Récit de la course : Les Templiers 2012, par la panthère

L'auteur : la panthère

La course : Les Templiers

Date : 28/10/2012

Lieu : Millau (Aveyron)

Affichage : 1341 vues

Distance : 71km

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

243 autres récits :

Savourer les Templiers....

J'y étais en 2011, parcours tronqué sur la fin à cause du mauvais temps qui arrivait du Sud.....

Cette année j'ai migré vers la Drôme, trouvé un super club avec un groupe de course "nature", 8 coureurs du club ont prévu d'aller à Millau, hop, je reprends le dossard d'un blessé, et me voilà motivée pour reprendre un entraînement un peu sérieux.....

Cette année,les objectifs seront:

ne pas me cogner aux barrières horaires, prendre suffisamment d'avance pour ne pas m'en préocupper.

Profiter au maximum du paysage, prendre des photos,

arriver avant la nuit (en 2011, mes piles m'ont lâchée dans la descente finale, galère.......)


Nous voilà sur le site dès vendredi, au passage, chapeau ceux de l'ultra, le temps est pourri; toute la nuit j'entendrai tomber la pluie au gîte. Si ça pouvait se calmer .....

Visite du salon, photo avec Dawa Sherpa, toujours aussi abordable, retrait des dossards, retour au gîte.

Le samedi Sandra court la Mona Lisa, nous arrivons pile pour son départ, vu les bouchons....La folie! 


Et trop tard pour voir son arrivée, elle nous a tous surpris par sa belle course!

Dimanche matin, réveil frisquet, il a gelé, dernier choix de tenue, gants, bonnet, 3 couches que j'ai laissées tout le long de la course, c'est emmitouflés comme en hiver que les 7 du club se rendent d'un pas décidé vers le départ. Là, plus de problème pour se garer, on peut aller au plus près des douches.



Bien au chaud dans le 3ème sas, nous attendons le départ, et là, je me retrouve à savourer cette belle course.

Toujours aussi émouvant le départ au son de la musique d'Era, à la lueur des flambeaux rougeoyants, j'adorrrrreeeee....


Premier tronçon de 22 kms: d'abord une petite route en faux plat montant, puis un sentier plus étroit pour monter sur le plateau, quelques glissades sur les cailloux gelés, du monde,, mais pas de réel ralentissement, il y a toujours moyen de doubler sur les côtés, je monte tranquillement, et continue pareil sur le plateau, une partie assez roulante avec des petites montées et descentes, dans le vent frisquet.



Arrivée à Peyreleau, à 8 h 07, la barrière horaire est à 9 heures, coooollllll

En avant pour St André de Vézines, ça commence par une longue côte en monotrace, puis le parcours est magnifique, je me régale; après m'être un peu bagarrée avec mes bâtons, je les range , d'ailleurs je vois peu de coureurs avec bâtons.

On se suit toujours de près, à aucun moment je n'ai couru toute seule, étant dans un train ou un autre, on finit par retrouver toujours les mêmes....


La descente sur le village, le ravitaillement nous attend à la sortie du village, avec de la soupe, miam!



Sur cette portion j'ai un peu traîné, rétrogradant de la 1889 ème place à la 1912 ème;

4 h 46 de course, 34 kms

Je ne traîne jamais longtemps aux ravitos, un gobelet de soupe, un sandwich au fromage, et je repars en marchant, le temps de manger, ma tactique pour gagner quelques places...Vite, remettre les gants, j'ai l'onglet.... 

Il fait un beau froid bien sec, avec un vent glacial, et de belles apparitions du soleil.


Ce troisième tronçon est superbe, les dédales rocheux dominent les vallées profondes, les arbres prennent de belles teintes d'automne, c'est ma partie préférée,


une longue descente suit, avec quelques passages bien boueux, on se rapproche de la rivière, que l'on franchit sur un joli pont, encouragés par des supporters qui ont bien dû faire 150 kms en voiture pour suivre leurs coureurs, pour remonter en face. Une bien longue montée nous attend jusqu'à Pierrefiche, km 48

Pierrefiche: 48 kms, 7 h 28 de course, de "rando course",Clin d'œil plutôt, le plein de soupe, je passe de la 1912 ème place à la 1784 ème, c'est surtout en m'arrêtant un temps minimum aux ravitos que je double....Clin d'œil


16 kms à faire pour rejoindre le dernier ravitaillement, à la ferme du Cade, Une descente bien technique avec des portions en dévers, des passages très boueux, va laisser des traces.Au passage, on apprécie le travail des organisateurs qui ont remanié le parcours, coupé quelques arbres, installé une corde.

Je mettrai 3 h 42 pour boucler cette portion, un gros coup de mou dans le village au 60 ème km, avant d'attaquer la montée vers le Cade, que je monte à allure escargot. 

Pour arriver là haut à 16 h 25, une  heure avant la barrière horaire, c'est tout bon, un petit coup de fil à Sandra pour lui dire que je suis passée au dernier ravitaillement, le plein de soupe, de fromage, et c'est reparti, pour une portion tronquée l'an dernier...

.

......en fait, une sacrée portion, il s'agit de monter, de grimper même jusqu'en haut du haut, jusqu'au relais , on s'aide des mains, c'est long, on est tous en file indienne, ça vire à la grande randonnée, rythme qui me convient très bien....


Le temps d'admirer le coucher de soleil sur Millau, la frontale ne sortira pas du sac, c'est le passage de la grotte du hibou, la descente d'arbre en arbre, puis le dernier kilomètre, là j'accélère, pressée d'arriver, de retrouver les copains du club, la tente bien chaude, 13 h 10 au final, 1667 ème

Une bonne surprise, les bénévoles ont gardé des teeshirts taille S et XS pour les féminines, l'année dernière j'avais donné mon tee shirt taille XL à mon gendre, pour ses petits footings.....

Une médaille autour du cou, et cerise sur le gâteau, un podium, 1ère VF3, je commence à assumer avec plaisir d'être dans cette catégorie, un podium sur les Templiers, que du bonheur..... 

Un grand merci aux bénévoles, ils ont eu bien froid pour nous!




 

5 commentaires

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 06-11-2012 à 12:48:55

Bravo pour ton podium et aussi pour ton récit. Les Templiers avec photos, c'est quand même mieux.

La Normandie est un peu moins gaie sans toi...

Commentaire de bouh17 posté le 06-11-2012 à 20:38:17

bravo pour ta course bien gerée, et pour le CR. c'est cool.
Et bravo pour le podium ;o)

Commentaire de djikai posté le 06-11-2012 à 21:31:44

Bravo Monique pour ta course, ton podium et ton récit.

Commentaire de Mustang posté le 06-11-2012 à 23:44:13

belle balade sur le Causse à ton rythme décidé!!Bravo

Commentaire de Françoise 84 posté le 07-11-2012 à 16:43:04

Waouhh!! Je ne savais pas que tu avais fait un podium!!! Bravo, Monique, l'air de la Drôme te réussit!! Merci pour le récit, bisous!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.2 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !