Récit de la course : 100 km de Millau 2007, par lulu

L'auteur : lulu

La course : 100 km de Millau

Date : 29/9/2007

Lieu : Millau (Aveyron)

Affichage : 1529 vues

Distance : 100km

Objectif : Terminer

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

126 autres récits :

Millau 2007

Vendredi 28

10h30. Départ de Bourg en Bresse. Nous sommes 6 pompiers dont 3 coureurs. En route drection Millau accompagnés de nos petites famille. Vers 18h, nous voilà à Millau près à récuperer nos dossards. Nous sommes dans l'ambiance bien que je trouve le village de départ un peu petit ( seulement 1 seul équipementier ).

Ensuite nous prenons la route direction le gite des "cazalous" au dessus du village de LaCresse. On était prévenu : après le gite, la route s'arrête......... En effet, c'est le bout du monde mais un gite et un cadre vraiment superbe et des gens très très agréable et accueillants.

Le soir, nous nous brassons des pates et attendons Djé qui devait arriver plus tard. Hop, au dodo, les choses sérieuses sont pour bientôt. Avec nos cyclistes, nous préparons nos petits sacs et mettons en plce les dernières recommandations. Un peu d'inquiétude me concernant. Prévoir beaucoup de ravitaillement, compter sur les ravitos en place, du linge de rechange....etc Vivement demain matin !!!!

 

Samedi 29

7h petit dèj au gite. 8h30, nous sommes à Millau et à 9h15, nous avons laissé nos cyclistes partir au point de rendez vous et nous atendons en bas du parc. Direction la ligne d'arrivée accompagnés par la fanfare. Que d'émotions !!!

10h. Le départ est donné. Au km2, je passe en 10mn. C'est un peu vite; J'attends Djé. Le Gone, lui, est parti comme une flèche. On l'avait bien vu tapé la bavette avec le meneur d'allure des 9h.

Aux alentours du km5, après une pause pipi, le Gone nous engueule. On va trop vite............... Quel toupet !!!! ( Hi, hi ). Puis nous retrouvons nos cyclistes. La bonne humeur de Richard me détend un peu. Que c'est dur de courir à une faible allure. Jacko m'aide à ne pas m'enflammer et à maintenir mon ptit 10km/h. Petit à petit, Djé se déache au gré des ravitos. Il est à 2mn devant moi.

Km30. J'ai enfin ma vitesse de croisière. Tout va bien. Les femmes sont là. Un ptit bisous à ma ptite famille et on redémarre. J'ai un doigt de pied ( à droite ) qui me fait mal. C'est bien la 1ère fois sur route. Pas de bol mais c'est pas ça qui empêche de courir.

Je passe au marathon en 3h55. 55mn d'avance sur mon plan. Un ptit coup au moral en requittant le gymnase pour la 2ème fois et hop c'est reparti. km45, je vois Djé au ravito avec nos famille. Mon ptit bout dort. Il s'en fout pas mal, lui, que son père fasse le guignol pendant 100km............ Je rassure ma femme. Tout va bien mais ça commence à être dur. Je croise Djé avec qui on phrase 2 mn...

29_09_07_35_.jpg

A la montée sous le viaduc, je décide de monter en marchant pensant m'économiser. Erreur stratégique. Au sommet, je ne peux plus redémarrer et en p^lus je chope une crampe au mollet. Jacko me réconforte et a redémarre.

Km50. Après le ravito. Gros coup de moins bien au moral et hop, là, je sors ma botte secrète. Je dégaine mon portable et tout en marchant, j'appelle mon pote Arnaud. Je ne dis pas un mot, j'ai la gorge nouée mais on se connait ( une Trans'Aq ça vous rapproche ! ) et ni une ni deux, il trouve les motes our me rebooster. Par la suite, par moment, Jacko me freine un peu car je m'enflamme un peu ( pour un pompier !? ).

N'empêches que ça fait un ptit moment que je boitille. Le genou droit me fait mal. Et vlan, vlà la fameuse bosse; Je suis scotché. Je la fais en marchant. J'ai trop mal au genou. J'ai peur de pas voir Millau mais Jacko me réconforte. Dans la descente sur St Afrique , je me refais la cerise au ravito et j'ai moins mal au genou en descentemême si c'est long. Nous décidons qu'à St Afrique, j'irais voir un doc pour un strap......

St Afrique en 7h30. Le doc me stoppe : inflammation des ligaments externe. Pas grave mais ça pourrait le devenir si je continue..... Enorme déception. Et Millau, alors...  Mais inutile de se blesser plus gravement pour une course.

Le retour en navette est long. J'assiste aux arrivées du Gone ( 35ème ) et de Djé qui aura eu beaucoup de mal sur la fin ( 11h25 ).

Merci à tous les supporters et surtout à Jacko mon fidèle supporter pendant près de 75 bornes.

Ensuite tout s'enchaine, pizza, gros dodo et départ le lendemain à 14h après un super repas local au gite.

Le retour se fait avec la victoire de la France contre la Géorgie en direct à la radio.

A l'avenir, je vais sérieusement éviter l'abus de bitume. ça tombe bien, la Trans'Aq 2008 m'attend !!

4 commentaires

Commentaire de titifb posté le 03-10-2007 à 06:56:00

Sa LuLu !!
Bien que ta déception a dû être grand de ne pas voir Millau, tu as été sage et je suis sûre que tu as choisi la bonne option. Tu dis "ça ne vaut pas la peine de me blesser pour une course" : tu as raison. Des courses il y en aura d'autres ! Bonne continuation !

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 03-10-2007 à 12:30:00

Je sais que tu dois être bien deçu de ne pas avoir rallié Millau
et d'avoir du abandonner. Mais comme le dit Titi, c'était plus sage.
Bravo d'avoir tenu jusque là, car 75 km, c'est pas rien !
Et merci pour le récit émouvant, Arnaud doit vraiment être un sacré pote...
Bonne Trans'Aq !

Bises - L'esc@rgot du 01

Commentaire de isopropylamine posté le 03-10-2007 à 19:17:00

Salut Lulu,
Toujours costauds les pompiers, et sachant prendre la bonne décision dans les situations critiques.
J'en connais (j'ai les noms...) qui auraient terminé coûte que coûte au mépris le plus élémentaire de leur santé.
Ton attitude t'honore et t'élève bien au dessus de ces inconscients.
Je suis persuadé que tu feras mieux la prochaine fois parce que, à un rien près, tu y étais.
Repose-toi bien et reviens vite nous raconter ton prochain exploit !
Bien sportivement,

Iso

Commentaire de bluesboy posté le 08-11-2007 à 21:42:00

sa lululu

Generalement on dit qu'a saint afrique sauf blessure ,on arrivera a millau .Il est souvent plus sage d'arreter en cas de probleme .J'ai moi aussi des problémes de genou, qui bizzarement me laissent tranquille sur une allure 100 km .Tous les maux sont differents.A une prochaine fois

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.72 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !