Récit de la course : 100 km de Millau 2009, par Manuwak59

L'auteur : Manuwak59

La course : 100 km de Millau

Date : 26/9/2009

Lieu : Millau (Aveyron)

Affichage : 969 vues

Distance : 100km

Objectif : Pas d'objectif

9 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

123 autres récits :

Le récit

 CR via mon blog : http://manuwak59.over-blog.net/

 

Pour mon deuxième 100 bornes, j' ai choisi Millau car c' est une région que je connais bien pour y être allé en vacances pendant près de 20 ans. Beaucoup de bons souvenirs donc mais aussi beaucoup de peine avec ma cousine Annie, décédée en ce début d'année 2009, à Millau ............

Départ pour St-rome de tarn à une encablure de Millau, ce jeudi 24 pour une installation confortable dans un luxueux mobile-home. Merci Laurent et Boris !!! Aprés une longue et pénible route, place au repos. Il est déjà tard, alors un plat de pâtes et dodo.......

Le lendemain, vendredi, petite promenade en famille le long du tarn. Le temps est clément et la mémoire se souvient de ces moments passés sur ou au bord de l'eau ....... L' aprés-midi direction Millau pour retirer mon dossard, faire quelques courses et rencontrer mon accompagnateur à vélo Stéphane dit Stéphanos (sur kikourou). Présentation faite, nous retournons au camping pour y passer la nuit.........

Le jour J est arrivé, le départ aura lieu à 10 h 00. Le vélo est prêt, nous le sommes aussi. Quelques rencontres sympathiques avec des kikous, le solitaire, dédé.a, Benos, Albanais,etc........

Ca y est c' est parti, je pars seul car les suiveurs nous attendent à Aguessac vers le 7eme km. Il y a du monde, plus de 1700 partants sur le 100 kms et prés de 500 marathoniens me semble t' il ... Le départ est trés lent, vous conviendrez, car il est fort agréable de savourer ce moment dans les rues bondées de Millau. Les coureurs sont vraiments joyeux, l' ambiance est déjà excellente, la journée sera longue mais belle !!!!!!!!

Je rejoins Stéphane dans ma zone d'attente, je fais attention et me montre bien. Faudrait pas se louper !!! Ok c'est bon, le peloton est encore trés dense mais la discipline des uns et des autres permet à tous de se caler dans la course.
La première boucle du marathon est constituée d' un aller-retour de part et d' autre du tarn en direction des Gorges......
Il fait chaud et le tracé est loin d' être plat mais rien avoir avec la suite du programme !!!!!!!

Je suis trés régulier sur ces 40 premiers kms et cours à 10 km/h environ. Stéphane, coureur expérimenté, prend bien soin de moi et me tend une boisson toutes les 3 ou 4 mn. Il me donne de l' eau également pour m'  asperger le corps et la tête. Je lui fait une entière confiance et répond à toutes ses offres. Je mange également toutes les 45 mn environ, du sucré pour le moment sans oublier la Sporténine pour les crampes.......

Le marathon se termine et je reviens sur le Parc de la victoire ou se trouve ma femme et ma fille. Mon fils étant resté dans le Nord, école oblige !!!! Les encouragements me font du bien et je prends mon temps. Tout va bien, le chrono indique 04 h 27 de course déjà !!!!!!! Ben ouais, avec le départ surpeuplé et les petits arrêts au ravito, le temps passe......

Bon, ce n' est rien, mon objectif est e 12 h 00, le parcours sera plus difficile à présent et la course risque de se corser.
Arrive la montée de Creissels, passage magique sous le splendide et impressionnant Viaduc de Millau. La pente est raide, le soleil tape sur le casque, ou plutôt ma casquette, le ventre commence à se plaindre. Reflexe immédiat de Stephane qui me prépare un Smecta. Beurk, beurk et beurk !!! Chose avalée difficilement mais avec succés....... Je reprends la course et entame la descente sur St-Georges de Luzençon, non sans avoir salué un coureur de 77 ans, qui a quasiment couru les 38 éditions de ces 100 kms........Chapeau bas Monsieur............

Entre St-Georges et St-Rome de Cernon, la route redevient plate, je garde le rythme. Ensuite nous quittons la grande route pour couper en direction de Tiergues. Là le décor change et la pente s'élève. Il va falloir gérer car cela va durer plusieurs kms !! J' alterne course et marche au gré de mes sensations. Stéphane en profite pour prendre de belles photos de moi et des autres kikous qui sont dans les alentours..........Les encouragements fusent sur le téléphone de Stèphane. Un grand merci à Maria. Ma femme Karine prend des nouvelles aussi et le moral s' en porte que mieux.....

Nous croisons les premiers coureurs déjà sur le retour. Impressionnant !! Les femmes sont bien représentées au avant poste. Arrivé au sommet de la côte de Tiergues, j' entame une non moins difficile déscente sur 7 kms vers St-affrique. Les cuisses absorbent l' onde de choc, Aïe Aïe, ça fait mal !!! Je sers les dents et rejoins le ravito convoité en 08 h 12 mn, km 71. Là je prends mon temps. C' est un moment de la course hyper-important pour plusieurs raisons. Déjà, on va attaquer le retour final et on va croiser du monde, aussi, on va remonter les 7 kms descendus précédemment pour retourner en haut de Tiergues et enfin, on va se préparer pour la tombée de la nuit.......

J' y resterai donc 10 mn aprés avoir mangé quelques mini-sandwichs au jambon et fromage, aprés avoir changé mes chaussettes et remis de la crème NOK sur la plante des pieds et aprés avoir revêtus mes manchons aux mollets.

Voilà donc 08 h 25 de course environ et 29 kms à faire en 3 h 35 avec une côte de 7 kms et une autre de 3 sous le viaduc......... Ca va être dur dur pour passer sous les 12 h 00 .......

Je repars donc en marchant surtout que la pente, à la sortie de St-affrique, est plus prononcée. Je marche à une bonne allure, le moral est bon, le salé passe trés bien, le coca, l' eau pétillante aussi...... Lorsque le pourcentage le permet, j' alterne course et marche. Le public est toujours assez nombreux et les acclamations font du bien. J' avance de ravito en ravito et rejoins le sommet à Tiergues pour la descente vers St-rome de cernon........

Je cours dans la descente mais marche sur quelques mètres de temps en temps pour éteindre le feu de mes quadriceps !!! Faut vraiment travailler les descentes à l' entrainement, je vous le dis !!!!!! Arrivé à St-rome de Cernon, la température commence à baisser en même temps que la luminosité. Je mets mon maillot manches longues, ma chasuble, pendant que Stéphane s' équipe également sans oublier l' éclairage sur le vélo. Je me ravitaille à la soupe et au salé ( jambon et fromage ).

Nous repartons et  la nuit tombe assez brusquement dans la vallée du Tarn. Je reprends un bon petit rythme de course sur cette portion plate. Une camionnette de l' organisation fait sans cesse des allers et venues pour s' assurer de la bonne visibilité des coureurs et de leurs accompagnateurs. Certains se font rappeler à l' ordre !! J' arrive à St-Georges, boit un café, mange du fromage, le cul sur une chaise......... 3 ou 4 mn aprés je resors de la salle, Ouah !!! je suis gelé !! Mince alors, faut que je redémarre de suite, je tremble...........

Ca va j' arrive à courir, je me réchauffe rapidement. Il me reste environ 11 km à parcourir mais avec 4 km de montée durant laquelle j' arriverai encore à alterner course et marche alors que la plupart des coureurs marche. Je suis content, j' ai encore un peu de jus et vais pouvoir aborder la descente sur Millau sereinement.

Stéphane ne s' est pas endormi, bien au contraire, il est toujours aussi vigilent et continue à me servir des boissons sucrées et de l 'eau pétillante en alternance. Il me propose des gels ou barres énérgétiques mais là je ne peux plus !!
J' aurais dû tenter une barre " pâte de fruit" !! J' ai dû reprendre une barre sucrée au miel mais je ne sais plus quand !!

Bref, ça va pas trop mal sur ce finish et cours toujours dans la descente aprés avoir repasser sous le Viaduc.
Arrivé en bas, à Creissels, ça n'est plus la même histoire, je suis pris d' un violent point de côté qui m'empêche de courir. Je marche, en appuyant sur cette douleur et en tentant les exercices de respirations qui sont souvent bénéfiques pour ce genre de désinvolture. Que néni, rien n' y fait et une seconde douleur au niveau des abdos survient !!!

Et merde, les 6 derniers kilo risquent d' être pénibles. Stéphane m' encourage, me conseille au mieux, mais lorsque je me remets à courir la douleur s' intensifie !! Je rentre alors dans Millau, plié en deux avec le point serré sur la douleur. Les spectateurs sont là pour accueillir ces vaillants finishers !! C' est moche de finir comme ça, c' est mon plus grand regret .......
Une petite photo au km 98, une au 99 et j' arrive toujours en marchant dans le Parc de la victoire. Il me reste encore 20 mètres pour entrer dans la salle, je cours un peu quand même !!!! Je m' arrête sous le compteur pour les dernières photos souvenirs et passe la ligne en 12 h 26 mn et 56 sec. 463eme sur 1705 partants, 1350 arrivants.

Stéphane me rejoint, je le remercie chaleureusement. Il a été plus qu'un accompagnateur pour moi. Un coach, quelqu'un en qui j' ai pu faire confiance les yeux fermés. Un gars super, simple, passionné, expérimenté, attentionné et determinant pour ma réussite.......Un grand grand merci à toi Steph !!!!!!  Karine et Laure sont là aussi et me félicitent. Elles me trouvent bien, pas trop entamé. C' est vrai que j' ai marché beaucoup sur les 6 derniers kms donc je me suis reposé !!!!!!!???????

Oui ma réussite, car je suis pleinement satisafait de ce résultat même si j' ai passé les 12 h 00. Mais la course est vraiment difficile et la chaleur a fait son travail de sape aussi.........

Il commence à faire froid, je me couvre immédiatement et me rends au ravtaillement. J' y rencontre 2 autres kikous Patcap21 et Ya+k. Ensuite direction la table de massage et le buffet de fin de course.

Voilà c' est fait. Tout était génial ! Les rencontres, la course, le climat, le paysage, la famille, l' organisation...........

Les photos :

http://picasaweb.google.fr/Manuwak59/100KmsMillau2009#

A la mémoire de ma cousine Annie.

A bientôt
Manu.


9 commentaires

Commentaire de taz28 posté le 01-10-2009 à 13:16:00

Merci pour ce récit et cette belle aventure à deux !!
Pour avoir été accompagnatrice vélo sur Millau, je sais ce que cela représente de partager ces moments de joie ou de doute et de douleur...

Mais Stéphane (tu as raison de le souligner) est un mec adorable, et tu as certainement été superbement assisté !!

Bravo à toi Manu, remets toi bien !

Taz

Commentaire de CROCS-MAN posté le 01-10-2009 à 13:35:00

Bravo Manu et Stéphane,
Content de vous avoir rencontré.
Ce 100 borne est un réussite, tant mieux.
Bonne récup et merci pour le récit.
Au plaisir

Commentaire de ch'ti vincent posté le 01-10-2009 à 21:30:00

Super ta course Manu, on peut considérer que tu l' as réalisé ton objectif.
Votre binôme a bien fonctionné. Bravo encore
Merci pour ce récit, et bonne recup !

ps: on a pensé a toi sur les terrils ce weekend ;)

Commentaire de Stéphanos posté le 02-10-2009 à 21:08:00

Merci Manu et surtout BRAVO pour ta course! tu l'as géré parfaitement!C'est avec beaucoup de joie que j'ai partagé cette superbe journée.Tu t'es battu comme un beau diable, j'étais trés fièr de mon "coureur " et je n'ai fais que mon boulot d'assistant...
En tout cas j'ai vécu une trés belle expèrience et trés content de t'avoir rencontré ainsi que ta p'tite famille en cette occasion!
N'oublies pas mon invite...
à trés bientot en Ardeche ou sur une course!
Stéphane

Commentaire de chtigrincheux posté le 04-10-2009 à 20:49:00

Elle doit être drôlement fier de toi ta cousine.
Tu progresse encore et tu n'as pas encore trouvé ta limite et c'est tant mieux.Je rêve de Millau également.Merci à ton saint Bernard d'accompagnateur,il sera toujours le bien venu de par chez nous ...(Ce n'est pas une parole en l'air)

Commentaire de Métrolo posté le 12-10-2009 à 13:35:00


Bravo !!!!. Tu as bien géré ta course malgré tes petits soucis. Une belle course et une belle communion avec ton suiveur.

Commentaire de GAD94 posté le 11-12-2009 à 22:59:00

BRAVO MANU, tu as su assez bien gérer ta course malgré tes problèmes physiques de la fin. Le
courage est une valeur essentielle à MILLAU et tu as pu le constater. Tu as du goûté et apprécié la
qualité des échanges à MILLAU. Nous sommes en territoire ami. Content de te savoir proche de ton objectif. Ta valeur à LOOS sur 6 heures, peut te permettre d'approcher les 11 heures assez vite, je pense. Dispo pour des conseils si tu le
souhaites. Je sens que la magie de MILLAU opère toujours, aussi je pense y être de nouveau en 2010. Amicalement GAD

Commentaire de Vivien (100bornard1022) posté le 29-05-2010 à 23:30:00

Je relis ce CR avec toujours autant de plaisir et d'admiration. Tu as vraiment sacrément bien géré ton affaire, en dépit des difficultées qui se sont présentées à toi. Alors un grand bravo à toi !

Commentaire de Vivien (100bornard1022) posté le 29-05-2010 à 23:31:00

Je relis ce CR avec toujours autant de plaisir et d'admiration. Tu as vraiment sacrément bien géré ton affaire, en dépit des difficultées qui se sont présentées à toi. Alors un grand bravo à toi !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !