Récit de la course : L'Intégrale des Causses 2014, par MichaelFEBVAY

L'auteur : MichaelFEBVAY

La course : L'Intégrale des Causses

Date : 24/10/2014

Lieu : Millau (Aveyron)

Affichage : 1223 vues

Distance : 65km

Objectif : Terminer

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

247 autres récits :

L’INTÉGRALE DES CAUSSES : SAUVAGE, CONVIVIALE ET EXIGEANTE !

Le festival des Templiers fêtaient ses 20 bougies ces 24, 25 et 26 octobre derniers. Un RDV que j’ai rapidement coché sur mon agenda suite à la réputation de la course et des paysages. J’opte pour l’intégrale des Causses, parcours réputé sauvage et intimiste . J’arrive à Millau le jeudi 23 octobre veille de la course, je retire mon dossard et fait le tour du salon du trail. Pour une fois je choisi de louer un Van avec mon frère et suite à cette expérience je peux tous vous conseiller ce site pour la location de Van : http://www.blacksheep-van.com  Le départ de l’intégrale a lieu à Mostuéjouls le vendredi matin à 7h et le parcours est de 62km pour 2800m de D+. Je me rend le vendredi matin en navette au départ ce qui permet d’échanger un peu avec quelques coureurs. Le départ est finalement donné à 6h58 et les températures sont assez fraiches. La célèbre musique d’ERA annonce celui-ci.  Je pars prudemment et après quelques mètre je vois déjà le premier gros embouteillage, la tête de course s’est légèrement trompé et la première montée étant en single ça coince !! J’arrive au ravitaillement du Rozier situé au 5ème km après un peu moins de 48 min en 164 ème position. Je ne m’y arrête pas et ne quitte pas la frontale, le jour ne s’est pas assez levé. A la sortie du ravitaillement la montée reprend tout de suite, 400 mètres de dénivelé sur environ 4km. Les sentiers commencent à devenir rocailleux et plein de racines. Après cette montée nous enchainons sur une belle descente technique et en corniche, le paysage est magnifique. Le soleil a bien pointé le bout de son nez et c’est très agréable. Un petit km ensuite en fond de vallée le long d’un court d’eau et c’est reparti pour 500m de D+ sur 4km.   Après ces deux belles bosses, j’arrive au 2ème ravittaillement à Saint André de Vézines en 113ème position. Je profite de ce ravitaillement pour retirer le coupe vent et les manchettes. Je fais le plein d’eau mange un peu et je repars.  Après ce ravitaillement les montées et descentes s’enchainent mais les paysages sont toujours aussi somptueux surtout sous le soleil. Je traverse le village de La Roque Sainte Marguerite et arrive au 3ème ravitaillement après un peu plus de 32 km et 5h11 de course. Je suis en 103ème position. Je fais le plein d’eau car le soleil c’est plaisant mais par contre il commence à faire vraiment chaud. A la sortie de ce ravitaillement nous traversons un pont et c’est reparti pour une belle bosse, environ 400 m de D+ sur 2 km. Des sublimes sentiers monotraces avec des vues toujours aussi belles. Les jambes se portent bien et j’arrive au point d’eau de Massebiau en 7h47 et je pointe en  87ème position. Je fais le plein d’eau car je sais que la montée qui arrive est sèche, 500m de D+ sur 4km. La montée est très longue et sèche et le soleil qui tape, c’est dur cette impression de ne pas avancer. Après cette montée j’arrive au dernier ravitaillement après 8h45 de course en 90ème position, plus que 6km avant l’arrivée essentiellement en descente. Seules quelques petites montées et le passage dans la grotte du Hibou et l’arrivée se profile. Je suis finalement finisher en 9h38 en 83ème position et 45ème Senior.

Aucun commentaire

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.24 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !