Récit de la course : Marathon des Alpes Maritimes Nice - Cannes 2009, par mysterjoe

L'auteur : mysterjoe

La course : Marathon des Alpes Maritimes Nice - Cannes

Date : 8/11/2009

Lieu : Nice (Alpes-Maritimes)

Affichage : 1455 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

18 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

77 autres récits :

marathon des alpes-maritimes (seconde)

 

Seconde étape après Paris-Versailles, la seconde édition du marathon des Alpes-Maritimes est la grosse sortie longue de mon plan saintélyon et l'occasion de revivre avec Cécile un week-end sea, sun and the kikous.

Entre les deux épreuves, j'ai couru deux courses, la 1ere :la montée de la croix du sud, ou je me suis pris le surentrainement et la fatigue de face (plan marathon/saintélyon avec amélioration de ma vma et boulot 21h/5h) et la 2ème :le tour de st André d'apchon ou après 15j de récupération et remise en condition j'ai amélioré mon record de l'épreuve de 5'15" (soit 40" au kilomètre et ce malgré avoir fait 5h/13h) de très bon augure.

Gardant un excellent souvenir de la 1ère édition, nous avons opté pour la même organisation mis à part l'aller par la route napoléon (certes très joli mais beaucoup trop long) , ce sera donc voiture, hôtel Brice, taverne Massena, marathon et retour direct de cannes.

Samedi 7 novembre: départ de Parigny à 4h du matin, nous conduirons en alternance comme nous avons l'habitude de faire, ce qui permets de finir la nuit et d'arriver tout les deux frais sur place, après un voyage sans encombres nous sommes arrivés devant l'hôtel vers 10h, profitant d'une place de stationnement à proximité, je ferais une bonne affaire économisant + de 11 euros de garage (ça ne compense pas les 100 euros de péages mais là, pas encore trouver de parade) puis nous allons directement retirer mon dossard, retrait effectué rapidement (dossier complet) nous ferons le tour du village sans trouver de réelles choses interessantes, pas de kikous rencontré non plus pour l'instant.

A l'arrivée à l'hotel, la réceptionniste n'avais pas vraiment l'air enchantée que l'on se pointe à 11h du matin pour prendre notre chambre, pas de ma faute si elle est pas rapide pour faire les départs (mdr), pendant que l'on s'enregistre, l'on croise Loïcm et Christellem (enfin des kikous )qui nous donne rendez-vous pour mangez à midi.

Puis nous ferons un tour sur la promenade des anglais, la mer est bien là ou on l'avait laissé l'année dernière, par contre le soleil fait la gueule (trop critiqué l'année dernière, il boudera tout le week-end, quel susceptible!) et dans le ciel mis à part un ovni, que des nuages. (lololol ;-) Enfin nous retrouverons Loïc et Christelle place Massena pour un p'tit plat de pates à la taverne.

Le programme de l'après-midi étant particulièrement chargé, nous nous y attelons dés notre sortie de table, ce sera:

Installation dans la chambre, sieste méga de chez mégasieste, puis petite sortie CAP de 15/20min, histoire de se déverrouiller.

Nous nous reveillerons vers 17h, il a visiblement bien plu mais il ne tombe plus qu'une petite bruine, nous irons faire notre sortie tranquille quasi au sec, puis la douche avant de rejoindre la taverne Massena lieu de rendez-vous pour une belle table de kikous.

 

Entre les retrouvailles et les 1ere rencontres, un bon moment de détente et de convivialité .

Des kikous de tous horizons (bouches du Rhone, Alpes-maritimes, Isère, Rhone, Loire, Paris et j'en oublie)

Dimanche 8 novembre:  4h50 Le réveil sonne encore trop tard, je suis déja réveillé, ça devient une habitude quand j'ai une course.Il a visiblement bien plu pendant la nuit mais ça a l'air de se dégager, premier p'tit dej' , aujourd'hui j'ai troqué le gatosport par du pain d'épice(histoire de voir) puis on descend au vrai p'tit dej' (que l'hotel accepte de servir dès 5h merci) ou l'on sera rejoint par kéké13, Epilobe, Loïcm et Christellem. Je boirai plusieurs cafés avec tartines beurre et confiture et un jus d'orange, j'aurais peut-etre pas du j'en souffrirai plus tard.

Puis on remontera finir de se préparer et boucler les valises, à 7h on charge la voiture et direction le départ en compagnie de kkris et du Solitaire

Suivant de peu Loïcm ,Christellem,Epilobe et keke13.

On se retrouve devant la plage du Lido pour la photo de groupe.

Dans la bonne humeur.

 

Alors que la promenade des anglais se remplit

Ma chérie retrouve le cousin de son écureuil parisien,lol!

Le temps de discuter un peu avec Foxtrot

De faire la connaissance de Papa dju .

Puis nous accédons à nos sas, je me suis inscrit dans le sas 3h45 n'ayant jamais réussi à faire mieux que 3h58, même si je pense être capable de faire mieux, je verrai bien en course. J'y retrouverai épilobe, kéké13 puis Langevine .

Pendant ce temps là, Cécile fait le tour voir si elle aperçoit d'autre kikous, elle retrouvera un groupe avec Béné38, Christellem, Jess06, Loïcm, Mara.

Puis dans l'allegresse générale.

C'est le départ!

 

les premiers kilomètres sont un peu raides, je traine une jambe, mauvaise sensation comme si j'avais une mauvaise circulation et dés le départ je ressent une nausée, moi qui ai un estomac normalement à toutes épreuves le gel antioxydant ne passe pas et mon p'tit dej' essaie de ne pas être digeré (tentative désesperée de sa part, il n'y échappera pas, non mais!) n'empêche que cela est très désagréable et qu'il faudra que j'évite de reconnaitre cela à l'avenir, je serre les dents et me concentre sur ma foulée, trouver la souplesse et le rythme c'est ça l'important.

Pas encore au point pour gérer mon allure, j'aurais tendance à tourner plutôt aux alentours de 4'55", mais cette vitesse me convient et je m'y sens bien, alors je decide de pas m'en soucier et de continuer comme ça. Dans les zigzags à Villeneuve-Loubet, alors que j'ai dépassé le drapeau 3h30,  j'aurais une première fois en ligne de mire le solitaire, je ne pense pas pouvoir le rattraper mais le voir est très bon pour le moral, et alors que nous allons attaquer la grande ligne droite je suis rejoint par Roqorange.

 

Grace à lui je ne la verrai pas passer cette grande ligne droite, nous y croiserons brague spirit puis c'est Antibes et le début des hostilités, première montée avant les remparts aisement absorbée, j'y retrouve le solitaire en visuel (100m) je tiens le bon bout, bonnes sensations, peu de fatigue, juste ces nausées qui perdurent et m'empeche d'apprécier boissons et gels .

Je gérerai bien les côtes du 28ème km, avec une relance derrière dans les temps et encore du jus pour finir, ça commence à pas mal tergiverser dans mon ciboulot, 3h40 3h35 3h30 moins, est-ce possible??   golf-juan le ballon des 3h30 est encore derrière moi, même si je commence à sentir son souffle, je deséspere pas de le maintenir derrière moi.

Enfin pas longtemps, il ne tardera pas à me depasser et déposer, avait-il un peu de retard , je sais pas mais au moment ou je ressentais un coup de moins bien, il a mis un coup de cravache et ça m'a bouleversé, qu'ai-je fais de travers? C'est foutu? Que ce passe-t-il? T'as l'horrible impression que tout ce que tu croyais acquis s'efface et déjà tu penses que tu va plus faire mieux que la dernière fois, que t'es pas capable, tu sais pas faire!

Alors tu gamberges, tu cherches, tu te cherches, et tu prends les mauvaises décisions !!

36ème km, alors que je n'en ai pas besoin, mais trop dégouté je m'arrête au ravitaillement, quel c..! je marche en prenant un gobelet, même pas soif et en plus derrière c'est une cote, je serai incapable de redémarrer, obligé de la franchir en marchant, tout ce qu'il fallait pour me finir le moral, à ce moment je me sens seul, j'arrive pas à relativiser,je repart en m'attendant à chaque instant à voir arriver le fanion 3h45, mais il n'arrive pas et alors que je m'y attendais pas on commence à se croiser avec jean-louis, on discute il s'en voit mais est emplit de motivation, ça me reboost, j'etais même passé devant sur un de ces arrets, je me sens de nouveau bien, je veux en finir.

40ème, 41ème, je croise ma chérie qui m'encourage

Elle me confirme que je suis en dessous des 3h45, que j'ai réussi mon engagement, à ce moment l'émotion va me gagner, elle va me prendre les tripes et le coeur, me submerger, je vais courir le dernier kilomètre en apoplexie, incapable de la contenir, de respirer, je penserai à la syncope avant la ligne, j'ai l'impression que mes jambes aussi sont devenues folles, que je ne contrôle plus rien.

Le tapis rouge, la ligne, l'arrivée   Jean-louis est là, il me prend en photo, je ne peux pas parler, je n'arrive pas à respirer, je regarde mon chrono, je le regarde     c'est trop fort, je ne sais pas exprimer autant d'émotion!

Après quelques minutes, nous échangerons puis je reprendrais des nausées, je vomirais pas mais ce n'est pas loin, alors nous avançons, rendre la puce, récupérer la médaille et éviter les consignes pour rejoindre le ravitaillement, y a beau avoir des pates chaudes et un abri, je prends froid et alors que Jean-louis file rejoindre Kkris pour récupérer leurs affaires, je reste a l'interieur essayant de me réchauffer. puis je rejoindrais Cécile pour me changer(erreur de ma part) car si beaucoup on eu un problème d'attente aux consignes nous avons eu la désagréable surprise de voir qu'une fois que tu avais rejoint ton conjoint pour récupérer de quoi te couvrir, tu ne faisait plus parti de la fête et c'est derrière un grillage pendant que Cécile etait à la voiture pour rendre les affaires que j'ai attendu l'arrivée des kikous, observant un service d'ordre super performant car il m'ont quand même refouler 5 fois, que ce soit pour récupérer une bouteille d'eau après 1h15 d'attente,ou pour rejoindre les 5 personnes assises derrière eux alors que le marathon était fini, le pire c'est que j'ai su ensuite que l'on avais ouvert le passage de l'autre coté, la prochaine fois je consigne, vaut mieux se peler les c........s en groupes, non?

Bof, j'en ai profité pour faire quelques photos,

Un groupe d'un coté du grillage, tiens des kikous

Et de l'autre d'autres kikous.

Moi

J'ai rencontré Ricola31 trés sympa kikou toulousain qui était léssivé mais crédité d'un beau chrono

Puis on c'est rejoint avec la miss, et le groupe restant, Loïc,Christelle,Mara,Foxtrot et Béné tous contents de leur marathon, une dernière photo sur les marches du festival et de la descente des marche,lol. puis c'est les "à une prochaine" (c'est certain et avec plaisir;-)

Voila un marathon pour moi inoubliable, encore une fois mon corps à decouvert qu'il avait encore à découvrir, mon coeur aussi.   que d'émotion!  et un nouveau record ameliorant l'ancien de plus de 21 minutes, prochaine étape la saintélyon et un défi fou    finir.

Mon marathon avec le second semi:

 

 

 

In vino véritas, in aqua sanitas

dans le vin la vérité, dans l'eau la santé

dans kikourou le bonheur.

 

18 commentaires

Commentaire de CROCS-MAN posté le 18-11-2009 à 14:01:00

Tu as fait une belle course mon ami, te reste plus qu'a renforcer encore un peu ton mental pour ne jamais douter, finir quoi qu'il en soit.
Merci pour ton récit qui nous replonge dans cette belle journée et à la prochaine.

Commentaire de petzel posté le 18-11-2009 à 15:31:00

Bravo pour ton récit si vivant et si détaillé.
Je me souviens t'avoir vu pendant la course. C'est sympa de pouvoir échanger quelques messages via ce site en espérant pouvoir discuter de vive voix la prochaine fois.

Commentaire de Françoise 84 posté le 18-11-2009 à 15:36:00

Merci pour ton récit bien sympa, avec plein de photos!! Bravo pour ta progression!! Bonne récup!

Commentaire de @lex_38 posté le 18-11-2009 à 16:10:00

Bien joué!
Et c'est de bonne augure pour la Sainté!
RDV à l'AAB!

Commentaire de laurent05 posté le 18-11-2009 à 16:14:00

merci pour ton récit et bravo pour ta course
si à ton prochain marathon tu gagnes encore 21mn je serais certainement derrière toi...
c'est vrai que le service d'ordre n'était pas très cool mais en bien cherchant il y avait un petit trou dans la clôture et j'en ai profité
bonne fin de prépa pour la sainteelyon
a+
laurent

Commentaire de RogerRunner13 posté le 18-11-2009 à 17:54:00

Merci pour ce récit palpitant, super les photos. Nous avons tous vécu notre marathon chacun selon ses moyens, mais il y a un mot qui revient souvent, c'est le mot émotion et c'est ça la magie du marathon.

Commentaire de béné38 posté le 18-11-2009 à 18:11:00

Bravo Joël, la Saintélyon c'est tout bon ! Et tu y retrouveras encore plein de kikous car c'est une belle réunion. Bravo pour ton chrono et ce beau récit qui nous replonge quelques semaines en arrière.
Bises à vous deux !

Commentaire de Supermassive posté le 18-11-2009 à 19:08:00

Bravo à toi! Très belle course, très belles photos, très émouvant... Un grand moment!

Commentaire de Land Kikour posté le 18-11-2009 à 21:46:00

Merci Joel pour ton récit très détaillé, je suis vraiment content pour toi avec un très beau chrono , le pied quoi !!!

Bonne Sainté,

Olivier

Commentaire de bigpeuf posté le 18-11-2009 à 22:13:00

bravo à toi

Commentaire de kkris posté le 19-11-2009 à 09:40:00

bravo ,belle course, beau récit plein d'émotions!
content de t'avoir rencontré, à un de ces jours sur une course(et merci à ton épouse pour les sacs!)a+

Commentaire de foxtrot posté le 19-11-2009 à 20:12:00

La on sent le pro du CR.
De superbes et nombreuses photos.
Une description du Week end Dans les moindres details avec les tableaux de passage
Bravo pour ta perf sur la course, l'année prochaine , c'est toi qu'il faudra suivre!
Bonne chance pour la saintelyon

Commentaire de chanthy posté le 19-11-2009 à 21:36:00

félicitations pour le chrono et aussi pour le récit magnifiquement illustré.
c'est promis, l'année prochaine je viens...
bonne récupération et GO GO Saintélyon!!!
NB: c'est quoi la Sainté :)???!!

Commentaire de le Styx posté le 19-11-2009 à 22:05:00

super récit, super course ! bravo, ca donne l

Commentaire de le Styx posté le 19-11-2009 à 22:07:00

la patate ! comme quoi, chaque course est nouvelle, imprévisible... ca doit être aussi pour ca qu'on aime la CAP !!! ??? vas expliquer ca à qqun qui court pas ! enfin, en lisant tes lignes, ca peut donner envie de s'y mettre ! bravo pour le record... bonne récup !

Commentaire de zakkarri posté le 20-11-2009 à 18:50:00

Super récit et belle course bravissimo !!!
Vous étiez un paquet de kikou .....
@+

Commentaire de mara posté le 22-11-2009 à 20:17:00

Bravo pour ta superbe course !!
Et merci pour ce récit ;-)

A bientôt

Commentaire de Cyrille posté le 01-12-2009 à 13:12:00

Apparemment tu as pris le mur du 30ème :).
Je sais ce que c'est, je l'ai pris 3 fois sur 4, pas toujours au même endroit mais à chaque fois ça m'a mis dans le même état que toi.
C'est bien que tu aies pu te reprendre et finir plus rapidement. Les 3h30 seront pour la prochaine fois.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.23 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !