Récit de la course : 100 km de Millau 2006, par taz28

L'auteur : taz28

La course : 100 km de Millau

Date : 23/9/2006

Lieu : Millau (Aveyron)

Affichage : 2675 vues

Distance : 100km

Objectif : Pas d'objectif

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

126 autres récits :

MILLAU STORY 2006

MILLAU STORY 2006



A la manière des storyboards des cinéastes, voici le scénario du dernier film "MILLAU STORY 35", les acteurs y sont nombreux, le générique comporte des belles têtes d'affiche....Les seconds rôles et les figurants ont tous leur place dans cette épopée fantastique !!!!

Pour des raisons de confidentialité, les patronymes ne seront pas utilisés, seuls les pseudos d'un certain forum vous seront dévoilés au fur et à mesure de leur entrée en scène....
Toute ressemblance avec des personnages existant ou ayant existé sera totalement normale !!!!

5…4…3…2….1… Moteur…..ça tourne !!!!

Vendredi 22 septembre

Départ vers le sud, les vélos sont sur le toit de la Mondéo, Domi (ou monstertruck pour les raideurs 28) et le Taz (ou tazounette pour les intimes) sont parés pour affronter ce week end de folie qui les attend dans l'Aveyron, les paysages défilent, le temps est dégagé, l'ambiance détendue, une halte déjeuner au viaduc de Garabit, Eiffel est encore passé par là (ne cherchez pas, Eiffel n'est pas sur le forum, et n'est pas un pseudo.....), quoi de plus naturel qu'un viaduc pour déjà s'habituer aux grands ouvrages surplombant une hauteur vertigineuse .....
Le menu est typique et gourmet, Pounti et aligot, les calories sont indispensables pour assurer le lendemain.

Pas de perte de temps, ce repas englouti et ils repartent vers l'horizon Millavois.....
Halte forestière en Lozère, là où séjourna la fameuse bête du Gévaudan..... petite sieste pour le Domi....Pas de bête du Gévaudan en vue, juste un Taz excité !!!!!

La mondéo repart, encore quelques kilomètres et les voici enfin arrivés au camping Larribal de Millau, petit travelling.....Accueil sympathique de la patronne qui leur indique le campement de base des forumistes ADDM en bord du Tarn aux fins fonds du camping, une vraie colonie de vacances est installée !!!
Des tentes 2" de décathlon peuplent l'herbage.....

Taz aperçoit en tout premier Toto 38, petit coup d'oeil, grand sourire, on y est !!!!! Madame Toto 38 au ventre bien arrondi est là avec le petit Q (cet enfant étant mineur, il ne possède pas encore de pseudo....), puis c'est l'invasion, Patate et Patate, Marmotton, Confetti, GR Steph, accolades, embrassades, tout le plaisir pour ces sportifs de se rencontrer enfin, on se connait, on se reconnait, elle est belle cette amitié naissante !!!!

Mais l'heure tourne, et le rendez-vous est donné au parc de la Victoire, pour le retrait des dossards, et le briefing des meneurs d'allure et leurs suiveurs, attention, on ne badine pas avec....l'organisation !!!

Tous prennent donc le chemin du parc, Confetti distribue déjà ses milliers de ...confettis, il a prévu large en ravitaillement.......Il y a déjà bien du monde au RDV, les visages sont familiers pour certains, d'autres se présentent, Cagouille, le Squale, Bernard le Pirate, Vincent T, Phil, Eric 41, Eric 14 (c'est idéal pour les dyslexiques, vous pouvez inverser leur chiffre !!!!), Stef 34, Charlie, Chevalier, Ludovic, Anne Cécile, Tot, Tonio, Pascal et Carole, Daniel qui fait ses interviews pour son futur DVD, Taz bredouille quelques mots devant la caméra, elle est heureuse de faire partie de cette grande fête .....Certains manquent encore à l'appel, ils arriveront le soir tard, Grelots, Guy 13.....
Bruno H arrive, avec Pat, sa tendre et chère épouse, ainsi que leurs trois enfants.....

Mise au point pour les meneurs d'allure, distribution des drapeaux et fanions, ils vont être beaux nos meneurs avec leur panoplie bien visible, l'ambiance est détendue et les rires fusent, chacun découvre l'autre, c'est un vrai bonheur de passer du virtuel au réel !!!!

L'horloge défile toujours trop vite en bonne compagnie, il faut aller se restaurer (cafét' pour les uns, soirée pasta pour les autres), pour ensuite se reposer pour une belle nuit réparatrice.............

Enfin, belle nuit réparatrice, cette formule est quelque peu utopique......Les effets spéciaux de ce film sont pour le moins surréalistes !!!! Alors que chacun s'est glissé dans sa petite tente confortable, le réalisateur lance le turbo sur les ventilateurs, bourrasques, tornade, averses, c'est l'effet essorage dans chaque tente, impossible de dormir dans ces conditions, la nuit risque d'être longue ..Les piquets s'arrachent, le bruit du vent se faufilant sous les toiles est insupportable.........
1 h du matin, 2 h du matin, 3 h....Ils auraient pu mettre un peu moins d'effets dans les ventilo, cela aurait été sympa pour les courageux coureurs et suiveurs du lendemain !!!! Ils ont confondu avec le tournage de Twister ou quoi ??????

Samedi 23 septembre

La nuit fût courte pour tout le monde, les visages sont un peu fatigués au réveil, mais l’excitation est présente, c’est le grand jour !!! Les 100 km de Millau, c’est aujourd’hui !!!!

Chacun s’affaire à préparer son paquetage, les pneus des vélos sont gonflés une dernière fois, les dossards épinglés, les drapeaux fièrement arborés !!!!! Le petit déjeuner vite avalé, et c’est enfin le départ !!!!

Ils se retrouvent tous au parc de la victoire pour la photo des ADDMistes, vêtus de leur beau maillot du forum de Bruno, l’instant est à la photo souvenir, sourires, clic-clac, c’est dans la boite !!!!

Les suiveurs retrouvent leur meneur et inversement, Domi rejoint Patate, Pascal retrouve Henry, pour Toto ce sera sa sœur, et le Taz , Confetti, derniers conseils, dernières organisations, les ravitos sont dans les paniers des vélos, tout est fin prêt, petits aurevoirs….Les vélos partent avant les coureurs….

9 h 30 – Départ des vélos pour Aguessac, 7 km sans les coureurs, une petite balade matinale pour chauffer la selle !!!!

10 h – Les coureurs sont sur la ligne, le cœur s’accélère, le corps bondit, c’est parti !!!!

Par manque de budget et d’intermittents du spectacle (le cinéma n’est plus ce qu’il était……), le gros plan zoom avant se fera pour ce scénario sur un seul binôme : le Confetti et le Taz…..

Confetti est meneur d’allure en 10 heures, il a à cœur cette mission, et compte bien la réussir, Taz est présente pour l’aider, le soutenir, elle redoute un peu cette course mythique, 100 km à bicyclette sur des routes sinueuses et montagneuses, elle ne s’est pas vraiment entraînée par manque de temps mais compte bien, elle aussi, assumer son rôle jusqu’au bout !!!!

Au 7 e kilomètre, Confetti arrive enfin, elle le guette, et ne voit que lui, son petit fanion « 10h » est bien visible, elle ne pouvait pas le rater, l’aventure commence vraiment !!!! La météo est clémente, le ciel nuageux, mais il fait presque beau !!! Pourvu que ça dure…. Les 25 premiers kilomètres se font dans l’euphorie, il y a foule ce samedi matin sur les routes Aveyronnaises, des vélos, des coureurs, des marcheurs, tous avec le même objectif, finir ces 100 km le mieux possible.

Pas facile de pédaler parmi cette foule, ça freine, ça accélère, ça se disperse, ça discute, ça rigole, tout va bien, Confetti a une belle allure, il tourne sur 11 km/h comme prévu dans ce premiers tiers de course, beaucoup de monde autour de ce rythme, Eric 41 fait partie du groupe, ainsi que Alain 47, Stef 34 et Anne-Cécile sont eux aussi meneurs en 10 h, ils ne sont pas loin derrière…..

Le ciel devient menaçant, les nuages noircissent sérieusement, une petite pluie fine annonce la suite….Les trucages sont trop bien faits, ils ont dû prendre toutes les lances à incendie du coin pour nous arroser d’un seul coup violemment, il pleut des hallebardes !!!!

Les coureurs sont trempés, les cyclistes dans le même état d’humidité avancée, la route est inondée, des rivières ont remplacé le bitume…

Et là, Taz a de sérieux doutes, elle a froid, son coupe-vent n’a pas été étanche, le marathon n’est pas encore franchi, et elle redoute sérieusement la suite, encore 65 km à faire, sous ce déluge ?????? En est-elle capable ?

Elle en dit un mot à Confetti, elle pense abandonner là, au marathon, se réfugier au chaud, boire un thé, et oublier cette galère !!!! Mais à ce moment même, le visage de Confetti se décompose, « tu ne vas pas me laisser ??? » « Pas maintenant ??? » Alors, la question ne se pose même plus, plus question d’abandonner, c’est lui qui souffre, pas elle, lui qui court, elle n’a qu’à pédaler !!!! Alors quoi…quelle idée idiote de s’arrêter là !!!! Elle s’en veut d’avoir seulement émis l’idée …..Elle continuera et emmènera son coureur jusqu’au bout !!! Confetti retrouve le sourire, il ne sera pas seul sur cette course……

Le camping est en vue, ils passent devant, arrive alors la bonne fée Carole, elle affronte la pluie en les guettant, elle tend un sandwich à Taz, que de bonheur de savoir qu’elle va pouvoir déguster un Jambon-camembert !!! A Millau, elle s’arrête à la voiture, se change en vitesse, enfile une polaire, un blouson chaud et imperméable, grignote son sandwich et repart avec Confetti….!!!!!

La deuxième partie du parcours est comme Taz le redoutait, une belle première petite montée à Creissels, elle en bave, met pied à terre, préfère continuer à pied, le vélo à la main, Confetti part devant, elle le rattrapera dans la descente….Heureusement qu’elles existent ces descentes !!!! Sinon, il aurait fait tout en solitaire

…….Confetti est dans les temps qu’il s’est fixé, tout va bien pour lui, il gère superbement sa course, il ne parle plus beaucoup, elle l’observe, elle l’encourage comme elle peut, les mots sont parfois inutiles, mais il est si bien, qu’il n’y a aucune inquiétude à cet instant..

Les paysages sont magnifiques, le Viaduc impose sa beauté, même sous les nuages toujours menaçants, les villages traversés sous des encouragements des habitants sont des vrais petits bonheurs !!!

Ils se dirigent maintenant vers Tiergues……Confetti, attentionné et compatissant envers sa suiveuse, lui propose de monter à son rythme, jusqu’au ravitaillement de Tiergues, (après la belle montée de quelques kilomètres…..), de l’attendre là, sans descendre jusqu’à Ste Affrique….Taz est touchée de cette attention, elle voit donc son coureur partir vers les sommets, elle reste seule, la route va alors lui paraître bien bien longue !!!! Elle s’accroche, elle va la monter cette pente, il le faut !!!

Elle croise Bruno H, il n’est pas premier, mais est en tête de course, il fait un petit geste de la main au Taz, ça lui réchauffe le cœur, Pat est dans la voiture et envoie également un signe d’encouragement….Taz continue, ne voit jamais le bout de cette P*** de grimpée !!!!!

Mais enfin, elle y parvient, le ravitaillement est là, elle pose son vélo, prend deux thés chauds, discute avec plein de gens, croise des connaissances, Domi arrive avec Patate et Grelots, elle lui explique la situation, elle attend là Confetti, il ne devrait pas tarder…..elle commence à avoir un peu froid, mais encourage les coureurs, le temps passe finalement assez vite…..
Anne Cécile est en vue, il ne devrait pas être si loin derrière…..

Taz s’inquiète de ne pas le voir arriver, les minutes passent, toujours pas de Confetti, pourvu que tout aille bien pour lui !!!! Mais le voici enfin, son éternel sourire aux lèvres, il est heureux de la retrouver, et l’inverse est vrai aussi !!!! Les voici repartis vers la descente…..Mais là, Confetti donne des signes de faiblesse, des crampes à la cuisse le stoppent net, il court, s’arrête, se masse, crie, gémit, repart de plus belle, Taz lui impose de se calmer, il doit marcher un peu, ne pas réveiller cette crampe qui sommeille……il doit boire...ralentir…..pas facile de l’aider, elle se sent impuissante face à sa douleur…..Il est excédé d’imaginer qu’il ne fera pas 10 heures !!!! Ils en sont au 80e km, il met le drapeau du vélo en berne, Taz essaie de le motiver, il va aller jusqu’au bout, il est encore dans des temps largement respectables….

Il se remet à courir, elle est impressionnée par tant d’abnégation, il hurle parfois, comme pour se libérer de ces contractures…..Puis, enfin, le miracle se produit, les crampes s’espacent, il va mieux, il retrouve sa foulée, il est si digne, c’est impressionnant !!!!

La remontée vers Millau s’annonce, il y a du vent, beaucoup de vent, le Dieu Eole veut aussi faire partie du spectacle….Taz monte à vélo une bonne partie de cette fichue pente, Confetti court, court, court…..Il part devant, il est bien, elle remet pied à terre….mais elle y va à un rythme de marche élevé, elle souffle, mais est heureuse, les kilomètres ont défilé, elle arrive en haut de cette dernière côte, enfourne le vélo, et pédale aussi vite que possible, le vent s’est vraiment levé, elle en perd sa casquette (qu’un gentil monsieur ramassera et lui rapportera….), jamais elle n’a pédalé aussi vite dans une descente, mais il est là, en bas, elle le rattrape, il a carburé, rattrapé son retard, il n’a plus de crampes ou presque….Il a juste faim….prend de la pâte d’amande, elle est fière de son coureur, il a accéléré dans cette dernière partie, il leur reste 3 kilomètres …..3 kilomètres de bonheur !!!!


Millau approche, la nuit tombe, les voitures ont allumé leurs phares…..

Il est 19 h 55…..Confetti crie qu’ils auront deux minutes de retard sur les 10 heures !!!! Mais il accélère encore, il vole, il est fou, elle l’admire, il la double !!!! Ils pénètrent dans le parc, l’allée des platanes est en vue, il crie son bonheur ou sa douleur, mais il termine, prend la rampe d’arrivée…il est….20 h 00. !!!!

Elle donne vite son vélo à Carole, court vers l’entrée de la salle, la chaleur et les lumières la surprennent…..

Taz rejoint Confetti, il a déjà son diplôme en main, il rayonne, sourit, il a fait : 10 h 00.. 03 secondes….. !!!! Sa mission est accomplie…..Elle se dirige vers lui pour partager ce bonheur !!!!! 10 heures ensemble à rire et souffrir, ça renforce forcément les liens !! Photo souvenir…..C’est beau un cent bornards heureux !!!!

Elle est magnifique cette ambiance autour de l’arrivée de tous ces hommes et femmes courageux, coureurs de l’impossible….

Après un petit passage en salle de soins car il ne se sent pas bien, Taz et Confetti regarderont ensemble les arrivées successives de leurs potes et amis, chacun y va de ses félicitations, et de ses premières impressions d’après course, cette solidarité sportive est belle !!!! Marmotte mitraille tous ses comparses…..
Patate arrive à 21 h avec Grelots, Guy 13, Domi leur suiveur, ce groupe des 11 heures est nombreux, leur sourire fait plaisir à voir !!!!

Domi décide de repartir dans la nuit avec Carole en vélo, chercher Pascal qui accompagne Henry en 14 h….

Taz repart avec Confetti ranger le vélo dans la voiture…..

L’aventure Millavoise est finie…..

Clap de la fin sur ce merveilleux film ….

Je tiens à remercier …
-En tout premier Vincent, qui m’a demandé d’être sa suiveuse, j’ai failli ne pas être à la hauteur de ce rôle et je m’en serais voulue !!!! Car ce ne fût que du grand bonheur de l’accompagner ….
-Domi pour m’avoir un jour entraînée dans ce monde de l’ultra….
-Ceux m’auront lue jusqu’à la fin….Je savais que je ferais long...J’en suis désolée, mais il y avait tant de choses à dire sur cette merveilleuse course !!!!!
-La famille Heubi pour ce qu’ils sont, tout simplement
-Arlette et Robert pour leur accueil du dimanche soir
-Et vous tous, ceux du forum, pour votre humour, votre sympathie, votre sourire, je ne fus aucunement déçue de vous rencontrer pour de vrai !!! Je vous adore !!!!
Je ne parlerai pas du barbecue du lendemain, ce serait bien trop long !!!!! Mais ce fût une conclusion idéale…..
MERCI……de tout ce bonheur !!!!





















5 commentaires

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 27-09-2006 à 16:33:00

Tu l'as fait... Tu l'as vraiment fait ! Bravo... Que dire de plus ?
Quelle jolie tranche de vie que ce petit "film" !
Merci Sandrine !
No, admirative.

Commentaire de pierre 60 posté le 27-09-2006 à 18:22:00

100km en 10h...pour moi qui l'ai fait en 12h50, et sachant que ma limite sera entre 11h30 et 12h, je trouve cela extraordinaire, en finissant comme je le vois sur la photo, pas comme moi en ambulance...

Commentaire de béné38 posté le 27-09-2006 à 18:49:00

Magnifique récit !! Quel bonheur ce scénario ! Et quelle complicité ! Bravo à tous les deux et merci de nous avoir fait partager ce moment intense.
Béné38

Commentaire de l'ourson posté le 02-10-2006 à 09:19:00

Merci Taz pour ce CR Hitchcockien et félicitations à tous les 2 pour avoir entrepris et réussi brillemment cette mythique course dont beaucoup rêvent mais ne feront probablement jamais... Beaucoup d'émotions encore bien retranscrites dans le CR comme d'habitude. Tu as de vrai talents d'écrivain, continue de nous régaler :-)

Commentaire de djemjy posté le 02-10-2006 à 21:31:00

Comme quoi à Millau, même les accompagnateurs en vélo devraient être récompensés.
merci mille fois

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !