Récit de la course : 100 km de Millau 2012, par galak42

L'auteur : galak42

La course : 100 km de Millau

Date : 29/9/2012

Lieu : Millau (Aveyron)

Affichage : 1424 vues

Distance : 100km

Matos : Sac olmo
Manchons sigvaris
Cuissard bv sport
Mizuno enigma
t shirt kikourou

Objectif : Faire un temps

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

126 autres récits :

Mon tout premier

Ca y est enfin de retour de Millau et je redécouvre le soleil....

Je me suis posé la question de savoir comment tourner mon récit de cette course si mythique à tout point de vue.

Tut d'abord sous formes d'un mini interview!

Pourquoi un 100km? Après quelques marathons et après saturation des plans avec vma, seuil et autres allures j'avais envie de course plus axées sur l'endurance. Du coup l'idée d'un 100 km a germé.

Pourquoi Millau? là je ne vais pas faire dans l'original tout simplement car c'est MillauClin d'œil

Quelle préparation? Préparation pris sur un célèbre site de M.B.Heu..modifiée à ma façon en intégrant la fameuse cyrano(14/1)

Quelle logistique? Un sac àMillau un autre à St Affrique le reste dans mon sac Olmo avec deux bidons pleins d'hydrix couplé au malto, des gels, ...

Voila pour les questions réponses.

Pour les courageux qui ont lus jusqu'ici voici le récit!

Arrivée le vendredi 28 au camping en début d'après midi. Ateliers chimie au programme, en effet, je fais Millau sans suiveur donc préparation des sacs pour Millau et St Affrique ainsi que les sachets de poudre gels et autres denrées alimentaires.

17h go au parc de la victoire récupérer le dossard.... et le t shirt (dommage j'aurai préféré un t shirt mention finisher si j'étais amener à finir Millau)

Retour au camping vers 19h30 et préparation des fameuses pâtes lecture du midi libre et dodo à 22h15.

Phénomène bizarre malgré le stress de l'inconnu à peine couché je m'endors pour ne me réveiller qu'une fois dans la nuit (vive l'ami malto).

Réveil 7h ce coup ci pour enfiler l'habit de lumière... , déjeuner avec l'ami gatosp..., puis rdv avec l'ami Jacob pour s'allégerEmbarrassé, d'ailleurs vive la cure smecta car pas de soucis gastriques!

 

Allez mode avance rapide..........

Départ 10 h : pannnnn     C'est parti pour l'aventure que je vous conterai en trois parties.

Millau- Millau:

Temps magnifique pour courir avec température idéale du monde pour encourager, parcours agréable et surtout sensations superbes. Je suis arrivé frais comme un gardon, la cyrano est respectée et par précaution je me fais massé 10 min (merci les masseur) et fais le plein de mon sac au niveau boissons, tenues et nokage en règle.

Sortie à 17h (879 ème) .Là çà se gate....

Millau-St Affrique:

A peine sortie il pleutCriant et pas qu'un peu du coup on sors la poubelle... et je m'enveloppe dedans.

Et là c'est vraiment la M..... les pieds, chaussettes, chaussures sont gorgées d'eau, du vent souffle sur la montée du VIaduc (d'ailleurs je vois des gens redescendre pour abandonner...). du coup pour pas prendre froid en t shirt je rentre mes bras dans mon sac poubelle et je marche dans les cotes et cours (enfin j'essaie) sur les autres parties toujours quand même avec ma cyrano. Cette partie est vraiment un calvaire pour moi en descendant St Affrique, je suis littéralement gelé les muscles des jambes ressemblent à des plaques de plomb et je grelotteDéçu

Proche du second point à st Affrique rencontre brève et surréaliste j'aperçois un mec en crocs ayant fier et bonne allure!! (vous aurez reconnu de qui je parleSourire) en pleine montée.

Et là je ne trouve rien d'autres que de lancer un: "ohhhhh kikourou" (vive la fatiqgue le froid et le manque de lucidité je ne me suis même pas présenté...)

J'arrive enfin à St Affrique à 18h30 environs

Là gros gros arrêt avec: changement de tenue de la tête au pied basket inclus nokage plus massage, plus ravito (je devore tout paté, soupe, chocolat, barres...)

Une fois ragaillardi soit quand même 30 minutes plus tard je décolle.

Sortie à 18h58 ( 714)

St Affrique-Millau:

La pluie c'est arrêté un miracle est arrivé!!

Et là second miracle je retrouve la forme ( enfin c'est un grand mot)

Montée de St Affrique en marchant mais à bonne allure (personne sauf deux coureurs m'ont doublé en courant chapeau à eux)

La descente qui suit je l'appréhende par rapport à l'état des cuissots et bonne surprise je cours pratiquement à 11km/h Surpris

Viens la partie un peu monotone ce serpent en faux plat descendant et sinueux où là je double beaucoup de monde je croyais être mort vivant mais là on dirait des zombies...

Arrive la fameuse montée du viaduc à nouveau et rebelote je remarche à bonne allure ( 6 km/h ) pour moi à ce moment c'est très rapide surtout que les autres coureurs sont pas mieux non plus.

Nouvelle descente et pareil j'arrive à courir et rentre dans Millau là je gère et je savoure je marche les faux plats montants et cours les decendants et au 99 ème km... pour la fin je cours et arrivée en 13h28 et 637 ème.

 

Voilà c'est fini je suis centbornard!!!

 

Si je devais faire un bilan je dirai quand même que malgré l'objectif de faire 12h et de finir  je suis satisfais pourquoi?

Je pense que déjà 12h c'était peut être prétentieux pour une découverte qui plus est sur Millau on se fixe pas de temps à Millau lol

Heureux d'avoir fini malgré ces conditions climatiques

Content de ma gestion de course car à vivre en solo sans accompagnateur à gérer la logistique et le poids du sac c'est correct.

Mais surtout très content de la méthode cyrano !!!!

AUjourd'hui pas trop de courbatures et pas écoeuré du tout d'ailleurs je cherche déjà quel ser ale futur projet en termes de course...Embarrassé

 

Félicitations aux organisateurs et surtout bénévoles!

Et désolé à tous les kikourous présents que je n'ai vu.

Bravo à ceux qui auront eu le courage de me lire jusqu'au bout!!

 

RDV sur une autre course!

 

 

4 commentaires

Commentaire de papy26 posté le 02-10-2012 à 13:46:52

Bravo l'ami. Superbe récit de ta course. Comme toi, j'en suis resté aux marathons et à la Sainté en solo et j'hésite encore pour Millau 2013.
Peux-tu me filer des tuyaux sur ton plan d'entrainement?
Merci d'avance et peut-être à un de ces jours.
Daniel

Commentaire de diegodelavega posté le 02-10-2012 à 14:04:43

Bravo pour la course en solo ... et pourquoi pas Millau en 2013 ?

Commentaire de CROCS-MAN posté le 03-10-2012 à 07:39:57

FINISHER d'un tel Millau, c'est déjà une belle victoire!!!
Merci pour tes encouragements (je m'en souviens) et le clin d'oeil dans ton CR.
Bonne récup et à la prochaine ;)

Commentaire de philorange posté le 03-10-2012 à 20:29:54

bravo à toi, pour ma part j'ai abandonné au marathon à millau la pluie m'a dissuadé de repartir avec un copain suiveur mais l'an prochain, comme toi, je rempile seul comme ça je décide de la suite sans pousser qlqu'un à se tremper avec moi!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !