Récit de la course : Marathon de Paris 2008, par Kassad

L'auteur : Kassad

La course : Marathon de Paris

Date : 6/4/2008

Lieu : Paris 16 (Paris)

Affichage : 1267 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

2 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

201 autres récits :

Le récit

Réveil dans la froidure parisienne d'un hiver qui ne veut pas se terminer. En prenant la direction du métro je sens déjà que ça être très frais. Les nuages sont gris, tout va bien.

Je pose mes affaire au stand (belle organisation au passage), je rend visite à mon ancêtre dont le nom est inscrit sur l'arc de Triomphe (et oui) et je me dirige vers le sas des 4h. J'ai de la musique dans les oreilles mais entre deux morceaux j'entend Delanoë faire son petit speech, les champs élysées (qu'il aurait fallu mettre à la fin du parcours mythologie oblige) sont noirs de monde, c'est assez impressionant. Le coup d'envoi est donné mais là où je suis rien ne bouge, il me faudra plus de 10 min pour passer sous l'arche de départ. Petit clin d'oeil sympathique : j'ai "Absolution" dans les oreilles en passant la ligne de départ. Un peu de zig-zag entre les sacs plastiques, les pulls abandonnés mais la foule reste toujours compacte quand on arrive au niveau de la concorde (d'ailleurs je n'ai jamais fait une course comme ça : dans la foule en permanence).

Bastille, puis on monte direction chateau de Vincennes. On doit être au kilomètre 12, mon gatosport commence juste à passer. C'est un des meilleurs moment de la course : enfin échauffé (eh oui avec l'âge ça prend plus de temps), pas encore fatigué, j'ai les jambes de feu (petites accélérations sans problèmes) : bref je suis en ballade. Bois de Vincennes puis retour par l'avenue Dauménil. J'ai un petit coup de moins bien mais je recroise la mexicaine en tenue rose : petit haut rose, petits bidons roses, petite jupe rose sous laquelle il y a un petit short rose sous lequel il y a de petites fesses roses euh non je m'égare. Un gel aux fraises (qui est d'un blanc laiteux avec des morceaux et non rose) et ça repart. Tiens là c'est une brésilienne en vert et jaune. Constat sans appel niveau fessier : Brésil 1 Mexique 0. Bon je me reprend pour de bon voila qu'arrive le tunnel des Tuileries, dedant il y a une sorte de vague sonore, ce qui me fait songer à "son de mar" avec la magnifiquissime Leonor Watling que j'ai vu la veille dans Crimes à Oxford. Je décide de mettre fin à ces pensées impures en songeant à l'axiome d'action humaine de la praxéologie Misesienne et ... mon cul ouais, l'action humaine n'est pas gratuite et je commence à peiner dans les successions de monté descentes. Je reprend un coup de gel.

Paradoxalement je me sens mieux à partir du 30. Il y a de plus en plus de concurrent à la dérive : ils se sont pris le mur de face. Je fais compagnie avec une petite blonde de type robocop. Elle ne transpire pas, n'a pas le visage marqué et avance comme un métronome. Dans mes oreilles Leslie Feist me susurre ses encouragements, bref tout va bien. Le réveille est brutal au 39. Il ne reste quasiment rien et pourtant je suis scotché sur le bitume. J'enrage un peu et Kassad se transforme en Shrike : il y en a que l'alcool énerve moi c'est quand je peux plus mettre un pied devant l'autre. Je me traine jusqu'au 41 et là comme ça sent l'écurie je retrouve un peu d'allant pour terminer.

Bilan : je fais moins de 4 h (mais je ne sais pas trop avec le décalage du départ) ce qui était mon objectif (battre mon ancien temps : d'ailleurs c'est l'arithmétique étrange du marathon aujourd'hui j'ai du boucler la première moitié en plus de 2h alors que pour mon précédent j'avais mis 20 min de moins, par contre à l'arrivée aujourd'hui j'ai 10-15 min de moins que pour l'autre), par contre je ne voulais pas finir trop cassé : les pavés parisiens m'ont tuer icon_mrgreen.gif .

Prochaine étape : Transju trail le 1er Juin, ça sera une autre histoire...

2 commentaires

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 09-04-2008 à 19:47:00

Bravo pour ta course et tous mon respect pour ton ancêtre.

Commentaire de calimero posté le 10-04-2008 à 19:04:00

Bravo pour ton cocktail Marathon + musique bien dans ta bulle!!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !