Récit de la course : 100 km de Millau 2013, par diegodelavega

L'auteur : diegodelavega

La course : 100 km de Millau

Date : 28/9/2013

Lieu : Millau (Aveyron)

Affichage : 1110 vues

Distance : 100km

Matos : Hoka Stinson Tarmac

Objectif : Battre un record

9 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

126 autres récits :

POUR MON 5eme MILLAU ... LE GRAAL !!!

Bonjour à tous !

Cette édition restera en tous points très spéciale pour moi : l'absence de mon fiston, suiveur de mes 4 éditions précédentes, le changement de préparation (merci Antho ... 8 semaines 7j/7) et donc nouvel accompagnateur vélo (un ami de longue date qui s'est mis au vélo et à la CAP depuis 8 mois). En plus comme chaque année, cette période représente une date anniversaire ... celle de mes débuts en CAP (5 ans maintenant).

L'année dernière j'avais bien terminé les 30 derniers kilos après un terrible "trou" du 55eme au 70eme. J'étais donc resté sur des super sensations et avais terminé la course en 10h13.

Cette fois je souhaitais descendre sous les 10h et me donnais un plan de marche en 9h30 ... si un coup de pompe survenait, cela me laissait une marge pour finir juste sous l'objectif souhaité. De plus, comme chaque année à ce jour, j'avais amélioré mon chrono sur semi et marathon au printemps ce qui me laissait de bon espoirs de valider mes progrès sur Millau. 

PREPARATION

Au regard de la superbe perf de mon ami Anthony (7h57 aux 100km de Vendée 2013), je décidai de lui piquer sa prépa. Elle se résume par un peu de VMA (plutôt longue), beaucoup de seuil, et enfin 2 semaines axées sur les sorties très longues (70km par week end). Côté alimentation, j'ai encore travaillé le qualitatif : produits laitiers remplacés par le soja, plus de riz et moins de pâtes, pas d'alcool (ou presque), très peu de pain et remplacement du peu de sucre raffiné que je consommais par du sucre intégral. Enfin je continuais à faire moi même mes boissons et barres énergétique bio (merci A. ROCHE). Résultat, je me présente au départ avec 4kg de moins qu'en 2012, en super forme et sans aucun bobo (hydratation et étirements rigoureux).

STATEGIE DE COURSE


La météo s'annonçait assez incertaine cette année mais à priori pas de pluie jusqu'à 15-16h. Donc rien de particulier de ce côté : préparation habituelle des pieds à la NOK, sparadraps aux endroits stratégiques et exposés. Pour l'allure, je tenais absolument à tenir un rythme le plus régulier possible et sans pause : donc 5'10 / 5'15 jusqu'à Saint Rome de Cernon (60eme) et 5'30 à 5'45 ensuite du fait du dénivelé. 



LA COURSE

Un peu avant de partir, je suis en compagnie de Corine, une copine qui pouvait légitimement viser le podium féminin : nous discutons de nos objectifs, mais sa forme du jour en a décidé autrement. Au départ, la température est parfaite (18°) et ne changera pratiquement pas (20° max) tout au long de ma course.

Après le défilé et la fanfare, nous sommes tous "libérés" après le coup de feu et je déclenche mon XT310. Je trouve vite mon allure et commence à boire la petite bouteille que j'avais prise avec moi pour les 7 premiers kilos. Enfin je retrouve mes supportrices et accompagnateurs ... c'est parti. La première boucle s'effectue très correctement mais 2 alertes sont venues m'enquiquiner : du 10eme au 20eme kilo, j'ai du faire 2 poses pipi ... boisson mal dosée ? En fait j'étais simplement "froid"; ensuite plus rien. La deuxième alerte était un peu plus inquiétante car entre le 20eme et le 30eme, des petits tiraillements sont apparus dans les quadriceps ... fausse alerte car au 30eme les sensations étaient à nouveau parfaites (pas d'explication). Enfin nous arrivons à millau et je passe le contrôle en 3h40 (70eme place) : c'était un poil plus rapide que prévu et je pensais déjà le payer plus tard !

EN ROUTE POUR TIERGUES ....

Comme prévu, 400m après la sortie du parc, je marche 15s pour avaler ma crème déjeuner au lait de soja (version liquide) + 1 hyprosport ... j'ai prévu de faire de même à Saint Affrique. Contrairement à l'an passé, à l'approche du Viaduc, je n'ai aucune sensation de jambes lourdes ou de pré-fatigue excessive. Je grimpe donc les 2 kms de côte dans ma version Cyrano (30s de marche rapide pour 1min de CAP assez rapide à 5'/kilo env). Cela me permet de changer de foulée et donc de faire travailler les muscles différemment. Pour moi qui ne suis pas un spécialiste de le grimpette, cela me convient très bien !!

Après cette côte, je redoutais l'apparition des premières raideurs et pré-crampes, mais rien ... je descends quand même assez prudemment (4'50 /kil) pour rejoindre le faux-plat que pas mal de coureurs craignent. Encore une fois, toujours pas de signes particuliers ... cette partie de fera à 5'15/kil comme prévu par mon tableau de marche prévisionnel "très optimiste". J'arrive donc à Saint Rome dans une forme inconnue pour moi à ce stade; les supportrices sont là pour nous encourager et cela fait du bien ... puis nous entamons la côte de Tiergues comme prévu avec mon "Cyrano". Je remarque par ailleurs, que le fait de marcher 30s ne me pénalise pas car dans toutes les côtes je reprends plus de coureurs que le contraire ! En haut à l'arrivée du croisement pour aller vers Saint Affrique, je croise le 1er et le 2eme de la course distants de 2min env et je ne manque pas de les encourager ... quelle allure ! Ensuite j'effectue la descente assez prudemment (4'50 à 5'00/kil) pour ne pas brusquer les quadriceps car en croisant las champions, j'ai été pris d'une "crise d'euphorie" ... vite calmée par mon suiveur vélo ... mci à lui.

ON RENTRE ...

Arrivé à Saint-Affrique, ma femme me dit que je suis bipé à 6h22 (44eme place) et que je suis en avance ?? Mais à vrai dire, sur le moment je me suis surtout empressé d'avaler mon hyprosport et ma crème déjeuner avec lait de soja en marchant 15s. Incroyable ! Pas d'écoeurement aux boissons, ni à ma crème ... à rien en fait. Tout est passé comme à l'entraînement. Je marche 10s de plus pour changer de poignet et de maillot et je repars.

La remontée vers Tiergues est très longue et à vrai dire ça n'a pas été terrible mais je fais le job avec mon cyrano et je limite la casse. C'est le premier petit coup de moins bien de la journée mais je me mets dans ma bulle et je décide de m'appuyer mentalement sur des pensées positives. Dans la descente vers Saint Rome je me refais un peu la cerise comme on dit avec une allure de 5'00/kil. Arrive ensuite le faux plat mais descendant cette fois : et là j'avoue que j'étais content du sens de la pente car l'énergie n'était plus la même ... la foulée s'est raccourcie et j'ai du m'employer pour tenir un rythme de 5'40 /kil sur cette portion. Eric M. mon suiveur vélo doit me tendre le bidon de boisson car je ne n'entends plus ma montre qui bipe tous les kilos ... et heureusement car juste avant d'attaquer la remontée vers le Viaduc, l'énergie revient un peu dans les jambes et je peux à nouveau effectuer un cyrano magique ! Durant cette ultime difficulté un seul coureur me reprend ... alors que j'en dépasse 3 ! Bien sûr je ne fais la course avec personne mais j'ai tout le temps de compter car nous courons de manière assez isolée. Cette année encore je repasse sous le Viaduc en plein jour et dans une forme étonnante ... quelle satisfaction ! C'est terrible je ressens déjà la fin de course et le manque qui va en découler !!

L'ultime descente qui nous conduit à Millau  s'effectue à bon rythme (4'45/kil) si l'on peut dire. J'arrive à isoler les débuts de pré-crampes qui surviennent en allégeant et en décomposant la foulée. De toute façon, à 5 km de l'arrivée je sais que je vais faire un bon temps ... j'étais prêt même à finir à cloche pied si besoin. Avant l'entrée dans Millau, 3 coureurs que je reprends sont très défaillants : je m'inquiète de leur état mais sont bien entourés ... je peux donc continuer sereinement d'autant que les pré-crampes disparaissent.

LE FINAL ...

Dans Millau, c'est pour moi un pur moment de bonheur ... cette année, étant assez isolé, les gens sur les terrasses m'encourageaient par mon nom !!! Une fois mon suiveur parti vers l'arrivée, je profitais tranquillement des 2 derniers kilomères sans me soucier de l'allure ... je me délectais simplement de ces instants que chaque centbornard peut connaître. Puis le parc de la Victoire approche, l'émotion me submerge et je passe la ligne en 9h28 à la 40eme place. Mon graal ... mon Millau que je n'osais à peine imaginer en 10h ... et bien j'ai eu droit à ma course parfaite ! Je souhaite ça à tout le monde. Bien sûr je m'effondre en larmes à l'arrivée (beaucoup d'émotions mais aussi pas mal de fatigue) et je tombe dans les bras de mes suiveurs et supportrices ! 


LE BILAN
Le positif :
* Ma nouvelle préparation raccourcie mais très efficace ... mais très exigeante !
* L'alimentation a été aussi un des points forts de ma course ... 8l de boissons parfaitement assimilés + ravitos spéciaux de Millau et Saint Affrique 
* 2ème année de suite sans crampe
* Confirmation du bon fonctionnement (pour moi en tout cas) du cyrano dans les côtes

* Bonne gestion du petit coup de mou entre le 80eme et 90eme
* Mes Hoka version Tarmac se sont révélées une fois de plus parfaites. Comme l'an dernier pas de douleurs articulaires et aucune ampoule
* Mon premier 100km de Millau sans aucun arrêt (euh si pardon ... 2 arrêts pipi au tout début)
* 45min de moins que l'édition 2012 ... on peut encore progresser à 45 ans (je l'ai piqué dans mon récit 2012 celle là ;).

* Une super organisation ... un grand merci à tous les bénévoles ... surtout ne changez rien !!


Le négatif :
* RIEN !!!!

Du coup, je vais commencer par récupérer, puis nager, faire du vélo et reprendre l'entraînement en vue d'approcher la barre des 3h sur marathon ... mais ça c'est une autre histoire !!!

9 commentaires

Commentaire de gunger30 posté le 30-09-2013 à 21:47:13

Chapeau pour la performance ! BRAVO BRAVO et merci pour ce récit ^_^

Commentaire de dajosport posté le 30-09-2013 à 22:13:53

Chapeau ! Et merci pour le récit ! :)

Commentaire de a_nne posté le 02-10-2013 à 10:05:05

Bravo, belle préparation et une course parfaite !! Merci Cyrano !
Merci pour ton récit, cela m'a replongé dedans quelques instants :-)

Commentaire de lulu posté le 02-10-2013 à 13:42:35

Alors là, je dis BRAVO la prépa !!!!

Commentaire de Jean-Phi posté le 03-10-2013 à 09:00:02

Très belle perf, bravo !

Commentaire de CROCS-MAN posté le 03-10-2013 à 17:51:22

MEGA chrono, tu as assuré, BRAVOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO merci pour ton récit

Commentaire de diegodelavega posté le 03-10-2013 à 17:52:26

Merci à tous

Commentaire de calou posté le 04-10-2013 à 23:06:39

Moins de 9h30 à Millau, effectivement là comme on dit : "C'est du lourd" !
Bravo pour ta course. Millau sans arrêt ! De mon point de vue y a que les extra-terrestres qui peuvent réussir ça ;-) Un grand bravo !

Commentaire de regneriebambip posté le 23-04-2014 à 22:06:32

bravo bravo bravo enorme
je vais m'incrire pour 2014 un mois apres la tds et espere faire un si joli chrono

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.15 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !