Récit de la course : Marathon des Alpes Maritimes Nice - Cannes 2009, par Supermassive

L'auteur : Supermassive

La course : Marathon des Alpes Maritimes Nice - Cannes

Date : 8/11/2009

Lieu : Nice (Alpes-Maritimes)

Affichage : 768 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

18 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

77 autres récits :

Mon premier marathon, mon premier abandon...

Salut les kikoureurs!

Je m'en vais vous faire le récit d'un "bout de marathon", car je me suis hélas vue abandonner au 31ième kilomètre. Et dire que j'avais lu qu'un marathon débutait à partir du km 30, le mien aura donc fait 1 km!

Trève de bavardage, mon périple remonte pratiqueemnt 4 semaines en arrière, après les 20kms de Paris, ou je me tords la patte, et bing: 5 jours sans courir, et encore...

Le 26 octobre, rebing, je me casse la figure, et là, plus d'entrainement du tout: c'est la catastrophe!

Plus que le fait de m'être cassé la binette, c'est le sous(non)-entrainement qui me fait hésiter... Tout est réservé, l'hotel, le train, la pasta party (surtout), réflexion faite, il me serait bien plus pénible de rester sur Paris à ruminer que d'aller tenter le diable à Nice.

La cause est entendue. Nous voici samedi après-midi sous des trombes de pluie à la recherche du dossard, puis nous zonons quelques heures, histoire de s'ouvrir l'appétit, dans les froides rues niçoises. Il est 19 heures, le moment du rdv kikourien a sonné!

Nous arrivons un peu en avance à la fameuse taverne Masséna, mais il y a déjà du monde, argh, je ne sais pas comment me présenter, je lance à la volée "Salut, je suis Supermassive!", bof, on aurait pu faire mieux, et je me case avec le chéri à un bout de table...

L'ambiance est excellente, on bavarde, je me déstresse juste un peu pour le lendemain (intérieurement, j'enrage de ne pas m'être plus entrainée, et de ne pas profiter pleinement du moment). Bref, vers 22 heures, dispersion sage des troupes, et programmation du réveil à 6heures.

A 5 heures 30, n'y tenant plus, je bondit du lit, ultimes préparatifs, petit dèj englouti, je suis fébrile...

Il est déjà 7 heures, le départ est proche. L'arche est positionnée sur la promenade des anglais, j'y arrive au dernier moment, vers 7h45, pas de kikouroux en vue, mais l'ambiance est cool, il fait beau, le ciel peu chargé, des conditions idéales...

Le coup d'envoi est donné, je trotte avec mes semblables, des vacanciers se postent sur leur balcon pour nous encourager, je me sens bien, j'essaie de ne pas être trop rapide mais je manque de repère.

C'est quoi "l'allure marathon" au fait???

Ravito du km 5, tout va bien, j'ai mis 30 minutes pile, un métronome. Puis j'enchaine, kilo 10, 15 avec de la musique, le semi en 2h10 ou je savoure le fait de courir avec la mer à côté, j'entends le son des vagues, c'est vraiment exceptionnel, ça change de Paris!

C'est à partir du kilo 25 que les choses se compliquent, j'ai mal aux chevilles, mes cuisses se tétanisent, et je ne peux rien y faire. Tant pis, je clopine en espérant que c'est un cap à passer.

Je sens bien que je décélère, le ballon des 4h15 me dépasse, j'ai de nouveau cette affreuse sensation de courir à l'envers des autres, je ne peux que constater les faits, incapable de réagir, grrrrr...

Et pourtant, autour de moi, le paysage est somptueux, des pins maritimes, des côtes déchiquetées et des panoramas à couper le souffle, comme j'aimerais pouvoir en profiter davantage!

Mais non, je m'emprisonne de plus en plus dans la souffrance, je n'avance plus, je boite et je sautille d'un pied sur l'autre, pathétique. Là, au 29ième kilomètre je comprends que je ne pourrais pas finir, je ne verrai pas l'arrivée tant espérée... Alors, la mort dans l'âme, je téléphone à mon chéri afin de lui annoncer mon abandon. Horrible moment, les 2 kms qui restent sont vraiment une torture, courir en sachant que c'est fini, pffff...

Après un pénible retour sur Cannes, tête basse, ou je croise tous les finishers avec leur médaille, glurps, je reçois un appel de Loicm et Chrystellem qui m'encouragent, ils ont remporté leur challenge et bouclé les 42,195kms en 4h31! Je me sens moins minable, et je reprends un peu de poil de la bête!

Cette course m'a vraiment plu, par le cadre, les rencontres, l'ambiance, on est très loin de Paris et les courses "usines", même si cette édition comptait plus de 10 000 coureurs! C'est sure, l'an prochain, j'y serai de nouveau, mais cette fois, j'arriverai à Cannes par la GRANDE PORTE, non mais!

En attendant, mon prochain gros objectif sera le marathon de Paris bien sure, et là, je l'aurai ma médaille!

Recupérer bien tous les kikous et au plaisir de vous revoir sur une autre course!

 

Epilogue: un lundi matin tout gris, à Paris. Je me traine dans les escaliers du métro, j'essaie de me hater, c'est la grève des RER A et B, ceux que je prends pour aller bosser! 

 

18 commentaires

Commentaire de chris78 posté le 12-11-2009 à 13:52:00

Aie aie aie !! Moi aussi je me suis arretee au 31ieme. Un coup de telephone, mais c'etait plus pour me donner du courage et ca a marche. Je suis repartie en souffrance mais j'ai reussie a passer cette fichue ligne d'arrivee
C'etait ton 1er, pour le prochain une prepa suivie "à la lettre" et tu verras t'iras jusqu'au bout. Bonne récupération et tous mes encouragements pour Paris
Chris

Commentaire de Japhy posté le 12-11-2009 à 17:27:00

Tu peux peut-être te faire "accompagner" pour le prochain? C'est ce que j'ai fait dimanche, et franchement ça m'a beaucoup aidée. Je pense que je serais allée au bout tout de même, car contrairement à toi, je n'avais pas de douleurs. Mais un peu d'aide quand on n'est pas expérimenté, c'ets quand même pas mal.
En tout cas, le MDP sera le bon pour toi, c'est sûr!

Commentaire de loicm posté le 12-11-2009 à 19:15:00

aaarrrgg ... elle n'avait pas lu ni entendu que le matin le rendez vous était sur la plage du lido avec tous les kikous, juste avant l'arche de départ ... pffff.

Tu n'as pas à rougir, de ton arrêt au 31eme. N'oublies pas que ta premiere course date d'il y a juste 2 mois et 6km !! C'est déjà un sacré cran de se lancer 2 mois à peine après sur un marathon !!
Franchement bravo !!

Pour l'allure marathon on en reparlera :-)
T'as regardé "Day after marathon" sur youtube ?? lololol

Dis donc, avec tant de gamelles par terre ... tu n'essaierais pas de faire concurrence à Land et ses gamelles ??

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 12-11-2009 à 20:14:00

Comme je te comprends ! j'ai connu le même mur à Paris et ça a été une galère d'enfer.
Ici : http://www.kikourou.net/recits/recit-4922-marathon_de_paris-2008-par-le_lutin_d_ecouves.html

Mais il faut toujours tirer des bonnes choses des crashes et des abandons (c'est un spécialiste du crash qui t'écrit).
Celui qui n'a jamais abandonné a finalement raté quelque chose...

Commentaire de laurent05 posté le 12-11-2009 à 22:02:00

tu as pris la bonne décision il te reste une année pour revenir encore plus forte pour aller
au bout de cette balade entre promenade et croisette.
à l'année prochaine alors

laurent

Commentaire de chrystellem posté le 12-11-2009 à 22:22:00

Je te dis Bravo , même si tu n'as pas passé cette ligne tant convoitée tu as beaucoup de mérite .
Sincèrement tu te vengeras sur Paris c'est clair et surtout il fait moins mal niveau parcours :-)

Bonne récup et à bientôt

Chrystelle

Commentaire de hellaumax posté le 12-11-2009 à 22:40:00

C'est dur, mais comme le dit Laurent plus haut, tu as pris la bonne décision. Et tu auras ta médaille à Paris!!

Commentaire de Delphine posté le 13-11-2009 à 14:25:00

Salut miss,

31 km, ce n'est déjà pas si mal vu les soucis récents. Oui tu reviendras à Cannes, en passant par Nice, Saint Laurent du Var...enfin les 42,195km et en pleine forme:o)
Bonne récup (et bon courage pour les transports:/)

Delphine

Commentaire de lamissc42 posté le 13-11-2009 à 18:00:00

coucou je te dis quand méme un grand bravo, avec tous tes soucis , tu as fait 31km c'est déja pas mal pour une premiere,moi pas encor capable:-(
bonne recup !!ta vengeance t'attend a Paris:-)
biz
cécile

Commentaire de mara posté le 13-11-2009 à 19:35:00

Coucou,
31 kms, c'est déjà bien !! N'oublie pas que cela ne fait pas si longtemps que tu as commencé à courir. La prochaine fois, tu iras au bout sans problème ;-)
Biz

Commentaire de CROCS-MAN posté le 13-11-2009 à 21:02:00

Allez c'est rien c'est le métier qui rentre, ça te servira pour le prochain;
Bravo pour ton courage et à la prochaine, on se reverra à Paris.

Commentaire de moumie posté le 13-11-2009 à 21:56:00

Il n'est pas facile de faire des récits quand nous ne sommes pas habitués à écrire, alors raconter un abandon, bravo, car c'est encore moins facile.

J'espère que l'année prochaine tu te casseras moins la figure pendant la préparation, et que tu arriveras en pleine forme

Bonne récup mental

Commentaire de cat2513 posté le 15-11-2009 à 11:55:00

C'est pas donné à tout le monde de parcourir 31 km ! C'est vrai qu'un abandon est dur à avaler mais dis-toi que ce sera pour mieux repartir... Une bonne prépa, et tu verras, à Paris, tu l'auras ta belle revanche !
Bonne continuation

Commentaire de taz28 posté le 15-11-2009 à 14:54:00

Quoiqu'il arrive Alexandra, tu t'es lancée sur ce marathon, et c'était une bien belle audace, même si cela n'a pas payé...

Tu feras bien mieux la prochaine fois, en allant décrocher ta médaille !!!
Merci pour ce récit, récupère bien.

J'espère te revoir très vite !!

Bisous

Taz

Commentaire de Razouille posté le 17-11-2009 à 12:07:00

Bravo pour ton courage et d'avoir eu la lucidité d'arrêter avant d'aller trop loin quand tu as senti que c'était plus possible. Je n'ai jamais trouvé ni beau ni héroïques les sportifs qui passent la ligne d'arrivée à 4 pattes, l'homme est fait pour rester debout.
En tout cas, au fil de tes récits, on sent une progression vitesse grand V, alors un grand bravo pour les 29 premiers km :)

Commentaire de Razouille posté le 17-11-2009 à 12:09:00

Bravo pour ton courage et d'avoir eu la lucidité d'arrêter avant d'aller trop loin quand tu as senti que c'était plus possible. Je n'ai jamais trouvé ni beau ni héroïques les sportifs qui passent la ligne d'arrivée à 4 pattes, l'homme est fait pour rester debout.
En tout cas, au fil de tes récits, on sent une progression vitesse grand V, alors un grand bravo pour les 29 premiers km :)

Commentaire de mysterjoe posté le 18-11-2009 à 20:23:00

31km ce n'est pas un p'tit bout de marathon mais déja une bien belle distance, comme tu le dis beaucoup d'aléas et déja bien des courses dans les pattes, valait mieux attendre le prochain, ta victoire ne te paraitras que plus savoureuse et cette médaille aura un gout inégalable, car je ne doute pas une secopnde qu'elle t'appartienne déjà.

Commentaire de Le CAGOU posté le 18-02-2010 à 20:16:00

Bonjour,

Paris c'est le 11 avril 2010 et je te souhaite bonne chance .Les amis es ton chéri seront à tes côtés.
BON VENT
LE CAGOU

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !