Récit de la course : Les Templiers 2012, par bouh17

L'auteur : bouh17

La course : Les Templiers

Date : 28/10/2012

Lieu : Millau (Aveyron)

Affichage : 1465 vues

Distance : 71km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

247 autres récits :

Templiers bis

Après l'Ultra Tour du Beaufortain en juillet, qui était l'objectif de cette année, plus rien de prévu, reprise du vélo, avec qq sorties route et randos vtt. Fred était inscrit pour le festival des Templiers, le 71 km, et Jérome sur le marathon des Causses, 40 km.
Du coup, même si deja fait en 2011, je me dis une dernière cette année, je branche Jerome sur le 71 plutôt que le 40, je récupère un dossard, merci au site Kikourou.

 



Une prépa identique à celle de l'année précédente, sans plus, je m'appuies sur mes acquis de cet été, surtout coté D+. Ça devrait aller. Et puis l'objectif est d'accompagner Gégé pour son 1er long.


On part samedi matin direction Millau, arrivés vers 14h, on file sur le salon prendre les dossards, j'en profite pour causer 2 mots avec Dawa Sherpa, franchement super abordable, très sympa, une petite photo en prime....

 

 

 


C'est le départ de la templière, Estelle court 9 km, on fera les supporters de choc. Pendant la course, retour sur le salon pour croiser Killian Jornet, de passage, et inabordable, caché parmi son staff.... ainsi que d'autres tels que François d'Haene, Lordblanchet, Heras...

 

 

 


Arrivée d'Estelle qui finira 173 ème je crois, et une chute pour elle sur la fin, histoire de se salir un peu...

 



Retour à la loc en fin d'aprem pour préparer les affaires, et voir qq flocons tomber... au vu de la T°, on va cailler demain matin.
Jerome stresse un chouia, pour ma part je m'endors tranquille, pas d'objectif, alors zen!

 


on est pret, mais pas le sac trempé de Fred, il était trop lourd de toute façon ;o))

 

3h, lever, les affaires sont prêtes, direction la zone de départ, effectivement ça caille, Fred fait pas le fier en short... on se cale ds le milieu, vers la fin du sas 3, il reste 30 min, dans le peloton fait meilleur. Le gars d'à coté lance une bouteille plastique dans le champ, encore un qu'à tout compris au trail et se croit certainement avant un marathon, bien triste..... et nul!

 

3.2.1... c'est parti, musique, fumée, de bons moments.... je me cale avec Jérome, env 10 km/h, ça déroule, enfin je m'arrête pour pause pipi et récupère Gége avant le faux plat montant, je cours jusqu'à la fin de la partie bitumée, me retourne, ben il est plus la.... Je décide de rester à ma place et monte Carbassas, sur un bon rythme, je ferais le point en haut. Re pause pipi, pas de Gégé, je continue donc mon parcours sans trop forcer l'allure....

 

 

 un peu de neige, et pas mal de vent toute la journée

 

C'est plus court que l'année dernière jusqu'à Peyreleau, 4km de moins environ.

Arrivée Peyreleau

 

PEYRELEAU / 22EME KM / PLACE 1033 



Je récupère les bâtons de l'assistance perso... non je plaisante.... Estelle's family est la, un p'tit coucou et repart car je ne sais pas ou est Gégé derrière. Fred est passé 15 min avant.


La montée a été changée, en 2011 on avait eu droit aux bouchons, cette fois ci, la montée est plus roulante, qq replats pour relancer, et une fois arrivé en haut, je vois que Jérome est passé avec qq minutes de retard seulement au ravito, je m'arrête et décide d'attendre. Ouhla, fait vraiment pas chaud, je m'abrite plus loin vers des arbres et fait fi de commentaires de pseudos trailers qui me voyant marcher ne peuvent s'empecher de commenter: c'est un peu tot pour marcher... ben ouais mon pote, je marche si je veux, et j'avais 300 places d'avance sur toi, alors tes comm.... Et puis chacun sa course non? J'te jure...


Arrive mon Gégé, content de me voir, il est dans le dur, peut être parti trop vite sur la partie roulante en haut du causse. Du coup, on marche dès que ça monte, on discute un peu et relance, ça va aller, t'inquiète. Pas de grosse difficulté jusqu'à St André de Vezines. Par contre je mettrai une bonne 1/2 heure à me réchauffer le haut du corps, fichtre.

 


On arrive au second ravito, Jerome a repris des forces et le mental va bien, on repart ensemble.

ST ANDRE / 36eme KM / PLACE 1375 (-342)

 

1ère petite soupe qui fait du bien (voir résumé du Beaufortain :-)
Et c'est reparti, bientot la mi-course, pour ma part ça déroule et reste encore en compagnie de Gégé, que je distance pendant la desente vers la Roque , traversée toujours une aussi bonne ambiance, j'en avais gardé un bon souvenir, c'est encore le cas. passage du pont, je mange un peu car ça remonte fort. Beaucoup de coureurs pensaient voir le ravito ici, mais non, faut remonter un peu, on se suit, ça ralenti mais pas d'arrêt trop long.

 

 

Je file jusqu'à Pierrefiche et le 3ème ravitaillement. Je sens une douleur au niveau de ma cheville droite, coté malleole, c'est assez bizarre car je me suis pas tordu la cheville, ni fait de faux mouvement, bon, je continue un peu plus tranquillement, et repart du ravito au moment où Jérome arrive, je prends des news, lui dit qu'il a pas mal de marge sur les barrières horaires et qu'il doit continuer comme ça, c'est parfait.

 

PIERREFICHE / 50eme KM / PLACE 1301 (+74)



Je mets mon Mp3 et continue mon chemin, avec ma cheville douloureuse, je commence à compenser pas mal avec ma jambe gauche mais j'arrive encore à courir. Je double qq concurrents, surtout dans les montées, car j'ai moins d'appuis sur mon pied droit.


Grosse descente puis on longe la Dourbie avant de remonter dans les bois, car l'année dernière on traversait sur les pirogues. On redescend rapidement vers le cade pour passer un pont. Là, c'est une grosse côte bien raide, on monte au train, on sent la fatigue car plusieurs trailers sont à l'arrêt dans cette côte.
En haut qq virages et arrivée à la ferme du Cade pour l'ultime soupe, je refais le plein de boisson sans m'arrêter trop longtemps. Petite pensée pour mon ami Jérome, j'espère qu'il aura gardé des forces pour la montée....

 

FERME DU CADE / 65eme KM / PLACE 1201 (+100)



Je repars en marchant rapidement, car la cheville me dit non pour courir, je serre les dents dans la descente afin d'arriver sur le bord du Causse. Ça remonte aussitôt, on évite le passage de l'an dernier avec la corde, on bifurque donc sur la droite, pour aborder la montée vers l'antenne.

 

 

 

Les organismes sont fatigués, et cette antenne a l'air bien haute.... On est à la queue leu leu, mais ça monte. De l'autre coté une descente technique dans les arbres, un poil glissante, traversée de la grotte du hibou, ça redescend encore, je me force cette fois à courir, on sort sur la route, puis derniers lacets vers l'arrivée, où je retrouve les amis, dont Fred.

 

 

ARRIVEE / 71eme KM / PLACE 1157 (+44)  11h53

 

La ligne passée, content de l'effort fourni et de la façon dont j'ai géré. Je sais que j'aurais pu faire mieux niveau temps, mais comme c'était la dernière de l'année, c'est cool.

On assiste à l'arrivée de Jérome, en 13h environ, super content de lui, car pour son 1er long il a magnifiquement géré. Bravo!

On rentre au gite tous ensemble. Jérome planifie deja un trail pour 2013.... qui a dit addictif?
Je jette un oeil à ma cheville, bien rouge et enflée. Pas cool par contre, on verra demain.

Bilan: Après une édition 2011 frustrante car trop de bouchons, j'ai trouvé un parcours plus roulant cette année, pas de bouchons, qq ralentissements seulement.
J'ai 71 km au gps, alors que j'en avait presque 77 l'an passé. Je ne reviens pas en 2013, y'en a d'autres à découvrir, et je confirme ma préférence pour les plus petites organisations, avec moins de coureurs.

Malgré cela, je tenterai l'inscription pour l'Utmb, en espérant être pris l'année suivante, car j'aimerai bien le faire, au moins une fois.

Ah oui, de retour lundi à la maison, je file chez le médecin en soirée: piqûre ou morsure.
On se saura pas de quoi, j'ai 2 points assez rapprochés sur la malléole, traitement à base de cortisone. On est vendredi, la douleur est toujours la, même si ça à désenflé.
Je fais ma coupure annuelle, 2 à 3 semaines puis reprise en vélo. D'ici la j'espere que ça ira mieux.

 Merci d'avoir lu tout ça. Merci aux partenaires du weekend pour la bonne humeur et le partage de tout ça .
:-)

4 commentaires

Commentaire de la panthère posté le 03-11-2012 à 11:13:40

une morsure de vipère?
non, je rigole, trop froid....
j'y étais aussi, et me suis régalée tout au long d'une longue journée, bonne récup!

Commentaire de chanthy posté le 03-11-2012 à 16:20:48

merci pour le récit.
j'ai fait l'inverse de toi, je suis parti trop vite puis j'ai payé au 40 et 60 ieme km :)alors que toi tu finis super bien la course malgré la douleur.
j'ai du finir juste devant toi.ou alors t'es juste devant moi :)
il me semblait t'avoir croisé...
au plaisir et bonne récup

Commentaire de keaky posté le 04-11-2012 à 00:34:45

Tu me dis quelque chose aussi, j'ai fini 3 minutes juste avant toi et à grande trombe sur les deux dernier kilomètres..En tout cas, belle gestion et trèèès belles photos ;)

Commentaire de pascal72 posté le 13-11-2012 à 06:53:49

Bravo.

Comme par hasard, j'arrive 1156e, juste devant toi. Mais tu as mieux géré que moi. A' priori, chanthy et flack12 sont aussi dans les mêmes temps. Un groupé de kikoureurs, quoi.
Bonne récup pour ta cheville.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !