Récit de la course : Ultra Trail du Mont-Blanc 2019, par cyrille71

L'auteur : cyrille71

La course : Ultra Trail du Mont-Blanc

Date : 30/8/2019

Lieu : Chamonix Mont Blanc (Haute-Savoie)

Affichage : 507 vues

Distance : 171km

Matos : Altra LonePeak
Hoka evo race 17L
Leki trail stick
Forerunner 920XT

Objectif : Objectif majeur

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

259 autres récits :

Non-Opération UTMB

 

Cette fois nous y sommes, la semaine de l’Ultra Trail du Mont Blanc bat son plein et la population de chamonix vient de doubler alors que les premiers coureurs sillonnent déjà depuis lundi les montagnes environnantes. Comme beaucoup d’entre vous le savent cette année j’ai obtenu le sésame tant attendu, un tirage au sort positif pour l’UTMB, l’épreuve reine de la semaine, après la déception l’année dernière de ne pas avoir été retenu.

Malheureusement je ne serai pas de la fête. Après des mois d’entraînement sans accroc et de bons résultats sur mes courses de préparation, le corps a finalement lâché prise à la mi-juillet. J’ai espéré jusqu’au bout pouvoir honorer ce dossard si désiré mais je dois me rendre à l’évidence, je suis forfait pour cet UTMB.

C’est donc le récit d’une non-participation que je vous propose de découvrir en avant première, le départ de la course n’étant programmé que vendredi à 18h. Amis lecteurs partons ensemble à la découverte de la Non-opération UTMB !



Alors que nous vivons la dernière semaine d’août de l’an de grâce 2019, la rentrée littéraire s’annonce. Tous les auteurs se préparent à présenter leur nouvel ouvrage, un nouveau best-seller ou bien encore la suite des aventures d’un héros emblématique.

Le dernier tome des aventures de l’agent PetitTraileurMaisCostaud était sorti dans toutes les bonnes librairies juste avant Noël. Pas bête le gars, cela avait permis à ce tome 2, Opération SaintéLyon, de faire un carton sous le sapin. 

Mais comme je ne fais pas exception à la règle, j’ai ensuite aiguisé ma plume pendant 8 mois afin de présenter un tome 3 lors de cette grand-messe de la littérature du mois de septembre.


Comme on ne change pas une équipe qui gagne, j’ai donc de nouveau suivi le quotidien de l’agent PetitTraileurMaisCostaud lors de cette nouvelle saison en mission commandée pour les services secrets du ministère des sports. Une saison qui comportait une mission un peu spéciale cette année puisque le ministère avait décidé d’engager notre agent favori sur un évènement un peu particulier, à savoir l’Ultra Trail Du Mont Blanc, ou UTMB pour les connaisseurs. Une petite ballade de 170km et 10 000m de dénivelé à boucler en moins de 46h30min, autour de 20h paraît-il pour les meilleurs coureurs de la planète qui se retrouvent chaque année sur ce que l’on appelle maintenant à Chamonix le sommet mondial du trail. Le parcours ? Extrêmement simple, il s’agit tout bêtement de réaliser le tour du massif du Mont Blanc, passant ainsi de la France à l’Italie puis par la Suisse pour enfin revenir à son point de départ. Bref, la bêtise habituelle des traileurs qui ne peuvent pas s'empêcher de tourner en rond pour se faire mal aux jambes et quelques ampoules aux pieds, si au moins ces ampoules pouvaient leur remettre la lumière à tous les étages !

Mais pourquoi une mission un peu spéciale me direz-vous, tout simplement par la création d’un partenariat entre le ministère des sports et le ministère de l’écologie. L’objectif de cette mission était double. Tout d’abord profiter de cette proximité avec le Mont Blanc pour faire un état des lieux de ses différents glaciers dans le contexte de réchauffement climatique global que l’humanité a initié. L’occasion de mesurer à quel point ceux-ci ont reculé, glacier de Miage, de Bionnassay, du Tour, d’Argentière, des Bossons...Il y en a tellement, émerveillement mais aussi désolation en perspective en comparant les données ainsi collectées avec celles datant des décennies passées! Deuxième objectif, étudier les comportements des différents coureurs au coeur de cet environnement à préserver. En effet cette course compte 2300 participants d’une multitude de nationalités, quels rapports tous ces traileurs entretiennent-ils avec la montagne et comprennent-ils sa fragilité malgré son aspect si imposant ?


Depuis l’Opération SaintéLyon et suite au rapport que l’agent PetitTraileurMaisCostaud avait rédigé avec ses collègues présents sur l’épreuve, le ministère des sports a fini par comprendre que la recherche d’une raison globale qui pousserait autant de personnes à s’infliger de telles souffrances physiques n’avait pas de sens. Les motivations de chacun sont trop profondes et personnelles. Par contre, vérifier que ces motivations et les comportements qu’elles impliquent quant à la réalisation de cette élévation personnelle que représente le franchissement de l’arche d’arrivée soient compatibles avec cet écosystème si sensible présente un réel intérêt (ouf, fin de la phrase, si vous l’avez comprise à la première lecture respect !). Jusqu’à quel point sommes-nous capables d’aller pour ne pas perdre de temps et survivre aux barrières horaires qui rythment la course, comme par exemple en coupant droit dans la pente détruisant ainsi la flore bordant les sentiers. Les zones protégées dans lesquelles les bâtons sont interdits sont-elles respectées, quid de la gestion des déchets de chacun...Autant de questions à traiter pour s’assurer de la pérennité d’une telle organisation, somme toute une forme de certification à renouveler.

Si ses supérieurs avait décidé d’envoyer notre héros pour cette mission, c’est parce que ce dernier avait déjà fait l’expérience de cet évènement qu’est la semaine de l’UTMB. En effet il y a deux ans, alors que l’agent PetitTraileurMaisCostaud n’avait pas encore été recruté par les services secrets du ministère des sports, il avait participé sous sa véritable identité à la TDS, l’une des courses organisées durant ce mondial du trail. Un tracé de 120km et 7 000m de dénivelé reliant Courmayeur à Chamonix. Une sacrée découverte de l’ultra en montagne à l’époque et à n’en pas douter cette ligne sur son curriculum vitae a dû peser dans la balance à l’heure du choix.


C’est ainsi que l’agent PetitTraileurMaisCostaud s’est retrouvé engagé sur une mission oh combien délicate et pour laquelle il allait lui falloir engranger les kilomètres et les allers-retours dans les côtelettes de sa Côte Chalonnaise pour être prêt fin août à courir (enfin beaucoup marcher aussi) ces 170km et 10 000m de dénivelé.

Pour débuter l’année une classique prépa marathon, mais pas n’importe quel marathon ! Celui de la Côte Chalonnaise et ses redoutables 500m de dénivelé, une épreuve abordée avec un foncier important et qui verra notre agent mettre une claque à son record sur cette épreuve avec onze minutes de gagnées. Place ensuite au trail et à ses spécificités. Continuer à augmenter le foncier, saupoudrer d’un travail d’endurance de force avec des répétitions de côtes de jour comme de nuit et agrémenter le tout de bonnes séances de casses de fibres en descendant à fond toutes les descentes qui se présentent. Chercher bien sûr à réaliser tous ces entraînements sur les terrains les plus techniques possibles pour travailler les appuis. Bien entendu s’infliger de bonnes sessions de renforcement musculaire, la torture de tout bon traileur qui se respecte, 5min de chaise ça forge le mental ! Quelques rappels d’allure disséminés ça et là pour entretenir les acquis de la prépa marathon, secouez le tout et vous obtenez un coureur avec des cuisses en bétons, des mollets insensibles aux crampes, un mental d’acier, une endurance à toute épreuve et une vitesse...bon ça c’est pas forcément le point fort de PetitTraileurMaisCostaud.

Ne reste plus qu’à valider tout ça sur le terrain. Pour cela notre agent utilise ses couvertures habituelles en intégrants les tribus locales de Courir Moroges, du Teamdhoublon et de Montceau Triathlon. À la clé des podiums sur plusieurs courses locales, les pontes du ministère se frottent les mains, le choix effectué pourrait bien se révéler décisif. On ajoute un peu d’adversité avec une participation au Trail des Forts de Besançon, un trail de 50km pour 2500m de dénivelé qui intègre le circuit du Trail Tour Nationale et sur lequel se déplace donc quelques-uns des meilleurs traileurs. Un millier de concurrents au départ et une 66ème place finale, cette fois les dés sont jetés, les services secrets misent tout sur l’agent PetitTraileurMaisCostaud.


Mais au QG des services secrets dans les sous-sols du ministère, même si la confiance est de mise, certains se posent quand même quelques questions sur le choix d’un coureur des plaines pour une telle opération durant laquelle des montées continues de 1000m de dénivelé vont se présenter et des cols à plus de 2500m d’altitude seront à franchir. Si pour l’Opération SaintéLyon le choix paraissait naturel au vu des difficultés que présentait la course, cette fois les chemins sur lesquels vont évoluer les participants semblent bien éloignés des terrains d’entraînement de notre ami. La décision est alors prise d’envoyer l’agent PetitTraileurMaisCostaud en reconnaissance sur place en profitant de la tenue d’une loterie par Isostar, le sponsor principale du renommé trail des 90km du Mont Blanc, et dont le gain est un dossard de cette même course alors que celle-ci affiche complet depuis plus de sept mois. En effet il s’agit tout comme l’UTMB d’un trail dont les inscriptions se font sur tirage au sort devant l’affluence des demandes, un tirage qui avait été effectué en décembre 2018. Un départ de Chamonix qui se tient à la fin du mois de juin, un timing idéale pour une répétition générale et un premier repérage sur place. Une course de 90km comme son nom l’indique pour 6000m de dénivelé positif, voilà de quoi jauger le niveau de préparation de l’agent PetitTraileurMaisCostaud. Un ratio impressionnant et qui provoque chaque année un important contingent d’abandons. Un petit virus informatique introduit dans les serveurs des organisateurs lors du tirage de la loterie et voilà un dossard attribué sans éveiller les soupçons. Si cette reconnaissance se déroule sans accroc alors l’Opération UTMB se présentera sous les meilleures auspices.

PetitTraileurMaisCostaud de se formalise pas des doutes de certains de ses supérieurs, il se sent prêt, tous les indicateurs sont au vert dans sa préparation qui cumule déjà 1600km et 31000m de dénivelé depuis le début de l’année. Une canicule est annoncée ? Qu’à cela ne tienne, il va falloir faire parler l'expérience et la connaissance de soi pour ne pas exploser en vol avec la chaleur du jour et les 6000m de dénivelé ! Lors de cette mission préparatoire sur place notre agent en profita pour coucher à chaud ses impressions afin de pouvoir ensuite orienter la dernière phase de son entraînement avant l’Opération UTMB. Nous avons pu nous procurer ses notes que nous avons décidé de retranscrire intégralement :


“Un tracé difficile et exigeant composé majoritairement de singles assez techniques, beaucoup de pierres, de rochers, de marches irrégulières, de racines ainsi que quelques traversées de névés, vigilance de tous les instants requises ! Un départ tout en retenu, je remonte un peu le peloton sur les 2km permettant de sortir de Chamonix et déjà j'ai chaud et transpire allègrement. Je décide alors de rester un peu tranquille et monte le Brévent au train, je n'hésiterais pas d'ailleurs durant toute l'épreuve à faire des pauses photos et vidéos pour pouvoir ensuite étudier au calme le terrain à posteriori. De toute façon aujourd'hui la course ne pouvait que se perdre et il fallait vraiment partir avec le frein à main. Passage au sommet en 2h à peine, juste au niveau de mes estimations "raisonnables".

La suite me donnera raison avec une remontée continue, je gère mon potentiel du jour en prenant soin de m’arroser à toutes les sources, les torrents, les points d'eau pour limiter l'échauffement corporel. Stratégie répétée à l'envie dans la montée d'Emosson juste avant la mi-course et dans laquelle je vais croiser un nombre important de coureurs à l'arrêt sur le chemin, beaucoup n'auront pas su s'adapter aux conditions du jour.

Physique impeccable jusqu'au 50ème km et la montée vers Catogne par les Esserts durant laquelle je ressens une baisse de régime, une montée que je vais donc gérer au train. Bonne descente derrière, je retrouve rythme et souplesse de foulée, gestion des temps forts et des temps faibles optimale ce jour. Dans le dur dans la montée du Montenvers, je laisse passer l'orage tout en prenant le temps de faire quelques photos et relevés au niveau de la mer de glace, des éléments que je pourrai déjà inclure lors de la rédaction de mon compte-rendu après l’Opération UTMB. Je relance progressivement l'allure dans la longue traversée en direction du refuge du plan de l'aiguille, le physique répond présent, aucune alerte musculaire ou ligamentaire.

Une dernière descente menée à bon rythme pour assurer la place, les cuisses brûlent bien mais je ne pars pas à la faute dans les nombreux passages techniques et boucle cette dernière difficulté pour venir m'offrir une très belle 68ème place au scratch sur un peu plus de 1000 coureurs derrière l’arche de départ ce matin à 4h, le tout dans un chrono de 16h17min58s. Si avec ça les doutes me concernant ne sont pas levés, je démissionne des services secrets !”


L’agent PetitTraileurMaisCostaud a raison, cette fois c’est l’enthousiasme qui prédomine au ministère. Il reste tout juste deux mois avant l’Opération UTMB et déjà tout est planifié. Une semaine de récupération puis trois semaines de montée en charge ponctuées par deux trails pour faire le plein de kilomètres, de dénivelé et de confiance. Puis arrivé au mois d'août commencer à relâcher progressivement l’entraînement afin de recharger les batteries et régénérer le corps. Conserver des séances en intensité et quelques séances spécifiques trail avant un dernier bloc de travail de dénivelé et de casse de fibres en montagne et en altitude dans le briançonnais à deux semaines du départ. Nos services possèdent en effet une base secrète dans la vallée de la Clarée où vont s’entraîner les agents chargés des missions dans les territoires alpins.

Malheureusement des trois semaines il n’y aura que la première. En effet nous avons pu pirater la messagerie des services secrets du ministère des sports et décrypter des échanges de mails concernant l’opération :


De: agent K, responsable du service médical

À: agent F, responsable opérationnel service course à pieds 

Date: 16 juillet 2019, 20h37 GMT

Depuis la mi-juillet l’agent PetitTraileurMaisCostaud a commencé à ressentir de très fortes douleurs au bras gauche allant des doigts jusqu’en haut du dos et au pectoral gauche, le tout associé à d’importants fourmillements, une perte de sensibilité des doigts et une baisse de force de ce bras. Nos service médicaux ont établi un premier diagnostic : le nerf médian, l’un des trois nerfs partant des cervicales jusqu’au doigts, doit être comprimé quelque part. Impossible pour notre agent de courir en raison de la douleur. L’Opération UTMB semble compromise, les séances d’ostéopathie que nous avons réalisées n’ont pour l’instant eu aucun effet sur ces symptômes”


De: Agent F, responsable opérationnel service course à pieds

À: Agent K, responsable du service médical 

Cc: Agent D, responsable entraînement course à pieds

Date: 18 juillet 2019, 18h06 GMT

“Cette situation est très préoccupante, nous sommes maintenant trop prêt de l'événement pour préparer un nouvel agent. 

Agent K, faite passer à l’agent PetitTraileurMaisCostaud une IRM pour confirmer ce diagnostic

Agent D, planifier un programme de renforcement musculaire pour maintenir son état de forme et réaliser tous les trois jours un test de course à pieds pour évaluer ses capacités et l’évolution de la douleur”


De: Agent D, responsable entraînement course à pieds

À: Agent F, responsable opérationnel service course à pieds 

Cc: Agent K, responsable du service médical

Date: 01 août 2019, 20h52 GMT

“Le programme de renforcement musculaire mis en place est efficace, néanmoins les tests de courses à pieds ne sont pas concluants. Un pourcentage de l’ordre de 80% des sorties se solde par un échec au bout de moins de 2km. Il convient également de préciser qu’un phénomène de fonte musculaire en raison de la baisse d’activité de l’agent est en train de s’amorcer.

De plus l’agent K nous informe que lors des sorties menées à leur terme l’agent PetitTraileurMaisCostaud ressent par la suite de fortes douleurs susceptibles de l’empêcher de repartir courir dans les heures qui suivent”


De: Agent K, responsable du service médical

À: Agent F, responsable opérationnel service course à pieds

Date: 21 août 2019, 13h15 GMT

“L’IRM a mis en évidence une hernie foraminale au niveau des vertèbres par où passe le nerf incriminé, cette hernie est très probablement la cause des douleurs. Un autre examen est nécessaire pour confirmer le diagnostic afin que notre neurologue puisse déterminer un protocole de soin. Dans l’état actuel des choses nous devons enlever l’agent PetitTraileurMaisCostaud de la liste des agents opérationnels”


De: Agent F, responsable opérationnel service course à pieds

À: Agent H, responsable logistique -- Agent QuiMonteAuxMurs

Cc: Agent K, responsable du service médical

Date: 24 août 2019, 19h02 GMT

“Bien compris, nous allons devoir mettre fin à l’Opération UTMB.

Agent H, prévenez tous nos contacts d’assistance de l’annulation de cette opération. Informer également l’agent QuiMonteAuxMurs (Alias Laure) déjà présente sur place depuis lundi sur l’Opération MCC, une mission destinée à juger de la qualité de l’encadrement des différentes courses de l’évènement. Ordonner-lui d’activer la cellule TDS constituée des agents dormants DépartAuxTaquets (Alias David) et PetitTraileurQuiCourtToutLeTemps (Alias Jérôme). 

Agent K, nous ferons un point précis sur la situation une fois que nous en saurons plus sur la période d’indisponibilité de l’agent PetitTraileurMaisCostaud”


Après une rapide enquête sur cette cellule dormante, l’activation de la cellule TDS va permettre au ministère de collecter quelques éléments de la mission prévue originellement. Des éléments malheureusement insuffisants pour apporter un éclairage suffisant sur l’évolution du massif du Mont Blanc et sur les comportements et impacts des différents coureurs sur cet écosystème de haute montagne.

Malgré toute sa bonne volonté et même en ayant repoussé le plus loin possible l’échéance, notre intrépide traileur n’aura pu cette fois-ci accomplir sa mission et le moteur de sa mystéry machine ne rugira pas dans les rues de Chamonix, ou tout du moins pas cette année. En effet les services secrets ne lâche pas facilement l’affaire, nulle doute que ceux-ci vont faire appel aux techniques les plus innovantes pour remettre sur pieds l’agent sur lequel ils portaient toute leur confiance. Il y aura bien d’autres occasions pour mener à bien cette mission ! Et puis il faut bien manger, alors un tome 4 à paraître me permettra aussi de mettre un peu de beurre dans les épinards.


C’est ainsi que se conclue le tome 3 des aventures de l’agent PetitTraileurMaisCostaud. Par mon intermédiaire et depuis les bâtiments des services médicaux du ministère, notre agent qui est maintenant devenu mon confident en profite pour remercier toutes les personnes qui le soutiennent lors de ses différentes missions à longueur d’année. Une pensée toute particulière aux tribus de Courir Moroges, du Teamdhoublon et de Montceau Triathlon ainsi qu’aux agents QuiMonteAuxMurs et Remontada avec lesquels il aura encore cette année partagé de beaux moments de sport au cours de ses opérations secrètes. Il profite également de ma plume pour féliciter les agents DépartAuxTaquets et PetitTraileurQuiCourtToutLeTemps qui ont menés à bien la longue et technique Opération TDS, prenant ainsi le relais de l’Opération UTMB. Félicitation également à l’agent QuiMonteAuxMurs pour sa totale réussite sur l’Opération MCC avec une première place à la clé qui lui aura permis d’enquêter au plus profond des rouages de l’organisation de ce sommet mondial du trail.

Enfin mon petit doigts me dit qu’à son retour au sein de la section secrète du ministère des sports, quand il sera de nouveau opérationnel pour repartir enquêter dans les chemins, mon ami me demandera lors de la retranscription de ses nouvelles aventures de modifier son pseudo. Alors attendez-vous un jour à voir débarquer sur les sentiers l’agent PetitTraileurMaisEncorePlusCostaud !


Quand à moi je n’aurais jamais assez de mots pour vous remercier tous d’avoir suivi mes délires, lu et parfois réclamé mes récits et subit depuis maintenant plus de trois ans mon obsession pour cet UTMB. Un grand merci à ma chérie et à mes zouzous qui jusqu’au bout m'ont encouragé et espéré me voir réaliser ce rêve qui me poursuit depuis si longtemps. Leur enthousiasme au quotidien devant l’objectif que je m’étais fixé m’a souvent donné un surcroît de motivation pour sortir m’entraîner par tous les temps. Et que dire de leur excitation lors des suivis live des différentes épreuves auxquelles j’ai participées !

Mais ce n’est que partie remise, je vais déposer un dossier auprès de la commission médicale de l’UTMB pour obtenir un report de l’inscription de l’agent PetitTraileurMaisCostaud sur l’édition 2020. Avec un peu de chance vous souffrirez une année supplémentaire !

À très vite dans les chemins !


3 commentaires

Commentaire de Miche posté le 02-04-2020 à 17:08:23

J'ai bien rigolé. Merci à toi pour ces bons moments partagés.

Commentaire de Twi posté le 04-04-2020 à 11:37:39

Tout aussi passionnant qu'un récit de non-non-participation ... bonne chance pour 2020 !

Commentaire de cyrille71 posté le 04-04-2020 à 12:32:15

Merci, je me suis bien amusé en l'écrivant ce récit. Un petit côté challenge aussi de rendre intéressant un truc aussi bête que "je suis blessé, abandon avant même de voir la ligne de départ". Peut-être également un petit côté cathartique dans ces lignes !
Pour 2020 ce ne sera pas mieux, PetitTraileurMaisCostaud a eu un accident avec sa mystéry machine. Rien de trop grave mais un genou suffisamment en vrac pour qu'il ne tente pas sa chance cette année !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !