Récit de la course : Marathon de Paris 2010, par titi61

L'auteur : titi61

La course : Marathon de Paris

Date : 11/4/2010

Lieu : Paris 16 (Paris)

Affichage : 1150 vues

Distance : 42.195km

Matos : ceinture porte bidons

Objectif : Terminer

7 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

208 autres récits :

marathon de paris 2010

             Marathon de paris 2010                                Titi61                                                    Dossard 23283                                                Temps réel : 3h55’25 Apres avoir été inscrit 2 fois au marathon de paris je vais enfin pouvoir prendre le départ de ce marathon et me rendre compte par moi-même si tout ce qu’on m’a dit sur l’ambiance qui y règne est vrai. Et oui 2 fois inscrit et à chaque fois un imprévu me tombé dessus. La 1ere fois ma fille alors âgées de 10 mois avait du être hospitaliser. Et la seconde un beau lumbago qui m’a empêcher de courir durant six mois. Alors non !!! Pas 3 fois. Cette fois si j’y crois rien ne m’arrivera. Et pour preuve.Veille du marathon :

8h30 en avant pour la capitale en compagnie de dom61 et de nos moitiés  .Nous arrivons à paris et il faut à présent trouver notre hôtel situé à Issy les moulineaux .Pas facile !!! Quand on n’est pas de paris. Nous finissons bien sur par nous perdre et c’est finalement vers 13 h que nous trouvons notre hôtel.  Nous nous installons bien tranquillement et nous mangeons un petit morceau .

 

 Puis vers 15h, un petit tour de tramway qui nous emmènera au marathon expo. Nos femmes ont préférés faire du shopping à barbes.

 

 Arrivé au stand des dossards, je m’aperçois que je n’ai pas mes papiers d’identité, j’ai du les oubliés a l’hôtel, ce qui me fait passer du blanc à toutes les couleurs. Mais finalement les organisateurs on bien voulu me donné mon dossard en me rassurant que je n’étais pas le seul. Ouf !!! J’ai eu la peur de ma vie .Petite visite des lieux et nous rencontrons Run to the Hill qui tiens un stand. Nous profitons pour faire connaissances .Nous continuons notre visite et quelque heures après je vais retirer de l’argent dans un guichet et devinez ce que je retrouve ?? Mes papiers bien rangés à leurs place.Ca c’est tout moi !!!

Vers 18h30, nous allons déguster quelque pate, puis retour a l’hôtel ou nous allons retrouver nos petites femmes.

 

 

 Bon maintenant va falloir ce préparer pour le grand jour. J’accroche mon dossard, ma puce, prend une douche bien chaude et un bon massage de welleda. Voilà, je suis fin près. Reste à bien dormir car il va falloir se lever tôt. Le Jour j :5h, le portable sonne, il faut se réveiller. Ouilla !!! Je n’ai pas l’habitude de me lever à cette heure là un dimanche. Un petit dej  s’impose et ce sera un bon gâteau sport à la noix de coco au menu. Hum !!! J’adore la noix de coco.6h30, en avant pour le RER, toujours avec dom61.je l’aurai bien laissé a l’hôtel mais il voulait absolument venir avec moi. Lol……

Zone d’arrivé, avenue Foch dom veut absolument visiter les petites cabines  bleu  mais il y a une  longue file d’attente et certaine personne on l’air d’apprécier les cabines en prenant leur temps. Ce qui a le don d’énerver le dom.

 Nous mettons en tenue et qui vois-je arriver ? RIAH50. Il me dit que le lutin n’est pas loin, qu’il est parti déposer son sac au vestiaire.  Mais le temps nous est compté et il faut à notre tour allé déposer nos sacs. Ce qui fait que malheureusement je ne verrai pas le lutin au mdp.

8h30,  il faut prendre le sas (3h45’).Il y a un monde fou et ca bouscule au portillon. Après quelque minute de slalom, nous voici entré dans le sas.

 

  La pression monte. Je prends un gel.  A l’intérieur encore des cabines bleu et avec une longue file d’attente. Certaine personne n’on pas voulu faire la queue car 3 demoiselles ont du faire pipi devant nous. Alors j’ai du faire pipi devant elles. Je déconne.

8h45, top départ. Une musique des black eyed peas fait monter l’adrénaline. On avance à petit pas. La pression monte de plus en plus. Des tas de questions me tourmentent. Est-ce que ca va bien se passer ? Est-ce que je suis vraiment prêt à faire 42.195 km ? Mais c’est parti et il n’y a plus le temps de ce posé des questions. Allé un gros merde a dom et nous voila lancé pour 42 km dans les rues de paris. Je me rends compte que je n’ai pas enclenché mon chrono. Ca c’est encore mon cote tête en l’air. Je me renseigne auprès de mon voisin. Ca fait 2mn que nous sommes parti. Je ne vois plus dom61, je pense qu’il va aller chercher les  3h30. Le bougre. 2eme km, rue de Rivoli, j’aperçois au dernier moment François 91410 en compagnie de taz. Un gros bisou à taz.  Une photo faite par François et quelque encouragement et c’est reparti.

photo de francois 91410

10eme km j’ai pris un léger retard mais rien de bien méchant pour l’instant. 15eme km, zut !!! Un point de coté.je m’arrête 30s et je repars. C’est passé tout va bien. Mais va pas falloir que cela continu sinon !!!   21eme km je commence à me sentir au top de ma forme. ENFIN !!! Ce n’est pas trop tôt. Je prends un autre gel. Musculairement tous va bien. Je décide d’accélérer un chouya et rattrapé mon retard qui doit se situé dans les 1mn environ.                  Passage dans le tunnel, il fait chaud et j’ai hâte de sortir de l’a dedans. Serais-je claustro !

26eme km, ma petite femme est la avec Christelle la femme de dom. Un gros bisou, une photo et je repars.

 

 30eme km, cela commence à se compliquer. Je suis a la bourre et mes 3h45 sont plutôt compromis.  Alors, je vais plutôt aller chercher les 3h50. Ma foulée est de plus en plus courte et je suis à peu près à 6 min au kilo.35eme,  km ce que je craignais arriva, le mur. Je m’arrête, je bois, je marche, prend un gel et je repars a petit trot.37eme km ma cuisse gauche est de plus en plus tendue. Je résiste, je serre les dents, je me dis que je ne vais pas craquer a 5 km du bol de sangria. (Même  s’il n’y a pas  de sangria  a l’arrivée).40eme km, je m’accroche comme je peux à ma victoire, celle de finir ce marathon.

41eme km, plus que 1.195km, ca y est c’est gagné. Mais il reste 900m environ et là une crampe a la cuisse. Mais pourquoi moi !!!! J’hurle de douleur. Un coureur me prend par le bras  pour m’aider. La douleur passe, le gars me laisse finir seul. (Merci à lui de m’avoir aidé). J’avance comme je peux sur une jambe et franchis la ligne en 3h55’25’’.

moi en casquette blanche

Je suis super content d’avoir bouclé mon 1er marathon et en plus le marathon de paris. (S’il vous plait). Je rends ma puce, prend mon teeshirt finisher et la médaille que je mets autour de mon cou avec fierté. Je retrouve dom61 qui a fini en 3h30. C’est pas juste c’est moi le coach…lol……….BRAVO DOM

nous retrouvons notre fan club

 puis de retour en rer, on peut lire sur nos visage la joie et la fierté d'avoir fini ce 1er marathon.

 

 19h30, retour a la maison. Je retrouve mes 3 filles, je leur fais part de ma joie .je leur montre ma  médaille, fière comme un gamin avec son nouveau jouet. Et vous savez quoi ?Pour mes filles, parmi tous les finishers  le champion c’est moi    Aujourd’hui, ce que j’en dis.Magnifique weekend. Superbe course. Super organisation. Merci aux kikous qui nous ont encouragés.   François, content de t’avoir revu. TAZ content de te connaitre autrement que par le forum et j’espère qu’on aura d’autre occasion.         Bravo aux organisateurs, aux bénévoles qui font un boulot monstre pour rendre cette journée aussi belle et festive Le lutin, navré de ne pas avoir pu te serrais la pogne ce dimanche.   Et bravo a tous les kikous                      finisher     

7 commentaires

Commentaire de Dom 61 posté le 23-04-2010 à 22:10:00

Moi tous pareil que toi, j'ai passé aussi un superbe week-end !
Dommage que je n'avais pas mon appareil photo quand tu t'est aperçu que tu n'avait pas ta carte d'identité (mdr).
Bravo Coach, tu est Finisher malgré les crampes et encore merci pour ce week-end.

Commentaire de CROCS-MAN posté le 24-04-2010 à 07:28:00

Un beau récit, merci, et oui ça valait le coup d'aller à la Capitale. Bravo pour ton courage, tu l'as mérité ta médaille

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 24-04-2010 à 10:29:00

Quelle jolie petite famille ! C'est papa le plus fort !
Bravo Thierry, un jour, tu le poutreras le Dom !

Commentaire de Mustang posté le 24-04-2010 à 17:18:00

bravo pour cette belle fête!!!

Commentaire de taz28 posté le 26-04-2010 à 09:08:00

C'était extra de pouvoir t'encourager dès le départ de ton marathon !!
Ce fût certes rapide mais très sympa !!
La prochaine fois on prendra plus de temps pour mieux se connaître ... :-))

Merci pour ce récit et félicitations à toi !!

Gros bisous

Taz

Commentaire de hellaumax posté le 26-04-2010 à 14:06:00

Super récit Thierry! Bravo pour ta course, c'est toi le Champion!!
Au plaisir de te revoir un de ces quatre sur une route normande ou pas...

Commentaire de titi61 posté le 26-04-2010 à 21:02:00

merci à tous pour vos com.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !