Récit de la course : Les Templiers 2014, par celestcyr

L'auteur : celestcyr

La course : Les Templiers

Date : 26/10/2014

Lieu : Millau (Aveyron)

Affichage : 1016 vues

Distance : 73km

Objectif : Pas d'objectif

8 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

243 autres récits :

les templiers sur un coup de tête

Mars dernier...coup de fil d'un copain coureur :"ça te dit les templiers?" oula...moi ça ne fait que 3 ans que je cours et ma plus longue course sera la 6000D programmée en juillet!!! Mais voilà je ne sais pas dire non et mon coach me rassure en me disant que j'ai tout ce qui faut pour y arriver...

 

Jour J-1

En voiture toute seule je pars rejoindre mon pote PY qui a loué un gite pour la semaine avec sa femme et ses 2 enfants dans un tout petit village magnifique perché sur une falaise à 30 min de Millau...le stress et l'excitation montent...arrivée à Millau c'est le delire pour se garer!!! y a des voitures et des courerus partout!!! Le stress franchit encore un palier : faut aller chercher le dossard en marchant jusqu'au stand...entre excitation euphorique et boule au ventre nous retirons nos 2 dossards et nous déambulons parmi les stands qui font envie : chaussures...kamelbag...et autres vetements techniques nous font saliver PY et moi!

Le soir arrive et c'est l'heure des préparatifs...grosse tranche de rigolade au moment de regler les reveils-smartphone..."mais au fait il passe à l'heure d'hiver tout seul le tien?"..."??? j 'en sais rien moi...et le tien???"..."pff aucune idée...on n'est ps dans la m...!!!" apres de longues tergiverssations on se dit qu'au pire on se lèvera 1 h trop tôt...mince moi qui aime dormir...

 

Jour J

Finalement le smartphone est plus intelligent qu'on ne le pense...reveil à 3h du mat heure d'hiver!!! ça pique un peu mais moins que je ne le pensai. Le peti dej avalé nous voici prets à en découdre!!! ouch il fait froid dehors...7°c ciel magnifiquement étoilé...alors ce sera manches longues pour moi qui suis frileuse!!

on arrive au départ...y a foule ici...il doit y avoir un truc non??? Ah mais oui c'est tous les autres fous Clin d'œil qui vont affronter les 75 km avec nous! oui oui on passe pour des fous je vous le dis!!! Bon nous c'est le sas n°2...on se colle les uns aux autres comme des sardines...on se tient chauds...on se fait des blagues pour évacuer le stress...on entend le speaker qui blablate sans que l'on ne comprenne tout ce qu'il dit sur tel et tel champion là bas devant...

Et puis ça y est la bete se met à se mouvoir...un long serpent lumineux de frontal s'ébranle au son de la musique d'Era et sous les fumigènes rouges...c'est parti!!!! mon coach m'ayant prodigué ses conseils je pars vite pour remonter le plus de coureurs possible avant la 1ere ascenssion. Je me sens bien...1ere monté c'est large finalement pas de bouchon...tant mieux...certains discutent...d'autres se concentrent...moi je repense à ce que m'a dit mon coach :" jusqu'au premier ravito tu y vas cool hein!...voir meme endedans car c'est plat et tres roulant mais tu dois en garder pour la fin!" ok chef...pas facile d'y aller tranquille quand c'est plat...en plus les jambes sont là mais voilà je me discipline quand meme!!! le décor commence à se voir...l'aube nous régale d'une belle lumiere et les frontales commencent à s'éteindre.

Le 1er ravito de Peyreleau arrive si vite que je n'ai pas besoin de m'arreter mais par respect pour ceux qui sont là pour nos chouchouter "les benevoles" je prends le temps de boire et manger un peu...2h23 que je suis partie et les jambes sont tojours aussi guillerettes mais ce n'est que le commencement! la fraicheur du matin est toujours là et nous entamons les premieres monotraces qui montent et descendent...mon terrain de jeu préféré...là je m'amuse vraiment et les petites phrases "hey la gazelle je peux m'accrocher à toi!" me font sourire...certains ronchonnent quand je double mais quoi!!! j'aime pas rester dans un train qui ne me correspond pas alors "pardon...désolée je passe à gauche...merci c'est gentil"...et finalement j'arrive au 2eme ravito de Saint André de Vézine avec un charmant coureur qui connait un peu le secteur et qui m'encourage.

4h de course et tout va bien...j'en profite pour me poser un peu...boire une bonne soupe chaude et refaire le plein de la poche à eau...puis un petit striptease pour tout enlever, enfin presque Langue tirée, et enfiler un tshirt sec...ahhh ça fait du bien!! Le soleil commence à chauffer...ça c'est bon pour moi qui aime la chaleur contrairement à d'autres! Je repars en compagnie d'un autre coureur avec qui j'échange des petites blagues...ça détend. Le paysage va nous éblouir de sa splendeur de terraces en plateaux, de falaises abruptes en petites forets colorées ...parfois j'ose à peine regarder au loin tellement c'est vertigineux et la peur de me prendre les pieds une fois de plus dans une souche ou une pierre mal placée m'empèche d'en profiter pleinement! mais ce sera la meilleure partie du parcourt car je n'ai aucune douleur, les jambes vont bien, seul bémol : la voute plantaire s'echauffe serieusement...Dans la monté qui nous ammène au ravito de Pierrefiche je retrouve PY...ben ça alors je me croyai devant lui et lui aussi!! on se boit une biere sans alccol ensemble, on remplit tous les 2 la poche à eau...cela fait déja 6h de course! on est content de se retrouver mais allez faut repartir...cette fois je pars devant...plus de jambes sans doute Rigolant

 

Les descentes sont encore tres ludiques mais aussi tres glissantes...les petits caillous glissent sous nos chaussures et hop voilà la 1ere buche!! Aïeuhhh les fesses ont amortie ma chute mon coude aussi...mais bon rien de cassé c'est le principal!!! parfois il faut se raccrocher à des cordes placées par l'organisation pour nous aider!!! et parfois le chemin est en devers...les pieds ne savent plus où se placer...les cuisses commencent à chauffer aussi, on se prend pour des cabris mais la machine commence à souffrir et j'entends encore "et le pire est encore plus loin...faut en garder pour la fin...c'est rien comparé à la suite...à Massebieau la fete commence.." gloups je n'en mène pas large à ce moment là! et comme je n'ai plus le profil en tête je vais trouver les 5 derniers km vers La Roque Ste Marguerite trop long!!!

L'arrivée dans le village de la Roque Ste Marguerite me regonfle à bloc car j'ai doublé beaucoup de feminine à ce moment là...apres le passage du pont un benevole me lance "allez faut sortir les batons maintentnant!"...heu non non pas encore...je monte avec les mains sur les cuisses encore!! pas envie de m'encombrer des batons tant que je peux faire sans...

Jusqu'à Massebiau j'avoue ne plus trop me souvenir de ma course...comme si mon cerveau s'etait mis au ralenti pour ne pas subir Clin d'œil

Massebiau!!!! dernier point d'eau...fait chaud comme j'aime...je remplis avec de l'eau bien fraiche...marre de boire du sucre! je sors les batons...je n arrive pas à les faire coulisser...pff plus de force ou quoi!! heureusement un gentil coureur me voit galérer et viens m'aider...et c'est reparti pour l'une des plus longues ascensions...qui va dailleurs faire des dégats sur les organismes car ça et là j'en vois allongé dans la pente sous un coin d'ombre essayant de récuperer...et un autre qui redescend le dossard à la main à qui je demande si tout va bien.."pff j'en peux plus et en plus je connais la fin!" argh...il me fait flipper lui...la monté est interminable et tres raide nous obligeant parfois à poser les mains sur des rochers pour se hisser! mais je sais qu'il y en a une autre encore après...alors je grimpe sans m'arreter...jusqu'au dernier ravito Le Cade...placé dans une jolie foret de pinede avec une foule qui nous acclame...nous applaudit...nous encourage...ça fait chaud au coeur apres 10h de course!!! petite pause bien merité et je me dis alors que la fin est proche...

Les derniers kms vont etre très difficiles...les jambes commencent à être lourdes...les relances sont laborieuses...y a plus beaucoup de jus...reste le mental...l'envie de finir en moins de 12h peut être...alors on remonte encore une fois contre la falaise, perdant parfois l'equilibre mais retenue et aidée par les mains de celui qui est derrière...il faut grimper tout en haut sans réflechir, sous le regard des parapentistes qui volent audessus de nous tels des vautours prets à fondre sur leur proie affaiblies...ça y est je délire!! enfin la grotte du hibou...signe que la fin est toute proche mais dans la derniere descente les quadri sont tétanisés de peur...peur de tomber...peur de ne pas y arriver...peur de se blesser si prés du but...puis la pente se fait plus douce...j'entends le son du micro...les jambes courent vers la delivrance...et je passe sous l'arche en 11h36 et 7eme V1...heureuse...et soulagée d'etre finisher d'une telle course!!!

Mon pote PY arrivera en 12h17

Jour J+3

Les courbatures s'estompent peu à peu...mais les images de ce paysage magique sont toujours là Rigolant

8 commentaires

Commentaire de ejouvin posté le 30-10-2014 à 11:59:57

Et bah dis donc, maintenant c'est la gazelle, c'est ceux de derrière qui aident en mettant les mains. Quel succès.

Vu le plateau de ce type de course, quel joli classement. Les courses en IDF vont être pationnante question classement prochainement.

Aller, bonne fin de récupération et au plaisir de se croiser sur les épreuves.

Commentaire de celestcyr posté le 30-10-2014 à 18:45:14

classement sans prétention aucune...j'ai surtout pris beaucoup de plaisir (à part peut être dans la toute dernière descente) et j'ai fait confiance à mon corps pour le reste...il semble que la machine apprécie le long et c'est un bon test pour toutes ces courses qui me font terriblement envie!!!
L'heure de la récup a sonné mais l'envie de rechausser les salomon est très forte!!!
Et on se croisera à l'origole...même si je ne fais que la petite boucle ;)

Commentaire de caro.s91 posté le 30-10-2014 à 13:42:10

Tout simplement, bravo à toi, c'est super !!! :)

Commentaire de celestcyr posté le 30-10-2014 à 18:51:17

Merci beaucoup au vu de ton palmarès j'ai encore des trails à faire pour te rattraper ;)au plaisir de te rencontrer un jour

Commentaire de Piryfe posté le 03-11-2014 à 10:45:01

Extra LN ! Je m'y suis retrouvé à 200%... c'est bon de partager tout cela! Bin Voui pas toujours évident à la maison :-)
Un grand grand trail qui ne cesse de rallumer la mèche... les images de la course pleuvent et reviennent à n'en plus finir...
Dément !

Commentaire de Piryfe posté le 03-11-2014 à 10:51:41

Je viens de poster... mon premier récit kikourou... évidemment c'est un peu le même mais en different :-)

Commentaire de nono's coach posté le 22-11-2014 à 19:52:18

Alors quoi? On fait un CR et on ne me prévient pas ...
Bravo pour la décontraction que tu affiches dans tes courses.
Elle explique une partie de tes bons résultats. Tu m'as, de nouveau, donné envie d'en découdre avec cette satané jolie course qui ne m'a jamais vraiment réussi.
Il faut dire que tu arrives à appliquer des conseils que je suis moi-même incapable de suivre.
Bonne prépa d'origole, avant les ultras de 2015

Commentaire de celestcyr posté le 22-11-2014 à 20:06:19

Tu me connais coach...j aime pas trop parler de moi ;) en tout cas tes conseils et tà lucidité sur mes capacités font de toi un excellent coach!! Si si ;) ravie de partager la petite boucle de l origole avec toi!!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !