Récit de la course : Ultra Trail du Mont Blanc 2006, par devey

L'auteur : devey

La course : Ultra Trail du Mont Blanc

Date : 25/8/2006

Lieu : Chamonix Mont Blanc (Haute-Savoie)

Affichage : 2930 vues

Distance : 158.1km

Objectif : Terminer

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

238 autres récits :

reflexion utmb

j'ai arrete a Champez km117.
je ne pouvais plus courir.Trottiner est plus lejuste mot.Reduit a la marche. Avant praz de fort , a l'entree du village ,je me suis mis a marcher avec pour objectif les massages des kines a Champez.Tout est ok: quelques ampoules au pieds qui ne me genent pas mais plus de quadriceps, fusilles. Pieds, chevilles,mollets ,ischios,tibial, genoux, estomac tout marche sauf les quadriceps
Cela a debute au bas de la descente de Courmayeur; presque 12h23 de course.
j'ai ralenti mais trop tard; le mal est fait.
La course est tres dure mais la preparation est certainement insuffissante. avec le froid de la nuit je n'ai pas assez bu, les muscles se sont engorges d'acide lactique. Apres ses debuts de douleurs aux quadri jen'ai pas eu la reflexion de me faire masser a Courmayeur.J'ai ravitaille et suis reparti. ERREUR?
le massage au debut du mal m'aurait-il permis de passer Champez:je ne sais pas. pour ma defense c'est la premiere fois de ma vie a presque 50 ans que je me fais masser: 1°mondiale a Champez et meme pas fait de voeu(deux jeunes filles bien sympas)

Revenons au debut.
Pour me faire au climat j'arrive en savoie lundi am .mise au vert.Pas d'internet, lecture de bd.j'ai pense en me mettant a l'ecart me preserver de la tension. resultat aucun stress je suis la pour m'amuser. Dans la foule je ne trouve pas les copains,tant pis .Je me rends pas bien compte des difficultes qui s'annoncent.
J'ai bien passe en juin cromagnon sans bobo sans souci.Il etait prevu de monter encore en entrainement fin juin et juillet mais les circonstances m'ont obliges a modifier mon option initiale. a l'origine mon vague plan consiste a monter en charge de fevrier a fin juillet (50km au printemps 100 km en juin, tmb en juillet en rando familiale +entrainements longues durees)
Si toute la premiere partie de la saison s'est bien passee avec une montee en puissance et en forme bien gere,apres cromagnon j'ai du modifier mes plans. FIN juin a marseille c'est la canicule: pas raisonnable de courir sur des longues periodes trop chaud. mon epouse a mal aux genoux TMB en rando a l'eau. le TMB se transforme en sejour dans le queyras: rando en etoiles(bobo aux genoux pour ma femme quand meme). Face a ces evenements chaleurs et genoux changement de strategie. Considerant que cro magnon s'est bien deroule je choisi de maintenir mon niveau physique de juin..1 trail de montagne a beaufort 35km suivi de 8 jours de rando + velo. de retour a marseille il fait toujours trop chaud :depuis juin j'ai peu couru a pied de longues heures. je suis bien repose mais je manque d'entrainement je le sais.
J'ai achete une paire de sandales.je n'ai jamais porte de sandales a ce jour!! on est bien a l'aise.Le malheur est que mes pieds n'aiment pas les sandales : fin juillet les talons sont tout abimes. trop pour les recuperer. les ampoules sont apparus aux talons des les houches alors que en temps normal une ampoule est pour moi du domaine de l'exceptionnel. cela m'a gene et pour compenser j'ai modifier ma posture declanchant un debut de sciatique a la jambe gauche. tout cela est suportable mais cela n'aide pas. Pas habituel.

pas d'objectif. j' ai calcule des temps de passage Courmayeur 12h, Champex 22 h , la suite en fonction .pas complique pas plein de temps La strategie est habituelle: partir lentement et faire ma course quand le rythme est pris. C'est sur apres coup je suis alle trop vite et mon passage en 12h23 a Courmayeur est trop rapide. les premiers effets de la fatigue sont survenues trop tot beaucoup trop tot.
Balade jusqu'aux Houches ensuite col de voza il fait encore jour et la montagne est belle le rythme est pris . j'ai deux frontales une au front pour la montee, une autour du ventre pour les descentes .le syteme marche et me convient.la route mene aux contamines et se dirige vers la croix du bonhomme .tout va bien. je pense a bien m'alimenter et a boire.cela va changer . Au Bonhomme il fait froid je me couvre bien (polaire + veste ) mais je n'ai plus soif je bois moins(le froid).la montee est dure et longue mais ca passe;hop la descente vers les chapieux ou l'on est tres bien supporte par plein de personnes(eau ,gel,coca,soupe au ravito).Super ambiance hop depart vers le col de Seigne la montee debute par de la chaussee goudronnees(surprise)ensuite le col tres dur et tres long.c'est d'ailleurs une constance les montees et les descentes sont longues. enfin le spectacle des frontales est feerique.le froid est la :si je mange je bois peutetre pas assez. la descente sur Elisabetta se passe bien et me voila en italie. la montee de l'arete du mont-favre est avalee un peu plus peniblement mais c'est plus court. je m'amuse a compter; je double 42 coureurs vers elisabetta ,32 me doublent au mont favre, je redouble 42 coureurs au col checrouit. cela est normal je prefere les descentes aux montees.Petit matin j'arrive a Courmayeur et mes soucis commencent. la douleur aux quadris me fait prendre conscience que la fatigue est deja la. changement de strategie je ralentis pour m'economiser jusque a Champex je monte bertone lentement . il fait beau :tee-shirt. je ravitaille et au moment de repartir je vois deux copains ils devraient etre bien devant moi mais l'un deux est malade . pierre a pris froid dans le col du Bonhomme et depuis a mal au ventre avec ce qui s'en suit.. je le depanne avec de l'immodium et du spafon(15mn d'arret de plus pas grave) on repart ensemble vers le refuge bonatti le parcours est vallonne et les quadris se reveillentje ne regarde pas beaucoup le paysage preoccupe^par mon etat la descente vers arnuva est penible .je retrouve pierre toujours malade qui voit un docteur qui lui dit que les maux de ventre et la diarrhee peuvent passer!!!. on continue le grand col ferret . le plus beau souvenir de cette course .la montee est extra dure mais le decor est somptueux. plein soleil.que c'est beau. bon la cote est tres pentue je prends mon rythme et j'arrive au sommet un gros bout de passer je me dis. J'ai appris apres que les suivants sont passes sous la pluie .dommage.Maintenant je descends moins bien. je rattrape pierre j'arrete a la fouly il me dit (trop mal au ventre douleur au genou); son ami a sommeil il arrete a la fouly aussi. Ala fouly je decide de m'arreter un minimum je ravitaille avec mes gels et barres perso avant un coca et je repars .Obnubile par le kine a Champex j'ai oublie celui de la Fouly.quel con je fais. je trottine direction CHAMPEX ET LE MASSAGE. Avant Praz defort je ne peux plus courir.marche . plus de douleur aux muscles A CE RYTHME TOUT VA BIEN ME VOILA RANDONNEUR.Entre Praz et Champex un bon 3km/h compris un bon arret a Pras. Le temps change je me vetis pour le froid et la pluie annonce la veille au depart .Ilpleut je monte CHAMPEX dans la foret.C'est agreable;j'enleve la capuche pour prendre la pluie sur le visage; j'arrive a la base juste avant un gros orage. ouf. a peine mouille.23H49 DE COURSE.

J'entre sous la tente. direction les kines .de suite pris .j'explique mes soucis . que ca. pas de problemes on va arranger ces cuisses.massages.un peu douloureux. ca y est fini. il faut manger .il y a du monde partout . la une place. sphagetti bolognaise..je m'attable . Combien de temps pour aller a Chamonix en marchant mon esprit est embrume je n'arrrive pas a poser la division a 3/4km/h 40km a faire peut etre 18heures ou 20.il fait encore jour mais avec la pluie et le brouillard c'est comme la nuit. j'ecoute les gens autour de moi ils s'arretent. je sais que je ne peux plus courir marcher oui courir non.J'ailu beaucoup de recit sur lacourse mais je n'avais pas compris que les coureurs a pieds se transforment en randonneurs(trop pris par le cote epique des recits) a partir d'un moment j'ai toujours fait les courses memes difficiles en courant meme lentement. quand j'aidu me mettre a la marche je suis sorti de la course . je cours pour m'amuser si je ne cours plus le plaisir s'en va. estce que cela vaut le coup de faire une course en marchant?il pleut des cordes.les voisins arretent.Est-il raisonnable de randonnee de nuit sous la pluie a 2000m la reponse est non.JE SUIS SORTI DE LA COURSE.CELA S'EST PASSE EN 5MN.SANS REGRET..
je reste fidele a ma philosophie si l'amusement n'est plus la il faut arreter.
a moi de mieux gere une prochaine fois pour finir.

il restera de cette course magnifiquement organisee a dire MERCI a M/MADAME POLETTI LEURS COLLABORATEURS ET BENEVOLES
-la concentration des coureurs toute la nuit
-l'acceuil a Chapieux
- la montee du Bonhomme et du col de Seigne
-le grand col ferret le plus beau
-l'arrivee dans le brouillard a Champex ne sachant pas encore que j'arreterai
- merci aux deux jeunes kines qui ont tente de faire re vivre mes quadris
- merci au kine de chamonix pour les soins de mes ampoules(tout va bien)
-merci encore a l'organisation
-et BRAVO A TOUS LES FINISHERS ET NON FINISHERS ET TOUS LES SPECTATEURS SUPPORTERS


PS/ on est mardi les ampoules vont bien les pieds ont degongles et mes quadriceps refonctionnent.je me suis offert un tour a velo tranquille
c'est la premiere fois que je fais 117km en 24h.
Voici ces quelques reflexions sur cette course extra dure avec je pense un niveau tres releve.Meme si j'aiarrete il reste de bons souvenirs et des lecons a tirer .
J'ai deja une petite idee pour l'annee prochaine. jm

4 commentaires

Commentaire de joy posté le 29-08-2006 à 19:43:00

Ta decision d arrete a ete prise avec sagesse.
Ravi d avoir lu ton recit et bonne continuation.
Steve JOY

Commentaire de béné38 posté le 29-08-2006 à 22:11:00

Je trouve ton analyse de la situation très lucide. Ta décision est prise rapidement, mais lucidement et avec beaucoup de sagesse.
Merci pour ce récit et bon repos.
Béné

Commentaire de Sandrine74 posté le 31-08-2006 à 22:55:00

Champex, c'est déjà super, dommage pour les quadri !
Amicalement
Sandrine

Commentaire de akunamatata posté le 02-10-2009 à 19:19:00

quand on sait aue tu as fqit un podium dans ta categorie 2 ans plus tard...
L'expérience a porté

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !