Récit de la course : Marathon des Alpes Maritimes Nice - Cannes 2011, par Japhy

L'auteur : Japhy

La course : Marathon des Alpes Maritimes Nice - Cannes

Date : 20/11/2011

Lieu : Nice (Alpes-Maritimes)

Affichage : 921 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Faire un temps

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

77 autres récits :

Et hop la, un premier "moins de 4h"!

Parce que j’ai du mal avec la route et les plans ultra-calibrés, je ne fais qu’un marathon « sérieux » par an (il m’arrive de faire des marathons pas sérieux, en mode cool disons).

 

Et parce que je suis plutôt casanière les veilles de course, je fais le Nice-Cannes, chaque année, à la maison.

4h25 en 2009, 4h09 en 2010, je voulais un "sub-4h"cette année.

Je les voulais aussi l’an dernier, et j’avais donc travaillé l’allure cible de 5’40 min/km. Mais comme je finis toujours pas flancher vers le 32-33ème, j’avais raté mon coup. Cette année j’ai procédé différemment. J’ai décidé de partir un peu plus vite, mais en le programmant, de façon à garder de la marge pour le deuxième semi. On dit qu’il ne faut pas faire ça, mais je suis têtue, et surtout je pense me connaître assez bien.

 

Pour ça j’ai fait beaucoup d’allure 5’30 toute l’année (à l’entraînement et sur plusieurs semis par ex, au moins 15 ou 18km de ces courses à cette allure), et j’ai choisi cette allure comme allure spécifique marathon pendant mon plan. Je voulais qu’elle devienne « naturelle ».

 

J’ai eu la grande chance d’avoir un lièvre de luxe en la personne de Brague Spirit, à partir du km 17 jusqu’au 33ème.

 

 

J’avais déjà un point de côté en le retrouvant mais je n’ai rien dit pour ne pas l’inquiéter dès le début de sa mission. J’ai expiré à fond comme une vieille chaudière et c’est passé trois km plus loin, ouuuuf !

 

Le semi fut passé en un peu moins d’1h57, déjà 1 bonne minute de retard. Pas trop grave. J’ai ensuite accumulé un peu plus de retard dans les côtes, en essayant d’en rattraper un peu dans les descentes. Encore gérable. J’ai quand même vu le côté expérimenté de Brague, sur des petites choses : ne peut pas se laisser « enfermer » derrière quelqu’un, relancer dans les petits virage, de petits rien qui finissent par s’additionner et saler la note, et qui comptent psychologiquement. 

J’ai commencé à bien accuser le coup vers le 30ème mais je me suis accrochée. J’ai remarqué qu’à chaque fois que je prenais un gel, ça allait très vite mieux ensuite. Eh oui j’ai tout le temps faim, très bon appétit, mais rien de solide ne passe (désolée pour le bout de banane que tu t’es trimballée Jean-Mi !). Finalement les gels sont ce qu’il y a de plus simple pour moi et passent très bien, sucré, salé, peu importe.

 

 

Départ de mon lièvre au 33ème, après le passage des « côtes » du cap d’Antibes. Allez faut que j’assure toute seule maintenant. La dernière phrase de Jean-Mi, grosso-modo, « il ne faut pas se laisser aller maintenant ou tu le regretteras quand ce sera trop tard ».

 

 

 Mais j’avoue, je me la suis coulée douce pendant 1 ou 2 km, crevée, et en voyant ma vitesse instantanée à 6’30, j’ai quand même pris peur. Juste avant la « grande » côte du périph d’entrée de Cannes, qui doit faire au moooooins 100m de long, autrement dit une éternité, j’ai pris un verre de Coca et je me suis dit « ok tu marches ici 30 secondes en buvant, et après tu mets les gaz, pas d’histoire ».

 

 Arrivée en haut de cet Anapurna, je suis repartie comme en 40 en oscillant entre 5’30 et 5’40 au kilo, sur les…4 derniers km ? J’ai essayé d’aller encore plus vite sur le dernier. A 500m de la fin, lorsqu’on passe dans ce tout petit « tunnel » de spectateurs, ça commence à bouchonner et à devenir dangereux, il faut faire très attention. Mais à 100m de l’arrivée, lorsque le speaker crache ses poumons en vous encourageant à passer sous les 4h qui sont dans 40 secondes, ça devient carrément du délire, doublements dangereux, queues de poisson, collisions, crochetage de pied, jusqu’à mon apothéose, un vol plané juste après avoir passé les tapis, avec un atterrissage sur la lèvre et le menton, lèvre qui a triplé de volume ensuite !

 

QUI A GONDOLE CES P….. DE TAPIS ???

 

S’il y a une vidéo, ça va pas être triste.

Bref 3h59min32s en temps officiel, 3h59min10s en réel (bah oui, je suis rentrée dans le sas 4h mais les gens restaient agglutinés du côté mer alors que la chaussée du côté ville était un havre de paix et de tranquillité, un vrai bonheur sur les premiers km ; du coup, j’ai passé l’arche très vite).

Donc je suis super contente, encore un grand grand merci à Brague spirit. L’an prochain je recommence en enlevant encore 5 secondes (voire 10 ? Hou chuis gourmande là) à mon allure marathon.

 

 

 

8 commentaires

Commentaire de lapinouack posté le 21-11-2011 à 19:03:45

Bravo !!! :-) bonne récup

Commentaire de laurent05 posté le 21-11-2011 à 19:33:08

bravo pour ce chrono belle progression
c'est sur que tu avais un bon lievre ...
bonne récup
laurent

Commentaire de calimero posté le 21-11-2011 à 19:33:56

BRAVO Japhy et dire que tu m'as dit au début du Marathon que tu ne courais pas en moins de 4h toi;-))

Commentaire de CROCS-MAN posté le 21-11-2011 à 19:54:50

Bravo Japhy, sympa ton récit et surtout ta course. Je suis arrivé juste avant toi.
Bonne récup

Commentaire de brague spirit posté le 22-11-2011 à 08:13:06

"sub-4".Ca c'est fait.Encore,sans doute de la marge,pour améliorer cette marque.la prochaine fois,évite de te prendre les pieds dans le tapis.

Commentaire de Free Wheelin' Nat posté le 22-11-2011 à 22:25:08

Chapeau pour ta perf et merci à Brague de t'avoir secoué les puces (il sait faire, je me souviens de son "ça remonte derrière" du trail de la Colmiane! )
M'enfin, je reste persuadée que tu peux faire encore mieux ;-)

Commentaire de Vivien (100bornard1022) posté le 07-05-2012 à 23:57:24

Récit sympathique pour une belle performance. Bravo à toi et bonne continuation...

Commentaire de gdraid posté le 10-07-2012 à 17:03:09

Prochain marathon 2012 en 3h55' Clothilde, c'est mathématique, comme tu l'écris au début !
T'es obligée de faire mieux pour ton nouveau Public ;)
Tes récits même sans photos, sont sympa, merci Japhi !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !