Récit de la course : Marathon des Alpes Maritimes Nice - Cannes 2008, par marioune

L'auteur : marioune

La course : Marathon des Alpes Maritimes Nice - Cannes

Date : 9/11/2008

Lieu : Nice (Alpes-Maritimes)

Affichage : 1423 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

37 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

77 autres récits :

Marathon Nice Cannes

Pour premier marathon, Nice Cannes fut une belle première,

Une petite galerie de photos, dont certaines empruntées à des kikous....

http://picasaweb.google.fr/marioune75015/MarathonNiceCannes#

et si vous voulez, une plongée profonde, dans ma course...Un marathon, comme un exercice de style, ou une expérience... Je l’ai effectivement préparé de manière scientifique...  

Bibliographie :

-J'ai lu beaucoup de récits. Dans 80% des cas, tout va bien jusqu’au semi et après, selon des scénarios différents, il y a des problèmes. Je décide qu’un départ trop rapide, c’est la berezina assurée.

-Les plans d’entrainement : on lit tout, et son contraire. Je ne souhaite pas me plaquer un plan d’entrainement au hasard. Reprenant en septembre après un mois d’interruption. Je ne souhaite pas faire 5 ou 6 seances de course par semaine. Je fais 65kg et je risquerais de me blesser, je n’ai pas envie de maigrir, alors, moins de séances de CAP par semaine.  Par contre, je garde d’autres sports pour que mon dos et le haut du corps soient forts et me tiennent bien ; et parce que cela me permet de me changer les idées, de ne pas faire de la course une obsession

Les experts extérieurs ; pour moi bambi, agnes et cyril (du kwak)

J’ai apprécié leur indications car elle sont réflechies, validées mais adaptables. J’écoute et je suis donc les conseils, d’autant que les mêmes choses importantes ressortent de leurs propos.

Méthode: Je ne connais pas ma VMA, j’ai une bonne base d’endurance. Il faut que je détermine mon allure et que je cours au cardio.  

Caractéristiques de l'animal:  Je  ne m’emballe jamais au debut d’une course..c’est l’inverse, je suis mémé négative split. Je n’ai as envie de finir une course à l’arrache. Je n’ai pas cette adrénaline à vouloir me tirer la bourre avec les autres. Surement trop bouffé de cela dans les études ou  surtout la musique.. Il faut voir la pression dès 6/7ans  dans cette discipline, une fausse note et crac au revoir, pas le droit de continuer à jouer….  Par équipe, je m'arracherais c'est sur,  mais toute seule, je me fais souvent plus du dur à l’entrainement  qu’en course.

 

Préparation : Seances longues avec allure, des frac long. Pour le peu de km de préparation, je me concocte des sessions de travail sur fatigue, en septembre je me fais de la muscu et PPG et jambes de bourrin. Bodypymp, Plyométrie et la chaise  5x1min, 30 sec recup, suivies de 3x 3min, 30 sec récup.

 

Les tests en grandeur nature :

un 10km en 45’ me donne confiance

un semi à san francisco 1h48, m’a permis de tester mon allure marathon, enfin ma soi disant, mon hypothétique allure.!

 

La stratégie finale; Une fois mon allure hypothètique trouvée, je me conditionne la tête et les jambes pour la tenir au moins 4h. Je cible idéalement 3h50. Donc partir, en cardio max 82% FCM, avec les temps de passage sur les temps de 3h45 jusqu’à ce que les problèmes arrivent.

 

-Les points faibles,  de taille : méconnaissance du plat et de cette distance

les jambes sont en béton, je n’ai jamais eu de crampes mais jamais fait cet exercice de régularité.

le ventre : le gros maillon faible à deux niveaux ; digestif et gyneco. Digestif, j’ai deja eu le ventre qui arrache, c’est dur mais on peut contiuer, bon moins facile car en trail il y a la foret, les gros rochers.... Pour le gynéco, la  consigne, niet,  c’est l’arrêt si problème.

 

L'expérience, la course....

Je n’ai pas de stress, j’ai une dernière semaine assez chargée qui me déconnecte de tout cela.

 Je dors bien , je fais très attention à ce que je mange ; Je bois beaucoup dès J-3.mais non, pas d'alcool.

Quand jhem me demande, je réponds : oui je suis prête.

 

La matin, gatosport,  malto. Toutes mes habits ont été testés pendant 5h50 du trail de gruissan, oui mon Shung, chausettes comprises. 

 

Départ.

Bonne impression on n’est pas serrés comme des patates dans le sas. Je rencontre Laurent 05.

Let's go...Je suis calme, concentrée, dès le début je me mets dans le rythme. Rencontre avec  un grand jéjé 77, grand oui, car je dois deja faire 1m80 avec mes shoes. Jéjé, j’espère te revoir, on était bizarre, toi tu avais dejà trop chaud, moi rivée à mon allure.

 KM 1-15

Entre km 1 et 15 je suis les km, bracelet des temps de passage au poignet et cardio, max fixé à 162/164. Ravito: un gel toutes les heures, gobelet d'eau sur la tete, un bu, un pincé et gardé pendant un km après le ravito.

Je crois que je profite peu du paysage, on aurait pu presque pu courir le long d’un voie ferrée. Bon il ya  quand meme eu cette trève ; une paire de jambe. Rien de libidineux ; de dos, un grand coureur, T shirt marron une foulée assez lente et ample, avec une paire de jambes magnifiques, un idéal esthétique. Pas un pur coureur, les ischiaux pas formés de la meme manière. Pendant quelques instant je me demande de quel sport d’origine il vient. Et puis il s’éloigne. Un bon interlude qui montre que je ne suis pas complètement lobotomisée !

Le soleil est la, J’ai peur d’avoir chaud, je n‘ai pas  gardé la casquette. Mais très bien,  les ravitos et les éponges, j'en garde une sous la bretelle au cas où. km pile poil dans le timing.

 KM 16-21

Une voix…Jean Luc, mon collègue!! Nous allons faire qq km ensemble. Il a du me trouver bizarer car  nous avons deja couru ensemble, le semi de Bullion,  et j’étais disons beaucoup plus « youkoulélé ». Il a pas mal de fans, de son club de bresse ;

Nous croisons l’ami de wendy, la jolie Anne, super sympa. Elle est comme moi bien dans son rythme dans sa course, impec. J’ai passé wendy sans la voir, sorry wendy, you did a very good job too,  despite  these little "i dont want to puck" stops. Nous alons toutes les tois nous retouver à l”eco trail;  KM21-28

Le semi est passé en 1h52/53 comme selon plan 3h45, 163 puls, de la marge par rapport mon semi de san francisco. Mais Bambi m’a dit de faire attention entre le km21 et 28. Je suis en fait assez contente du parcours vallonné qui s'ensuit, il est si beau. Donc les montées passent bien, je repense à Serge et langevine sur la iste à lyon, en deux heures j'avais bien appris. Il faut dire aussi que le trail y prépare à ces montées,  et je m’étais gardé dans l'entrainement des séances dans la foret, avec déniv, sans cardio, à la sensation,  histoire de ne pas devenir zinzin….et de voir des feuilles..

km 25 dans les temps. Je trouve très rassurant en marathon d'avoir ravito et éongeage si réguliers, par rapport au trail ou l’on peut se retrouver sans repère km seul pendant 10KM.

Déjà vers le 28k. Un coucou du grandware, pas eu le temps de lui faire un becot, je n’ai meme pas vu Chris78, mais bravo..

KM28_32
Ente 29 et 29, je croise mysterjoe, qui fait un peu pirate avec son buff, doit faire chaud la dessous. Le pirate commence à avoir une jambe de bois mais il a un beau sourire, je lui dit à toute. Je pensais que l’on partagerait une mousse mais lui et sa douce, vont repartir pour une virée galère en voiture..

Jean Luc est resté derrirèe, il finira bien en 1h53, respect,  son 41eme marathon. On fetera cela..Jean luc que vais-je devenir quand tu partiras en retraite?. Finalement c’est bien ces p... de lois de sarko, 70ans!! Mais tu vas rester plus longtemps près de moi.

a rg pas taper... Merci en tout cas pour tout ton investiseement pour les œuvre sociales de l’inra;

 

Au 30eme, je suis pile poil en 2h42, ou juste avant. Mon cardio dit 162 et,  oh la la,  oui,  je me sens bien. J’ai envie d’accélerer, j’ai la gniak. ooouuuuh, Mais le spectre du mur rôde….alors je reste prudente.

Pour être sur de ne pas m’emballer, je regarde le paysage, des vues grandioses, un flash, la montagne enneigée et la mer. J’ai hate d’aller me baigner. J’aime les chiens et j’ai un coté labrador, binaire,  eau = plouf.

 KM32_38

Sans préméditation, je me mets à penser à des gens, fixement, pendant presque un km.

Du 32 au 33. je pense à Agnès. Nous sommes diamétralement opposés pour l’aspect compétition, mais pour le reste, une compréhension mutuelle. Agnès m’impressionne.  ses performances.  Sa capacité à donner et son envie d'aimer et d’etre aimée me touchent. Elle m’a appris et m’apprend beaucoup. Je pense aussi à son récent marathon en 3h09 !, à sa foulée à ce moment la,  à son rythme....

De 33 à 34, je pense à bambi. Moi qui parle peu de choses intimes, j'ai une confiance absolue et je lui parle beaucoup. Comme Agnes, j'aime sa capacité de recul et d'analyse. Elle m'aide, elle est la, je le sais...Mais  je me dis que dans le deuxième semi, ses petits montées et descentdes, ça tape dans le dos et j'ai peur, un mauvais pressentiment, que son dos, encore mal remis, encaisse mal. Allez bambinette ! Elle hésitait  tout à l h'eure à suivre les ballons 3h30, apparemment tout le monde s’en méfie de ces meneurs d’allure…

Pas un hasard si je pense à elles deux. Moi qui n’ai jamais eu beaucoup d’amies filles,  je leur fait confiance, complètement, me livre, elles m’apprennent des choses, me touchent, m’impressionnent,  me font rire, ont cette capacité à ce moquer d’elles mêmes mais aussi des gros doutes qu’elles soignent en bossant rude.

Je pense ensuite à d’autres personnes, des pans de ma vie,  déchirés. Mais je ne perçois pas de douleurs,  d’images gore, et mon plaisir de courir aujourdhui me repousse vite, et sereinement, dans ce présent et vers le futur. Et là, oui, j’ai une belle vie. J’y travaille et je crois avoir réussi un bon chemin, et cela vaut toutes les médailles trophées, et podium du monde.

 

Bon c’estgentil tout ça,  la vie tout ça, mais on n’est pas chez Macha ou dans un beurk Delarue..

Nous voici deja à 35km. Toujours en controle au niveau cardio et temps. Je m’étais dit que je mettrais de la musique au 35eme. Je ne suis pas sure d’en avoir besoin mais je sors l’ipod, scolaire la fille.... 

 

KM35-KM38

Mais, 42-35...plus que 7km. Bon je commence doucement à accélérer,  allonger un peu la foulée, mais méfiance, plein d’histoire sur les 38 eme, pas rugissants, mais km ; Pas question bien sur de tester une musique nouvelle qui serait naze pour courir, .j’ai la meme musique que pendant certains entrainements,  yeahhhh yeah doubidou, je commence à oser me lacher un peu j’agite les bras, je chante. Je prends plaisir à courir. J’ai une carcasse pas toujours coordonnée et je dois ressembler un peu à mister bean ; Mais les gens autour gèrent leur problèmes et s'en moquent complètement...

 Pas de barbie girl longtemps, la tête reprend le controle/

Je me fais régulièrement des vérifs de haut en bas, pas de tete penchée, épaules relachées, dos droit, je relache les jambes dès qu’il y a une descente, je monte les genoux. Un peu comme lors de conf importantes,  pour éviter les gestes parasites,  le stress qui genère des tics ou des épaules hautes, une respiration altérée, une voix mal placée, une langue idem, qui donne une fausse soif.

 

KM38-KM42

Et s’il n y avait pas de mur? Sans déconnnneerrr? Allez, fais toi confiance, lache la bride, le ventre est top et les cannes n’attendent que ça. ..

Hi ha...je ne sais pas exactement, j'ai du courir entre le 30 et le 42 en une heure..Après le 40, je suis bien, vraiment bien ; j’accélère, il y a beaucoup de monde, du public partout mais c’est serrée pour les coureurs. Depuis le km 25 c’est étonnant de voir le nombre de personnes atteintes.  Je pens que j’ai du  passer pas mal de monde dans la deuxième partie. Un peu dans ma bulle.

C’est après l’arrviée que je prends compte de ma fraicheur par rapport aux autres.

 FINISH

Je passe la ligne et mon temps est de 3h43 14. Super, Je suis contente car c’est moins que les 3h50 cible. Tout s’est incroyablement bien passé…Je n’ai rien, je me sens bien.

 

Comme toujours, mon autocritique impitoyable contre attaque : le gatosport au microonde de l'hotel aurait pu te ravaer les boyaux, l’absence de casquette aurait pu t’être fatale, tu n'as pas inscrit de numéro d'urgence sur le dossard comme bambi avait suggéré, il y a quand même eu un rot après le gel cacaouète, tu n’as pas assez donné les jambes sont trop fraiches, le sucre au km 40 était inutile, pourquoi ne pas  accélérer avant, tu n’as pas assez profité du public, tu as un peu perdu le contrôle de l’allure pendant un ou deux km. Pfffffff.

Et, gentil cerveau, tu la fermes.. ça ne prend pas.

Je vois d’autres kikous et je regarde autour de moi. Je sors de ma bulle définitivement. C’est vraiment une très bonne journée.

 

 Les kikous

 

Je vois d’abord laurent 05, puis tigawood, le photographe pro et demi de Bambi. Puis RTTH, qui est déçu, mais doudou dis donc, pourquoi faire à pied la veille le trajet aeroport centre de nice?

Par contre, je suis vraiment déçue pour Frank et Bambi, ils ont eu tous les deux des blessures récentes qui ont altéré leur course. Je sais qu'ils vont rebondir vite vers de nouveaux objectifs..Les autres kikous arrivent. Wendy et Anne. Puis Mister joe, et arnaud P59 et le futur  kikou, ch’tibelge.

Les gens arrivent dans des sacrés états. Jeje 77 et tess2002 ont souffert. Ah, voici les M, mais avec eux aussi du retard sur leur timing ; Chrystellem a eu un coup de chaud et a fini au mental, ce que je pensais avoir à faire. Je sais que ça risque de m’arriver une prochaine fois. Bravo à toi Chrystellem. A mon avis, tu doutes, mais tu es assez forte pour faire un marathon sans loicM, mais vous êtes si agréables à regarder les m and m's..

 

Je profite de ce moment de bonheur serein, ou le temps semble ralenti, le soleil..

 

Les jambes s’expriment « la bai-gna-de  on la veut, on s’en fout de la température, on veut la mer » . Ok vous l’avez mérité. Je touche les pieds au sol, mes copines fidèles s’étirent bien, ok elles vont y avoir droit…Les pieds se taisent, modestes mais ils ont fait leur boulot en aveugle, sans rien voir de ce paysage grandiose, sans cloquer. Je vais les libérer en mettant des tongs…

 

Bambi me dit que je suis aussi qualifiée pour boston! Je ne sais pas si j'ai envie de refaire un marathon, pourrait il etre aussi réussi que celui ci? Et puis, en 2009 j’ai prévu du trail ;. Icetrail, phoebus et objectif l'Ecotrail en mars, peut etre l'euskal avec ampoule31........oui, hate de reprendre les chaussures de trail, de lacher le cardio, de partir dans la foret

 

Avant cela, j’ai 4 semaines d’effort et d'un traitement qui devront me rendre la vie plus belle pour 5 à 10ans. Quand mon médecin m’a dit oui pour courir ce marathon, il y a trois semaines, il m'a fait un cadeau, o joie enfantine, surtout quand il m’a dit, ce grand gynéco et grand homme, "mais courrez le bien…"et qu'il m'a pris les deux mains dans les siennes....ouch....la on le sent l'effet placébo.. Pour les quatre prochaines semaines, je vais tout donner. la vous ne me connaissez pas. C’est un combat, de la hargne, là je l’ai, profonde. Non, rien de désesperé, une hargne de vie, pour laquelle j’ai une énergie farouche et démesurée, on va les exterminer ces cellules.  Je suis tellement à bloc que quand j’y pense, j’ai des frissons sur toute la peau ; j’ai hâte d’y aller. Je suis prête? oh oui, je suis prête.

 

Conclusion de l'expérience

 

Concluante

Perspectives : La prochaine fois cibler 3h40 comme temps de passage ?

Discussion:  une expérience unique n’est pas valable.  n=1. Impossible d’en tirer des généralités. A reproduire pour augmenter l’intervalle de confiance….

Remerciements :

Air France qui m’a quand même transporté en 8h à Nice, soit en dessous de l'endurance fondamentale…

Again: bambi, agnes, cyril..

Les kikous rencontrés ce week end, malheureusement juste croisés pour certains, pour ces sourires à l’unisson du soleil Nicois, ces pâtes, ce perrier, le steack, le pomerol.....!Bravo et à bientot..

Les kikous qui m’ont fait un signe et souhaité bonne chance ...

A vous de m'avoir lue , c'est long, j'ai peur de vous avoir endormis 

On chante les pink floyd?

…Hey teachers leave the kids alone

....lalala......another brick in the wall

 

37 commentaires

Commentaire de loicm posté le 14-11-2008 à 00:55:00

hé bé !! ça prend au trip ton récit, et il contient tant de vérité à propos de beaucoup de choses ou personnes (chuut), en plus de cette course superbe que tu as fait dans les meilleures conditions.
Je suis aussi ravi de ces moments partagée autour d'une table dimanche et cette journée de Lundi.

A très bientot je l'espère sur une autre course, ou tout simplement autour d'une table dans panam.

Loïc

Commentaire de Jerome_I posté le 14-11-2008 à 00:56:00

bravo pour ton marathon et ce récit... Ca change des récits, ca doit àtre sympa d'ètre connecté à ton cervau pendant la course. Tu ne t'ennuie pas une minute. Ni nous en te lisant. Jérome

Commentaire de chrystellem posté le 14-11-2008 à 01:03:00

bravo , tu m'as bluffé , par ta facilité et ta fraicheur à l'arrivée .... bon ma vision était peut être encore un peu bancale !!!!
Très heureuse de t'avoir rencontré et j'espère à très bientôt ,
Bon courage pour la suite
bises
la miss M

Commentaire de mysterjoe posté le 14-11-2008 à 06:16:00

félicitation marion pour ta reussite sur ce marathon, un super temps avec un max de plaisir sans y laisser des plumes, je le redit, chapeau!
merci pour ce récit ou l'on apprend que pour ne pas subir le mur, il faut se mettre le cerveau en "sur-régime", quoi-que j'ai bien peur que le mien ferait TILT si je lui en demandais la moitié sur si peu de kilomètres.
te rencontrer a été un vrai plaisir et j'espere te revoir sur d'autres courses bientôt, je te souhaite une bonne récupération

Commentaire de brague spirit posté le 14-11-2008 à 08:16:00

Que la prochaine étape qui t'attend maintenant,puisse se dérouler,sans ambages,comme cela,c'est passé,lors de ton WE sur la CA.Hormis l'épisode Air France,heureusement les grèves ne démarrent que ce matin.Bon courage,mais tu ne sembles pas en manquer.

Commentaire de jeje77 posté le 14-11-2008 à 08:18:00

Super émouvant ton CR Marion.
On n'a pas eu beaucoup le temps de discuter mais ce n'est que partie remise, à l'icetrail certainement.
Je m'oriente ensuite pour le trail de Vulcain et le TGV en Juillet.
Comme tu as pu le constater, j'étais laminé et toi toute fraiche ;-).
Bon courage pour les événements à venir, j'ai remarqué que tu avais un mental d'acier.

Commentaire de agnès78 posté le 14-11-2008 à 08:25:00

je te l'ai déjà dit, miss, mais je me répète : j'suis super fière de toi. Tu as su restée super concentrée du début à la fin en gardant ton allure. Un grand BRAVO pour ce beau negative split pas donné à tout le monde... Bonne récup' et en route pour 2009 ;-)

bisous

Commentaire de hagendaz posté le 14-11-2008 à 08:37:00

grrrrrrrrrr alors comme ça on me construit un nouveau mur?? lol!
bravo pour cette belle expérience, tu es marathonienne!!

Commentaire de MOZ posté le 14-11-2008 à 08:49:00

Top moumoute ton récit.
Vivement l'ECOTRAIL histoire de refaire qques bornes ensemble.

Commentaire de calimero posté le 14-11-2008 à 08:59:00

Bravo pour cette superbe course menée de main de maître!
Rien n'est laissé au hasard avec toi! Il est donc normal que tous tes efforts soient récompensés à leur juste valeur!

Commentaire de taz28 posté le 14-11-2008 à 09:25:00

Super marion !!!
Je te revois encore spectatrice à la Concorde nous crier tes encouragements sur le marathon de Paris ...
Cette fois ci, tu y étais en actrice, et tu nous sors un superbe scénario !!!
Bravo à toi pour cette superbe course, ce chrono de folie, et cette gestion impeccable !!

Merci pour ce récit plein d'émotions et de lucidité !!

Taz

Commentaire de Benoit_11 posté le 14-11-2008 à 09:28:00

Bravo pour cette course magnifiquement gérée, et Merci de nous la faire partager dans ce joli récit.

RDV dans quelques semaines, sur les sentiers de la Clape.

Commentaire de shunga posté le 14-11-2008 à 11:24:00

tu vois... Tout est dans la chaussette !
Bravo soeurette !

Commentaire de CROCS-MAN posté le 14-11-2008 à 11:54:00

Super BRAVO pour ta course et ton CR même si tu m'as oublié dans les kikous.
A la prochaine.

Commentaire de langevine posté le 14-11-2008 à 12:47:00

Féliciations, ça c'est du grand Toi!! vraiment fière de toi Marion, tu l'as mérité cette performance!!! Dur d'être si souvent loin de toi, mais le coeur est là... et je ne t'oublie pas... J'espère avoir l'occasion de passer encore pleins de merveilleux moments avec toi et bien sûr de partager aussi beaucoup de jolies courses!!
Gros bisous!

Commentaire de chris78 posté le 14-11-2008 à 13:41:00

Félicitation Marion pour ce chrono !!! Merci beaucoup de nous faire partager ton expérience, très beau récit.
Bises
Christine

Commentaire de chtigrincheux posté le 14-11-2008 à 14:22:00

Tu me trou le fion .......

Pour la bière as-tu pensé à moi ???
Pu##in tu t’es décortiqué totalement, c’est succulent et enrichissant, un véritable miroir
Un rot après un gel sache que c’est une merveilleuse musique, je t’apprendrai à orchestrer une symphonie après un bon repas à base de pois chiches.
Savoures le présent il t'appartient .....

Commentaire de jp75018 posté le 14-11-2008 à 17:28:00

Salut,

C'est Jean-Philippe (ex AMSCAP)

Bravo Marion, superbe negative split...

J'y étais aussi et je recommande ce marathon :)

Tiens je vais aussi penser ajouter mon CR sur Kikourou du coup!

JP

Commentaire de ArnaudP59 posté le 14-11-2008 à 21:23:00

Et bien dit donc pour une première c'est une sacrée première.
En plus je crois savoir que tu termines 68ème de ta catégorie pour ton premier marathon.

Très content de t'avoir revu à Nice, à très bientôt.

Commentaire de DJ Gombert posté le 14-11-2008 à 22:14:00

Sympa : c'était un marathon pour toi : une arrivée sur la croisette de Cannes comme les stars !
Le récit j'ai adoré (malgré les quelques erreurs de frappe : ... non pas la tête).

Et les trails dans le Sud-est cela te dit pas ? tu sais les trucs avé des gros rochers ...

Commentaire de ouster posté le 15-11-2008 à 00:08:00

un grand bravo :) tout est super bien géré et tu finis en 40s de mieux que moi! welcome to the negative split club ;o)

ouster_clap_clap

Commentaire de jepipote posté le 15-11-2008 à 09:49:00

une course rondement menée, félicitation à toi et bonne récup.
mais ton cerveau il travail en permanence comme ça??-))

Commentaire de laurent05 posté le 15-11-2008 à 11:25:00

bravo marion pour ton marathon super bien géré
j'étais surpris de ta fraicheur après la ligne d'arrivée.
au plaisir de te recroiser
bonne récup
laurent

Commentaire de hellaumax posté le 15-11-2008 à 13:52:00

Salut Marion,
Très touchant ton récit. bravo pour ta perf, bravo pour ta course, bravo pour ta façon de voir les choses.
Ok pour se refaire un off avant Noël!
Très amicalement

Commentaire de tess2002 posté le 15-11-2008 à 14:40:00

Belle course pour toi, c'est super :-) Bravo !
Par contre pas bravo à Air-France qui t'auras fait mettre plus de temps que moi qui suis venu en train en 6h, Honte sur eux ! lol
Bonne récup.

Commentaire de JLW posté le 15-11-2008 à 15:04:00

Une belle réussite agrémentée d'un récit original qui donne envie d'y participer à une prochaine édition.
Un seul reproche, ... ton manque d'ambition ... 3h40 pour ton prochain marathon, cela me parait un peu faiblard.
Reparles-en avec Agnès.

Commentaire de wendy78 posté le 15-11-2008 à 17:33:00


CONGRATULATIONS Marion pour un super chrono - quelle course bien gérer!!! et super ton récit!

bises et à bientot (à l'écotrail!)
wendy

Commentaire de eric74 posté le 16-11-2008 à 15:01:00

BRAVO miss

et quelle determination !!!

rien n'est laissé au hasard avec toi en tout cas ton CR me redonne espoir moi qui est connu aussi 1 mois d'arrêt !

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 16-11-2008 à 18:59:00

Meuh non, c'est pas long ton récit ! Il est même instructif. Si je faisais comme toi, je ne finirais pas en serpillière ! Bravo pour ton marathon, finir plus vite, c'est vraiment top !

Commentaire de l'ourson posté le 16-11-2008 à 19:00:00

Bravo Marion :-)

Bienvenue dans la club des marathoniens ;-)
Ton CR est extra-ordinaire car tu as su nous écrire avec beaucoup d'émotions "ce qu'il se passe dans la tête d'un marathonien" pendant sa course. Merci !
Tu as en plus réalisé LA course dont je rêve avec un passage au semi en 1h52 "fingers in the nose" et un NS pour finir ROYALEMENT sous les 3h45 :-))
Bon courage pour la suite des événements et avec un mental pareil je n'ai aucun doute sur ta capacité à "bien gérer". Je t'embrasse bien fort.

L'Ourson_je_penserai_à_toi_pendant_La_Rochelle:-)

Commentaire de Jihem posté le 16-11-2008 à 22:24:00

Chère Marion,
Dire que je n'avais pas vu ton récit...
J'ai évité lire les 150 commentaires au dessus du mien.
Qu'est-ce que je peux bien dire ? Ton approche hyper scientifique (presque) diamètralement opposée à la mienne m'impressionne beaucoup. Négative split ? ça me laisse rêveur... Mais passons... Je retiens surtout ce mélange de tranche de vie et de vie et de tout court. Cette dramaturgie de la course se mélangeant à celle de la vie. Cette bulle que je connais bien.
Garde ton optimisme,reste pleine de vie sans délaisser ta sensibilité, retourne fouler tes feuilles, et reviens sur un nouveau marathon.
Plein de pensées positives pour les jours qui viennent.
Et pense à te procurer un nouveau bonnet !!!!!!!!

Commentaire de ampoule31 posté le 16-11-2008 à 22:50:00

Estomaqué, tout simplement, un grand bravo Marioune, donc il y aura un deuxième marath, vas y à donf profite!

Commentaire de Mamanpat posté le 18-11-2008 à 15:12:00

Et tu dis que tu déconnecte tout en pensant à tout ça ??????

Bon enfin, facile la fille quand même !

Bravo en tout cas !!!
Et à très bientôt !!!!

Commentaire de Monloup posté le 20-11-2008 à 16:46:00

je te félicite déjà pour ton résultat mais également sur ta façon d'avoir dompté cette course
Encore un grand Bravo
Philippe

Commentaire de Le CAGOU posté le 22-11-2008 à 23:32:00

BONSOIR MARIOUNE,
MERCI POUR SE SUPERBE CR "non! c'étais pas trop long! pendant toute la durée c'est séduisant. De plus longin de longin bravo bravo pour ta performance et ta modestie. BON COURAGE POUR LA SANTE RESTE POSITIVE;;; ET PRENDS DU PLAISIR A TES COURSES ET ENTRAINEMENTS AUX FORETS et montagnes. SPORTIVEMENT LE CAGOU

Commentaire de LtBlueb posté le 19-01-2009 à 22:58:00

je n'avais pas lu ton récit dans les jours qui ont suivi sa diffusion, ayant certainement déconnecté à cette période (trop de récit sur kikourou !) ; j'ignorais la lutte que tu aller mener et suis sincèrement content pour toi , vraiment !

ton récit est vraiment captivant : à motiver tout coureur d'aller courir son 1er marathon
quant à ta perf pour un premier , c'est le top, bravo !

Commentaire de ETRURIEN posté le 20-01-2009 à 12:58:00

Un récit où l'on a vraiment l'impression de courir à tes côtés.

Et à la fin de celui-ci je commence à voyager dans ma tête.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.23 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !