Récit de la course : Marathon de Paris 2012, par Papa Marc

L'auteur : Papa Marc

La course : Marathon de Paris

Date : 15/4/2012

Lieu : Paris 16 (Paris)

Affichage : 689 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

201 autres récits :

MON marathon de Paris 2012 !

A 7 semaines de mon objectif de la saison, réussir mon premier 100 km, je participe au marathon de Paris.

Initialement, je souhaitais descendre sous les 3h30 (cf récit sur kikourou de Marathon de Turin 2011) Mais l'envie de tenter un 100 km me fait revoir et modifier ce premier objectif. Les 3h30 attendront encore un peu !!!

Mon objectif revu est donc différent : prendre du plaisir, courir tranquille (sous les 130 de puls), attendre le 35ème avant de se laisser aller ... (Objectif de temps : courir jusqu'au 35 ème à 6"/km puis plus vite si j'en ai envie ... et les possibilités ... 

Mon entraînement a été assez lourd avec des séquences par semaine jusqu'à en semaine TOP de forme : 6 sorties, pour 120 km, réparties en 3 x 30 (3h15) + 2 x 45" (dont une à jeun) + Séance au seuil sur 3 x 2000 ou 3000 ... Mon problème est une talonite surtout à gauche toujours présente et plus ou moins douloureuse ...

Ma course :

-en quelques mots :    

aucun soucis perso. 

Bonne gestion de course,

 

tout est respecté à la lettre, les 6"/km, le 35ème,

 

l'accélération finale, le plaisir ... Bref, rien à redire sur MA course !

Par contre, je souhaiterais partager mes reflexions post premier marathon à Paris :

1- Attente dès la veille pour venir chercher son dossard : énorme file d'attente, incroyable, une organisation imposante mais quelle catastrophe pour accéder à son dossard !!! Un scandale ? Je ne sais pas qu'en penser ?

2- J'avais décidé de partir avec les 4h15 pour être sûr de ne pas gêner et ne pas partir trop vite : Résultat, je suis parti à 40 mn des premiers  ... après une longue attente sous le froid, le vent, c'était sympa, on discute, on fait connaissance mais bon, c'était long quand même  ... Mais je pense que ces départs "par case ou box" restent une bonne chose ... car on part et on peut courir sans problème ... 

3- Les ravitaillements sont dangereux quand on part vers la fin du marathon car sur le sol, c'est mouillé, plein de peu de bananes, d'oranges, de bouteilles ...

3- Etant parti à la 35 000 ème place, tout en courant tranquille, vers le 30ème km, ce fut un espèce de bouchon avec de plus en plus de personnes qui marchaient et bloquaient parfois la route ... et ce, jusqu'à l'arrivée ... Voulant courir plus vite à partir du 35ème, je fus vite confronté à cette problématique : slalomer à travers les "cadavres" ... Pour info, je suis arrivé à la 19 000 ème place soit environ 16 000 personnes de doublées, cela me paraît incroyable ... d'ailleurs ... si quelqu'un a une explication ...

Conclusion : J'aurais du partir plus tôt (comme initialement prévu, avec les 3h30)  ... Je n'en reviens pas du faible niveau des participants au marathon de Paris (Cette année encore, près de 9 000 abandons !)

Conclusion de ma conclusion : Je ne referai plus Paris ni d'autres marathons mythiques et énormes comme Berlin, Londres ou Rome ... Seul, le marathon de New-York pourrait m'inspirer ... un jour .. peut-être !

Conclusion de ma conclusion de ma conclusion : Maintenant, le 100 km !!!!!

Et pour ma talonite, je n'ai pas de solution ... je vais changer de semelle et "moins courir" ... travailler ma foulée aussi, la rendre encore plus rasante ... et il faudrait que je perde du poids mais ça .... c'est une autre hsitoire ... 

 

Cordialement 

 

2 commentaires

Commentaire de bubulle posté le 21-04-2012 à 11:40:20

C'est sûr que c'est un peu le défaut du MDP que d'avoir beaucoup de "touristes". Ça se voyait d'ailleurs bien à la télé en voyant passer les derniers partants. C'est vrai qu'aussi, attendre longtemps est à gérer (surtout avec l'innovation de cette année, avec des vagues de départs).

16000 places remontées, c'est impressionnant quand même, surtout en se "promenant" à 10 à l'heure.

Mais, je ne suis pas sûr que ça me dissuaderait de faire de temps en temps un "gros" marathon car l'ambiance y est quand même en général spéciale (surtout si tu ne le fais pas en queue de peloton!).

Bonne chance pour le 100km, ça c'est du défi! Et, au final, quel est ton résultat?

Commentaire de le Styx posté le 22-04-2012 à 15:15:26

Effectivement, Paris attire énormément de novices pour qui c'est le premier marathon. Du coup, il y a beaucoup de "casse"... ainsi, mieux vaut partir dans un sas inférieur (surtout avec des références comme les tiennes). Pour le dossard, faut pas y aller le samedi ap-midi !!!... Mais courir dans la capitale avec 250000 spectateurs, cela reste unique !
Bon 100 km et vite 1 récit !

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !