Récit de la course : Les Templiers 2006, par Praline42195

L'auteur : Praline42195

La course : Les Templiers

Date : 29/10/2006

Lieu : Nant (Aveyron)

Affichage : 2517 vues

Distance : 66km

Objectif : Objectif majeur

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

247 autres récits :

Dans le plâtre

18h30 aux Urgences de Millau. Un plâtre à la jambe gauche, pour moi c’est ma fin de ma 1ère course des Templiers.

Pourtant tout avait bien commencé ce frais et beau matin à 5h30. Après mon habituel départ rapide, les premières sensations de début de course étaient bonnes.

L’ambiance de départ qui reste pour moi et mes accompagnateurs un moment qui vous prend aux tripes, s’est très vite estomper dès la sortie de Nant.

J’entendis les premiers dialogues de concurrents seulement après 45 min. Cela me confirmais que les traileurs autour de moi étaient concentrer sur la halo de leur lampe frontale. D’accord, d’accord, un spectateur très matinal m’avait pointé aux environ de la 100èmes places à Comberedonde. Ceci explique peut-être cela.

Toujours de bonnes sensations après avoir été repris par les 3 féminines de tête à l’entrée du tunnel. C’est en voyant ces filles assez faciles que j’ai essayé de suivre leurs baskets. Peut-être à tort !

Seulement une petite gorgé à Sauclières pour ne pas perdre la cadence du trio de gazelles. Il fait encore bien brun, et déjà une foule conséquente nous applaudit pour notre passage.

Allez, 15km de course au compteur et j’attaque en file indienne la montée au col de la Barrière. Les filles me semblent toujours aussi faciles pour attaquer la montée sur St Guiral.

C’était la dernière fois que je voyais les 3 traileuses en course. Inexorablement, j’éprouvais des difficultés à suivre. Désillusions machistes… Revenons à MA course. Je redoutais cette bonne grimpette à la vue du profil de la course. A juste titre.

Le photographe à mi-pente m’indiqua que 130 coureurs étaient déjà passés devant son objectif. Cette nouvelle ne m’aida pas le moins du monde. Les cuisses me chauffaient de trop dans les sections de marche.

Mon cruel manque d’expérience, pour les fortes et longues pentes, se concrétise. Les concurrents me laissent sur place dans le final. La bascule au sommet me regonfle et j’attaque la descente sur un bon rythme .

Le facile début de la descente de St Guiral et très vite oublié par la terrible montée casse-pattes de La Rouvière.

J’aperçois dans la descente Dourbies. Mes pensées ne sont plus à la course…Je pense de trop au ravito, à enlever ma frontale, mon polaire, faire le plein…

Excès de vitesse et peut-être prise de risques et c’est LA CHUTE. Le pied dans un trou et ma cheville vient de doubler de volume.

Un très grand MERCI aux 3 spectateurs qui m’ont soutenus, moralement et physiquement en me portant sur 300m jusqu’à la route.

Rapide et bon diagnostique du médecin d’assistance (chapeau monsieur) qui m’annonce une entorse avec arrachement osseux. Ooups ! Ce n’est pas terrible ça. Forcément mon dossard est déjà dans les mains de sa collègue. Faut dire qu’il met impossible de poser le pied au sol.

Il est 9h30. Deux ambulanciers,très sympas,me dépose au car qui rapatrie les abandons. Il va sans dire que l’ambiance dans la navette n’est pas digne des joyeuses colonies de vacances.

On arrive juste avant midi à Nant pour assister à l’arrivée du vainqueur. Chapeau bas. Les 3 filles arrivent en 2,3 et 5 du classement féminin. Impressionnant.

Une charmante bénévole (encore une) s’occupe de contacter mes proches qui m’attendaient à Trêves. La suite est résumée dans la première ligne de ce CR.

Encore un grand merci aux 3 spectateurs et à l’équipe d’organisation pour leurs compétences et leurs gentillesses.

A l’année prochaine……….normalement.

4 commentaires

Commentaire de raideur69 posté le 09-12-2006 à 07:16:00

Dans ton malheur,tu a reçus bcp de réconfort pour ta prise en charge, et cela est la preuve d'une bonne organisation,sympa aussi les spéctateurs et merci à eux pour t'avoir aidé.
Je ta souhait un prompte rétablissement et au plaisir de te rencontrer sur un trail.

Commentaire de Bourdonski posté le 10-12-2006 à 12:12:00

Bon courage,
Comme quoi, nos courses peuvent encore plus mal se passer.
Prompt rétablissement.

Commentaire de Le Bulot posté le 11-12-2006 à 17:23:00

bon courage pour ton retour

sportivement le bulot

Commentaire de JLW posté le 13-12-2006 à 14:03:00

Bon courage, il me semble en effet que tu es peut-être parti un peu vite mais bon, il y en avait 100 devant toi qui sont partis encore plus vite ....
Courage et surtout patience pour ton retablissement en esperant te revoir aux Templiers 2007 ?

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.35 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !