Récit de la course : Marathon des Alpes Maritimes Nice - Cannes 2008, par mysterjoe

L'auteur : mysterjoe

La course : Marathon des Alpes Maritimes Nice - Cannes

Date : 9/11/2008

Lieu : Nice (Alpes-Maritimes)

Affichage : 2246 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

19 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

77 autres récits :

sea,sun and the kikous

Que du bonheur! Comme on dirait sur TF1 marathon (T'es Fou hein marathonien )

Quand j'ai recherché un autre objectif  après Lyon et que ma soif de revanche me poussait à remettre ça sur la distance,  j'ai découvert le futur marathon des Alpes-Maritimes et j'ai de suite décidé que je le ferai, inscription, réservation, programme,  j'avais déjà couru la course dans ma tête ce jour la sans me douter que ce serais encore une aventure de trois mois avec moults rebondissements

Pour ce second marathon, j'ai placé la barre très haute: ressentir autant d'émotion et de plaisir que pour le premier, pour le temps, à l'inscription je me suis inscrit dans le sas 3h45 mais comme j'ai eu beaucoup de problèmes pendant ma préparation, j'ai revu mon objectif à moins de 4h.

 Les semaines et les mois sont passés et nous sommes entrés dans la dernière semaine avec un bilan positif de cette préparation (dont un bon temps sur 20km de 1h38 et une sortie longue de 35 km sans fatigue)

C'est la première fois que nous devrons être sur le lieu de la course la veille (nous avons toujours fait l'aller-retour quelque-soit la distance) mais là pas de retrait de dossard le jour même, donc nous avons réservé une chambre d'hôtel et nous partirons la veille, après réflexion la voiture sera le mode de transport le plus pratique et de loin le moins onéreux.

Il me faudra trois jours pour faire, vérifier et revérifier mes valises que j'ai "tout", préparé l'itinéraire, revoir les horaires, et le samedi à 3h30 du matin c'est le départ, nous partons en tête à tête avec Cécile (missrose pour les photos, lamissc42 sur kikou) les enfants à la maison, je conduirais le premier tiers (de nuit), elle prendra le relais sur le second et je terminerais jusqu'a Nice (510km 7h35 de trajet).

 Nous mettrons 9h, tranquillos en découvrant la route napoléon qui est super belle, je dirais même magnifique et en plus rehaussée des couleurs de l'automne nous avons été émerveillés.

Arrivant à Nice vers 12h30, le GPS nous indique arrivé dans la bonne rue quasi devant l'hôtel, mais circulation bordelique, pas de possibilités de s'arrêter sans problèmes, la fatigue en sus, impossible de trouver l'hôtel , on refait un passage mais dès que tu ralentis dans la rue pour trouver y en a qu'un qui essaie de te pousser, t'as un feu rouge tout les dix mètres, sens unique, une voie de la largeur de la voiture, on stresse, j'aperçois un parking pas complet, décision rapide je me pose, je souffle, je vais chercher mon dossard, on va manger et on trouvera ensuite sinon......

 Pfou! Je descends de la voiture, et alors que je relève le numéro de la place, "la mauvaise surprise", on me suit à la trace, j'ai une fuite, un liquide légèrement gras, vérif. faite ça coule sous le radiateur liquide de  refroidissement, la poisse , appel au garage "texto: remet de l'eau on verra lundi"  cool!Nous décidons (pas vraiment le choix) de faire abstraction de ce détail et nous partons chercher le dossard au village que nous avons aperçu en tournant (une chose de bien, tout se déroulera sur un périmètre de cinq minutes de marche (hotel, village, restau, départ))

 Au village, je retire mon dossard sans aucune attente (dossier complet) et nous ressortons rapidement en pensant revenir dans l'aprèm'.Il est prés de 13h30 et comme convenu sur le forum, nous nous apprêtons à rejoindre la taverne Masséna pour y manger avec quelques kikous.

Sur le chemin nous rejoignons loïcm et christellem qui sont également logé au Brice hôtel et avec qui nous mangerons, nous aurons la visite pendant le repas du solitaire, d'osteo94, de kikival et apercevrons quelques autres kikous.

Puis ils nous conduirons à l'hôtel, immanquable (enfin presque) et nous récupérerons les valises en mettant la voiture dans un de leurs box, la fuite a l'air gérable ça nous réconforte sans vraiment rassurer Cécile qui doit faire Nice-cannes seule demain matin.

 Arrivé dans notre chambre il est déjà 16h, défaire les bagages, s'organiser et, rituel maniaco , de suite je prépare tout ce qu'il faut pour être prêt le matin.marathon_alpes-maritimes_037.jpg

Nous devions aller à la plage, repérer le départ, visiter le village mais nous nous sommes malheureusement allongé cinq minutes pour se refaire, cinq minutes qui ont durée jusqu'a 19h20, juste le temps de rejoindre la taverne et les kikous avec la marque d'oreiller.

Nous passerons une bonne soirée en découvrant des kikous super (marioune, arnaud59, osteo94, le solitaire, anne, wendy78, loicm, christellem, et ch'tibelge) ingurgitant une Xième plâtrée de pates puis retour à l'hôtel pour un bonne nuit de sommeil.

Dimanche 9 novembre 2008   Marathon des Alpes-Maritimes

Le réveil sonne à 5h, nous avons dormi nos 6 heures comme des loirs (normal pour des ligériens:-), je saute sur mon gatosport (1/2 à avaler en 25 minutes) première étapes de la journée réussie , nous descendons à 5h30 prendre le p'tit déjà' servi par l'hôtel, une participante triathlète de paris sympa y était déjà (j'espère que ton marathon c'est bien passé) et de nombreux compétiteurs nous rejoindrons dont Christelle et Loïc qui avait eu de la peine à obéir à leur réveil .

 J'avalerai un café, mes huit à dix tartines confiote, quelques fruits secs et un jus de fruit puis nous remonterons pour enfiler la tenue de combat et vider la chambre, 7h on descend le tout ,rendre la clef, puis on récupère la voiture qui n'a pas trop fuit et que l'on gare cent mètres plus loin prêt-à-partir pour mon amour direction cannes.

En retournant à l'hôtel pour y déposer la clef du garage et rejoindre Loïc et Christelle, nous y trouvons Nicolas et Arnaud (qui se démène à terminer son gatosport,).Tous ensemble, nous rejoignons la plage du lido ou nous espérons trouver un max de kikous pour la photo de groupe.marathon_nice-cannes_003.jpg

Nous retrouverons le solitaire, wendy78, Anne, osteo94, brague spirit, Marioune, Bambi,  kikival accompagné d'Ahmed

marathon_nice-cannes_011.jpg

marathon_alpes-maritimes_039.jpgmarathon_alpes-maritimes_040.jpgmarathon_alpes-maritimes_041.jpgmarathon_alpes-maritimes_047.jpgmarathon_alpes-maritimes_048.jpg

Puis run to the hill(rtth),  qui a un temps de retard

marathon_nice-cannes_013.jpgannul.jpg

Pour la photo et pour la date du marathon (l'édition 2006 a été annulée, cette année c'est 2008 arf-arf!)

Enfin c'est les encouragements mutuels, et on rejoint les stalles de départ (oups pardon st pmu) les sas de départ, le solitaire et moi dans le 3h45.marathon_alpes-maritimes_060.jpgmarathon_alpes-maritimes_061.jpgmarathon_alpes-maritimes_066.jpgmarathon_alpes-maritimes_071.jpg

Nous y croiserons laurent05marathon_nice-cannes_022.jpg

Mon amour prenait quelques photos, ironisant au passage avec Arnaud avant de rejoindre Cannes .marathon_nice-cannes_016.jpgmarathon_nice-cannes_021.jpg

Pendant l'attente, un hélicoptère assuré l'ambiance avec l'animateur, d'ailleurs de qualité car obtenant une méga réponse des coureurs.marathon_alpes-maritimes_069.jpgmarathon_nice-cannes_019.jpg

Puis il est allé disperser un peu la fumée  en bout piste, histoire de pas affolé la foule alors que brulais un salon de coiffure et une boulangerie marathon_alpes-maritimes_075.jpg

Pas de bang! Mais c'est parti quand même, pas fais d'échauffement je pars très prudemment en prenant grand soin dans mes mouvements, je m'aperçois que Jean-Louis fais comme moi, nous ferons un bout de chemin ensemble.

marathon_nice-cannes_042.jpgmarathon_alpes-maritimes_081.jpg

Départ synchro pour les "M" également, c'est vraiment génial de les voir partager cela en couple.marathon_alpes-maritimes_082.jpg

C'est vraiment parti pour 42.195km de cote d'azur, je me sens super bien, c'est le pied!marathon_nice-cannes_048.jpg

Au 4ème km le solitaire à pris son rythme, je le vois disparaitre, je ne le rattraperai plus il tiendra son objectif jusqu'au bout, chapeau!marathon_nice-cannes_060.jpgmarathon_nice-cannes_064.jpg

Je croiserai shostag marathon_nice-cannes_073.jpg

Puis Ludovic à qui je dois cette photo, encore merci ton geste était super sympa et fais parti de tout ce que j'aime dans cette épreuve.marathon_nice-cannes_076.jpg

La 1ere partie était très roulante, je passe les 10km en 51' soit dans le temps prévu, je vais bien j'attaque le 10/20 prévu dans le même temps (objectif semi maxi 1h50)

marathon_nice-cannes_092.jpg

Un peu plus loin, j'entends un kikou, c'est brague spirit qui m'encourage et me propose de me prendre en photo, il en sera quitte pour quelques sprints, merci et désolé je suis un peu long à la réaction quand je cours.marathon_nice-cannes_100.jpg

Les kilomètres vont se succéder, avec comme difficulté principale le soleil et la chaleur qui commence à devenir accablante.marathon_nice-cannes_123.jpg

A chacun de ces messages je me répète: "merci mes enfants, je vous aime! Toujours je réentends vos encouragements et votre bonheur est aussi un de mes marathons, le plus dur et le plus beau."marathon_nice-cannes_127.jpg

Jusqu'a l'entrée d'Antibes on ne côtoyait que des coureurs encore en forme.marathon_nice-cannes_144.jpg

Puis est arrivée cette petite côte, à ce moment en souvenir de mon été je dirais

"ici commence l'enfer"

pas grosse la montée mais un piège terrible qui a fusillé beaucoup beaucoup de monde.

C'est sur, ils étaient persuadés que c'était le fameux passage difficile et que si il l'avalait, il aurait vaincu la bête, tous ceux qui n'ont pas eu la sagesse de ralentir, réduire la foulée et absorbé cette côte se sont presque écroulés quand il a fallu gérer les montées et faux plats des 10 kilomètres suivant.marathon_nice-cannes_144.jpgmarathon_nice-cannes_145.jpgmarathon_nice-cannes_146.jpg

marathon_nice-cannes_147.jpg

C'était l'euphorie sur les remparts, et il y avait de quoi, c'est déjà un site exceptionnel, mais dans ces conditions c'est pfiou!!!marathon_nice-cannes_152.jpg

D'ailleurs tout le parcours n'aurais été que splendeur pour les yeux, trop pour tout photographier et tout montrer, je vous poste que celle-ci que j'aime particulièrement, je l'intitulerai : "concours de rafraichissement pour coureurs déshydrater"  qu'est-ce qui est le plus désaltérant, l'eau de la fontaine, le vent du grand large sur bateaux, la baignade en méditerranée, l'air de la montagne, les neiges d'altitude???marathon_nice-cannes_162.jpg

Après le 22ème kilomètres ben moi je ne peux pas dire que j'ai trop souffert des montées (ce n’était pas prévu mais je ne cours pas sur du plat y a pas autour de chez moi) je n’ai pas pris le mur (pas de crampes, pas de douleurs, les jambes bien) mais j'ai subit mon pire défaut :  "Partisan du moindre effort"

Je suis passé en mode footing fatigué et incapable de lutter m'en suis contenter, c'est rageant et je sais que je dois arriver à passer outre si je veux progresser sur route, je le retrouve toute les semaines sur l'entrainement fractionné, j'ai jamais pu en faire un seul correct, j'arrête si je suis essouffléc'est une horreur!

Entre le 38 et le 39ème km, j'ai été encouragé par marioune que j'ai vu disparaitre comme une fusée, une bombe "marioune" tout le monde au ralenti, toi t'avance plus et elle, Hop! Hop! Hop! Je ne fais que passer!

Chapeau bas mam’zelle trop forte!marathon_nice-cannes_172.jpg

Je ferai les derniers kilomètres en compagnie de chris78 et son coach/paparazzi, mais tellement en bataille intérieur que je n'ai pas vraiment réagit, dommage que l'on se soit pas revu après j'aurais aimé que l'on fasse connaissance.

Puis le dernier kilometre 195 arriva,  je me suis rendu compte pendant le dernier km que je n’avais pas donné, et j'ai fait les 195m en accélération car comme chris78, j'ai vu le chrono afficher 03:59:10 mais je ne parviendrais malgré mon accélération à ne passer la ligne qu'a 04:00:10 ! (scratch)marathon_alpes-maritimes_083.jpgmarathon_alpes-maritimes_084.jpg

Pas grave, je sais déjà que j'ai mis plus de 10' à passer la ligne de départ, et puis je ne pense pas vraiment à cela, souvenir de Lyon, j'ai savouré chaque fraction de seconde des 42km à la sortie après la remise du maillot.

Le tapis rouge, que je n'ai pas vraiment capté à l'arrivée, symbolise bien cette montée des marches, moment unique et bref dont le luxe est de s'en rassasier, le parcours était dur, le parcours était long, mais ces secondes uniques nous appartiennent, je n'envie plus ces stars qui elles nous envie d'avoir foulé le tapis rouge de cannes dans ces conditions-là. 

Apres l'arrivée je retrouverai les kikous puis mon amour, quelques échanges sur la course, satisfait ou insatisfait, anecdotes et difficultés, je suis content pour tout les kikous qui ont finit leur course que se soit devant ou derrière leurs objectifs, on ne peut pas toujours gagner, mais pas de blessure ou d'abandon c'est une victoire collective  marathon_nice-cannes_175.jpg

Les kikoureuses impressionnantes, elles ont réussies ou tout le monde c'est éclater. respect

marathon_nice-cannes_178.jpgmarathon_nice-cannes_179.jpgmarathon_nice-cannes_180.jpg marathon_nice-cannes_182.jpg

Ch’tibelge et Ludomarathon_alpes-maritimes_085.jpgmarathon_nice-cannes_183.jpg

La famille "M" qui ont fini difficilement mais ensemble et avec le sourire, MAGNIFIQUE!

marathon_nice-cannes_185.jpgmarathon_nice-cannes_186.jpgmarathon_nice-cannes_187.jpgmarathon_nice-cannes_188.jpg

Enfin s'en suivi les au-revoir, nous repartions malheureusement directement de cannes, ne pouvant partager avec les kikous un vrai repas sur la carte de la taverne Masséna qui nous avez tant fait baver (enfin surtout moi) avec une voiture qui fuyait un ch'tit peu!

Nous avions opté pour un retour autoroute et bien nous en a pris, la voiture à lâchée à l'entrée d'une aire de l'A8, nous avons bénéficié de l'assistance de notre assurance et la surprise!

 Le radiateur n'avait aucune fuite, on s'en était douter à la panne, direction coincée, c'est la direction assistée qui était en rade plus de liquide vert, apparemment c'est une durite qui se vidait sur le radiateur, nous avons pu repartir et rentrer après vérif du mécano.

 heureusement pour l'autoroute, je n’ose pas imaginer sur la route napoléon dans les virages, et pour trouver un mécano.

Je me suis juste trouvé à conduire 6h après le marathon alors que c'était prévu Cécile pour soulager mes pôvre gambettes. Ça a été, mais quelques belles crampes quand même!

Voila, j'ai réussi mon minimum, moins de 4h mais je suis m....... de pas avoir fait l'effort de faire mieux, je vais me battre pour apprendre à faire un effort, voir à apprendre à pas m'arrêter à tous les ravitaillements ou j'ai laissé pour ce marathon au moins 10 minutes de mon temps final.

vitesse_nc.jpg

Voila, c'était mon marathon des Alpes-Maritimes, je peux d'ors-et-déjà vous dire que je ne vais pas en rester là, jamais deux sans trois, prochain objectif :

MARATHON DE PARIS 2009   3h30' 

PS: pour les commentaires des visiteurs :  http://runlittlerabbit.canalblog.com/

19 commentaires

Commentaire de laurent05 posté le 12-11-2008 à 19:17:00

bravo pour ta course et merci pour toutes ces belles photos.je pense que tu garderas un bon souvenir de ton séjour sur la côte d'azur.
un petit regret de ne pas avoir pu passer plus de temps avec tous les kikous
bonne récup
à+
laurent

Commentaire de jeje77 posté le 12-11-2008 à 19:28:00

Bravo pour cette course, content de t'avoir serré la main après course.
Tu as vraiment l'esprit kikou :-).
Bonne récupération et à bientot

Commentaire de CROCS-MAN posté le 12-11-2008 à 19:31:00

Bravo et merci pour cet EXCELLENT SUPER MEGA TOP RECIT qui nous fait revivre encore ce super week-end. Heureux de vous avoir rencontré ta moitié et toi. Si vous ne savais pas quoi faire en avril, 42 petits km à Marseille.

Commentaire de chris78 posté le 12-11-2008 à 19:34:00

Merci pour ce CR et ces superbes photos !!! Bravo pour ta course, et heureuse de t'avoir croiser sur le parcours !!
Bonne récupération à toi
Christine

Commentaire de calimero posté le 12-11-2008 à 19:50:00

Superbe reportage et superbes perfs!
Mais vous étiez où tous pour que je n'en vois aucun???

Commentaire de KIKIVAL posté le 12-11-2008 à 19:52:00

merci joêl pour ce beau recit plein d'emotions pour ta course, dommage que tu es rencontrer ses petits soucis mecanique, franchement tu n'avais pas besoin de ça et ses magnifiques photos, félicitaion pour avoir fait ce marathon qui etait loin d'etre facile, j'ai souffert egalement... j'espère qu'un jour on aura une autre occase de se croiser. bravo a toi.
kiki

Commentaire de brague spirit posté le 12-11-2008 à 21:24:00

Je sais ou sont les 10s qui te font défaut.Si j'avais été plus rapide pour prendre la photo,c'était dans la poche.Cette fameuse premiere cote,au début des remparts,s'appele rampe des saleurs.Si tu relis tout le post bistrot,je vous avais averti.En tous les cas,tu as su profiter du parcours,que de belles photos.A+,pour une prochaine rencontre,moins breve.

Commentaire de hellaumax posté le 12-11-2008 à 22:18:00

Bravo Joël : il est génial ton récit! On a vraiment l'impression d'y être! Et bravo pour ta performance.
je viendrai te voir à Paris!

Commentaire de Shostag posté le 12-11-2008 à 22:40:00

Merci pour ton récit et ces belles images qui m'ont replongé dans la course.

Ravi de t'avoir brièvement croisé.

Commentaire de hagendaz posté le 12-11-2008 à 23:30:00

très beau récit photo, j'espère pouvoir échanger un peu plus avec toi la prochaine fois...

Commentaire de Jerome_I posté le 12-11-2008 à 23:42:00

bravo pour ton marathon et ce superbe CR en photos. Et bien le prochain objéctif sera sans la mer mais sous la tour effel. Jérome

Commentaire de loicm posté le 13-11-2008 à 17:51:00

tres sympatique récit photo :-) et de bons moments passés avec vous, dont nous vous remercions.
Et puis 4h00 c'est deja un tres beau temps

Commentaire de lamissc42 posté le 13-11-2008 à 21:37:00

bravo mamour que tu courage !! passé un exellent week end en téte a téte du moin presque avec+ de 10000milles personnes :-) a refaire le prochain a paris!!

Commentaire de ETRURIEN posté le 13-11-2008 à 23:15:00

Bon voilà les expérience et chronos qui s'enchainent et ce malgré des voyages épiques!

Un prochain objectif ambitieux.

Tu sais apprendre à se dépenser en fractionné j'en suis également là!

un bon plan faire des courses plus courtes comme des 10km.

Bravo pour tes 4 heures

Commentaire de marioune posté le 14-11-2008 à 00:57:00

Coucou à toi et bravo pour ta course, avec ton buff façon gentil pirate.
Merci de ces bons moments passés, au resto. Tu es trop gentil, une bombe, euh, c'est plutot le grosser berline ma foulée.. A bientot, contente de vous connaitre, bisous à vous deux..

Commentaire de ArnaudP59 posté le 14-11-2008 à 21:25:00

Salut MysterJoe.

Content d'avoir fait ta connaissance ainsi que celle de MissJoe.

Félicitations pour ta prestation après Lyon.

Bonne récupération et au plaisir.

Commentaire de LtBlueb posté le 15-11-2008 à 18:00:00

Ben ca c'est du réportage de haut niveau : récit, photo tout y est ! Bravo et bon courage pour le prochain objectif !

Commentaire de Runner des Terres Froides posté le 15-11-2008 à 19:12:00

Bravo pour ton CR et ta course !
Tu as su visiblement faire abstraction des pépins mécaniques de ta voiture, pas facile de gérer cela à 700 bornes de son domicile...
Au niveau ojectif, tu es sans doute largement en dessous des 4h en temps réèl...
Bonne récup

Runner des TF

Commentaire de Monloup posté le 20-11-2008 à 17:02:00

super recit accompagné de belles photos. Je suis persuadé que tu es en dessous des 4h et je te souhaite les 3h30 à Paris
Peut-être à bientôt sur une course
Philippe

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !