Récit de la course : Ultra Trail du Mont Blanc 2008, par jerome_I

L'auteur : jerome_I

La course : Ultra Trail du Mont Blanc

Date : 29/8/2008

Lieu : Chamonix Mont Blanc (Haute-Savoie)

Affichage : 6152 vues

Distance : 94km

Objectif : Objectif majeur

37 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

240 autres récits :

UTMB 2008 - RECIT D'UN LOOSER

Le 10 Janvier comme tous les participants, j'étais devant mon PC à 20h30 pour l'inscription à cette course mytique. Ca sera mon objectif No1 de l'année. Cette soirée du 10 Janvier fut stressante mais vers 21h05 j'ai réussi à m'inscrire. Nous serons 2600 inscrits sur la grande course (163km), 2000 sur la petite (97km) et 50 équipes de 3 coureurs sur la nouvelle formule La Petite Trotte à Léon (220km)

ww.ultratrailmb.com

Le site nous dit:


Explorez vos limites !


Les Trailers du Mont Blanc et les communes françaises, italiennes et suisses du Pays du Mont-Blanc vous invitent à partager une aventure extraordinaire :

parcourir le tour du Mont-Blanc en individuel en une seule étape en traversant 3 pays !
 

 

Photo accueuil 2008

 

 
29-31 août 2008

UTMB - env. 166 km et 9448 m de dénivelé positif - 46 heures maxi
CCC - env. 96 km et 5600 m de dénivelé positif- 25 heures maxi


Voici le parcours de l'Ultra Trail du Mont Blanc 2008:

 parcours

Et le profile de cette course:

 profile

Et les points de passage:

 

points de passage

 

 

 

Depuis le 14 Avril (j'ai courru le marathon, objéctif de mon début de saison), je commence à penser à cette course. Au bout de 15 jours je commence déja à y ètre. Un gros weekend avec des inscrits, on discute principalement de cette course qui sera notre objéctif. Alain (Khanardo) nous avoue en rever la nuit. Je le comprends, 4 mois avant le départ de cette course me voilà déjà à la rédaction du récit. C'est ma facon de mettre noir sur blanc ma prépa, mon équipement, mes entrainements, ma course et je l'éspère de mon arrivée dans Chamonix après avoir parcouru les 163km du parcours...


REMERCIEMENTS


Plutot que de remercier les gens à la fin, je préfère le faire tout de suite:

Je remercie mon employeur et Sponsor qui me soutient financièrement à courir ma passion:

HUTCHINSON

Le 06 Juin 2008, je recois des mains de M. Ronconi (mon Directeur de département) deux maillots aux couleurs HUTCHINSON et les chaussures EIDER speedtrailer à semelle HUTCHINSON:

 

 



Je remercie mes parents pour leur support sur de nombreuses courses

Je remercie Giorgio Vergnano, Enrico Romano (sur la Petite Trotte de Léon) et Andréa Schena (sur la Courmayeur-Champex-Chamonix) des Courmayeur Trailers pour m'avoir initié au trail en montagne et avoir répondu à mes nombreuses questions et accompagnés en courses et entrainements. Franco Varesio, le finisher 2007 avec qui je cours très souvent à Turin.

Kikourou pour nous permettre d'organiser de superbes OFF pour courir en groupes et échanger nos avis sur tout ce qui touche à la course à pieds.

Akompagnatrices pour l'Ultra Trail du Mont Blanc 2008

Je vous en parlais il y a quelques semaines voici mon équipe d'akompagnatrices pour l'Ultra Trail du Mont Blanc:

 

SPEEDZAZA et YAYOUN

  

 

Je tiens à les remercier d'avance, surtout pour me supporter, avec mon caractère je les pleinds.

 

CHALLENGE KARLESKIND

Ce challenge rend hommage à Luc Karleskind, décédé en portant secours à des alpinistes dans le massif du Mont-Blanc.

Le challenge Karleskind est ouvert aux associations ou aux entreprises souhaitant être représentées en tant que telles sur The North Face® Ultra-Trail du Mont-Blanc®.

Pour y participer, il est nécessaire d'avoir au moins quatre membres inscrits à l’une des deux courses UTMB®(163 km) ou CCC® (96km).

Le nombre de coureur par équipe est limité à 12 personnes.

Chaque entreprise ou club marquera des points en fonction de ses 5 coureurs les mieux classés.
Le challenge est remporté par l’équipe qui aura marqué le plus petit nombre de points.
- les coureurs classés sur l'UTMB® (163 km) marqueront un nombre de points égal à leur classement
- les coureurs classés sur le CCC® (96 km) marqueront un nombre de points égal à deux fois leur classement
- pour une équipe ayant moins de 5 coureurs classés sur l’ensemble des 2 courses, il sera ajouté,
par coureur manquant, un nombre de points égal au dernier coureur classé sur le 163 km.

- Un coureur ne peut participer au challenge que pour une seule entreprise ou association

 

Il offre ainsi aux membres des équipes inscrites une motivation supplémentaire pour aller ensemble le plus loin possible.

--------------------------

 

En 2007. ce challenge fut remporté par l'équipe Lafuma. L'équipe kikourou (pour laquelle je courrais sur le Courmayeur Champex Chamonix) avait terminé 6ème.

Résultats du challenge:

http://www.ultratrailmb.com/live2007.php?fichier=karleskind.php

 

--------------------------

En 2008, Kikourou sera représenté une soixantaine de coureurs, donc comme chaque équipe se doit d'ètre de 12 personnes au maximum, il y aura plusieurs équipes de Kikoureurs, voici la mienne:

 

KIKOUROU POUR LOLO
 
Notre équipe aura ce nom pour honorer la mémoire de Lolo, grande championne qui nous a quitté trop top...
 
http://www.kikourou.net/moicelolo/
 
 
Son sourir et ses cheveux bouclés seront avec nous pendant notre course:
 

 
On aura tous des petites ailes d'anges dans le dos pour nous aider dans cette épreuve...
 

321 - Rapace74 - Kptaine

 
 
929 - Souris
 
 
7840 - Totote01 (à droite sur la photo)
 
 
 
2862 - L'castor-junior
 
 

3557 - Kanardhô
 
 
 
2113 - LtBlueberry
 
 
 
161 - Samontetro
 
 
 
2386 - Petijean
 
 
3554 - L'dingo (à gauche sur la photo)
 
 
81 - Fastoch
 

928 - Mathias
 
3087 - Jérome_I
 

 

PREPARATION UTMB


Depuis Janvier j'ai préparé un Marathon. J'en ai courru un pour la performance et 4 au total avec les temps suivants:
02/03/2008 - 51 marathons en 51 jours No9: 2h57min (2ème)
15/03/2008 - 51 marathons en 51 jours No22: 2h53min (1er)
13/04/2008 - TURIN MARATHON 2008: 2h45min (46ème) (Mon record)
01/05/2008 - MARATONA DEL RISO (Vercelli): 3h15min (en prépa du 100km du Passatore)

Le 30 Mai j'ai couru le 100km du Passatore entre Florence et Faenza avec 1300m de dénivelé positif. Pour cette première experiance de 100km sur route je me classe 26ème avec un temps de 8h53min.

www.100kmdelpassatore.it

Le Debut du mois de Juin fut reservé au repos total, puis l'entrainement sera dirigé vers le trail.

J'ai trouvé un terrain de jeu à 10km du travail avec 740m de dénivelé sur un chemin très technique d'à peine 3 km (soit une pente à 25% de moyenne). C'est la montée du Muziné jusqu'à lacroix au sommet, trés pratiqué par les Turinois:

 

 

 

 

 

Des weekends chocs seront la pour confirmer la progression. Dès la fin Mars ils débutent:


22/03/2008 -> Raquettes sous Dine (8km et 700mD+/- en 4h)

23/03/2008 -> Off Annecime dans la neige (30km et 1500mD+/- en 6h)

24/03/2008 -> Montée petit Mole dans la neige (11km et 900mD+/- en 3h)

----------------------------------------------------------------

23/04/2008 -> Le Glandasse dans le Vercors Sud (20km et 1500mD+/- en 6h)

24/04/2008 -> Les 3becs sur le parcours du 100km de Crest (30km et 2000mD+/- en 7h30)

25/04/2008 -> Le Ventoux par la face nord (35km et 1500mD+/- en 6h30)

----------------------------------------------------------------

17/05/2008 -> Off Pilat 1 (22km et 900mD+/- en 4h15)

18/05/2008 -> Off Pilat 2 (41km et 1700mD+/- en 6h45)

----------------------------------------------------------------

21/06/2008 -> Reco fin Gran Trail Valdigne (41km et 2525mD+/- en 7h10)

22/06/2008 -> Rando à Divonne les bains (11km et 850mD+/- en 3h15)

23/06/2008 -> Reco fin UTMB (30km et 1380mD+/- en 4h50) matin

23/06/2008 -> Montée au Mont Chécrouit à Courmayeur (12km et 880mD+/- en 2h25) après midi

24/06/2008 -> Vallée Veny, Col de la Seigne, Col Chécrouit (32km et 1520mD+/- en 4h42)

----------------------------------------------------------------

26/07/2008 -> Reco OFF: tour des rois mages (44km et 2405mD+/- en 9h)

27/07/2008 -> Reco OFF: pas de la Fanfarre + Chaberton (3130m) (23km et 1830mD+/- en 5h)

----------------------------------------------------------------

02/08/2008 -> OFF Kikourou: tour des rois mages + Thabor (3178m) (46km et 2540mD+/- en 10h50)

03/08/2008 -> OFF Kikourou: pas de la Fanfarre + Chaberton (3130m) (23km et 1870mD+/- en 5h45)

----------------------------------------------------------------


J'ai aussi programmé comme course de préparation le Gran Trail Valdigne à Courmayeur avec 87km et 5100m de dénivelé.
www.grantrailvaldigne.it

Le résultat de cette course fut bien meilleur que ce que j'avais prévu. J'ai courru les 87km en 12h01min, obtenant la 11éme place. Le récit de cette course est ici:

http://www.kikourou.net/recits/recit-5852-gran_trail_valdigne-2008-par-jerome_i.html

 

LE SAC


J'ai aussi étudié des blogs pour constituer mon sac. Trois références m'ont aussi beaucoup aidé dans mes choix:

DARMAILLACQ Nicolas (10ème Ultra Trail du Mont Blanc 2007)
http://nikoverdosedetrail.blog4ever.com/blog/lirarticle-114198-617990.html
et
http://nikoverdosedetrail.blog4ever.com/blog/lirarticle-114198-618007.html

Electron (LAURENT Michel)
http://www.sportnat.com/electron/ultrafond/equipement/ficheutmb2007.htm

Vizcacha (CHORRIER Julien, 1er Courmayeur Champex Chamonix 2007)
http://www.kikourou.net/forum/viewtopic.php?t=4376.

 

Mon sac sera le Camp Outback 10l (à peine 400g):

 

 

 

 

Selon le réglement voici l'équipement que l'on doit emmener:

Obligatoire (contrôle impératif avant le départ et sur le parcours) :

   - réserve d'eau minimum 1 litre

   - deux lampes en bon état de marche avec piles de rechange

   - couverture de survie

   - sifflet

   - bande élastique adhésive permettant de faire un bandage ou un straping (mini 80cm x 3 cm)

   - réserve alimentaire

   - veste imperméable permettant de supporter le mauvais temps en montagne

   - pantalon ou collant (au minimum un corsaire couvrant en dessous du genou)

   - casquette ou bandana.

 

Exigé par les administrations douanières

   - pièce d'identité

 

Très fortement recommandé
   - téléphone mobile avec option permettant son utilisation dans les trois pays
     (mettre dans son répertoire les n° sécurité de l’organisation, ne pas masquer son numéro

     et ne pas oublier de partir avec des batteries chargées)
   - gants, vêtements chauds indispensables en cas de conditions prévues froides.

 

Conseillé (liste non exhaustive)

  bâtons télescopiques, vêtements de rechange, boussole, couteau, ficelle, crème solaire, vaseline ou crème anti-échauffement, carnet de route.
 
Un coureur souhaitant utiliser des bâtons doit les avoir avec lui durant toute la course. Aucun bâton ne sera admis dans les sacs coureurs.


 

Et voici le tableau des poids avec en comparaison les sacs de Vizcacha et de l'electron:

 

 

 

LES CHAUSSURES


Je vais courir cette course avec une de ces paires:

EIDER SPEEDTRAILER M - taille 9.5 (420g)

Un cobranding technologique entre HUTCHINSON, expert du pneumatique sportif (VTT, vélo, moto) et EIDER, une des référence de l'équipement outdoor. Ce partenariat donne naissance à une semelle exclusive piquante de technicité : une structure différenciée qui s'adapte aux exigences du terrain pratiqué. EIDER s'appuie sur son expertise du milieu Raid & Trail, développé avec le concours de ses conseillers techniques. La SPEED TRAILER se positionne comme une chaussure dynamique ultra performante qui s'adapteà la polyvalence du raid et à la technicité du trail:

 

 

LAFUMA Active Trail Outdry (380g)

Lafuma Active Trail Outdry, membrane exclusive par Lafuma : la respirabilité est optimale, la chaussure reste légère à l'usage et complètement imperméable.

Usage : trail performanc respirante et légère.
Matières tige : dessus en textil, pare-pierres avant en synthétique,languette en mesh 3D.
Matière doublure : membrane OUTDRY®.
Première de propreté : amovible PES/EVA.
Semelle : VIBRAM® TRAIL caoutchouc / intercalaire LAFUMA Phylon bi-densité.

 

 

Lafuma Active Trail

 

QUECHUA Diosaz Raid 700 (420g)

Amorti - Intercalaire phylon + Diapad® : amorti performant et léger et relance du pied.
Adhérence - Semelle caoutchouc très crantée (5mm) : accroche performante sur tout terrain.
Respirabilité - Synthétique garantissant respirabilité et solidité.
Confort d'utilisation - Guêtre intégrée.

 

Quechua Diosaz Raid 700

 

EQUPEMENT UTMB


Voila je suis fin pret. La voiture est chargée et les valises sont pretes. Voici mon équipement (avec le maillot manche longues et les gants si le temps est prévu mauvais, à voir Vendredi matin):

 

 

 

Voici le sac pour Courmayeur:

 

 

 

Voici le sac pour Champex:

 

 


 

 

Voici le sac que mes AKOMPAGNATRICES auront dans la voiture:

 

 

 

 

Bonne course à tous, maintenant un seul mot: ENJOY

 

--  --  --  --  -- LE RÉCIT --  --  --  --  --



Ce Récit n'est pas très facile à écrire. J'ai vraiment des sentiments mitigés sur cette course. D'une part dù à mon abandon et d'une deuxième part part tout ce qui touche à cette course. Le point très positif fut de passer un superbe weekend avec pleins d'amis très proches, la rencontre de nombreuses personnes avec qui j'avais échangé sur des forums comme kikourou ou UFO ou par mail. Mais je me suis entrainé des mois et cet abandon me donne un gout de quelque chose non achevée dans le fond de la bouche.


PRÉ-COURSE


Plus on se rapprochait de la fin du Mois d'Aout plus le stress montait. On parle beaucoup trop de cette course pendant les dernières semaines et le stress est difficile à gérer pour beaucoup. De plus ca sera ma course la plus longue. Pour le moment je n'ai couru "que" 102km en un peu moins de 17 heures, à Chamonix il faudra faire 166km et rester sur les chemins pendant environ 30heures (peut-être plus ou moins???)

J'arrive Mardi à Megève où je rejoins Gérard un pote de Lycée, c'est un bon choix, dans les rues il n'y a rien qui me rappelle la course.

 

 

 
 

 

Mais je suis assez proche de Chamonix pour aller voir le départ de la Petite Trotte à Léon (course de 220km avec 17000m de D+ en équipe de 3) Mercredi matin. Et surtout voir mes amis de Courmayeur Giorgio (au centre) et Enrico (à droite) (c'est grace à eux que je cours en trail, ils m'ont tout appri depuis Mai 2007 et je ne les remercierais jamais assez de m'avoir fait découvrir le trail):

 

 


 

 

Puis Gilbert, François et Jean-Paul venus de leurs Bauges. On profite avec Mathias et Virginie de la matinée pour profiter des croissants aux amandes, croix de Savoie et tartes aux myrtilles pour faire le plein de calories. Je retourne à Mégève ou on va pouvoir se ballader et profiter encore de ces endroits merveilleux:

 

 

Le Jeudi je mange à Combloux avec Gérard toujours avec le Mont Blanc en fond:

 

 

 
 


 

Le Jeudi après midi je vais chercher mon dossard. On m'annonce que j'ai de la chance de ne devoir faire environ qu'une heure de queue pour obtenir ce dossard. Pour une organisation sans faille cela fait vraiment course de village. Nous avons le temps mais rester planté plusieurs heures la veille de la course n'est pas vraiment optimal:

 

 

 

Des 4X4 de très grosse cylindrée garés dans le pré avec écrit organisation (dont le prix permettrait à une famille de vivre plusieurs années) fait tache avec une organisation qui se dit éco-responsable! Sans parler du gobelet en plastique donné pour éviter le gaspillage de gobelets sur les ravitaillements (sur le fond c'est très bien et nous sommes pour en majorité), mais dont le crochet pour l'attacher sur le sac est en vente au prix de 2€! La course business arrive rapidement sur le trail. Pendant que j'y suis je vais aussi critiquer la queue d'une demi-heure à faire de nouveau le vendredi après midi pour laisser les sacs pour Courmayeur et Champex. La critique est facile assis tranquillement dans son canapé, mais ce sont des points que l'organisation devrait améliorer.

 

On rencontre de nombreuses connaissances dans Chamonix et c'est très agréable, on prend un peu le soleil avant d'aller se désalterer:

 

 

 
 
Entrainement en prévision de la prochaine course: l'ARRANCABIRRA
 
 


 

Le Jeudi soir on en profite pour boire un "Perrier" avec les copains en terrasse avant de rentrer chez Manu et Céline, à Amancy pour une soirée tranquille et faire une pasta party en terrasse. Merci à vous de nouveau pour cette soirée.

Le Vendredi matin on finit les sacs, et prépare les sacs pour Courmayeur et Champex, ainsi que les sandwichs jambon/fromage pour la course

 

 

Puis on part pour Chamonix et on se retrouve toujours au resto pour "le dernier repas" Jambon blanc/spaghetti avec l'arrivée de ma superbe équipe d'akompagnatrices (Speedyzaza et Yayoun).

 


 

Après le repas une petite heure de sieste sur le parking:

 

 

 

Puis il faut se préparer, je suis pret pour la nuit:

 

 


 

 

Donner un sac aux akompagnatrices, puis traverser Chamonix, on est pret à faire ce tour du Mont Blanc:

 

 


 

 

Et laisser les sacs à l'organisation:

 

 

 

 

Avant de faire une photo de groupe près du départ, cette équipe Kikourou pour Lolo presque au complet avec nos accompagnateurs:

 

 


 

 

Vers 17h15 on se retrouve 5m derrière la ligne de départ. L'objectif est de faire le tour en 30 heures:

 

 

 

 

On y retrouve Bertrand Cochard et Silvio Bertone avec qui je vais faire du yoyo pendant 77km jusqu'à Courmayeur.

 

 


 

 

On s'assoit au sol et on essai de se reposer pendant que la tension monte.

 

 

 
 
 


 

 

On voit beaucoup de spectateurs dont Edouard Balladur:

 

 


 

 

(Gilbert, François après leur arrêt à la petite trotte, trois individus vêtus d'Orange, pleins d'accompagnateurs et j'en oublie).

 

La tension monte, le départ se rapproche, ces mois de prépa, de rèves, de crainte pour ètre pret ce soir, nous sommes en communion:

 

 

 
 
 
 
 
 

 
 

 

LA COURSE: UTMB 2008

Récit d'un LOOSER UTMB*

 

*LOOSER UTMB est le nom gentil que l'on a trouvé d'un participant ne passant pas la ligne d'arrivée...  Nom trouvé le soir de la course pendant que nos amis étaient encore en course et que nous nous sommes rassemblés 13 à table (ca ne se fait pas on sait bien...) pour feter nos abandons atour d'une bonne table!

 

18h30 c'est parti:

 

 

 
 
 


 

 

Je me retrouve rapidement avec Silvio Bertone, on va vite, à 13-14km/h selon un radar à la sortie de Chamonix, on double Martine, Michel Poletti avec Alberto Motta. On échange un peu avant de continuer et d'arriver dans le premier sentier. Un gros groupe est devant nous:

 

 

 

 

On y trouve Michel Cercueil, Marco Olmo, je double ce groupe (les coureurs n'osent pas trop doubler Olmo et il se retrouve un peu comme un roi avec sa cour) et en arrivant aux Houches je vois Gilles puis Enrico qui m'annonce malheureusement son abandon à la Petite Trotte. On arrive au ravitaillement des Houches et la c'est vraiment superbe, l'organisation est vraiment très pro sur ce point: eau, boisson énergétique, coca, fromage, fruits, charcuterie...

Puis en commençant la montée de Voza je me mets à mon rythme et Olmo me passe rapidement avec son petit trot tranquille en montée toujours impressionnant.

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Puis me passe Philippe Verdier à qui je souhaite bonne course, je continue la montée très longue finalement et profite de la lumière du jour pour faire quelques photos:

 

 

 
 
 
 

 

Voilà une des plus belle vue du parcours, malheureusement je passe un peu trop tot, ceux qui vont passer dans une demi heure pourront voir le Mont Blanc prendre une jolie couleur orange/rose:

 

 

 
 
 
 
 
 

 

 

En arrivant au sommet, je passe avec 2 Italiens dont un ayant fini juste derrière moi au Gran Trail Valdigne cela me rassure avec ce départ rapide. La vue est superbe sur le mont blanc et j'en profite pour faire une photo en direction du soleil qui se couche:

 

 


 

La descente vers St Gervais est rapide et en arrivant dans les derniers bois, certains concurrents s'arrêtent pour mettre les frontales, je préfère me concentrer et ralentir plutôt que de m'arrêter.

L'arrivée à St Gervais est superbe, on se croirait au tour de France tellement il y a du monde. (Merci à Gérard pour les photos à St Gervais et aux Contamines)

 

 


 

Speedyzaza m'annonce que Sarah m'attend au fond de la zone de ravitaillement pour les ravitaillements personnels. Sarah mets 2 bouteilles pleines dans le sac très rapidement. Ce fut un vrai pit-stop de niveau des meilleurs équipes de F1. Cet arrêt de 45s ne m'a même pas laissé le temps de prendre la frontale, je la prendrais donc en ressortant de st Gervais avant de prendre la passerelle.

Je repars vers les Contamines et ce fau-plat passera rapidement. Le silence et l'obscurité des chemins contrastent avec la lumière et le bruit dans Saint Gervais. Je me fais toujours doubler, j'avais prévu un départ jusqu'aux Houches rapide puis de prendre ma vitesse lente et arriver frais à Courmayeur. Le balais des frontale est toujours aussi fascinant, il fait chaud, les manchons sont encore baissés et je sens des goutes tomber de mon sac, c'est la transpiration car avec un contrôle des bouteilles de la main, je m'assure qu'elles sont sèches. Il y a du publique dès que l'on passe vers des habitations. Cette course se rapproche vraiment du Marathon de New York sur de nombreux aspects, très loin de "l'esprit trail" comme on aime l'appeler. J'arrive aux Contamines et suis salué par RAZBITUM30 mon akompagnateur avec une sorte de corne et Speedyzaza.

 

 


 

 

Ce ravitaillement je ne m'arrête que pour prendre un peu de fromage et de saucisson sur la table, et un verre de boisson énergétique, je ne remplis pas d'eau et repars.

 

 


 



Je ne connais pas les premiers 60km de la course, j'alterne donc course et surtout beaucoup de marche, j'essaie de trouver un rythme tout de même rapide en marche. La montée commence, et au bout d'une heure on arrive à la Balme.  Je ne pensais pas voir de ravitaillement avant les Chapieux. Je n'avais pas très étudié le parcours, mais je ne prends qu'un verre, ici il n'y a pas grand chose mais on entend des encouragements depuis une dizaine de minutes. On attaque une sorte de chemin de croix avec de grosses pierres comme chemin et surtout beaucoup de publique avec des enfants portant des lampions, des torches et beaucoup de clarines. Il est plus de 23h et sur un chemin à plus de 1700 m d'altitude des centaines de personnes nous encouragent à la lueur de bougies, feus... C'est magique.

La montée se poursuit et je remonte les manchons. Je me fais beaucoup doubler en montée, je ne monte qu'à 500m/h ce col. Pendant cette montée je vais souvent me retrouver avec Silvio et Bertrand me passe. Je ne pense pas revoir ce dernier avant l'arrivée. Puis avant d'arriver au sommet je vois une lampe très puissante, c'est Karine Herry qui nous passe à son tour. En arrivant au sommet de la croix du Bonhomme je passe Silvio et ensuite il doit s'arrêter pour des problèmes gastriques. Dans la descente je suis prudent mais arrive à doubler, puis arrive à accélérer un peu et double de plus en plus. J'entends quelqu'un revenir, il prend des risques et chute. Il a la tète en bas dans une rigole. Je remonte, lui offre mon aide mais il me répond: "Non vas-y ne perd pas de temps pour moi, fais ta course!". Quelle blague, j'allais surement le laisser la pour "gagner" une minute! Je le relève, un autre coureur arrive et s'inquiète de son état. Il fait un check up rapide, dis ne rien avoir et on repart. Lui doucement vu la chute, mais ne sera pas long à me reprendre. On finira ensemble la descente et on reprendra Bertrand dans un moment de moins bien. Je retrouve mes akompagnateurs et les individus en Orange (qui sont les suiveurs de Bertrand). Je mange une soupe et un peu de saucisson, refais les pleins d'eau. La pause de 6min est rapide avant de reprendre la montée. Avant de repartir j'annonce à Caro que Bertrand a un coup de moins bien et Bertrand dit à Sarah que je dois m'arrêter plus longtemps pour manger. L'esprit trail c'est cela. Plus que la compétition on est content de voir ses amis arriver, même s'ils finissent devant nous! Heureusement sinon ce weekend aurait été bien triste pour moi.

Prochain objectif Courmayeur, près de 7h de course déjà, et 4km de route en montée nous attend. Je vois un coureur qui marche, je trottine et éteins ma lampe non nécessaire. Je ne reconnais pas Bertrand, on va se passer 4/5 fois sans que je ne le voie. Le tic-tic des battons à cette heure avancée de la nuit me berce, puis nous arrivons à la ville des Glaciers avant de prendre le sentier qui va nous porter au col de la Seigne. Silvio et un coureur Français me rejoigne. On discute un peu, je ne veux pas rester à leur rythme mais la conversation continue et on va se retrouver avec un quatrième coureur. Au bout d'un moment ce quatrième me dit "Ca va Jérome?" Je viens de découvrir qu'on s'était doublé avec Bertrand sans que je le voie. Ils me lâchent et on arrive enfin au sommet. Je ne vois pas Silvio allé se reposer 20min dans la tente des secouristes pour ses problèmes d'estomac qui ne passent pas. Il va gérer cela beaucoup mieux que moi.

Dans la descente vers le Lac Combal j'ai mal au ventre et un point de coté qui ne passe pas rapidement, je marche et cela passe enfin, je cours un peu avant d'arriver au ravitaillement au lac combal ou Nicolas (fastoche) me passe. Au ravitaillement je retrouve Michel Cercueil et Lionel Planes.

Je fais le plein puis repart en marchant, j'ai froid et vais mettre ma gore tex, mais surement trop tard. La montée de l'Arête du Mont Favre, je me fais doubler et j'ai un gros coup de moins bien, je m'écarte pour faciliter le passage des coureurs. Puis arrive à accélérer vers le Col Checrouit oui je ne m'arrête pratiquement pas, Courmayeur n'est plus loin. Je connais ces sentiers et arrive à passer plusieurs coureurs qui me laissent gentiment la place de passer. Les sentiers sont secs, et il y a beaucoup de poussière dans l'air. Heureusement que je n'ai pas le gobelet de l'organisation mais un système avec un bouchon plus hygiénique. J'arrive dans Dollonne et me réchauffe enfin. Je peux éteindre la frontale, mais devrait la remettre pour les derniers 5m pour arriver au centre sportif de Dollonne. Je prends mon sac et file me changer. Sarah est la, j'aperçois Christian qui m'encourage, ca fait du bien de voir le jour et des tètes connues.

Je me change et rencontre Yan (un suisse rencontré au Verdon et qui finira en 28h bravo à lui). Je prends une assiette de pates et de jambon et m'installe avec Bertrand qui me conseille de bien manger. Ca passe mal mais je me force. (erreur???)

En repartant je fais le plein, donne le sac à Sarah, voit Céline et Nono:

 

 

 

 

Puis je repars en marchant en mangeant une compote, le soleil se lève:

 

 


 

 

Je vais marcher jusqu'à Bertone, coup de mou prononcé, mais en voyant mes temps et mon classement, je n'étais pas mal. La vue sur le mont blanc est superbe. Je m'écarte toujours pour me laisser doubler. Je croise Michel Cercueil qui redescend pour abandonner. Et j'arrive enfin à Bertone, la vue sur le Mont Blanc est superbe:

 

 


 

 

Arrêt rapide, pour repartir vers Bonatti.

La je trottine un peu mais avance souvent en marchant, l'estomac est lourd et je mange une barre de céréales.

 

 


 

 

Il commence à faire chaud, mais il y a quelque chose qui cloche je garde les manchons. Je reçois un coup de fils d'Ema puis de Steph (merci à vous, je ne devais pas avoir l'air en forme?).

Arrivé à Bonatti, je prends 2 cocas et m'assois sur le banc puis m'allonge. Moins le gout plus l'estomac en vrac. Que faire. Je prends un thé puis me décide à repartir. Je me rassois 50m plus haut. Stéphane Pfend me prend le bras en passant et me dis "Allé viens avec moi, ca va passer" (Merci Stephane et bravo pour ta course) Je le laisse continuer et vomis un peu de pates de Courmayeur, la barre de céréales et beaucoup de liquides.

Je repars vers Arnuva et profite de ce superbe panorama, un des plus beaux de la course selon moi!

 


 

On cours au milieu de champs de Myrtilles sauvages:

 


 

Le castor senior profite du parcours et prendra quelque cliché. Je passe un coup de fil à Sarah pour lui dire que je n'arriverais pas à Arnuva rapidement, puis je reçois un coup de fils de ma mère qui suit la course sur Internet. Mon père quand à lui est déjà en Suisse... C'est dur de se dire que cela sera difficile d'aller plus loin alors qu'autant de personnes te supportent et te suivent. Cette course ne me réussit pas comme le CCC en 2007 avec ce mal de genou. Puis je me fais doubler par le Pio juste avant de voir RAZBITUM30 venu à ma rencontre avec un peu de coca. J'en prends une demie gorgée... On descend vers Arnuva alors que Patrick (Samontetro) me rejoins. On arrivera ensemble à Arnuva.

Je vais vers la tente des secours ou je veux m'allonger un peu. Je vais y rester 20min puis je prends un cachet pour l'estomac qui ressortira 5min plus tard. J'en profite pour demander un massage des trapèzes douloureux après 16h30 de course. J'essaie de me reposer, arrive à avaler 5 raisins secs mais décide à contre cœur de rendre mon dossard après plus de 2heures de repos. Voila maintenant on va essayer de prendre du plaisir à voir arriver les copains, je n'irais pas en Suisse via le Grand Col Ferret:

 

 

 
 

 

Je tiens à remercier en premier cette superbe équipe d'akompagnateurs, et tous ceux qui m'ont soutenu pendant cette course, sur place, par SMS, avec vos appels, et surtout mon père qui a fait autant de km pour ne pas me voir courir...

Bravo à mes co-équipiers de l'équipe KIKOUROU POUR LOLO qui ont accroché une superbe 5ème place au challenge par équipe, elle est fière de vous les potos...

Je m'étais bien préparé et si aujourd'hui je repartais j'agirais de la même façon tant pour la préparation que pour la vitesse. En ce qui concerne l'alimentation en course, j'essaie d'analyser de demander des conseils ici ou là, mais il sera difficile de trouver une solution rapidement, mais c'est sur ce point que je vais devoir travailler.

Il faudra être patient, l'ultra c'est une grande école de la patiente et de l'humilité et je suis encore jeune...

 

 

 

 

 

37 commentaires

Commentaire de brague spirit posté le 02-05-2008 à 20:51:00

Impressionant,Jérome ce que tu as déjà réalisé.Bonne continuation dans la préparation pour l'OBJECTIF N°1.Avec plaisir,je suivrai l'évolution de ce cheminement.

Commentaire de hagendaz posté le 02-05-2008 à 21:07:00

bonne route

Commentaire de agnès78 posté le 02-05-2008 à 22:28:00

c'est parti vers le bonheur!
bises
agnès

Commentaire de millénium posté le 03-05-2008 à 07:49:00

ET BEN ! ça va m'en faire du monde à encourager !!!!
Vais prendre l'appareil photo et certaines pastilles....vertes (!!).
Au plaisir de te (re)voir , certainement avant aout d'ailleurs

Commentaire de zakkarri posté le 03-05-2008 à 11:44:00

Impréssionnant tous ces kilomètres de parcourus surtout avec autant de déniv. !!!

Bon courage pour la suite alors ...

Zak.

Commentaire de bigout66 posté le 03-05-2008 à 14:13:00

Et ben tu rigoles pas toi quand tu te fixes un objectif.
Vraiment impressionnant de voir ton programme.
J'espère que tu atteindras ton objectif.

Attention tout de même de ne pas trop en faire, une blessure peut rapidement mettre tout un plan en l'air.

Bonne continuation...

@+ ;-)

Commentaire de moumie posté le 03-05-2008 à 18:59:00

Salut,

C'est assez original de faire un récit sur sa préparation, mais en même temps cela nous permet à nous, néophytes, de voir tout ce qu'il y a avant ces grosses courses.

J'espère que tout se passera bien pour toi, mais n'arrive pas trop fatigué non plus

Au plaisir

Commentaire de Fimbur posté le 04-05-2008 à 15:31:00

Bravo Jérôme pour ce récit de préparation, c'est très intéressant et très impressionnant.

Excellente prépa,
Fimbur

Commentaire de cathypernod posté le 15-05-2008 à 22:05:00

hello,

toujours aussi agréable de te lire et de suivre tes aventures et ta passion.

Fais attention à toi et va jusqu'au bout de tes rêves.

Biz
Cathie

Commentaire de Olycos posté le 16-05-2008 à 13:44:00

En route pour l'aventure....

Commentaire de manu01 posté le 16-05-2008 à 14:25:00

j'espère que tout se passera bien pour toi...
fais attention..

bises ;-) .....

Commentaire de langevine posté le 22-05-2008 à 20:43:00

pas prête de te lâcher, j'ai passé l'année dernière un we derrière mon écran pour suivre l'UTMB d'un pote, on ne m'y reprendra plus!! cette année c'est sur le terrain que je viendrai jouer les pom pom girls!! ;-)

Commentaire de eric74 posté le 13-06-2008 à 09:23:00

super interessant ce fil

ça va le faire mister jérôme

Commentaire de kikidrome posté le 20-07-2008 à 17:22:00

je serai avec vous tous par la pensée ! et je suivrai les "live" ! Bonne fin de prépa !

Commentaire de CROCS-MAN posté le 13-08-2008 à 11:00:00

Salut Jerome, je me régale toujours autant de lire tes commentaires et de suivre tes prestations; tu es un passionné et tu as de la chance de pouvoir vivre tout ça sans contrainte familiale ou professionnelle.
Bravo.

Commentaire de samontetro posté le 20-08-2008 à 18:53:00

Ca s'approche Jérôme! Ca s'approche!
Tu m'impressionnes de professionalisme! L'an dernier j'ai commencé a regarder le roadbook le lundi avant la course !!! Quel touriste je fais!
A très bientôt pour la grande fête!

Commentaire de rapace74 posté le 07-09-2008 à 19:33:00

la maison est toujours ouverte pour toi ,cela ma fait vraiment chier de recevoir le sms de mon père avec jerome a abandonner....je ne me fais pas de soucis pour toi tu relèvera très vite la tête ,je peux même t'aider au niveau diététique!!!!!!!!

manu

Commentaire de defi franck posté le 07-09-2008 à 19:52:00

que dire courage a toi a bientot

Commentaire de Goldenick posté le 07-09-2008 à 21:07:00

J'espere que tu reviendras l'annee prochaine aussi fort que tu es retourne a Valdigne cette annee.
Bravo encore pour ton recit

Commentaire de LtBlueb posté le 07-09-2008 à 23:56:00

Jérome,

C'est clair que la nouvelle de ton abandon a agit comme un coup de tonnerre ; tu es celui d'entre nous qui pouvait frapper un grand coup... tu avais survolé valdigne, tu étais si fort...

ta défaillance me rappelle ton coup de chaud lors du off du glandasse, j'sais pas, peut etre rien voir, peut etre une piste à creuser...

bon ca prouve qu'en matière d'ultra, rien n'est jamais acquis... et puis tu es encore tout jeune dans la discipline alors peut-être te faut il accumuler encore un peu d'expérience (via des 100kms montagne, comme mercantour ou autres) avant de revenir en 2010 (?) pour aller au bout cette fois

repose toi bien,

bonne chance à toi. Phil.

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 08-09-2008 à 00:05:00

Oui, t'es encore, jeune ! Quand tu seras grand, tu pourras retenter l'UTMB !!!
Et puis, tu organiseras mieux ton sac, tu choisiras mieux tes fringues et les
endroits de repos d'avant course. Ah, t'as encore beaucoup de choses à apprendre ... ;-)
Merci pour ce joli "CR de Looser", et on sait tous que t'es un vrai Winner, pas de souci...

Bises de l'esca@rgot - (L'UTMB, même pas en rêve !)

Commentaire de agnès78 posté le 08-09-2008 à 04:30:00

mais je porte réclamation!!! Tu m'annonces un récit de "looser" et je lis un récit d'un gars d'une volonté incroyable qui a su repousser ses limites bien au delà de ce qu'un autre aurait pu faire! Je comprends ton gout d'inachevé : il est plus que légitime. Maintenant, je suis certaine que tu sauras profiter de l'expérience pour aller loin. bises et au plaisir de te lire très bientôt
agnès

Commentaire de L'Castor Junior posté le 08-09-2008 à 06:18:00

Moi, j'suis vachement fier de connaître un looser comme toi... :p
En tout cas, si tu règles ces problèmes d'assimilation (et je suis sûr que tu y arriveras), ça va de nouveau faire très mal, et ce sera mérité : t'es un champion, mec !

Commentaire de Tercan posté le 08-09-2008 à 07:15:00

Que dire de tes temps !!! Courir devant Olmo, se faire doubler par Herry... ouahouuuu quelle perf !!!
Vraiment dommage ces souci gastrique parce que tu semblais vraiment bien préparer...
Aucun soucis pour toi : tu rebondiras bientot pour casser la baraque :)
A+

Commentaire de eric74 posté le 08-09-2008 à 07:55:00

je crois qu'on est pas mal à vouloir être un looser comme toi l'italien ;-)

tu as fait une belle prépa , tu as été contraint à l'abandon sur des pb gastriques et pas autre chose ... ça va le faire j'en suis certain

forza forza !!

Commentaire de taz28 posté le 08-09-2008 à 08:18:00

Merci pour ce superbe récit, cette histoire d'un très beau "looser"....Tu es un très grand champion Jérôme, quand tu auras trouvé la solution à tes soucis, tu iras loin, très loin ....

J'ai un seul regret finalement....On aurait pu perdre un peu de temps pour la crème solaire ;-))

Remets toi bien de cette belle aventure au goût d'inachevé....

Bisous

Taz

Commentaire de Mustang posté le 08-09-2008 à 09:51:00

Dans ce récit, on retrouve toute ta rigueur. Ce n'est pas passé cette fois-ci. La montagne sera toujours là pour accueillir tes autres exploits!

Commentaire de akunamatata posté le 08-09-2008 à 10:04:00

avec ta préparation, je crois que tu as déjà bien balayé tous les aspects de l'ultra. Il reste l'alimentation, une fois ce problème réglé ça va faire mal! aie aie aie
Faut bien patienter, l'abandon fait partie du chemin de chacun d'entre nous.

Commentaire de frankek posté le 08-09-2008 à 10:26:00

pas grave champion ! ça passera l'an prochain !
j'en suis persuadé ! récupère bien pour mieux rebondir...

Commentaire de Bicshow posté le 08-09-2008 à 10:51:00

C va le faire ca va le faire, forcément

Commentaire de samontetro posté le 08-09-2008 à 11:04:00

J'ai longtemps espéré entendre arriver ta foulée derrière moi en descendant sur La Fouly.... Mais ce n'est que partie remise. Ces problèmes gastriques je les ai aussi vécus maintes fois et maintenant j'en connais les signes annonciateurs qui me permettent (en principe) d'anticiper. C'est l'experience que tu engranges à chaque course, ça viendra (très) vite chez un gar de ton niveau!
J'ai beaucoup appris dans ton récit et sur la partie préparation, et pour la première fois de ma vie d'ultra-traileur j'ai fait attention au poids de mon sac! Grace a toi, je suis un tout petit peu moins "touriste" ;-) sur les sentiers...

A très bientôt j'espère et merci pour tout ce que tu as fait pour l'équipe kikourou pour Lolo!

Commentaire de Khanardô posté le 08-09-2008 à 13:24:00

La vie est injuste, qui permet à un besogneux de terminer alors qu'elle écarte le talent entre Bonatti et Arnuva...
Mais nous deux, on l'aime la vie. Alors forcément, on sait bien qu'elle te fera un jour le royal cadeau d'une arrivée à Cham' ou ailleurs, comme j'ai eu le bonheur de l'avoir, et ce jour-là, on pourra se boire la mousse de l'arrivée ensemble sans avoir à parler puisque tout aura été dit. Tous les deux finishers d'une même course, dans le même joie, après une préparation en commun du côté de Bardonecchia ? Du Vercors ? de l'Ardèche ?
A bientôt Jérôme.

Commentaire de béné38 posté le 09-09-2008 à 23:20:00

Bravo et merci Jérôme de nous avoir livré tes secrets de préparation, ton plaisir de la course et tes doutes... quelqu'un qui m'est extrêmement cher disait souvent :"on voudrait toujours que tout soit parfait et comme on le souhaite, mais parfois c'est différent et il faut faire avec".
N'ais aucun regret.
Bises

Commentaire de l'ourson posté le 10-09-2008 à 00:02:00

Super CR bien structuré, très émouvant sur la fin et tout plein de zoulies photos :-) Merci Jérome et clap-clap-bravo car il fallait le faire quand même ;-) Au plaisir de te croiser à nouveau

Commentaire de ptijean posté le 11-09-2008 à 18:30:00

Pour moi, t'es un tout bon et si t'as des doutes, je me fache....
Tu prendras ta revanche, et puis c'eszt tout

A bientôt jean-françois

Commentaire de hellaumax posté le 12-09-2008 à 10:55:00

C'est un super récit que tu nous livres là, Jérôme. On y trouve toute la précision et la méticulosité de la préparation, l'émotion de la course, des photos superbes, et l'humilité après l'abandon. Ca se lit comme un roman!
Amitiès

Commentaire de Hippolyte30 posté le 23-09-2008 à 10:37:00

A mon humble avis, si tu pars un poil moins vite, tu peux faire un gors coup sur l'UTMB. Jette un coup d'oeil sur la course d'Antoine Guillon, un maître en la matière.
Bravo pour ton côté pro. Rien à dire, t'es allé au bout même si tu viens selon moi d'une autre planète. Comment peux tu vomir puis ensuite pouvoir apprécier le panorama au dessus d'Arnuva ?

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.24 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !