Récit de la course : Les Templiers 2008, par blanche

L'auteur : blanche

La course : Les Templiers

Date : 26/10/2008

Lieu : Nant (Aveyron)

Affichage : 2205 vues

Distance : 67km

Objectif : Pas d'objectif

15 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

247 autres récits :

DE MA BULLE....

TEMPLIERS......

un an que tu etais dans ma tête......... pour toi je me suis levée à 4h du matin l'été quand il faisait trop chaud, pourtoi j'ai été courrir sous la pluie, la neige, le soleil ardant...... tu m'as fais soulever de la fonte, enchainer les longueurs en piscine, 1km...2...3...4...tu m'as fais monter sur un vtt, revenir couverte de boue, mais toujours avec le sourir et le plaisir......

alors bien sur il y a eu les periodes de doute, n'ai je pas "tapée" trop haut? ai je conscience des difficultés? Les moments d'impuissance face a la blessure, de rage parfois....... mon esprit dit oui, mon corps dit non........

trail des templiers... 72km... 3100 metre de denivelé+ ...3100 metre de denivelé-

le profile, 100 fois regardé, 100 fois analysé, ou seront mes difficultés.... quelques trails de préparation, trail givré, trail de belley, week end choc à prolognan, les entrainements pour les descentes et les montés dans les contrefort du bugey..... tout les marqueurs sont aux vert....... les sensations sont bonnes, les progressions sur les difficultés constantes....

et la derniere semaine arrive à la vitesse de la lumière.... se reposer ( mouais!!!) manger des pates (jusqu'a l'overdose)... preparer le materiel sans rien laisser au hasard.......... dans le calme, les nuits le sont moins... beaucoup de reves et de cauchemards

 

le départ, la route, l'arrivé sur nant... un paysage incroyable ... je prends la pleine mesure de ce que j'aurais à affronter..... le retrait des dossards... les frissons sont la, je le tiens dans la main ce fameux dossard avec mon prenom en gros et ce chiffre.... 1501

la nuit sera courte, reveille à 3h du matin, il fait froid, pas plus de 5 degré dans cette tente, les céréales ont un goux de polystyrene!!! et puis le rituel, s'habiller, accrocher le dossard, enfiler ses baskets, ajuster religieusement les lacets... elles vont en voir de toutes les couleurs!

le depart... il fait froid, il fait nuit, dans la voiture c est le silence, tout le monde l'a compris.. et je m'enfonces dans ma bulle, tout y est doux, tout y est paisible, cela me rassure

la ligne de départ est la, nous sommes tous la pour la meme chose, finir, certain avec des objectifs de temps et pour d'autre juste franchir cette ligne....

 

img_8618.jpg

 

le temps s égrène, chacun gère son stress a sa façon, je m enfonce un peu plus dans ma bulle....... et puis il y a cette voix... "mesdames, messieurs... allumer vos frontals" et c est le silence......... impressionnant 2500 personnes qui se taisent..... il nous dira '"vous avez les ressources en vous pour aller jusqu'au bout" il nous parle aussi de causse begon.... ou les paysans qui n'avaient rien montaient cultiver les choux, pour manger, pour vivre, des gens humbles... et que nous aussi nous emboiterions nos pas dans les leurs, et qu'ils faudraient rester humbles, accepter la douleur..... l 'émotion que ses mots ont  fait naitre en moi.......... je ne retiens pas mes larmes, tout ce mélange, j y suis enfin.... je l'ai tellement attendu ce moment........" vit ton rêve "me dit albertine...... et le coup de feu me fait sursauter.... la foule à 5h15 du matin est nombreuse... il y a les fumigène , il y a cette musique d hera que je ne supporte pas mais la elle me fait vibrer....... ses bruis de foulées, de souffles qui se mélangent..... si c est cela être religieux je me convertie..........
img_8628.jpg

le ruban des frontales tracent comme un long serpent de lumière dans la montagne, je suis bien les sensations sont bonnes, mon souffle s'accorde à celui des autres, j'ai 12km à faire avant le premier ravitaillement liquide, et je vois le soleil se lever sur les causses.......... oh magie, oh beauté..... que je me sens toute petite face à cette nature

nous montons, progressivement très vite il est difficile de doubler, le sentier est trop étroit, et puis, cette course est une course de gestion.... en garder sous le coude pour la deuxième partie...... les gens sont sympathiques, quelqu'un glisse, il y en a dix qui s'arrete pour aider c est aussi cela l esprit trail......j'aime..pour cette premiere partie de course tamalou (fabrice) reste à mes cotés, nous ne parlons pas mais cela me fait du bien cette presence silencieuse..

img_6746.jpg

j'ai la pèche.... les foulées se sont raccourcis, mais le souffle est bon, je suis toujours dans ma bulle, le premier ravitaillement liquide  est passer, et très vite je sens qu'il va m être difficile de m'alimenter correctement ... j'arrive a boire mais sur 30km je n'ai pu avaler trois raison sec et un barre de nougat......... ce n est pas assez, il va falloir que je change de tactique.... le premier ravitaillement solide arrive au 40em km.... la dernier descente m'a fait mal.... je commence a sentir mon genou droit sur les appuis....... c est décidé je sors les bâtons après Dourbies........  albertine et guillaume, m'attendent... la logistique de choc!!! je troques toutes mes barres contre des boosters, si je n'arrive pas à manger solide il faut que j'ai un apport énergétique  suffisant pour me faire tenir les difficultés qui vont arrivé, je doses plus mon hydratation en pulco/fructose, je sors mes bâtons et je repars.. toujours sous les encouragements des spectateurs......
temps de passage a Dourbies : 5h29

img_8657.jpg

 

 

la montée qui emmène à la crête du suquet, fait mal, mais je ne serai pas la seul à souffrir..... ceux qui faisaient les mariolles au début ce sont tus...... la descente qui suit fini par définitivement installer la douleur dans mon genou droit......... mais la aussi elle va faire de la casse chez les autres.... un sol joncher de feuilles mortes cachant complètement des  pierres pointues difficile de courir sans se tordre les chevilles, il y aura beaucoup d'abandon, de blessures, je m'arrêtes pour aider un coureur qui c'est a moitié arraché le sourcils sur une pierre, le sang coule le long de son visage.... j en ai plein les doigts, il a l'air sonner mais veut repartir je reste derrière lui et fini par le doubler.
j'ai aussi commencer à croiser quelques kikoureurs... franciss, hay-david  et d'autres encore,on papote un peu, c est sympa,
les km s égrènent....... 40...45....50.... marie, tu n'as jamais couru autant de km............ j'ai mal , mais cette douleur je l'emmènerais jusqu'au bout...... je bénis les cotes ( moi qui les détestes d'habitudes) et je maudis les descentes......... causse begon, km 52....... je m'accroches.... j'ai fais le plus long... il me reste le plus dur....
j'ai trouvée mon équilibre, un booster toute les heures environs, des l'eau et au ravito, deux verres de coca......... et la ou je croyais ne plus avoir d'énergie j en retrouve.. au ravito de causses-begon, de la musique, et quel musique de la techno!!!!!!!!!! victime d'allucination!! non,non et cette chanson qui dit " i need a miracle, it's more physical...."bom bom.. je me mets a dancer avec mon verre de coca a la main!
ca fait rigoler les coureurs...... tant mieux, ils ont encore la force de rire...
il reste encore un ravito allégé à cantobres,je sais que maintenant c est dans la tête............ mais l idée d'abandonner ne m'effleures pas.Je sais que j'irais jusqu'au bout. Je sais que je franchirais cette ligne
la descente qui emene jusqu'a dernier ravitaillement  est difficile, il faut sauter des gros blocs de rochers, et plier les jambes apres plus de 50km... c est à hurler tellement ca fait mal!!!!!! et puis je ne suis pas trailleuse ascendant chamoix moi!
img_8755.jpg

 

dernier ravitaillement, il me reste 7.5km . ca devient difficile , mais tout ses gens qui cris mon nom.. allée marie, tu y es..... ce coup de fouet que cela me donne. je renfiles un tee shirt manche longue, allèges mon sac. une dernier bute, une dernière descente meurtrière, et elle est la cette ligne......

ma logistique de choc m'attend, on ne se dit pas grand chose, mais ils ont ete la tout le long, autour de nous, avec le sourir, on les sens bouleversé aussi parce qu'ils voient, par ce qu'ils vivent

albertine m'aide a repartir... fait quelques pas avec moi sur la route........

 

img_8743.jpg

 

 

 

et puis je suis à nouveau seul, j'ai envie de pleurer, mais je n en ai plus la force.  je ne peux plus courir, je trottines. des que j'essais de relancer la douleur se rappelle à mon bon souvenir. Mais je ne suis pas la seul...il y ceux qui hurlent face aux crampes, il y a celui qui vomit derrière un buisson, il y a celui qui se pend à ses bâtons, tout le monde est muré dans sa souffrance.........
la dernière descente. Elle me parait interminable mais au loin, j'entends les clameurs, j'entends le speaker, ce sons ce rapproche,  je jettes mes derniers forces dans la bataille....... et cet inconnue, gilles .......... merci gilles qui se met à mon pas, et qui me dit "on arrive ensemble je ne te lâche pas, tu cours, tu trottines mais tu vas y aller........."

 

et c est les derniers mètres,. le corps oublie tout.......... et je me remets a courir, plus de douleurs, plus d'épuisement, les gens hurlent mon prénom.......... c est fou........ je passe la ligne, j entends le bip de mon dossard........... 12h40min57s,. marie tu es finisheuse, la pression retombe d'un coup je marches hagard...... je ne réalise pas tout a fait, un peu sonnée,on me parle je n entends pas..difficile de m'extraire de ma bulle, je fais répéter........ ah y'a un cadeau, ah un tee shirt, et c est ou................ l émotion est bloquer au fond de ma gorge, je l'ai fait, ces mots je les répéterais 150 fois au moins
img_8768.jpg

 

 

 

 j'arrete mon chrono......

 

une semaine apres je ne realise toujours pas, j'ai ete bouleversé par cet aventure, parce que cela a ete un aventure extraordinaire pour moi, le truc le plus fou que j'ai fait dans ma vie sportive, alors bien sur il y en aura d'autre parce que j'ai adorée cela mais est ce que à chaque fois cela aura la meme saveur.... je l'espere

 

mais il y a aussi tout ceux a qui je voudrais dire merci personnellement, tout ses anonymes sur le bord de la route qui m'ont encouragé, tous ses personnes de l'organisation qui m'ont tendu un verre d'eau ou de coca au ravito avec le sourir, tout ceux croisé pendant la course qui ont eu un petit mot gentil quand j etais dans le "dur"

et puis il y a un immence merci a fabrice, albertine et guillaume d'avoir ete la, et d'avoir partagé........

 

 

 

 

15 commentaires

Commentaire de canard49 posté le 02-11-2008 à 09:16:00

Très beau récit, tu vas rester dans ta bulle encore quelques temps, profite bien!!! Mais évite les "raisons secs" cela peut être dangereux...lol
Félicitations !

Commentaire de Grain de sel posté le 02-11-2008 à 10:03:00


Bravo pour ta course.
Je t'ai vu franchir la ligne d'arrivée. Malgré la souffrance, ta joie se lisait sur ton visage.

Récupère bien...

Commentaire de frankek posté le 02-11-2008 à 10:34:00

bravo pour ta course ! c'est beau quand on arrive au bout d'une aventure comme les templiers ! encore bravo et récupère bien.

Commentaire de fredvil60 posté le 02-11-2008 à 17:31:00

Bravo blanche pour cette réussite et ce Cr.Nous avons fais un petit bout de route ensemble peu après le départ.

Fred

Commentaire de gargamel90 posté le 02-11-2008 à 23:12:00

félicitation Blanche pour ta magnifique course, nous avons fait une vingtaine de km ensemble avec david , on t'a perdu à Cantobre , je pensais que tu étais repartie du ravitaillement avant nous , je fini avec David en 12h34 , bonne recup , à bientôt sur un autre trail...

Commentaire de Gibus posté le 03-11-2008 à 14:13:00

Bravo d'avoir finisher
Notre rencontre fut breve au sommet du St Guiral
Ce sera pour une prochaine fois
bonne recup

Commentaire de laulau posté le 04-11-2008 à 22:59:00

10 jours après les Templiers, j'y suis encore !
Bravo pour ce superbe récit plein d'émotion

Commentaire de Hay-David posté le 08-11-2008 à 01:09:00

Chapeau à toi Marie d'avoir fini! Et avec panache en plus! Quel chrono!!!

Un beau CR pour une belle course et de belles photos!

Content de t'avoir connu sur cette course et d'avoir fait un bout de chemin avec toi, mais là prochaine fois porte un truc kikou sur toi nom de nom!!! ;o)

David.

Commentaire de Mamanpat posté le 10-11-2008 à 11:05:00

Un immense bravo Marie !
Quelle sportivitén quelle combativité, quelle humilité face à la douleur !

Allez récupère vite et bien qu'on aille trainer nos trails ensemble sur les pentes du Bugey !!!

Biz à vous 2

ps : je l'ai vu Fabrice d'ailleurs qq jours seulement avant cette belle échéance, sortir de la boulnagerie et bouloter un pain au chocolat !!!....


Pat

Commentaire de kikidrome posté le 14-12-2008 à 18:52:00

Bravo, c'est beau d'être finisher aux Templiers ! Un course qui me fait rêver et qui restera un rêve ! Rendez-vous à Chamonix en juin !

Commentaire de DJ Gombert posté le 19-12-2008 à 22:39:00

Belle course, belle comme ses photos en noir et blanc, ses phrases qui s'enchaine, ses mots qui déroulent.

A relire quand mon temps sera venu.

Commentaire de Epytafe posté le 23-12-2008 à 01:09:00

J'avais loupé ce récit... Heureusement c'est réparé. Belle course, très beau récit. C'est décidé, je m'inscris pour 2009...

Commentaire de la panthère posté le 10-04-2009 à 16:26:00

un peu tard....un grand merci pour ce récit et les photos noir et blancs, très belles.....
il est temps de commencer à me plonger dans l'ambiance, une fois mon inscription envoyée!

Commentaire de Hay-David posté le 16-07-2009 à 19:17:00

Je viens de relire ton récit, et je me suis fais prendre comme la première fois, que du bon.

Bravo.

Commentaire de myrtille posté le 20-09-2009 à 22:02:00

Merci pour ce récit plein d'émotion et ces superbes photos en noir et blanc. Je me souviens t'avoir encouragée en même temps que gargamel que j'accompagnais en 2008. Cette année ce sera mon tour...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.2 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !