Récit de la course : Marathon de Paris 2012, par Jerome_I

L'auteur : Jerome_I

La course : Marathon de Paris

Date : 15/4/2012

Lieu : Paris 16 (Paris)

Affichage : 1360 vues

Distance : 42.195km

Matos : 3 gels, mizuno wave ridder 14

Objectif : Faire un temps

14 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

199 autres récits :

MARATHON DE PARIS - 2012

 

 

 



Comme d'habitude, le marathon représente le point final d'une préparation de 8 à 12 semaines. Ce sont des heures d'entrainement et je ne peux pas écrire de récit de marathon sans parler de la préparation:

La préparation n'est pas complète, je le sais. Je voulais courir ce marathon de Paris pour "repasser" sous les 2h40' voir si je pouvais approcher mon record, lors de l'inscription à l'Automne 2011. Malheureusement la préparation n'est pas aussi bonne. Les fêtes de Noel sont difficiles avec une gastro puis une grosse grippe. Je recommence en Janvier et je chute sur le genou, ce qui repousse encore ma préparation.
Je vais commencer (à 0) le 20 février avec 4 semaines de footing. Le genou me laisse tranquille et petit à petit je retire la genouillère. Je cours environ 50km par semaine et au bout de 4 semaines, le 18 Mars, je cours le semi-marathon de préparation. Ce test me permet de savoir où j'en suis!  
Ça se passe bien au-dessus de mes attentes. Je pensais, au vu de mes entrainements, pouvoir conclure en 1h30'. Je n'ai que des sorties de 12km et une seule et unique sortie longue de 19km. Je pense avoir du mal à finir ce semi. Je conclus "bien" en 1h22. Ce résultat va changer complètement mon approche du reste de la préparation et de mes prévisions de temps final.
J'enchaine avec 4 semaines poussées avec des séances de qualité et 2 sorties longues de plus de 2h, incluant des accélérations longues (7km, 4km, 3km). J'augmente le kilométrage chaque semaine et vais atteindre 100km. Je serais donc prêt au départ des champs Elysées! Le Dimanche précédent, j'ai une petite gène sur la cheville. Jeudi je prends l'avion pour aller à Paris et la cheville est toute gonflée! Je me pensais prêt mais finalement encore un problème!!! Jeudi je m'entraine sur tapis roulant et Samedi matin, je cours les 5km du jogging du petit Déjeuner. La cheville est enflée et je mets de l'arnica en pommade pour essayer d'améliorer la situation, mais aucun miracle.
Pour compléter la préparation, je fais le régime dissocié et je ne sentirais surement pas l'effet du "mur".

A 6h je prends mon petit déjeuné avec un gatosport au chocolat et à 6h45 je laisse la chambre pour me rendre à l'arc de triomphe en Métro. Je laisse mon sac à la consigne et malheureusement arrive trop tard pour la photo sous l'arc de Triomphe. Je commence à 8h l'échauffement, dans les rues désertes (à part quelques fêtards qui sortent encore de discothèque) à droite des champs Elysées. La cheville est douloureuse mais c'est supportable. A 8h30 je rentre dans le sas préférentiel. Nous sommes plus nombreux qu'à Berlin mais c'est plus confortable que le SAS des moins de 3h tout de même. De nombreuses Stars sont au départ:




Le départ est mal fait, car l'arche ne prend que la moitié de la largeur des champs Elysées ce qui réduit fortement le flot au départ et ca pousse. Puis les photographes sont eux au milieu ce qui inverse la poussée vers l'extérieur! C'est vraiment pas bien pensé du tout! La tension monte. J'aime bien regarder les autres concurrents dans les yeux et voir qu'ils sont aussi tendus que moi!

Départ - km 5:
Prévision 20' - 19'33" (avance de 27") - moyenne 3'55"

A 8h45 c'est parti. Cette fois je pars pratiquement dans le temps prévu, j'ai du perdre un peu de temps pour éviter les photographes, mais je pense être parti vraiment à la bonne allure. Je suis enfin raisonnable à mon 22ème marathon et chauffe la machine doucement. Il fait frais (enfin température parfaite pour moi), j'ai les gants et je les donnerais à mes parents au km5. Ce Départ est toujours aussi beau. J'aimerais que cette descente dure 42km tant le plaisir de courir sur les champs Elysées est grande. Un coureur devant court avec une bombe de froid et asperge sa sciatique. Il va souffrir demain en courant un marathon dessus. J'espère que ma cheville va tenir! Juste vers la mairie je vois mes parents et leur donne mes gants.



Sur les ravitaillements, Vittel propose des petites bouteilles de 33cl ce qui est parfait car boire au verre est plus difficile. Je suis un peu en avances mais vraiment de pas beaucoup et suis dans l'allure prévue. Je vois aussi l’ami Dominique qui nous prendra en photo sur tout le parcours.


 



Km 5 - km 10:
Prévision 40' - 39'20" (avance de 40") - moyenne 3'56"
Partiel en 19'47" avec une moyenne de 3'57"

Cette partie est agréable avec beaucoup de publique et le passage à la bastille, Nation. En arrivant vers Vincennes, l'ami bandidos me rejoint. Nous discutons jusqu'en arrivant au ravitaillement du km10. Je prends mon premier gel. Le rythme est quelques secondes trop élevé pour moi et mon avance a augmentée, alors je préfère lever le pied et me mettre à 15km/h car il reste encore plus de 30km jusqu'à l'arrivée. Il faut toujours faire attention car on se sent bien et on a tendance à accélérer trop tôt et le payer cash à 10km de l'arrivée.

Km 10 - km 15:
Prévision 1h - 59'24" (avance de 36") - moyenne 3'58"
Partiel en 20'04" avec une moyenne de 4'01"

Cette la partie la plus monotone du circuit dans le parc de Vincennes. Je me fais doubler et le temps est gris, il n'y a pas de publique. Je suis cette fois pile dans le temps prévu.

Km 15 - Semi:
Prévision 1:24'23" - 1:23'52" (avance de 31") - moyenne 3'59"
Partiel en 24'28" avec une moyenne de 4'01"

Je continue à la même vitesse tel un métronome. Je suis constant, et la cheville ne me fait toujours pas trop souffrir, je crains ce qui se passera à plus de 2 heures de course! Je me fais moins doubler et en sortant du parc, on commence à retrouver du publique et quelques rayons de soleil réchauffent! Au ravitaillement du km20, je prends mon deuxième gel et l'arrose de 33cl d'eau. Je passe au semi en 1h24' soit avec une avance de 31" sur le programme donc vraiment content de ma gestion de la course.

Semi - km 25:
Prévision 1:40'    1:39'21" (avance de 39") - moyenne 3'58"
Partiel en 15'29" avec une moyenne de 03'58"

Nous revenons dans Paris. Le profile est montant mais le publique nous pousse et j'accélère légèrement. Je vois l’ami Dominique qui va courir avec moi quelques centaines de mètre. Bravo 15km/h avec un sac à dos, l’appareil photo !




Nous repassons à la Bastille, puis tournons à gauche pour redescendre vers les quais. Le ravitaillement est un peu avant le km25 car avant la descente vers les quais. Je vois aussi mes parents pour la deuxième fois.



Le publique nous regarde passer mais nous n'avons que très peu d'encouragement. Mon avance augmente légèrement, mais vraiment de pas grand chose. Je suis dans la course et crains encore la fatigue des 10 derniers km.

Km 25 - km 30:
Prévision 2h - 1:59'15" (avance de 45") - moyenne 3'59"
Partiel en 19'54" avec une moyenne de 3'59"

On court maintenant sur la voie George Pompidou en contre bas du Louvre. Ce n’est pas la partie plus belle de la course. On passe dans des tunnels et un est très long. En ressortant on arrive au ravitaillement du 30ème km ou les masseurs attendent les coureurs. Après 2heures de course aucun coureur ne s’arrête mais dans une demi-heure les masseurs auront leurs premiers clients.



Cette partie de la course est celle qui me plait le moins. Mon avance augmente légèrement mais il faut surtout ne pas se bruler les ailes car après le 30ème km les crises se paient en minutes perdues.

Km 30 - km 35:
Prévision 2:20'    2:19'22" (avance de 38") - moyenne 3'59"
Partiel en 20'07" avec une moyenne de 4'01"

La course commence à ce point. Le publique ne nous encourage pas et en plus pour voir arriver « leur » coureurs se mettent sur la route. Nous ne voyons même plus la ligne bleue et les dépassements sont difficiles. Certains coureurs prennent le mur et n’avancent plus. Pour moi je commence à avoir un peu plus de mal, mais on a un bon groupe et je m’abrite. Il y a un vent de face violent. Après le km32 le vent est vraiment fort. Il faut rester protégé. Avec 35000 coureurs c’est plus facile que sur les petits marathons quand on se retrouve isolé. Je commence à accuser le coup et finalement ca devient dur à ce moment de la course.

Km 35 - Marathon:
Prévision 2:48'47" - 2:48'59" (retard de 12") - moyenne 4'0"
Partiel en 29'37" avec une moyenne de 4'07"

D’habitude c’est à ce moment que je reprends des forces pour la dernière demi heure. Je vais doubler bandidos qui a du mal à finir ce marathon. Il ne finit pas loin de son record tout de même malgré une préparation un peu limite. Ca devient dur. En 5 minutes je passe d’une foulée légère à une petite crise. Malheureusement je me retrouve isolé et ne peu plus suivre le rythme de mon groupe. Je lève le pied car il manque encore 6 km. Au km38 je reprends de la vitesse et double de nouveau des coureurs. Un quart d’heure de la fin ou 2 tours du parc. A ce point de la course j’essaie de penser à une distance faite des centaines de fois à l’entrainement. Je double une « top runneuse » qui a du exploser. Au km40 je me dis que je vais passer sous les 2h50 et je commence à profiter de cette fin de course. Km 41 je vois déjà la sortie du bois de Boulogne et double encore quelques coureurs qui marchent en les encourageant.
En arrivant porte Dauphine je vois mes parents et j’ai la banane. L’ami Dominique est lui aussi au km42.



J’entame un survol de l’avenue Foch en zigzagant sur toute la largeur de l’avenue. Je vais perdre quelques secondes mais je vais faire mon plus beau final sur marathon...




----



Par contre le soir j'ai la cheville qui a doublée de volume. Il me faudra une semaine pour qu'elle reprenne sa forme!





14 commentaires

Commentaire de franchino posté le 01-05-2012 à 22:05:16

Mi tocca imparare il francese... :-D
Mangi troppo... guarda che caviglia cicciona che hai!

Commentaire de Jerome_I posté le 01-05-2012 à 22:36:12

grazie Franco, dai per una volta che corro in francia posso scrivere in Francese :-)

Commentaire de laurent05 posté le 02-05-2012 à 10:34:35

bravo pour ce chrono qui fait rever meme avec 2 chevilles en bon etats...
dommage on sait loupé de peu au depart
à bientôt
laurent

Commentaire de Jerome_I posté le 02-05-2012 à 20:17:08

merci laurent. La cheville est impressionnante car c'est de l'eau mais la douleur était vraiment supportable. Juste la cheville plus rigide que l'autre. A bientot. Jérome

Commentaire de CROCS-MAN posté le 02-05-2012 à 19:47:42

Génial ton final Jérome, trop facile.
BRAVO, j'espère que ta cheville va mieux

Commentaire de Jerome_I posté le 02-05-2012 à 20:29:02

Merci Jean-Louis, le final est facile, mais le marathon lui aussi. Après 8 semaines d'entrainements c'est la fète de faire la course...
La cheville va mieux merci, j'ai couru un marathon hier pour me remètre!

Commentaire de Astro(phytum) posté le 02-05-2012 à 23:39:03

Jérôme c'était sympa de te revoir et de pouvoir t'encourager . Quand même ta cheville, heureusement que ça soit rétabli car s'était super impressionnant . A la prochaine ;-)

Commentaire de Jerome_I posté le 03-05-2012 à 21:28:54

Merci pour les photos Dom. A bientot

Commentaire de eric41 posté le 03-05-2012 à 11:14:53

Bravo jérome,malgré tout ces pépins.Quel métronome,fantastique.

Commentaire de Jerome_I posté le 03-05-2012 à 21:29:26

Oui bonne gestion de la course, le marathon commence à ètre une course que je connais bien!

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 03-05-2012 à 19:11:01

Ça c'est une arrivée à l'italienne, non ?

Bravo Jérôme.
Dommage, j'étais au marathon de Nantes à ce moment-là. On se rate encore une fois...

Commentaire de Jerome_I posté le 03-05-2012 à 21:30:09

on s'est loupé. Si tu veux me voir, fin Mai à Florence ou en Aout à Leadville au Colorado... Automne surement région Lyonnaise!

Commentaire de gdraid JC posté le 05-05-2012 à 21:16:05

Bravo mon ami Jérôme !

Tu aurais pu aussi chanter jusqu'à l'arrivée :
Je ne cours pas, je vole,
un zig-zag de plus et je décolle ...

Merci pour ton CR si bien illustré et documenté !
Jean-Claude, qui chantera en marchant droit, bientôt à Antibes

Commentaire de Jerome_I posté le 06-05-2012 à 14:25:25

Merci Jean Claude,
bonne course à Antibes, profites du bain de pieds une fois par jour au minimum!
Jérome

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !