Récit de la course : Les Templiers 2005, par Gadou 42

L'auteur : Gadou 42

La course : Les Templiers

Date : 23/10/2005

Lieu : Nant (Aveyron)

Affichage : 3171 vues

Distance : 66km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

247 autres récits :

Templiers

Voilà ça y est, on est revenu des TEMPLIERS et TEMPLIERES
Honneur aux dames d’abord : Samedi 22 Oct 05 beau temps !
La TEMPLIERE :
300 féminines au départ sur de belles pistes en montée et descente technique ( je ne m’étendrai pas sur cette course , j’espère que les dames KIKOUREUSES participantes vont nous faire des comptes rendus bien technique… )
Moi c’est juste pour vous dire que je suis bien fier de Mag mon épouse et de Son, ma seconde fille (sur trois), qui ont avalé les 10 km 800 en 1 h 05’ pour la mère ( 15eme V2 sur 48 et 152 eme au scratch/300) et 1 h 08 ‘ pour la fille . La première a fait ça en 43 min ! !


LES TEMPLIERS Le Dimanche 23 Oct 2005

D'abord le tableau comparatif de mes previsions et de la dure réalité



2050 coureurs au Départ ? ? ? ? ?
a 6 h30 ( après un bel orage dans la nuit vers 4h du matin ) c’est le départ des templiers !
L’ambiance du départ ! ! ! ! Tout y est ! ! ! MEMORABLE ! ! !, La musique ! ! !, Les feux de Bengale ! ! ! , (Sans oublier la nouvelle sur la petite bouteille en plastique qui est restée toute seule sur les pentes du St Guiral parce qu’un Trailer négligeant l’avait jetée sur le bas coté ! ! ! ! !) .

Moi ? ? Ça va ! ! Confiant ! ! Dans ma tête, une dizaine d’heures de course prévue ! ! ( Prétentieux , va ! ! )
Passage a COMBEREDONDE (km 9)comme prévu au tableau de marche a quelques minutes près ! puis direction SAUCLIERE
( Ne te laisse pas entraîner sous prétexte que ça descend ! ! ! ! ,Reste les yeux rivés sur ton cardio (rien en dessus de 140 / 145 dans les descentes et si possible pas au-dessus de 150/155 dans les cotes (ça c’est plus dur) !
SAUCLIERE (km 14,2), tient ? ? ? ? contrairement aux annonces, il y a un point de distribution d’eau !
Je me sers et après avoir bu, je vise une des poubelles placées dans la descente ( je crois bien que je l’aie loupé ! Enfin, moi, j’ai essayé, je ne l’ai pas jeté n’importe ou !)
Un coup d’œil au chrono, j’ai perdu quelques minutes (sur les temps que j’avais prévu dans mon bureau, bon , on n'en fera pas une maladie ! !, J’étais dans mon bureau ! !)
Là on part sur la fameuse nouvelle montée du St Guiral
Le jour est levé, il fait bon pour courir, il me semble que tout va bien !
COL DE LA BARRIERE (km20) , Merde j’ai mal aux cuisses et n’arrive pas a avoir une bonne foulée (allez c’est un mauvais passage ! ! ) Le retard augmente un tout petit peu (pas grave !)
FOUILLA ! ! (comme on dit à St Etienne) de ces montées ! ! ,Pas…. des montés ! ! des Verticalités ! ! !
Chaque pas me coûte un effort douloureux les cuisses se bloquent ,les aducteurs se contractent ,je suis obligé de m’arrêter , de masser tout ça, d’attendre un peu, de m’étirer , et on en remet une couche, ça monte encore , plus de notion de cardio , juste la rage de ne pas être à la bonne hauteur d’entraînement !
Enfin, le St Guiral (km 28,760) une petite pose s’impose ! 5 minutes ! pas plus mais elles sont nécessaires et aller, en avant, pour la descente vers DOURBIES
Mon dieu ( pour ne pas dire Pu# »#n » de M&#&#e) ! ! ;que j’ai mal au cuisses et aux muscles juste le long des tibias ! Allez, descends doucement, pas de choc, tranquillement (constamment a la limite des crampes !)
Et si ça ne va pas mieux tu abandonneras à Dourbie ! ! ! !
QUOI ? ? ? ? ? ? ……….ABANDONNER ? ? ……….CA VA PAS ! ! ! NON ! ! !
A DOURBIES (km 35,700).
Maguy et Sony sont là, elles m’attendent, j’ai 1h de retard sur mes prévisions bureaucratiques ( 5 h 08’ au lieu de 4h15’ (je n’ose pas leur dire que l’envie d’abandonner ma effleuré l’esprit (« Effleuré » est un doux euphémisme parce que, pendant un moment, c’était bien incrusté)
Alors, je mange (super le ravito !) et bois du coca, je me laisse masser et je repars, pas convaincu de mes possibilités
La montée du SUQUET ? … Tranquille !, avec les autres ! ,en marchant ! au sommet : re-ravitaillement + Sportenine et en avant, JE VAIS MIEUX, je cours, je saute même le long de cette belle crête, je retrouve du plaisir à courir, à regarder le paysage
la descente sur TREVES ? Impeccable, pas de crampes, les douleurs disparaissent (enfin, ….. j’ai nettement moins mal ! ! )
Entrée du ravito a TREVES (km 46.7) 7 h 03’ vite une petite bouf et ça repart mais dans les mêmes conditions que le SUQUET pas question de courir dans la montée. Les autres, autour de moi, ne l’envisagent pas non plus d’ailleurs, on monte en groupe, en file indienne et en silence (c’est étonnant ce silence, on reste concentré et appliqué), la traversée du « causse noir » sera assez difficile je n’arrive pas à courir dans les montées ( ce n’est pourtant, parfois, que de légère pente ), tant pis ! Mon vieux ! ce qu’il faut maintenant c’est assurer pour arriver pas trop défait,
Je fais encore l’effort de m’accrocher pendant un moment a une jeune fille qui vient de me dépasser, mais, pareil dans une légère pente elle me largue !
Enfin : LA DESCENTE ! ! ! ! La vrai ! ! !
SAINT SULPICE (km 57): BALAISE la descente, dure mais sympa et balaise !
Petit ravito à St Sulpice , ou je goutte le pain d’épice au roquefort ! ! ! (Tout n’est pas perdu, je trouve encore du plaisir à manger des choses qu’on ne mangerai jamais a St Etienne ! ! ! )
On repart en groupe de 4 ou 5 , direction CANTOBRE encore a l’économie (course (trot) sur plats et descentes , marche sur les petites cotes ) je préconise à mes compagnons du moment de se préserver pour la dernière montée sur le ROC NANTAIS .
MAGUY et SONY sont encore là, a CANTOBRE pour m’encourager, elles ont bien compris que tout n’avait pas été pour le mieux.
La dernière montée ! ! Cette fois c’est sur ! ! au bout on serra au ROC NANTAIS
Le groupe reste soudé et on monte sur un bon rythme, dès qu’on arrive sur la piste forestière je retrouve l’envie de courir et la forme pour assurer la descente.
Ca y ai j’entends les haut-parleurs de l’arrivée JE VAIS Y ARRIVER ! ! !
Au pont sur la DOURBIES Maguy et Sony sont encore là pour la dernière photo ! !

ENFIN …. LA PORTE D’ARRIVEE …..JE SUIS « FINISHER » EN 11 h 18 ‘ au lieu des 10 h Maxi annoncées a mon entourage.(km 67,900)

C’EST PEUT ETRE BEAUCOUP ….. MAIS…. JE M’EN FOU ! ! ! ! ! J’Y SUIS ARRIVE! !
La prochaine fois, quand je serai jeune, je ferais mieux.

Heureusement que l’idée d’abandon n’a fait que « m’effleurer » je n’ose pas imaginer la tête que je ferai en écrivant ce compte rendu ! ! ! ! !

Pour ce qui est de l’analyse de ma course : peut être, pas assez d’entraînement long en cote ? ?
A réfléchir pour l’avenir !
j’avais réglé mon compte a rebours sur 20’ , j’ai bu au moins trois gorgées chaque fois
j’ai pris 1 gel ou 1 barre (pâte d’amende raisin (j’aime bien la pâte d’amende)) chaque 40’
un cachet de sporténine chaque heure.
Et bien sur arrêt a chaque ravito avec au moins deux verres de coca et un verre d’eau gazeuse plus quelques bricoles puisqu’ils y en avaient les pleines tables (y avait même… « du pain d’épice au roquefort » ! ! ! c’est vous dire ! ! )
Merci a tous les bénévoles pour ces super journées de Trail
Merci a celles qui m’ont supporté (dans tous les sens du terme) !

4 commentaires

Commentaire de joy posté le 26-10-2005 à 11:40:00

Super les photos,et a bientot j espere...sur un trail regional.
A+ finisher des TEMPLIERS

Commentaire de forest 1473 posté le 26-10-2005 à 11:48:00

encore un grand maître des templiers,bravooooooooo

Commentaire de forest 1473 posté le 26-10-2005 à 11:53:00

bravo aux kikoureuses

Commentaire de yogolo posté le 08-11-2006 à 19:02:00

salut gadou je suis moi aussi templier 2003,2005 et 2006 (entre 9h12et 9h21) et je suis aussi 42 ta fille ne ferait pas du kayak par hasard je pense que l'on c'est deja croisé sur des naturathlon st just et aurec a+ yogolo

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !