Récit de la course : Eco Trail de Paris Ile de France - 80 km 2011, par ouster

L'auteur : ouster

La course : Eco Trail de Paris Ile de France - 80 km

Date : 26/3/2011

Lieu : St Quentin En Yvelines (Yvelines)

Affichage : 1376 vues

Distance : 80km

Objectif : Pas d'objectif

22 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

213 autres récits :

Ecotrail 2011 - VOST

L’Ecotrail de Paris est une course de masse, d’accord ce n’est pas le Marathon de Paris avec ses 35,000 coureurs mais 2000 personnes dans le sas de départ ca fait beaucoup. Trop même. Mais c’est aussi l’occasion de revoir les copains, en rencontrer des nouveaux et faires quelques kilomètres ludiques en région parisienne. En 2011 il n’y aura pas de TVC et le départ n’est pas loin de la maison alors je m’inscris. Mon objectif principal sera de ne pas foirer la course comme je l’ai foiré en 2009. Je ne partirais pas comme une balle, je ne subirais pas la course comme un calvaire à partir du 30ème kilomètre et je finirais entre 10 et 11 heures mais je ne me soucierais pas du chrono.

Avec ces convictions fermement en tête je remplis mon camelbak d’Hydraminov menthe, je prends un sachet d’Hydraminov légumes pour la fin de la course, un bidon vide pour ne pas pourrir ma poche à eau, quelques barres, le gel qui trainait à la maison, une carline, le reste du matériel obligatoire, ma caméra GoPro sur un baton de marche et je me rend sur l’aire de départ avec ma petite famille. C’est la première fois qu’ils viennent me voir sur le départ d’une course et mes garçons sont surexcités. La base de loisir de St Quentin est blindée de monde et je retrouve les Kikous, les UFOs, un collègue de travail et autres connaissances – ca change de mes premières courses ou je ne connaissais personne et je poireautais tout seul dans mon coin.

Juste avant le départ officiel, un coureur non-voyant et son guide prennent le départ sous les applaudissements de tous les coureurs. J’admire son courage et sa détermination, vu le nombre de fois que je me suis pris les pieds dans des racines et des cailloux avec mes 2 yeux 100% opérationnels je me demande comment il fait. J’admire aussi son guide qui va devoir gérer le chemin à prendre d’un autre en plus du sien, toujours calculer la distance au prochain obstacle et communiquer la nature de cet obstacle clairement et rapidement pour que son binôme puisse gérer son effort, je me demande aussi comment
elle fait. L’idée germe depuis un bout de temps de courir « utile » une fois que j’aurais atteint un certain niveau d’autonomie et de gestion de soi en ultra et l’idée d’accompagner un non-voyant sur une longue course, de tisser une relation de confiance pour l’aider à atteindre ses objectifs perso me plaît bien. Je me demande si ce coureur (que j’ai appris le lendemain s’appelle Denis) apprécie la mise en scène de son départ solitaire (à deux) ou s’il le ressent comme une mise à l’écart. Je n’ai pas eu le courage de lui poser la question quand je l’ai doublé quelques heures plus tard.

Le décompte du départ officiel me sort de mes rêveries et je suis le mouvement de foule vers l’arche, on commence à trottiner, les gens accélèrent, tout le monde s’arrête à un goulot d’étranglement qui nous permettra d’enregistrer notre puce, les gens courent, ils s’arrêtent encore pour traverser un petit fossé, certains essayent de contourner la foule mais les ronces sont trop épaisses, je les vois paniqués comme une mouche qui tape contre une fenêtre à essayer de trouver un chemin par les ronces, pendant ce temps la je me repose, je prends mon souffle, la course va être longue. Je me retourne, il doit avoir une vingtaine de coureurs derrière moi, je résiste l’envie de faire mouche comme les autres, je me raisonne, je maîtrise ma course et mon allure – je suis zen ! Je cours au fréquence cardiomètre jusqu’au premier semi – si je dépasse 75% de ma FCM je ralentis. 75% en début de course c’est pas beaucoup et je me retrouve souvent à lever le pied. En plus de ca j’utilise la méthode Cyrano : je cours 14 minutes et je marche 1 minute, c’est difficile à faire en début de course mais c’est salvateur en fin de course. Dernière corde à mon arc pour assurer un départ « pas comme un boulet de canon » j’ai promis à mon collègue de bureau que je ferais le premier semi avec lui, il s’est pris la barrière horaire au 53ème km l’année dernière, notamment parce qu’il est parti comme une balle alors ensemble on se ralenti. Et tout va bien, on arrive tranquillement au ravitaillement de Buc en bavardant, en appréciant les bois et les champs, en passant au plus vite le centre de St Quentin en Yvelines…

Buc – 21km – 2h35 de course – 1747ème

Je ne tarde pas au ravito de Buc, je prends quelques verres de coca, quelques verres d’eau, 2 litres d’Hydraminov menthe et une banane – je fini le dernier verre d’eau et la banane en marchant mais j’ai quand même passé 10 minutes, ca passe vite le temps sur les ravitos. Je quitte mon collègue de bureau qui me promets de ne pas faire le con et d’aller jusqu’au bout – il y arrivera à 1h10 du matin, trop tard pour monter au premier étage de la Tour Eiffel mais il aura fait ses 82 bornes et je le félicite.

Dorénavant, commence la partie de Pacman la plus longue de ma vie : 60km et 8 heures, je mets un petit coup de boost, toujours en gardant un œil sur ma fréquence cardiaque et je commence à remonter du monde et à part quelques pauses Cyrano et une attente de 4 minutes en bas de la Grande Dame je ne me ferai jamais doubler. C’est à partir de maintenant que la course commence à être un évènement social, je passe de copain en copain, à échanger quelques mots par ci, prendre le temps
d’une vraie discussion par la, rencontrer des nouvelles personnes et encourager ceux qui sont en difficulté. Il fait relativement chaud (relatif à l’hiver je veux dire, on est quand même au mois de mars…) et beaucoup de gens souffrent, pourtant les organisateurs nous auront bien prévenus.

Chez les Kikous, je retrouve Françoise84, toute souriante telle à son abitude, Tata Linda venu en accompagnatrice avec ses grosses oreilles et son slogan « Salut les p’tits culs, si vous avez de la moutarde vous pouvez bouffer du lapin », Delphine la Rainette qui court depuis le départ avec Yann78. Un peu plus loin je croise Caroline et Patricia, toutes deux blessées mais qui seront sur le parcours à plusieurs reprises. Tontontraileur qui fait son Tintin le reporteur, Corto qui marche et mettra le clignotant au 56, Astro lors d’une longue montée, Jean-Luc Garcia organisateur émérite en circadie et loicm qui a réveillé sa TFL :-(. Et puis qui nous attend à l’arrivée mais Land, Mara et Chrystelle ! Dernière cerise sur le gâteau : un Jean-Michel Touron qui savoure sa course au premier étage. L'Papy je l'aurais vu avant et après mais pas pendant cette fois-ci !


Au 46ème km il pleut, rares averses ils avaient dit et c’était bien la seule – un petit quart d’heure pour rafraichir la température et rincer les pieds, ca fait du bien. Tranquillement je bouffe du monde, surtout dans les descentes et encore plus aux ravitos. Je passe 15 minutes à Chaville et 4 minutes au Parc St Cloud tandis qu’il y en qui s’installe…

Chaville – 56 km – 6h53 de course – 913ème

Parc St Cloud – 73 km – 9h13 de course – 699ème


A la sortie du Parc St Cloud je retrouve Tom qui s’est dévoué à m’accompagner les 8 derniers bornes – franchement trop sympa, encore merci Tom ! Le temps passe vite, les quais sont moins glauques quand on est en forme et accompagné :-) on accélère un peu sur la fin et on se retrouve à 12km/h aux pieds de la Grande Dame. Question timing on aurait pu faire mieux car on arrive à 22h56 ; 4 minutes avant qu’elle commence à scintiller. Y’a 2 ans je suis arrivé pile à 23h00 alors je décide d’attendre 4 minutes pour la voir briller, je ne m’en lasse jamais, mon fils dit que j’ai gardé mes yeux d’enfants  Je fais le mariole devant la caméra de Pierre en attendant l’heure et puis l’heure c’est l’heure, la course n’est pas finie, la Tour Eiffel scintille juste pour moi je peux la grimper.

Je laisse Tom avec les copains en bas de la tour, je prends mon ticket et je gravis les marches, 2 par 2 au début et je reprends ceux qui m’ont doublés en bas et puis un par un pour finir la dernière dizaine en courant histoire de faire le malin jusqu’au bout.

Paris – 82km – 10h35 de course – 639ème

 


Globalement je suis ravi de ma course, j’étais « en dedans » la majorité du temps et je suis content d’avoir géré « ma » course plutôt que d’avoir subi « la » course mais je pense pouvoir faire mieux - l’année prochaine je tenterais bien les 10 heures 

C'était aussi l'occasion de tester mon nouveau joujou : une caméra GoPro HD que j'avais monté sur mon bâton, vous pouvez voir une sélection des résultats ici :http://www.youtube.com/watch?v=AP9VJgLUXNY

ouster_qui_va_maintenant_travailler_ses_cuisses_pour_la_Montagn'hard

22 commentaires

Commentaire de Liliputiengeant posté le 06-04-2011 à 16:17:00

Comme déjà dit, un grand bravo pour ta gestion de course et ton résultat.

Aucune erreur à relever dans la gestion de ta course sur 80km, c'est le signe que tu peux aller en chercher 80 de plus... ;)

Commentaire de Tonton Traileur posté le 06-04-2011 à 16:24:00

Hello Andrew,
super course, super récit !
j'espère bien être de la partie l'année prochaine ... et pas en "Tintin", mais en "Tonton" ...
A+
Jean-Luc
(Tonton Trailer)

Commentaire de XBo posté le 06-04-2011 à 16:26:00

Bravo Andrew pour cette course tout en contrôle, avec en plus des images qui nous parlent à tous qui avons aussi fait ce parcours.

On voit ta satisfaction et ton plaisir sur la ligne, et ça c'est magique.

Il faudra que tu m'expliques comment tu filmes quand il y a plus de dénivellé et que tu utilises tes batons pour pousser dans les côtes.

A+

Commentaire de philcrux posté le 06-04-2011 à 20:01:00

Excellent ton CR ainsi que la vidéo qui va bien (superbe qualité), on a vraiment l'impression d'y être.

Bravo pour la gestion de "ta" course...Good Job

Le must of The must attendre 4 mn au pied de la dame de fer pour avoir le droit de monter là-haut (flegme britannique?)

Sur l'éco-trail, j'avais des potos du club qui n'ont pas pu aller au bout du rêve et je n'ai aucun CR. Serait il possible que tu m'autorises à insérer sur le blog du club ton CR ainsi que ta vidéo super chouette?
Le blog de mon club est le suivant : http://asphalte94.over-blog.com/

Merci à toi

Commentaire de caro.s91 posté le 06-04-2011 à 21:54:00

Coucou Andrew,

On aura eu droit aux vidéos et maintenant un superbe récit de course qui reprend une gestion de course des plus efficaces.
Bravo pour tout et ta gentillesse sur le parcours quand on te croise !!! :-)

Caro

Commentaire de bubulle posté le 06-04-2011 à 21:54:00

Superbe, le film avec la caméra au bout du bâton, la classe! J'ai bien fait de ne faire que le 50, je ne me suis pas fait pacmaniser par toi, na..:-)

"Allez, daddy, allez, daddy!", va falloir changer de pseudo : "alédadi", ça serait pas mal, non?

Commentaire de JLW posté le 06-04-2011 à 22:06:00

Good job,
tu as tout compris de l'ultra, mieux que moi, partir cool cool, et encore plus cool puis "keep going" pour en apprécier tous les aspects jusqu'au bout.
BRAVO.

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 06-04-2011 à 22:32:00

C'est quoi ce drapeau norvégien sur ton t-shirt ?

Alors, tu as remis le couvert sur l'Eco trail ?

Bravo pour ton courage.

Commentaire de Yann78 posté le 07-04-2011 à 00:04:00

Bravo Andrew pour ta course et merci pour ton récit qui me fait revivre cette belle course.

C'était sympa de te voir à la sortie de Buc avec Linda et Delphine.

A bientôt j'espère.

Yann.

Commentaire de Papy posté le 07-04-2011 à 09:30:00

Salut le Zanimal...

Sobrement, tu marches sur les traces de la Tortue... Bravo !
Tu imagines ce que cela veut dire ?

Tu n'as pas fini de t'amuser...

Commentaire de a_nne posté le 07-04-2011 à 11:08:00

Bravo pour ta course et ta vidéo sympa !
Nous sommes montés exactement au même moment, sous les scintillements de la tour (moi aussi je les espérais comme l'année dernière :-) ).
Ravie d'avoir fait ta connaissance même si ce fut bref !
a+ sur d'autres chemins j'espère.

Commentaire de eric41 posté le 07-04-2011 à 16:20:00

Bravo Andrew,superbe gestion et très facile au regard de la video.
Eric

Commentaire de fifidumou posté le 07-04-2011 à 20:31:00

Super course Andrew et génial ta vidéo avec des images vue d'en haut.
J'ai été trés heureux de ton coucou amical sur les bord du premier lac: tu m'a interpellé et je t'ai répondu salut

Commentaire de fifidumou posté le 07-04-2011 à 20:35:00

je t'ai répondu "Salut Ouster" alors que 'on ne s'étaient vu qu'une fois dans le car menant à St Quentin en 2009.
Tu as fait un course magnifique de sagesse .
Je vais m'en inspirer pour l'année prochaine.
Un petite serie de question :
- comment as-tu installé ta caméra sur le baton?
- Est-ce pratique ?
- As-tu été géné dans ta progression par le baton en mode course, en montée, dans les descentes, quand tu était fatigué en fin de course?

Bonne continuation à toi

Philipppe


Commentaire de shunga posté le 08-04-2011 à 12:43:00

Excellent ! J'adore ta caméra ! Faut que je trouve une âme charitable ! C'est quand noël cette année ? Franchement, la classe. Quelle allure dans la foulée, le dodelinement de la tête, la courtoisie de prévenir pour le dépassement, et en plus tu termine en forme, sissi ça se voit, t'en restais un paquet sous les semelles. Heureusement que t'es anglais sinon ça aurait vraiment trop de qualités dans le même bonhomme !

Commentaire de Jay posté le 08-04-2011 à 16:52:00

bravo Andrew pour ta course.. va falloir que j'attende d’être chez moi pour voir la vidéo ..
sympa la tof de l'arrivée .. manque plus que le bouclier et on dirait un croisé ;-)
Jay

Commentaire de Land Kikour posté le 08-04-2011 à 23:11:00

Très bon cr pour une course parfaitement gérée, ton "negative split" est superbe bref la suite de ta saison est prometteuse !!
A bientôt Andrew :)

Commentaire de TomTrailRunner posté le 09-04-2011 à 08:26:00

Un CR plein de sagesse et de maitrise... Quel plaisir a le lire

Très content d'avoir partagé ensemble ces derniers km que je n'ai pas vu passés (alors que dans mon souvenir ils étaient interminables) à force de discuter :-)

Commentaire de Mustang posté le 09-04-2011 à 23:10:00

Bravo Andrew!! Bravo pour ta détermination§ je me souviens de notre départ en 2009 à l'arrière du peloton avec ton drapeau de l'Union Jack!!

Commentaire de loicm posté le 11-04-2011 à 14:26:00

Superbe course !! Je savais que t'allais faire un bon coup ce jour là, ça se sentait en toi au départ, et confirmé ensuite. Bravo !!

Commentaire de LtBlueb posté le 12-04-2011 à 23:51:00

chapeau andrew. un départ prudent et ensuite tout en gestion : j'adore !

Commentaire de Bikoon posté le 26-04-2011 à 13:45:00

Bravo Andrew pour ta très belle course !
Quelle ENORME partie de Pacman, ça doit être jubilatoire !!
J'adore ta vidéo, merci pour ton CR aérien, tu ne parais même pas entamé sur la fin...
A bientôt. Hope so.

Bikoon

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.22 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !