Récit de la course : Les Templiers 2007, par DUD

L'auteur : DUD

La course : Les Templiers

Date : 28/10/2007

Lieu : Nant (Aveyron)

Affichage : 2305 vues

Distance : 67km

Objectif : Faire un temps

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

243 autres récits :

Templiers 2007, billet d'humeur

Les Templiers 2007 étaient pour Laetitia et moi, notre objectif de fin d'année.Connaissant cette course de longue date, nous étions entrainés correctement et nous étions fixés un objectif raisonnable (a savoir 10h max).

Malheureusement et bien contre notre gré, la journée du 28 octobre ne s'est pas passée telle que nous l'espérions.  Comme CR de cette course, je ne ferai que reproduire le billet d'humeur que j'ai transmis aux organisateurs suite à cette édition 2007. Je suis resté assez soft, mais durant la course, il y a vraiment eu des moments ou l'on en a eu marre, non pas de courir, mais justement de ne pas pouvoir courir ! Domage, la journée était belle, les bénévoles au top. Mais 3000 coureurs, c'est trop, surtout sur des sentiers quelque fois bien techniques comme aux Templiers. Et si pour ne pas bouchonner, il faut partir à 14km/h, je dis halte, allons voir ailleurs ! Ce que nous ferons sans regret en 2008 !

==============================================================================================

De retour de Nant une semaine après la fin de la course des Templiers, Je ne peux m'empecher d'envoyer ce petit billet d'humeur suite à ma participation aux Templiers 2007.
Ce n'etait pas la 1ere fois que je participais a cette course, et cette année, la fete s'annoncait belle : beau parcours, météo superbe, bénévoles au top.
C'est enthousiaste que j'ai pris le départ à 5h30 dans le coeur du peleton.
Malheureusement, il a bien vite fallu déchanter, car dès le premier rétrécissement de sentier, un fort ralentissement s'est produit. Et cela se reproduira jusqu'à la fin de la course (11h pour moi). Chemin large, ca va, monotrace, ralentissement, voire bouchon, puis
marche à la queue-leu-leu. J'ai été obligé de faire toutes les descentes en marchant alors que c'est là mon terrain de jeu favori. Le summun étant le maintenant-célèbre bouchon de St Sulpice, où je n'ai, finalement, perdu que 20'.

Imaginez le degré de frustration que cela peut engendrer chez un coureur qui a passé de longues heures à s'entrainer, qui vient aux Templiers avec un objectif, et qui voit tous ses efforts, ses espoirs s'envoler ...

Durant cette édition, j'ai été bien loin de "prendre du plaisir", tel que vous le prêchez dans vos diverses publications ...


Je viens de lire que vous allez réduire à 2000 le nombre de participants, c'est surement une bonne chose, mais personnellement, l'édition 2007 a engendré tellement de frustration que je ne retenterai pas l'expérience de si tot, et je laisse volontier ma place à d'autres.
En espérant que ces nouveaux venus respectent la charte du trailer, que ce soit pour la proprete ou de l'éthique (trail en semi auto-suffisance), deux points qui semblent avoir été bien mis à mal en 2007.

Puis, je pense qu'il également nécessaire et important insister sur la technicité du parcours, t qu'on ne passe pas d'un marathon ou un cent bornes sur route aux Templiers sans un inimum d'entrainement spécifique, notament pour les descentes ...


Pour moi l'esprit originel des Templiers est bien loin de celui que j'ai pu voir cette année, et tout le mal que je vous souhaite pour les éditions fututres, c'est de pouvoir en retrouver un tant soit peu.

Longue vie au trail

Laetitia & Christophe DUMONTIER 

 ==============================================================================================

5 commentaires

Commentaire de jcdu38 posté le 04-11-2007 à 19:28:00

J'ai vécu exactement la même course et je te remercie d'avoir posté ce message à l'organisation.

Il est également important que les kikoureurs connaissent aussi l'envers des Templiers.

Décu par ma course, j'y retournerai le jour où le nombre de coureurs aura été réduit à un nombre compatible avec les sentiers des Causses.

Merci à toi pour ce récit.

JC

Commentaire de Hippolyte30 posté le 04-11-2007 à 22:14:00

Je n'ai pas vécu du tout la même course et je n'ai jamais été géné. Je comprends donc votre déception et les organisateurs ont déjà annoncé une réduction des inscriptions pour l'année prochaine à 2500. Et Franchement, j'ai trouvé le trail parfaitement organisé et balisé avec des monotraces de toute beauté.

Commentaire de oufti posté le 05-11-2007 à 11:18:00

Je suis d'accord qu'il y a trop de monde au déaprt mais comme le disent les organisateurs, la principale cause des bouchons en revient aux coureurs sans aucune expérience en trail et qui mettent un temps fou pour descendre un sentier un peu technique. Il faut insister sur le fait que ce trail nécessite un entrainement spécifique à mon sens.

Commentaire de nicointrepide posté le 05-11-2007 à 12:14:00

Je rejoins pour ma part la dernière remarque, trop de monde (une bonne moitié du peloton)s'inscrit dans l'optique de "finir" selon un temps moyen de 11h/13h ce qui fait que sur les portions techniques (en single track comme en descente)des bouchons se créés car la densité de coureur ayant le même potentiel est trop dense (y a qu'à voir certaines photos...). Pour ce qui est des solutions, réduire le nombre de coureurs ne supprimera pas le nombre de ralentissement mais peut être leur durée... Doubler certains passages par un autre itinéraire pourrais être un bon complément???
Je fais pour ma part confiance aux organisateurs et mon point de vue n'est peut être pas objectif étant donné que j'ai "échappé" à ces fameux bouchons...

bonne continuation quand même sur vos prochains trails.

Commentaire de vial posté le 07-11-2007 à 19:05:00

le sujet est lancé: quel avenir pour les Templiers sous la forme 2007 ?
je connais celà aussi sur d'autres épreuves: la transjurassienne (ski précision nécessaire avec l'arrivée de la transju course à pied). Sur la transju on part en plusieurs lignes en fonction de son niveau (point courses ski ou classement éditions précédentes) avec des intervalles de plusieurs minutes et ça bouchonne quand même. Mais la maniabilité des skis n'est pas celles des baskets!
Espérons éviter celà et conserver encore le départ massif des Templiers....quelle solution d'avenir ? je fais confiance aux organisateurs: on n'arrive pas à un tel niveau sans qualité......et toute expèrience aussi mauvaise soit-elle apporte toujours du positif sur l'avenir

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !