Récit de la course : Marathon des Alpes Maritimes Nice - Cannes 2008, par loulou68

L'auteur : loulou68

La course : Marathon des Alpes Maritimes Nice - Cannes

Date : 9/11/2008

Lieu : Nice (Alpes-Maritimes)

Affichage : 1248 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

9 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

77 autres récits :

marathon sur la riviera

Bonjour à tous,

Il y a quelque mois après un échec dans ma prépa de mon 2 ème marathon, celui de Paris, à cause d’une élongation au mollet gauche, je me suis décider à me vanger et participer à un autre marathon cette année.

Celui de Nice-Cannes me semblait intéressant ! Avec du recul, je suis vraiment satisfait de mon choix !

Mon entrainement a été allégé : 4 entrainement/semaine au lieu de 5, pour Paris qui m’a couté ma blessure.

L’entrainement sur 6 semaines se passe bien, je participe à un 10kil, 3 semaines avant le marathon. Je bas mon record sur l’épreuve, donc tout va bien. A part qu’à la fin de cette course à cause du lassage un peu serré de mes chaussures, je me fais mal au pied gauche.

L’entrainement se poursuit, mais cette douleur ne cesse de m’embêter jusqu’au jour J, malgré le Ketum, Voltaren et autres…..

Bien sur quelques doutes s’installe…..

Au niveau régime, je fais le RDS une semaine avant le jourJ après un repas de famille bien copieux et bien arrosé (je suis un gourmand !!!), il se passe assez bien !

Le jour du départ après un levé à 6h00 et un petit dèj. La digestion se passe bien, je me sens assez srein. Je me rends pour 8 heures à la place Massena avec des amis et ma maman qui était là ½ heures avant moi ! Elle semblais plus stressé que moi ! Le matin est un peu frisqué ( 8-9°C) pour la région, mais  le soleil est au rendez vous.

Je m’échauffe 20 min. J’essaie 15 min avant le départ de me positionner dans les SAS en vain. Je me place au fond des 3 h30. Je n’arrive pas à progresser dans la foule !

Avant le départ, les orga. mettent bien l’ambiance et galvanisent la motivation des 10.000 runners, le départ est donné à 8h45 !

Je piétine pendant plus d’une minute avant de passer la ligne de départ !

Mes amis m’encouragent au premier kil !

Dans les premiers kils, je n’arrive pas à accélérer, il y a trop de monde.

Je passe le meneur d’allure des 4 :15 vers le 5ème kil ! Au ravitaillement, il n’y a sur les tables que des gobelets d’eau vide. Je récupère une bouteille derrière les tables. Après avoir ingérer mon 1er gel, je bois quelques gorgée et je me rafraichis !

En effet, la chaleur monte déjà !

J’ai perdu bien quelques précieuses minutes dans la foule. Depuis le départ je sens une petite gêne sur mon pied gauche !, les kils défilent j’accélère progressivement, car la densité des coureurs diminuent.

J’arrive au 10 ème, tout va bien ¼ de la course déjà !

Au 15ème une longue ligne droite plate s’enchaine, c’est un peu long ! Mais tout va bien, la gêne au niveau de mon pied est stable. J’arrive à Antibes, on traverse le vieux Antibes, c’est vraiment joli par contre le dénivelé commence, a priori c’est la seule côte (35m de dénivelé)!

Nous arrivons à mi-parcours, je suis 858ème  en 1 :32 :48. Au 25ème kil, je vois que le dénivelé se poursuit encore, on commence à sentir dans les jambes, les montées et descentes successives ! Ils nous ont menti sur le dénivelé, normalement il n’y avait qu’une seul côte de 35 m de dénivelé ! Heureusement que le parcours est joli !

Je m’approche du 30 ème kil, j’appréhende déjà le mur que j’avais au 35ème lors de mon 1er marathon. Le 30 ème se passe en 2 :12 :58, je suis à présent 676 ème. Je double progressivement des coureurs sans trop me faire doubler ! Je surveille bien que ma progression est régulière. Car le fait de se faire doubler donne vraiment un coup au morale.

La succession de côtes a bien accentuée ma douleur au pied, mais j’y crois !

Le 35ème kil arrive, toujours pas de mur, je continue à me ravitailler, je n’ai raté aucune des ravitaillements : gel + eau, ni les épongeages.

Les kils commencent à s’allonger mais mon rythme et relativement constant. J’ai du perdre 10 à 15 s au kil pas plus les derniers kils !

Je saute le ravitaillement des 40 kils, ca ne vaut plus la peine il reste 2 kil ET 200m ! C’est rien, mais après 40 kils dans les pattes ça parait une éternité, mon rythme tient le choc j’ accélère à nouveau en me motivant malgré la douleur au niveau de mon pied et mes jambes épuisées !

Nous arrivons près de la croisette et là je donne tout ce que je peux ! J’aperçois mes amis 100 m avant l’arrivé qui m’encourage en criant de toutes leur force !

Je franchis la ligne d’arrivée en 03 :04 :02. Et 382ème/ 8407 finisher, je suis surpris j’arrive à tenir encore sur mes jambes. Je suis épuisé mais lors du 1er marathon je ne tenais plus sur mes jambes tellement qu’elles me faisaient souffrir. Je regarde mon chrono, il affiche 170m de dénivelé + et 120m de dénivelé- ! Ils avait bien triché !

Je leur pardonne, le parcours était magnifique et l’ambiance extraordinaire ! Félicitations aux orgas, je reviendrais !

J’espère par contre que la SNCF cette fois-ci fera aussi bien !! Car les retards de train étaient franchement exagérés !!!

Mon objectif de faire le marathon entre 03 :00 et 03 :05 est réussi. Je regrette quand même mon départ ! J’avais en tête de m’approcher des 03 :00 !!! On est vraiment des éternels insatisfaits ! Je pense que je ne suis pas le seul !

Enfin, je me dis quand même que je les terminer ce 2ème marathon, c’est quand même l’essentiel malgré ma blessure au pied ! Et puis ça laisse au moins de la marge de progression pour le prochain marathon !

Maintenant, c’est un repos pendant 15j mini. Enfin je vais essayer et enfin plus besoin de se priver ! Je vais à nouveau pouvoir manger du bon fromage de la saucisse bien grasse, des pâtisseries à la crème chantilly ! Le pied !!!

9 commentaires

Commentaire de calimero posté le 11-11-2008 à 22:25:00

Je ne suis pas loin derrière toi!
Bravo pour cette superbe perf sur ce arcours difficile comme tu l'as dit toi même!

Commentaire de Le CAGOU posté le 11-11-2008 à 23:27:00

BONJOUR LOULOU68
FELICITATION POUR TON 2EME MARATHON ET MERCI POUR TON CR. EN EFFET POUR MOI DEBUTANT QUI SOUHAITE PARTICIPER A MON 1ER LE 26/04/2009 A MARSEILLE JE PRENDS DES LECONS DE COURAGE. ET LONGIN DE LONGINE JE TROUVE TES CHRONOS SUPERS GENIALS.
SPORTIVEMENT LE CAGOU

Commentaire de CROCS-MAN posté le 12-11-2008 à 07:17:00

bravo Loulou pour ce super chrono et merci pour ton CR.

Commentaire de mysterjoe posté le 12-11-2008 à 07:37:00

félicitation pour ta course, un temps qui te permet d'envisager new-york si je me trompe pas:-)
bonne récupération et merci pour ton récit.

Commentaire de hagendaz posté le 12-11-2008 à 08:57:00

bravo pour ce marathon, le parcours était vraiment pas évident tu peux être content

Commentaire de Bambi posté le 12-11-2008 à 09:35:00

bravo, quel superbe chrono sur ce parcours exigeant !!

Commentaire de laurent05 posté le 12-11-2008 à 10:02:00

bravo pour ton chrono et ta course super bien gérée
bonne récup
a+
laurent

Commentaire de jp75018 posté le 14-11-2008 à 18:13:00

Salut et bravo pour ta course et ton CR!

J'ai aussi couru longtemps après le fanion rouge...

Tu sembles avoir fini assez fort, encore un peu et tu me rattrappais lol!

JP

Commentaire de chris78 posté le 16-11-2008 à 08:04:00

Bravo pour ce super chrono !!! Le parcours était super exigeant, donc pas de regret au prochain marathon tu passeras certainement la barre des 3h00 !! Bravo à toi !!
Bonne récupération.. savoure bien le chocolat et la chantilly !!!lol

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.22 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !