Récit de la course : Les Templiers 2006, par Le Bulot

L'auteur : Le Bulot

La course : Les Templiers

Date : 29/10/2006

Lieu : Nant (Aveyron)

Affichage : 4331 vues

Distance : 66km

Objectif : Pas d'objectif

12 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

247 autres récits :

MA REVANCHE

Ma revanche :


Une course avant LA course :

Ma course a commencé le Samedi matin à 6 h00. Heure de départ de Bezancourt (petit village de Normandie) pour la gare de Lyon ou nous prenons le TGV.
Les enfants descendent avec nous car ils vont passé 1 semaine chez leur grand parant pour les vacances. Donc tout ce petit monde dans le train à 9h44 et direction Nîmes chez mon frère aîné ou nous passons une après midi au soleil ….25°C …..On est bien . Petit plat de pâtes le soir et au dodo.

Il est 1h50 dimanche matin le réveille vient de sonnet mon petit frère Manu me conduit de Nîmes jusqu'à Nant ou sera donné le départ de la 12éme grande course des Templiers 2006 à 5h30 Nous allons retirer mon dossard et allons boire un petit café, j’aimerai bien manger quelque chose mais l’estomac est stressé . Il est 5h00 Nous allons sur la ligne de départ Manu y rencontrera des copains de son club de Chamonix.

La Course :

Il est 5h20 l’organisation nous fait un petit topo de la course avec les dernières recommandations d’usages il interview les grands favoris de la course Dawa Sherpa, Thomas Lorblanchet, Karine Herry et même Christophe Delbard qui est venu voir sa femme courir.



PHOTO 1 Dawa Sherpa interviewer avant le départ



PHOTO 2 La ligne de départ
Il est 5h30 tout le monde est prêt l’organisation va donné le départ , les pointures sont devant.
Nous sommes 2563 a attendre nos 66Km et 3000 D+ que l’on nous promet bien corsés.



PHOTO 3 j’ai hâte de débuter, c’est mon dernier Trail de l’année et je me dois de le réussir car l’ UTMB a été catastrophique. De plus, si je veux m’ y réinscrire en 2007 il me faut 2 trails de + de 50 KM et les templiers serait le 2éme . Donc ……….. il faut le réussir.


Le départ et enfin donné Musique a fond et feux de bing ales nous accompagnent pour les 1 er Kilomètre. Dans mon fort intérieur je ne suis pas très convaincu de ma réussite sur cette course car depuis 15 jours j’ai un problème avec mon nerf sciatique. Lors de mes dernier entraînement il ma fallu lever le pied car je ressentait un douleur assez vive dans la fesse droite. Je choisi donc de partir doucement en trottinant, je me fait doublé par tout le monde mais bon pour l’instant cela ne me fait rien.

Le 1er ravitaillement en eau uniquement se trouve au Km 14, jusque la il faisait nuit, nous suivions une ligne de chemin de fer désaffecté c’est assez roulant et pas très TOP TOP un coureur recherche de la pommade pour un début de frottement je lui passe mon Nok et hop c’est reparti.



PHOTO 4 : Sauclières Km 14 ravitaillement en eau barrière horaire 7h45 et il est 7h je fait le plein du camel et je desserre la chaussure droite (très important la chaussure droite) le jour se lève les montées sont très légères je reste en petites foulées même si tout le monde me double toujours.


PHOTO 5 : prochaine étape le col de la Barrière la monté est assez raide nous ne courons plus et nous nous suivons à la file indienne. Zut Zut et reZut c’est la même chose qu’à l’ UTMB j’aimes pas ces bouchons dans les bois en début de course………



PHOTO 6 : Au col de la barrière nous assistons au levé du soleil sur le cosse c’est beau, y a pas a dire c’est même très beau. Mais mon problème c’est ma fesse droite et la douleur qui se déplace. Maintenant c’est dans le bas du dos ou par moment une douleur très très vive se fait sentir par 3 fois se fut même à la limite du supportable. Le sac à dos tape dans cette zone, je le remonte un peu mais ce n’est pas mieux. Juste avant d’attaquer la monté du St Guiral je fait même un pas (juste un pas deux) vers une voiture de médecin qui se trouve posté la mais je me ravise immédiatement en me disant que je n’ai qu’a serrer les dents et sa ira mieux dans 1 ou 2 Km.


PHOTO 7 : Passé le col nous entamons donc la monté vers le St GUIRAL altitude 1366m soit 700m de D+ , pour le petit déjeuné c’est pas des croissants au beur mais c’est tout comme. Le paysage est superbe les valons, les plaines et les plateaux se succèdent je ne suis pas dans les premiers mais se qui me console c’est le fait de savoir que je profite du moment présent.



PHOTO 8 : Dans ma tête cela va un peut mieux le dos me fait de moins en moins male je songe au ravitaillement et je ne sais pas pourquoi mais je me persuade qu’il se trouve au sommet sur le coup cela me fait du bien, je cour de plus en plus le soleil commence a chauffer, moralement c’est bon. Je ne me fait doublé que rarement (ils m’ont tous doublé avant me direz vous.



PHOTO 9 : Mais au sommet pas de ravito nous ne somme qu’au 29 Km et le ravito est au 35,5Km au village de DOURBIES pas bon pour le moral j’ai faim …….les barres de céréales et les gèles ne me calent pas l’estomac. Par contre il est 10h et la barrière est pour 10h30 donc de ce côté là pas de souci. Mais j’ai faim.



PHOTO 10 : Pour penser à autre chose qu’a mon ventre je décide de ne pas m’arrêter au sommet juste une petite photo de la vue du sommet et zou on y retourne.



PHOTO 11 : Dans la décente vers le village de La Rouvière soit 600m de D- je trottine toujours le dos ne me fait plus souci et pour ne toujours pas songer à ma faim je profite d’être dans les bois pour regarder s’il n’y a pas deux ou trois champignons et vous me croirez si vous voulez mais il y en a plein girolles et cèpes me font envi j’ai toujours faim………


PHOTO 12 : Une fois la descente vers La Rouvieres terminé, Belle descente d’ailleurs en hors piste. Ce qui est géniale c’est l’organisation, ils ont mis un poste médical à la fin de chaque grosse décente. Il ne reste que 2 Km avant le ravito …. Enfin.


PHOTO 13 : Je profite de la décente vers Rouviere pour faire une photo du panorama qui nous attend, sur cette photo on visualise bien la suite de la course entre le 32 éme et le 46éme Km à Têves.


PHOTO 14 : A Y EST …………….. on arrivent à Dourbies je vais me remplir l’estomac . Au passage juste avant d’arrivé au village je me change, il commence à aire beaucoup trop chaud avec le collant, mon petit short bleu et zou direction le ravito. Pourquoi ne pas attendre le ravito pour se changer ????? Question de style ??????????? Je sais pas, j’avais envies à ce moment là………. !!!


PHOTO 15 : Dourbies 35Km 1er Ravitaillement enfin j’y suis-je peux manger, pâtes de fruits, raisins sec, soupe chaude, barres de céréales……. Je vais beaucoup mieux moralement c’est le TOP, physiquement c’est le TOP. il est 11h30 la barrière est à 12h00 c’est tout bon , je met des pâtes de fruits dans mon sac et on y retourne .


PHOTO 16 : Direction la crête du Suquet la monté est raide mais régulière je discute avec 3, 4 coureurs se qui me fait paraître la montée beaucoup plus facile, le morale est superbe les jambes ne me font absolument pas males.


PHOTO 17 : Au sommet de la crête je suis dans une euphorie total les jambes se mettent a courir toutes seules les 700 m de D- qui nous mènent au village de Trêve je les dévalent en doublant et doublant encore c’est formidable. Même pas le temps de faire une photo du village. Au ravito de Trêve je prends à la volée de l’eau et des pâtes de fruits la barrière est à 13h30 et il est 13h15 c’est juste heureusement que je suis vite descendu. Allé profitons de l’euphorie pour remonter le plus vite possible vers la Roucarie.


PHOTO 18 : La monté c’est super bien passé et arrivé sur le plateau de la roucarie il fait toujours aussi beau. L’euphorie m a un tout petit peu quitté mais cela va bien la relance est toujours bonne. Donc direction St sulpice .


PHOTO 19 : Le Bulot sur le plateau de la roucarie .



PHOTO 20 : St Sulpice c’est les toutes petites tantes blanches que l’on voit sur la photo. On m’avait dit que la descente était raide mais à ce point la c’est carrément de la descente en rappel des cordes nous permettent de descendre en toute sécurité bravo l’organisation parce que c’est véritablement très très raide. Pour cette décente nous sommes un petit groupe de 4 l’ambiance est sympathique on rigole on s’encourage ESPRIT TRAIL.


PHOTO 21 : On y est St Sulpice 57 Km barrière à 16h30 et il est 16h15 Coooool . Je prends le temps de remercier mes partenaires de décente un peut d’eau et direction NANT et sa ligne d’arrivé. Je ne stop même pas 1 minute je trouve que mes jambes commencent a faiblir.


PHOTO 22 : Mais avant NANT il y a le roc Nantais et la mes jambes me disent qu’elles sont très très fatiguées en voyant le village dans la vallée je le trouve très loin et les 5 derniers Km je les terminent au mental mais même le mental n’y est plus je pense a ma femme qui m’attend sur la ligne .



PHOTO 23 : Dernier petit chemin avant la ligne je me remet a courir les jambes n’ont plus de douleurs, en arrivant les encouragement me portent car moi je ne peux plus me porter seul, devant moi l’arche d’arrivé et cette émotion qui monte , j aime le trail pour cette sensation qu’il apporte.

Ma femme et mon frère sont la ils m’encouragent pour les 100 derniers mètres c’est géniale adieu souffrances c’est extra super génial. Je fini en 12h et des brouettes de minutes en passant la lignes je ne regarde même pas le chrono ni mon classement je profite et savoure mon bonheur avec ma femme et mon frère.


Merci a tous et a très bientôt LE BULOT

Je fini 1715éme en 12h25

12 commentaires

Commentaire de djemjy posté le 31-10-2006 à 18:27:00

Superbes photos
Super course, merci pour le récit, on a du se cotoyer, j'ai fini en 12h03 et je pense que je remettrais ca l'année prochaine.
merci encore

Commentaire de le_kéké posté le 31-10-2006 à 19:38:00

Super ce CR en photo, bravo pour ta course, on y était ...

A+ Philippe

Commentaire de JLW posté le 31-10-2006 à 22:41:00

Merci pour ce recit et les belles photos. En plus tu m'as pris en photo a la Saucliere. C'est moi en T shirt blanc en train de remplir ma gourde. Je finis en 10h30 pour ma 1ere participation. Je pense revenir un jour.

Commentaire de PIERROT34400 posté le 01-11-2006 à 07:12:00

Trop top les photos !
J'y étais aussi , j'ai laissé un Cr mais avec les photos j'ai vraiment l'impression de le revivre.
Idem problème de dos,je pense que c'est le stress car il y a disparu comme par magie au St Guiral mais genou en vrac eb arrivant à Trèves.
C'etait aussi mon premier Templier, où est ce que l'on s'inscrit pour 2007 ?

Commentaire de la linotte posté le 01-11-2006 à 08:46:00

Superbe course et super CR.Cà m'a rappelé de trés bons souvenirs car ce fut mon premier trail en 1999, j'étais aussi limite avec les barrières horaires et j'avais mis à peine plus de 12h.
Je l'ai refait en 2000 en 10h37 et depuis je n'y suis plus retourné car je trouve qu'il y a trop de monde maintenant (on était dans les 1200 en 99).
Je le referai peut être en 2007 pour accompagner un copain sur son premier grand trail.
Encore merci pour ton récit et bravo pour ta course.

PS : on a encore un point commun, j'ai aussi une sciatique mais sur la fesse gauche ;:)

la linotte

Commentaire de pierreb posté le 01-11-2006 à 09:09:00


Merci pour les photos gars Bulot !

Commentaire de L'Castor Junior posté le 01-11-2006 à 15:06:00

Salut l'Bulot !
Merci pour ce beau CR et toutes ces photos : on s'y croirait !
Je n'en reviens pas du monde sur certaines d'entre elles, même après plus d'une vingtaine de kilomètres.
Et ces champignons : miamm ;-)
En tout cas, félicitations pour ta course : c'est de bon augure pour l'UTMB 2007 !
A bientôt,
L'Castor Junior

Commentaire de L'Zoreil posté le 01-11-2006 à 17:32:00

Très chouette, ce genre de CR avec des photos. Ca donne vraiment envie. Bravo à toi!

Commentaire de Bourdonski posté le 01-11-2006 à 19:24:00

Beau CR qui m'a fait revivre la course en particulier les photos. Je pense qu'une des garanties de réussite à l'UTMB (si on peut dire) c'est d'avoir suffisament d'avance sur les barrières horaires. En 2006, sans flirter avec elles (en gros 45' en moyenne), j'ai trouvé, pour mon niveau, que c'était trop juste pour se ravitailler et se reposer (sans parler de dormir) avec en plus toujours ce petit stress qui metla pression : j'arriverais avant ou pas ? Résultat : arrêt à Champex (pourtant avec 1 heure d'avance). Sur ces Templiers (10h48), j'ai pu prendre mon temps aux ravitos et manger convenablement et ainsi repartir dans de meilleures conditions.
J'ai failli ramasser le champignon de la photo mais dans le doute je l'ai laissé ! Dommage si j'avais su.
Amicalement.

Commentaire de raideur69 posté le 02-11-2006 à 07:41:00

Merci et bravo pour ta course et tes photos,je vais le faire certainement en 2007.
Pense aux étirements pour ta sciatique.
amicalement.

Commentaire de philorange posté le 02-11-2006 à 11:14:00

très joli cr et photos magnifiques; j'ai fait le puma trail en 2h 27 et je pense passer au grand format l'an prochain mais le monde et le fait que ce soit de plus en plus corsé chaque année me rebutent un peu, enfin faut voir; encore bravo!

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 16-11-2006 à 12:47:00

Bravo - Bravo - Bravo !
D'abord pour la course, il en faut du courage sur ce genre d'épreuve...
Pour le récit vraiment sympa et vivant...
Et pour les magnifiques photos qui font qu'on est
avec toi sur la course !
Merci- Merci - Merci !

NoNo_l'escargot_du_Revermont_Les_Templiers_c'est_pô_pour_môa !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.25 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !