis j'ai bien écouté le médecin et ma cheville tiendra le coup, je le sais...La seule chose qui me rendra malheureuse c'est de ne pas avoir mon cher et tendre à mes côtés , pour des raisons professionnelles il est malheureusement à Kaboul...

Ca y est j'ai mon dossard, la pression est montée d'un cran, masi je n'attends qu'une seule chose le départ ...Mon cher et tendre me dit quand même de me calmer, nous ne sommes que jeudi ...Oui mais ça fait tellement longtemps que j'attends. Pourtant je sais que je vais avoir mal, que je n'aurais jamais été autant au bout de moi même, mais c'est justement tous ces sentiments qui me font avancer...

Aprés une trés agréable soirée entourée de kikous (au passage je salue Fleur qui est trés sympa...), nous rentrons chez maman avec Langevine et Tounik...La nuit se passe trés bien, et le matin , bizarrement je me sens vraiment bien. Deux appels de mon Chéri (il me faut au moins çà...) et puis mise en place de l'assistance. Ma petite famille n'en revient pas : la petite de la famille va courir 42 kms (euh enfin je vais essayer...)...Sur la promenade des anglais , l'ambiance est incroyable, c'est juste magique...que je suis heureuse d'être là...

Et voilà le moment tant attendu arrive : le départ est donné. Pour l'instant je cours aux côtés de Béné, nous allons rester ensemble un petit moment. Pour l'instant le rythme me convient, les kilométres défilent et moi je maintien l'allure qui me fera arriver dans mes objectifs...je n'en reviens pas : tout à l'air de bien se passer : je gére bien la nourriture, la boisson (et çà jusqu'à la fin...). béné va changer légérement de rythme, mais moi je retiens les conseils de mon chéri : gardes ton allure, ne te laisse pas emporter. Le semi passe avec un temps de 2h26 (déplorable, mais je reste encore dans mon objectif...)et physiquement je me sens toujours bien. Je connais le parcours, je sais ce qu'il m'attend maintenant, et la deuxiéme partie n'a rien à voir avec la première.

Jusqu'au 30éme kilométres, les jambes ont tenu le coup, mais à compter du 31éme les premiéres douleurs dans les genoux et les chevilles se font sentir...je croise une fille qui pleure et je lui demande si tout va bien, elle me dit que oui, alors je continue, mais là c'est moi qui craque j'ai envie de pleurer...Le premier qui me parle, je pleure  !!! Je pense à mon chéri si loin et pourtant si prés...et miracle ma petite famille est là et m'attends au 32éme , en plus mon frére a une surprise pour moi : il est en ligne avec mon cher et tendre : Mais là c'est trop pour moi je craque complétement : pourquoi tu pleures ? mais je ne sais plus : parce que je suis heureuse d'être au 32é, mais aussi parce que j'ai mal et que je ne sais pas comment je vais finir...La voix de mon chéri, les encouragements du public et le soutien de ma famille me rebooste, et je sais que je ne lâcherai rien.

Mais bon sang, combien de temps vais-je mettre pour finir les 12 derniers ??? Et là je m'accroche à tout ce que je peux : aux autres coureurs qui sont dans le même état, à ceux qui n'iront pas jusqu'au bout, et puis à toutes mes séances que je ne veux pas avoir faites pour rien...au bonheur aussi de franchir cette ligne et de rendre heureux les gens que j'aime, ils croient en moi, je ne vais pas les décevoir...Voilà à quoi tiennent mes derniers kilométres, j'ai enlevé l'idée du chrono de ma tête, tant pis.

Et enfin nous y voilà...cette fameuse Croisette, je donne tout ce qu'il me reste pour franchir la ligne, mais je pleure encore une fois...

Quelle  incroyable aventure, j'y suis arrivée, je n'en reviens toujours pas. Même si je suis déçue de mon chrono  (05h14) , je relativise, je suis allée au bout, au bout de moi même et je ne le regrette pas.

Je dédie mon arrivée, à mon papa, qui de là haut, je le sais m'a aidé à aller au bout...Je pense aussi trés fort à ma famille et à mon chéri, qui, d'aussi loin , je le sais, à beaucoup penser à moi et m'a aidé à avancer...Je vous aime.

 

 

 

 

21 commentaires

Commentaire de loicm posté le 12-11-2009 à 19:57:00



Nous n'avions aucun doute dans le sas de départ que tu irais jusqu'au bout, très déterminée.
Bravo : TU L'AS FAIT !! c'est le principal, quelque soit le temps effectué. Tu n'as pas moins de mérite que les autres devant.

Commentaire de RogerRunner13 posté le 12-11-2009 à 20:05:00

Sacré défi qu'un marathon et bravo d'avoir eu l'envie et le courage d'aller jusqu'au bout.

Commentaire de yayoun posté le 12-11-2009 à 20:42:00

Félicitations la miss...peu importe le chrono (qui est déjà tout à fait honorable), l'important c'est de le finir ce premier marathon et de ressentir cette émotion qui te donne envie d'aller toujours plus loin...de s'accrocher et y arriver...Et c'est ce que tu as fait: récupère bien...

Commentaire de laurent05 posté le 12-11-2009 à 21:48:00

bravo pour ta course
tu as beaucoup souffert mais tu n'as rien lachée pour passer cette fichue ligne
bonne récup
au plaisir de te recroiser

laurent

Commentaire de chrystellem posté le 12-11-2009 à 22:30:00

Bravo miss , tu l'as fait !!!
Très émouvant ton récit , comme le dit Loic nous n'avions aucuns doutes sur ta réussite :-)
Super contente de t'avoir rencontré , bonne rècup .

Chrystelle

Commentaire de béné38 posté le 12-11-2009 à 22:59:00

Tu m'avais dit que tu pleurerais en franchissant la ligne, mais pas au 32ème ni après ;-) Je n'avais aucun doute non plus sur ta réussite, vue ta détermination, et ta très bonne gestion de départ qui m'a aidé aussi à ne pas griller d'emblée mes réserves.
Au plaisir de recourir ensemble miss et bravo encore !

Commentaire de CROCS-MAN posté le 13-11-2009 à 06:46:00

tu l'as dit le marathon estune incroyable aventure et c'est pour ça qu'on l'aime.
Bravo pour ton courage.

Commentaire de langevine posté le 13-11-2009 à 07:11:00

Ma Jess, YOU DID IT !!
Quelle que soit les circonstances, le mental a parlé : même avec une baisse de régime, tu l'as fini. Cette course, tu te la dois, tu l'as fait toute seule contrairement à moi... Bravo, je suis vraiment heureuse pour toi et là-haut, j'en vois un qui sourit parce qu'il est fier et heureux pour toi, tout simplement ;-)
Gros bisous ma gazelle, et ne change rien, même pas le pyjama en pilou! ;-))

Commentaire de Grain de sel posté le 13-11-2009 à 09:54:00

Bravo ma belle ! Avec courage et détermination, tu as réussi un très beau défi.
Reste sur ton petit nuage, savoure ta victoire...

A très bientôt j'espère,
Gros bisous

Commentaire de tounik posté le 13-11-2009 à 12:05:00

Superbe,

Lorsque j'ai fais le chemin inverse pour retrouver ma dulcinée, j'ai vite compris que la fin serait terrible avec la succession de monté/descente.

Terminer le premier marathon est toujours un exploit, on peut se préparer et savoir que se sera difficile, au final ça dépasse toujours se qu'on a imaginé.

L'essentiel c'est d'aller au bout, le reste est anecdotique.

Commentaire de phil59 posté le 13-11-2009 à 13:04:00

Moi qui était tres comptant de mes 3H38, je me rends compte que d'autres, comme toi, on fait mieux que moi. La façon dont tu t'es dépassée me laisse sans voix, car dans d'autres temps, dans la même situation que toi, j'ai abandonné.
Tu peux être très fière de ce que tu as fait. Félicitations !

Commentaire de Delphine posté le 13-11-2009 à 14:34:00

Eh ben voilà! C'est dit! J'ai lâché ma larmette! C'est malin!!!!
Va falloir que tu t'ôtes de la tête que tu as fait un temps déplorable! Tu y as cru et tu es allée jusqu'au bout, non? Alors tu peux être fière de toi!

Message à ton chéri: Prochain marathon, faudra être à ses côtés et elle nous flambe le chrono :o)))

bonne récup miss. Contente d'avoir partager les spagettis avec toi (et d'autres). A bientôt

Biz

Delphine

Commentaire de martinev posté le 13-11-2009 à 16:55:00

Bravo pour être aller au bout de toi même. Dans quelques jours, il ne te restera plus qu'un merveilleux souvenir et pleins d'autres magnifiques projets fleuriront.
Bravo championne

Commentaire de lamissc42 posté le 13-11-2009 à 17:50:00

super, ce que tu as fait moi je suis pas encor capable de le faire,l'important c'est pas le chrono ,le plaisir de courir!!! tu l'as fini c'est génial un grand bravo !!
cécile

Commentaire de maï74 posté le 13-11-2009 à 19:46:00

bravo Jess, tu as franchi une sacrée étape ! Attention au prochain cadeau de Yan, ça pourrait être une inscription à un ultra !!! Bises

Commentaire de frankek posté le 13-11-2009 à 19:56:00

bravo Jess. tu as reussi à finir ton 1er marathon et tu peux être fière de toi...récupère bien maintenant.
biz
frank

Commentaire de Joe One posté le 13-11-2009 à 20:58:00

BRAVO pour ta réussite.... le 1er marathon... çà ne s'oublie pas et tu y repenseras souvent...

Désormais place à la récup.... mais il faut déjà penser au prochain

A bientôt

Chris et Joe

Commentaire de Japhy posté le 13-11-2009 à 22:08:00

ouhlala c'est le genre de CR qui me met les larmes aux yeux, et des frissons partout. Bravo Jess.

Commentaire de cat2513 posté le 15-11-2009 à 11:32:00

Bravo, pour ta course, tu étais très motivée c'était la clef de ta réussite. Ton récit m'a ému, je te souhaite une bonne continuation.

Commentaire de millénium posté le 15-11-2009 à 13:29:00

magnifique !!
je suis très très heureux pour toi .Bises

Commentaire de mysterjoe posté le 18-11-2009 à 13:55:00

bravo jess, tu l'as fait, ton chrono est la pour te rappeler que tu l'as fini et que tu vas certainement l'ameliorer, quand on y a gouté ;-)
bonne récupération

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !