Récit de la course : Marathon des Alpes Maritimes Nice - Cannes 2009, par RogerRunner13

L'auteur : RogerRunner13

La course : Marathon des Alpes Maritimes Nice - Cannes

Date : 8/11/2009

Lieu : Nice (Alpes-Maritimes)

Affichage : 711 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

16 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

77 autres récits :

Entre calvaire et bonheur

DIMANCHE 08 NOVEMBRE 2009

Entre calvaire et bonheur

 

 

Bus, métro et train pour rejoindre Nice pour ce grand rendez-vous et l'objectif principal de cette fin d'année. Mais au départ de Marseille le ciel pleure.... et pleure encore.... et à l'arrivée à Nice devinez quoi et bien il pleut aussi. Ça s'annonce très mal pour demain, enfin restons optimiste. Il est environ 14h00 et avant d'aller à l'hôtel nous allons récupérer nos dossards au village marathon.

 

NICE

 

NICE

 

NICE

 

NICE

Nice superbe écrin pour un beau marathon

NICE

 

NICE

 

Après une petite balade dans Nice, nous retournons au village marathon dans l'espoir de rencontrer quelques Kikous et effectivement nous y retrouvons Le Solitaire et Kkris et après une petite bière nous rejoignons la taverne Massena pour un repas Kikouresque. Super soirée, bonne ambiance, bon repas, que du bonheur.

 

nice

Au premier plan Keke013, Joe one, Le Solitaire

 

Lever 4h30, j'ouvre la fenêtre, le temps est couvert, mais il ne pleut pas, la température est agréable. Petit-déjeuner 5h00, l'hôtel à modifier ses horaires habituels pour s'adapter aux besoins des marathoniens, ça c'est plutôt sympa. Aller maintenant direction le départ, la pression monte d'un cran.

Il faut dire que je n'aborde pas ce marathon avec un moral de gagnant, mais plutôt avec un mental de loser, en fait pour moi c'est un peu l'inconnu à cause d'une blessure aux adducteurs que je me traine depuis le mois d'août. D'où retard dans la préparation et surtout manque de sorties longues, la dernière c'est faite il y a quinze jours et j'ai dû stopper au 24ème kilomètre à cause de ces fichues adducteurs. Alors, j'ai déjà prévu un scénario "catastrophe" et un arrêt à mi-course si les choses ne vont pas bien, avec un retour en train sur cannes. Pas très positif  tout cela et du coup le frangin qui s'entraîne la plus part du temps avec moi a pris du retard aussi, car il déteste courir seul.

 

NICE CANNES

Tiens !  un Kikou venu incognito ?

 

NICE CANNES

Non! c'est  Le Solitaire dans se nouvelle tenue

NICE CANNES

C'était l'objectif initial

NICE CANNES

 

NICE CANNES

 

Bon nous voici dans nos sas respectifs, j'avais prévu initialement un chrono de 3h45, objectif réaliste  car à Marseille j'avais fait 3h50 et le frangin 3h55. Compte tenu des événements nous avons revu les objectifs à la hausse et prévu de partir sur des bases de 4h00 dans l'espoir que je tienne un peu plus longtemps. Dans le sas nous retrouvons Langevine et MisterJoe. Il règne sur la ligne de départ une ambiance de folie, c'est géant!!! beaucoup d'étrangers sont présents, surtout des Italiens et cette ambiance joyeuse me prend les tripes et me redonne la pêche  j'ai maintenant  hâte d'en découdre.

 

 

NICE CANNES

Ca devient chaud peu avant le départ, quelle ambiance

 

Ça-y-est la masse des coureurs s'élance de manière fluide et dès les premiers kilomètres nous nous calons sur l'allure choisie. Je me sens bien et j'apprécie ces premiers kilomètres, car le simple fait de pouvoir courir me rend heureux. Le public est nombreux, les gens nous encouragent aussi de leurs fenêtres  Bon au premier ravitaillement c'est un peu la pagaille, ça se bouscule, mais les suivants ça se passe mieux. Nous passons au semi en 01h53 très à l'aise jusque là avec le sentiment de pouvoir aller plus vite, mais prudence les kilomètres à venir vont être décisifs pour moi, mais je ne ressens pour le moment aucune douleur et me voit espérer terminer ce marathon et qu'importe le chrono.

 

 Après Antibes le parcours devient plus agréable, cette partie du parcours est vraiment superbe, mais aussi plus difficile avec quelques côtes sévères, je négocie fort bien les différentes difficultés, mais vers le 25e kilomètre mon frère commence à avoir des crampes et après avoir marché un peu tout rentre dans l'ordre. 30e kilomètre ça commence à devenir dur c'est pas le mur tant redouté, mais une dégradation progressive de l'efficacité musculaire et des jambes qui font de plus en plus mal. Pour mon frère c'est surtout les crampes qui deviennent de plus en plus présentes, mais tant que c'est plat il gère. Nous passons donc en "MODE ECO", mais nous ne perdons que 20 secondes au kilomètre. C'est maintenant qu'il faut s'accrocher, mais nous arrivons malgré tout à maintenir l'allure.

 

NICE CANNES

 

Vers le 35e kilomètre le calvaire commence pour nous deux, mais surtout pour mon frère qui a de plus en plus de crampes, ça l'oblige à s'arrêter, à marcher et à repartir, mais ces arrêts me casse le rythme je préférerais courir même moins vite et ne pas m'arrêter, mais je lui doit bien ça de rester avec lui. Nous passons donc en « MODE DEGRADE ». Sur les 5 derniers kilomètres nous perdons ainsi une minute au kilomètre.

 

 Le final approche, nous arrivons à l'entrée de Cannes et faire moins de 4h00 est encore réalisable.Il faut maintenant trouver les dernières ressources pour en terminer "Hello! les dernières ressources vous êtes où, aller faites pas les chochottes, montrez-vous", mais y'a plus grand monde à l'appel. J'encourage mon frère tant et si bien qu'il finit par m'envoyer chier......

 

 

 

Dernier kilomètre, il y a foule de chaque côté de la route et les spectateurs nous encouragent chaleureusement, un dernier effort et c'est fini, mais pour Marcel c'est dur. Plusieurs spectateurs scandent son prénom « allez Marcel » et plusieurs dizaines de personnes leurs font écho, il n'y en plus que pour Marcel, c'est incroyable j'en ai des frissons et du coup le bougre il accélère comme un malade et nous franchissons la ligne d'arrivée où il a failli tomber dans les bras d'une charmante secouriste.... Eh! Bien que d'émotions avec au final 4h00 temps officiel, 3h59 temps réel et super heureux d'avoir pu terminer ce marathon même si le chrono n'est pas ce que j'attendais, mais je crois que c'est la première fois que j'en bave autant en course à pied.

 

NICE CANNES

 

CANNES

Le port de Cannes et le palais des festivals

 

Quelques mots sur l'organisation

Du bon et du mauvais pour l'organisation.

Pour la remise des dossards c'était parfait, très peu d'attente, beau village marathon

Départ de la course très fluide, pas de bousculade et quelle ambiance. Bon une sono assourdissante et plus de 10000 coureurs c'est impressionnant

Des bénévoles au top, efficaces et souriants, qui n'hésitaient pas à scander nos prénoms pour nous encourager. Des ravitaillements bien organisés avec des conteneurs pour jeter les gobelets vides, mais encore trop de déchets au sol, messieurs les concurrents un petit effort s'impose.

Seul bémol, après l'arrivée, nous, nous sommes retrouvés piégé dans une foule compacte cherchant désespérément une issue , coincée entre ceux qui voulaient récupérer leurs sacs, ceux qui voulaient se dégager après avoir récupéré leurs sacs et ceux qui voulaient simplement sortir et récupérer leurs affaires plus tard. Beaucoup d'énervement, des coureurs en colère, des malaises. Des vigiles qui ne voulaient pas ouvrir les barrières pour dégager tout ça. Cela a été beaucoup plus tard qu'il a été enfin décidé d'ouvrir un second dégagement. Et je crois que si cela n'avait pas été des coureurs fatigués ces fichues barrières auraient volé en éclat. Donc gros point à revoir par l'organisation, d'autant qu'il y a pas mal de place aux abords du palais des festivals pour permettre une belle organisation.

16 commentaires

Commentaire de mysterjoe posté le 10-11-2009 à 21:16:00

trés beau récit et trés belle course, vous avez su non seulement faire fi de tes douleurs et des crampes de ton frere, mais en plus nous faire partager tout cela avec beaucoup d'émotion, ça a été un plaisir de vous croiser et j'espere remettre ça bientôt.
ps: je sai_s pas comment vousavez fait pour rerentrer dans l'enceinte d'arrivée il m'ont refouler 5 fois grrrr!

Commentaire de Rudyan posté le 10-11-2009 à 21:29:00

Bravo Roger et bravo Marcel! Course pas facile pour vous mais au final, marathon terminé.

A bientot

Yannick

NB: ne jamais trop encourager Marcel...c'est noté! ;)

Commentaire de CROCS-MAN posté le 10-11-2009 à 22:36:00

BRAVO les Gars, vous y êtes arrivé quand même et c'était pas gagné même bien avant le départ.
Vous allez finir par maitriserla bête.
A dimanche.

Commentaire de CROCS-MAN posté le 10-11-2009 à 22:36:00

BRAVO les Gars, vous y êtes arrivé quand même et c'était pas gagné même bien avant le départ.
Vous allez finir par maitriserla bête.
A dimanche.

Commentaire de Bambi posté le 11-11-2009 à 00:08:00

un grand bravo, d'abord pour cette course rondement maitrisée malgré le manque d'entrainement et ta blessure et aussi pour ton joli récit si vivant !
bonne récup et bon rétablissement pour cette blessure
N

Commentaire de brague spirit posté le 11-11-2009 à 07:21:00

Au courage,vous avez pu gagner les marches du palais en moins de 4 heures.Bravo,bonne récup et à bientot.

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 11-11-2009 à 07:48:00

"...mais je crois que c'est la première fois que j'en bave autant en course à pied."

3h59 et t'en as bavé ! Ce n'est pas si mal !

Commentaire de NICO73 posté le 11-11-2009 à 09:49:00

Allez Marcel ! Allez Marcel ! J'ai adoré ton récit, j'y étais. Encore Bravo pour cette performance.

Commentaire de mara posté le 11-11-2009 à 10:56:00

Bravo à vous deux pour votre course ! Même si cela semble n'avoir été qu'un long moment de douleurs, vous avez été au bout. Bravo !!
Bonne recup'

Commentaire de montevideo posté le 11-11-2009 à 11:31:00

BRAVO pour votre courage a tous les deux -et bon retablissement

Commentaire de McFly posté le 11-11-2009 à 22:37:00

Belle course vu les difficultés de la prépa, et content de vous avoir croisé trop rapidement avant la course. Je te rejoins sur le point noir, mais bon, ce n'est que la seconde édition.

Commentaire de laurent05 posté le 12-11-2009 à 08:35:00

bravo à vous deux
sans aucun petit problème physique c'est certain
que le chrono va vite descendre
bonne récup
a+
laurent

Commentaire de Joe One posté le 12-11-2009 à 12:50:00

BRAVO à tous les deux......

et au plaisir de vous revoir sur Nice ou ailleurs....

Commentaire de Supermassive posté le 13-11-2009 à 18:55:00

C'est vrai que la veille sous des trombes de flotte n'était guère encourageante, heureusement qu'on y a échappé le lendemain! Bravo pour ce chrono de métronome, impressionnant -et peu-être nous croiserons nous ailleurs qu'aux antipodes d'une table;-))
Au plaisir!

Commentaire de moumie posté le 13-11-2009 à 22:32:00

Bravo pour ta course et tes 4h.

Quand je lis que ton frère t'a envoyé baladé alors que tu l'encouragais, cela m'a fait penser à moi quand Bigout66 voulait me booster, plus il parlait, plus cela m'énervait, et quand il ne le faisait pas cela me manquait :-)

Commentaire de chorizo13 posté le 19-11-2009 à 10:12:00

bravo les frerots,
qu'est ce que j'aurais aimé voir marcel t'envoyer comme tu dis.....vous êtes impayables les gars.
au plaisir de se revoir bientôt
yves

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !