Récit de la course : Marathon de Paris 2008, par taz28

L'auteur : taz28

La course : Marathon de Paris

Date : 6/4/2008

Lieu : Paris 16 (Paris)

Affichage : 3352 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

67 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

201 autres récits :

Et si c'était vrai ??

 

Depuis ce 6 Avril 2008 à Paris, 14H00, je suis devenue marathonienne !!!

 

                                               

                                                                                        

                                      

Cette distance mythique me tendait les bras et je me suis jetée dedans avec envie et préparation adéquate….

Jusqu’ici j’avais toujours fait des courses un peu au hasard et sans grand entraînement, avec un peu de chance et de l’endurance, j’avais réussi (après 8 mois de course à pied) mon premier 6h à la Gorgue avec 43,500 km, ainsi que les 6H de la marmotte, où j’avais bouclé 40 km en 5 h dans la souffrance avec une pubalgie !

Mais cette fois ci, j’ai trouvé mon gros objectif de l’année : terminer le marathon, pas fracassée, et pourquoi pas en 5 heures.

Domi Mon super coach, va donc me mitonner un bel entraînement que je vais suivre dès janvier …

Sylvie (Titifb) m’avait laissé sur un de mes récits un commentaire qui m’a trotté dans la tête pendant ces 3 mois de préparation : « tu vas souffrir en janvier, en février, en mars, pour ne pas souffrir en avril » …J’allais donc vérifier ses dires !!

Alors, en bonne élève, j’ai suivi scrupuleusement chaque ligne de mon plan d’entraînement : 3 sorties par semaine, deux sur piste (je connais désormais chaque virage, chaque brin d’herbe qui dépasse, chaque limite pour arrêter le chrono, chaque temps de passage à respecter, j’en bave, mais je m’y tiens !! ), et une sortie longue le week end, par n’importe quel temps, en oubliant la fatigue ou le manque d’envie par paresse !!

J’ai travaillé dur ma VMA, je l’ai validée sur les 10 km de Vincennes, cela a commencé à me rassurer sur mon dur labeur de néo-coureuse…

Puis ont suivi les deux semis de Bullion et de Rambouillet, où la régularité fût de mise, 2H16 à chaque fois, 6’30 au kilo, ce timing aussi, je le connais par cœur !! Ce tempo me va bien, je l’ai travaillée cette allure, et elle me colle à la peau !

T’as l’tempo Coco, Coco t’as l’tempo …

Domi me jure que je devrais arriver à tenir cette allure sur les 42 km, moi j’ai un sérieux doute, parce que le semi, ça passe encore, mais le double de distance m’inquiète un peu !!

L’échéance approche, je me sens sereine et anxieuse à la fois, je vis marathon, je mange marathon, je rêve marathon, j’ai hâte d’y arriver, tout en refusant de voir ce fameux 6 avril arriver à très grandes foulées !!!

Chaque matin, mon fiston est mort de rire de me voir me citronner les pieds ou me les noker !! Trop peur que des ampoules viennent entraver mes entraînements, ou au pire, mon marathon….

La semaine précédente, les derniers entraînements me pèsent, j’entends tout le monde dire que tout va bien, qu’ils ont les jambes, moi pas !! Je fais mes séries, mais sans envie, le chrono suit, mais pas le mental, je crois que je sature un peu, et que mes jambes me le font sentir… Et forcément je me mets à douter, je sais que la dernière semaine ce sera tranquille, je dois effectivement reposer mes muscles.

La dernière ligne droite se fait sans encombres, je cours le lundi 45 minutes sous un beau soleil printanier, les oiseaux chantent, mon moral est au plus haut et mes jambes gambadent, ouf, les sensations sont revenues !!! Je sais que je suis prête !

Vendredi 4 avril

J’ai pris ma journée, car l’agenda est chargé, je file le matin en train vers la gare de Lyon, j’y rejoins ma No et Coli, car nous allons chercher la petite Moumie qui vient de Perpignan, son TGV arrive.

Nous la guettons parmi cette foule anonyme, si elle n’a pas son joli collier de fleurs ou son buff kikourou, ça va pas être facile….Mais c’est elle qui vient vers nous, elle est avec Clémentine, elle nous a reconnues (oui, deux blondes avec Coli, ça se repère facilement !!)

On se serre dans les bras, comme des amis qui se retrouvent, la magie Kikourou opère toujours !! Elle est vraiment mimi cette petite Fabienne, son accent du sud colle avec ce soleil bienvenu, son sourire nous charme immédiatement !

Allez, on n’est pas là pour rigoler, on a des dossards à récupérer !!!

Petit resto japonais vite fait, bien fait, et c’est parti pour la porte de Versailles…

Pas grand monde à cette heure de la journée, il est 15 h, et nous récupérons nos dossards très rapidement, la pression monte d’un cran, on y est presque !!!

Nous profitons des allées de marathon expo pour rencontrer d’autres connaissances, JLW, Bertrand et Caro, Benoit Laval, Jack 26, le Bagnard, le monde des coureurs est petit ….

Le temps passe à une allure folle, je quitte donc ce petit monde du marathon pour rentrer chez Domi….

On se couche tôt, car on ne sait que trop bien que la nuit prochaine, l’excitation rendra le sommeil plutôt léger….

Samedi 5 avril

Un rendez vous de kikous est prévu à Sceaux, pour un resto pré-marathon, notre pasta party à nous en quelque sorte. Nous passons chercher un Laurent 05 tout bronzé, à la gare, et nous rejoignons la colonie de Kikous déjà présents au Don Giovanni : les chtis grincheux, le bagnard, Virginie et Mathias, mon castor, Hellaumax (depuis le temps que l’on se croisait sans se parler, je fais enfin sa connaissance), Cédric, il ne manque plus que Nono, Moumie et Astra Wally … Ils arrivent et je peux enfin, comme promis sur le chat, sauter au cou de Laurent, ce cher AstraWally venu de son Alsace natale !!! Wunderbach !!

                           

Le repas se fait dans la bonne humeur, après calcul savant, le ravioli est à 1 €, et à part la serveuse qui rêverait de nous voir déguerpir, tout le monde est ravi de cette table conviviale à souhait !!!

Pas question de se séparer après cette mise en bouche, nous allons prendre presque de force, quartier chez notre adorable Virginie la souris, pour un café et un thé amplement mérités !!! On peut alors voir combien on rentre de Kikous dans un petit appartement à grande terrasse, on s’est tous casés comme on a pu, et la morosité ne nous a pas gagnés !!! Surtout pas !!!!

                                                    

 

                                                                          

 

n se sépare cette fois ci pour de bon, chacun va rejoindre ses pénates, nous embarquons les Chtis et Laurent vers Plaisir, c’est la dernière soirée avant le marathon….

Encore des pâtes pour le dîner, grands sportifs que nous sommes, c’est primordial !!! 

 

 On joue aux kikous déguisés en serveurs de Mac do, Anaïs future grande photographe, prend des clichés de nos délires….Allez, on se calme, il faut vraiment aller reposer les jambes et les esprits…

23 h, tout le monde au lit !!

Je me couche en sachant pertinemment que le sommeil va me jouer des tours, mais je suis allongée, je me repose, je ferme les yeux, je pense au lendemain, à la course…Je m’endors, puis je me réveille, le sommeil me reprend pour me laisser à 3 h du matin… Encore une bonne heure à rester allongée….Sans dormir !!!!

Dimanche 6 avril

Quand le réveil sonne, je suis déjà prête à me lever, j’ai l’estomac qui se tord à l’idée que nous y sommes enfin !!!!

La douche me réveille définitivement, j’enfile ma tenue de coureuse, qui va, je l’espère fort , se transformer dans quelques heures en tenue de marathonienne !!! Laurent fait péter son superbe maillot offert par la Caisse de l’écureuil …

Le petit déjeuner est difficilement avalé, à 4 h 30, j’ai un peu de mal à engloutir le gatosport saveur banane, je me réserve sur mon petit déjeuner habituel : Jus d’orange pressé, bol de chocolat, ma demi baguette….Cela ne fait pas super sportif, mais j’ai ces habitudes qui ne m’ont pour l’instant jamais contrariée lors d’une course matinale, alors je fais confiance à mon estomac !! 

                                     

Quant à nos gardes du corps, ils se préparent minutieusement, qu’ils sont beaux !!

Domi et Chtigrincheux ont mis leur costard du dimanche, c’est sûr, ils ne ressemblent en rien à l’idée que l’on peut se faire d’un marathonien, mais avec Nono, on va avoir une escorte de folie qui va en faire pâlir plus d’une !!!

Françoise n’arrête pas de me dire que j’ai la pêche, elle sait que je vais réussir, elle me booste à fond, et cela me fait un bien fou !!!

Tout le monde est prêt à 6 h, nous partons donc en voiture direction le Trocadéro, où nous espérons trouver deux places pour se garer, les rues de Paris sont désertes, les balayeurs sont plein d’balais, le café est dans les tasses, les cafés nettoient leurs glaces, il est 7 heures, Paris s’éveille….

Deux places nous attendaient, juste face au Palais de Chaillot, une vue imprenable de la Tour Eiffel sous les couleurs de l’aurore….

     

 

Quelques photos souvenirs de cette belle dame de fer, et nous nous dirigeons vers un joli café, car, il fait bien froid, et le rendez vous n’est que dans trois quarts d’heure….

Nous sommes réchauffés, nous partons vers le métro pour rejoindre les Kikous vers l’arc de triomphe, Chti grincheux armé de son porte voix, en fait sursauter plus d’un, les sourires sont un peu figés, les futurs marathoniens sont concentrés, je ne sais pas si je le suis, mais j’ai hâte d’en découdre avec le bitume parisien !!

Nous sommes les premiers sur place, mais peu à peu, la communauté s’agrandit : Epitaphe, notre Suisse favori, Idec 59, Kikival, Karlieb, Tamiou, Olivier91, Alice, Clémentine, Jipé, Domid, Nono, Coli, Moumie, Bruno 12, Astra, je vais en oublier, ils ne m’en voudront pas….

                                                     

 

Le stress monte encore et encore, quelques larmes s’échappent chez Nono et Moumie, les moucherons volent bas dès le matin, j’essaie de ne pas me faire attraper par l’essaim tout en réconfortant mes amies…

                                            

Je sais combien No a besoin de tendresse à ce moment, je n’aime pas la voir pleurer, mais elle lâche tout maintenant et c’est mieux !! J’espère juste que ma jumelle fera sa course sans soucis…

Par contre moi, j’ai des envies de pipi incroyables je fais 3 fois pipi entre les voitures ou cachée par Françoise et sa fille Anaïs, pourvu que ça se calme !!!

L’heure H est arrivée !!!! Direction le sas des meilleurs….Celui des 4H30 et plus si affinités !!!

Domi me prend dans ses bras pour me réchauffer, mon cœur bat vite, je suis sur les champs Elysées,

et je vais démarrer mon premier marathon, je savoure ces instants déjà magiques !!                                                                                    

Moumie regarde l’arc de triomphe et verse sa petite larme, elle regarde la foule, perchée sur les épaules du Chti, et là encore, un petit kleenex est de rigueur, on la taquine, mais on la trouve juste touchante et géniale !

 

                                  

Le départ est donné, l’hélicoptère déchire l’air de ses palmes bruyantes, la foule crie, hurle, nous entamons la descente des Champs, sur des cadavres de bouteilles d’eau, d’urine, sur des vêtements, sur les sacs donnés avant le départ, il faut faire attention où l’on met les pieds, le pavé est jonché de tout et n’importe quoi !!!

Nous mettons 15 minutes à franchir l’arche de départ, la puce est détectée, des milliers de bips sonnent, nous y sommes, pour de vrai !!!!

C’est étrange comme, finalement, on peut courir dès le départ, on prend rapidement son rythme parmi ces milliers de personnes, la Concorde désertée de ses voitures nous offre sa fontaine et ses dorures, l’obélisque se dresse fièrement sur notre passage !

                                                                      

Marioune est là pour nous encourager, c’est géant de voir des supporters connus dès le départ !! 

                                       

Domi, le Chti et moi, courons au rythme de Moumie et Domid, enfin, ce sont plus elles qui sont à notre rythme !! Nono est derrière avec Coli, nous les avons perdus, je me retrouve donc avec deux gardes du corps !! Ce qui n’est pas déplaisant, certes !!

Nous attaquons la rue de Rivoli, et nous récupérons Lydie, tout le petit groupe est câlé sur ma fameuse allure de 6’30 ….Le public adore ma men in black team, ils sont effarés de voir des mecs en costume sur ce marathon !! Nous croisons un jongleur de balles, il court et il jongle en même temps !!! Incroyable de le regarder aussi concentré !!!

Je commence à bien me réchauffer, je savoure ce parcours parisien, quelle chance d’avoir les rues de la capitale rien que pour nous, et tous ces gens qui nous acclament, en nous encourageant de toutes leurs forces !!!

                                                                              

Nous passons ce bon vieil hôtel de ville, puis direction le premier ravito de Bastille, devenu une vraie patinoire par les écorces d’orange laissées au sol, pas de glissade inopportune, bien regarder où l’on met les pieds… Nous apercevons vite fait Astra et Françoise qui hurle dans le porte voix !! Merci à vous d’être aussi présents !!!

Domi en profite pour balancer sa veste, il a trop chaud et ce ne serait pas prudent de courir ainsi… Petit strip tease, et une veste, une !!

Le passage au 10e km se fait sans encombres, je n’ai pas vu passer ces premiers kilomètres, c’est plutôt bon signe !!

Notre régularité se poursuit, on attaque Vincennes, son château (sans vieilles voitures en expo devant) son bois, son zoo décrépi, ses éléphants absents, ses singes invisibles, ses chinoises déguisées en panda (le chti ne resistera pas au smack gourmand d’une supportrice… )

J’aime assez cette partie boisée de parcours, malgré le manque de spectateurs, je me sens super bien, Lydie est toujours avec nous, elle a une belle foulée aussi, nous découvrons, même si nous nous en doutions, que notre allure de course est la même…

Domi répond au téléphone aux nombreux supporters en leur expliquant à quel point nous sommes régulières, et qu’ils auraient presque du mal à nous suivre avec le Chti grincheux !! Je sens de la fierté dans ses propos, et j’adore, son regard aussi en dit long sur ce que je suis en train de faire, cela me porte et me touche profondément.

En orée du bois, une jeune femme attire mon regard, elle court en essayant de se couvrir les fesses avec le plastique du sac de départ, elle a eu un problème gastrique et tout est parti dans le short…Cela ne me fait surtout pas sourire, je ne souhaite à personne ce genre de mésaventures, j’imagine qu’elle a dû ensuite abandonner…..

Nous poursuivons sans désagrément, et c’est super plaisant !!

Nous encourageons au passage quelques Joëlettes, ce ne sont pas les Dunes d’espoir, mais leur démarche est la même …

                                               

 

Nous franchissons le semi en 2H24, on se tient la main avec Lydie sous les hourras des nombreux spectateurs, comme si la course était finie, pourtant, nous savons évidemment qu’il nous reste le double à parcourir, mais à aucun moment, cela me traverse l’esprit…Mon mental est forgé, je m’en rends compte à cet instant précis, je ne calcule pas ce qui me reste à faire, je vais de but en but, de ravitaillement en ravitaillement….

L’euphorie nous gagne, nous avons accéléré le rythme, nous passons en 6’12 au km même quand ça grimpe : danger !!

Domi en bon coach, freine nos ardeurs de débutantes épanouies, pas question d’y laisser des plumes pour la suite, on ralentit donc en retrouvant notre allure de 6’30, j’adore être dans cet état, pourvu que ça dure !

                                                      

Au 25e, Domi m’annonce qu’il va arrêter là, faire une pause, il ne s’est pas entraîné pour ce marathon, son objectif est autre, il a voulu m’accompagner et c’est déjà énorme…Cette annonce me foudroie sur place, ne pas pleurer, ne pas faire un caprice, je suis une grande fille, Domi arrête, je dois continuer, Philippe est là, Lydie aussi, je suis en excellente compagnie !!

                                        

 

J’ai pourtant du mal à respirer d’un seul coup, je crois que des sanglots sont prêts à partir, je ravale tout, pas question de fléchir, il me promet d’être là au 30e, 5 petits kilomètres sans lui, j’en suis capable !! Fichez le camp, satanés moucherons, vous ne m’aurez pas, pas tout de suite… !!! Un petit bisou empli de plein de belles choses, je le laisse derrière moi, le regard embué…

Mathias prend alors le relais, adorable ce boss !! Le Chti prend soin de moi tel un grand frère, il sent que l’arrêt de Domi m’a touchée, mais il n’est pas garde du corps pour rien, et il va trouver les mots pour me soutenir !!!

Nous abordons les quais de Seine, je sais qu’il va falloir bien gérer cette partie.

Dire que j’étais au 27e l’an dernier, sous le soleil, à applaudir et encourager les copains, aujourd’hui c’est moi qui entre dans ce long tunnel interminable !!! Il y fait sombre, certains commencent à peiner, je suis bien, mais je déteste pourtant cette partie, déjà qu’en voiture, je n’aime pas cette sensation d’être enfermés dans ces souterrains, mais là, en courant, c’est encore pire !!

Ne pas penser que je n’aime pas, continuer….

Lydie me dit que l’on va négocier chaque sortie de tunnel en marchant, pour nous économiser, je la suis volontiers dans cette belle idée, nous recommencerons la stratégie à chaque fois. Lydie nous lâchera à ce moment, en partant devant rejoindre son club, va ma belle, on a fait un beau parcours ensemble !! On se retrouve à l’arrivée !!

Nous arrivons au fameux et célèbre 30e, le fameux mur dont tout le monde parle, mais moi je m’en fiche, je vais revoir Domi, et le 30e c’est que du bonheur !! (je me demande si ce n’est pas sa stratégie de coach en fait….)

Le ravito est là, mais pas mon chéri, Mathias me rassure, Domi vient de l’appeler, il nous a ratés (même en métro il n’est pas assez rapide !!) Il est derrière nous et nous rattrape, je suis trop heureuse de le voir, comme si cela faisait une éternité que je ne l’avais vu !!!!

Au 32e, je me dis, allez encore un petit effort, l’équivalent de ma petite sortie du dimanche, 10 km à boucler, je suis toujours bien, je profite !!!

Domi me dit qu’au 35e mon pote Mathias sera là avec Aurélie, quel bonheur de savoir que les amis sont là, rien que pour moi.

Mais juste avant le ravito, j’ai l’excellente surprise de trouver Céline et Patrick, ils crient mon prénom, je suis super heureuse de les voir là, je les embrasse, ils me demandent comment je vais, depuis combien de temps je cours, ils ne savent pas à quel point ils me font du bien !! Merci !!

Domi ne continue pas, il finira avec moi en me rejoignant au 40e, va mon chéri, va, j’irai au bout maintenant !! Je te retrouve pour une fin inoubliable !!!

Au 36e je ne suis pas bavarde, mes jambes sont lourdes, Philippe mon Chti me regarde et me dit « t’es plus dedans, allez ma grande, c’est bientôt fini » Il a raison, alors ce coup de moins bien, je le gère au moral, et je vais tout de suite mieux !!

Malgré tout, cette boucle dans Boulogne, je la trouve assez longue, mais on double encore et encore, beaucoup marchent, s’étirent, souffrent, j’ai cette chance de courir encore, je me fais plaisir, je ne pense plus qu’à l’arrivée, j’imagine l’arche, la foule en délire (si, si !!) Je n’ai plus aucune douleur, je suis juste heureuse !!

Le 40e rugissant arrive !!! Domi est là, il sait que je vais être marathonienne, nous partageons, tous les deux, et avec Philippe, ces deux derniers kilomètres avec un bonheur inouï, nous doublons un couple âgé, ils se tiennent la main avec amour, Domi nous imagine dans quelques années, quand on sera vieux, et que l’on fera une course en amoureux !! C’est magnifique !!!

Le meilleur arrive, des spectateurs amassés partout scandent nos prénoms, j’entends Virginie au loin qui hurle, je lui fais des grands coucous, j’ai des ailes !!

                                   

 

Encore 500 mètres, Domi me dit de savourer, je respire l’ambiance, je regarde tout et rien, je suis sur ce fameux nuage, je prends la main de Domi, Domi prend la main de Philippe, les photographes sont là pour saisir l’instant magique !!! 

                                

 J’ai envie de pleurer, j’ai envie de rire, j’ai envie de crier, je ne sais pas, je ne sais plus, mais c’est énorme !!!

Je jette un œil à mon chrono, 4H55… je vais le faire en moins de 5H !!!!

4 H 56 au chrono officiel !!

Nous franchissons cette belle arche dont je ne sais même pas la couleur, je n’arrête pas le chrono, je tombe juste en larmes dans les bras de Domi, tous ces efforts pendant 3 mois ont payé, plus rien n’a d’importance, je suis MARATHONIENNE !!!!

                                                                                                  

J’embrasse avec fougue mon Philippe accompagnateur sans faille, qui m’a tant apporté pendant ces 42 km !!!

Je me dirige vers les enleveurs de puces …Je cherche du regard Patrice, mon Tamiou, je tiens à ce qu’il m’enlève ma puce, personne d’autre n’y touchera, on s’embrasse, il me félicite, j’ai décroché la lune et les étoiles qui vont avec !!

                                  

  

Le Lutin est là, il prend des clichés de ce bonheur, nous sommes ravis de le voir ici, quelle belle surprise

                           

Puis nous attendons l’arrivée de Nono et Coli, les moucherons attaquent de nouveau !! Je suis super fière de ma jumelle, j’avais peur pour elle, mais tout s’est super bien passé !!! Je t’adore ma No !!!

                                            

 

 Puis Clémentine arrive aussi !!! Que du bonheur pour toutes les kikoureuses !!!

 J'appelle mon papa et ma maman, je suis en pleurs pour leur annoncer la nouvelle, mais je voulais leur faire partager ce moment unique ; leur fille est marathonienne...ma voix teintée de trémolos les inquiète alors je les rassure très vite en leur expliquant que ce ne sont que des larmes de bonheur !!!

Nous nous retrouvons ensuite tous et toutes à la sortie, les accompagnateurs (l’homme à la valise….qui venait d’Alsace, et la femme à l’hygiaphone… qui venait du Nord, Cédric le mec qui venait des dunes), les coureurs, les sudistes qui marchent étrangement, une Moumie qui a retrouvé son paquet préféré de kleenex, et qui rêve de Mac Do et de frites… Mais Hémérodrome (l’homme qui n’a couru tranquillement que 2H59 au lieu des 3 h prévues en tant que meneur d’allure !!) et Nono nous attendent à la pizza Pino en bas des champs, clopin clopant, vêtus de nos superbes capes colorées du marathon, nous les retrouvons pour aller déguster à l’étage (eh oui !!) des pizzas méritées, sans frites pour notre petite Fabienne !!

                                               

L’heure fatidique des aurevoirs est arrivée…

La petite colonie va reprendre son métro, certains vont repartir le soir même, nous nous séparons sur ce quai, nous venons de vivre une journée, un week end magique !!! Les yeux brillent et les sourires en disent long sur cette belle aventure qu’aura été ce marathon de Paris 2008 !!

Les Chtis grincheux m’offrent une superbe coupe personnalisée, rien que pour moi !!! Leur générosité n’est plus à prouver…..Et je suis si heureuse !!

Nous nous quittons sur ce trottoir, où nous étions le matin même face à cet inconnu qui fait peur ….

Le Marathon de Paris ne nous a pas mangés, c’est nous qui l’avons dévoré tout crû !!!!

Ce soir, je ne suis pas redescendue sur terre, mais je veux remercier mes anges gardiens :

- Domi, mon homme, mon chéri, mon supporter de boulet, mon coach, mon double, sans qui je ne serai jamais arrivée là !!! Tout le reste je le garde pour nous…

- Philippe, mon Grand Philippe, tu es un géant par le cœur, ta présence durant 5 heures a été un vrai bonheur…

- Nono, ma sœur de kikourou, nous avions rêvé de ce marathon ensemble, nous en avons pris le départ, puis vécu l’arrivée, c’était une émotion énorme

- Moumie, qui fut une si belle rencontre durant ce week end !

- La présence de notre Lutin d’Ecouves à l’arrivée…. Nous lui revaudrons cela, car il restera l’un de ces souvenirs forts de l’arrivée .. !!

- Nos complices de cette course : Coli, Hellaumax, Kikival, Epitaphe, Domid, Clémentine, Olivier, Alice, Idec, Jipé, Tamiou, etc etc

- Tous nos supporters de taille : Françoise, ma chti préférée, Anais sa chti photographe de talent,

 

Astrawally mon écureuil adorable, Virginie et Mathias avec qui nous avons tant partagé, Nono, Hémérodrome, Céd c bien, Marioune, Calou, Tamiou, Soul, Mathias, Aurélie, Céline, Patrick,

- Tous nos supporters éloignés : Béné, Le Blueb, Cédric notre castor, Khanardo, Bruno, Didiou, Vincent Confetti, Patricia, Bambi, Agnès, Le Bagnard…

- Notre ange à tous : Lolo...

MERCI à tous d’avoir vécu de près ou de loin cette fabuleuse aventure avec nous !!!

J’ai souffert en janvier, j’ai souffert en février, j’ai souffert en mars…Pour ne pas souffrir en avril !!!

Merci Sylvie !!

                                        


67 commentaires

Commentaire de Gouzy posté le 08-04-2008 à 22:54:00

prems!

bon maintenant je lis!

Bravo (sous réserve)

Grosses bises de ton Confetti

Commentaire de Gouzy posté le 08-04-2008 à 22:59:00

Purée, rien que les photos en disent long!

Une grosse dose d'émotion....

Bon ce coup-ci je vais te lire.

Bravo Marathonienne!

Commentaire de la panthère posté le 08-04-2008 à 23:04:00

bravo, bravo, bravo!!!du fond de la forêt de Chevreuse, je regardais l'heure...ça y est le marathon est lancé....puis: ils doivent avoir tous et toutes fini....à un jour près c'était sous la neige? le bol!savoure bien, et récupère bien, reste un bon moment sur ton nuage!biz

Commentaire de loicm posté le 08-04-2008 à 23:14:00

Hello,

Félicitations à toi, très belle course !!
Un travail qui a payé, une escorte de premier ordre, de la volonté ... Tout était réuni, tu as reussi.
Et quelle sensation au passage de l'arche avenue Foch je suis bien d'accord avec toi.

Bises,

Loic

Commentaire de laurent05 posté le 08-04-2008 à 23:16:00

bravo sandrine pour ce beau récit moi aussi j'ai des
moucherons dans les yeux
c'était un weekend formidable que du bonheur
bravo pour ta persévérance et se super chrono
bonne récup
à tres bientôt
bises
laurent

Commentaire de gdraid posté le 08-04-2008 à 23:21:00

Magnifique Sandrine ce marathon à la mode Kikou !
Que d'émotion pour les coureurs , pour les lecteurs, pour tous !
Bravo Sandrine, et bienvenue dans le monde des vrais MARATHONIENS.
Bises à la championne de l'amitié.
JC

Commentaire de JLW posté le 08-04-2008 à 23:22:00

Marathonienne tu voulais être, marathonienne tu l'es devenue.
Un week end magnifique, rempli de rencontres et qui se finit en triomphe pas une arrivée remplie d'émotions.
Merci Taz, et à bientôt pour un autre défit.

Commentaire de chrystellem posté le 08-04-2008 à 23:30:00

bravo sandrine,
Qui aurait dit que nous serions marathonienne le même jour quand ont s'est vue en septembre à la parisienne ??
Dommage de vous avoir loupés , ca sera pour une prochaine fois .

bises

chrystelle

Commentaire de patcap21 posté le 08-04-2008 à 23:36:00

Félicitations à toi nouvelle marathonienne
superbe course et non moins super récit qui m'a fait revivre mon premier marathon en 2007 sur ce même tracé
encore bravo et bonne récup

Pat

Commentaire de bzh67 posté le 08-04-2008 à 23:38:00

Bravo à toi à la marathonnienne. Un récit riche qui nous fait passer par toutes les émotions.
A sa lecture on ne peut que dire "Vive Kikourou"

Commentaire de rapace74 posté le 08-04-2008 à 23:44:00

en 5h j'etais arrivé au 2eme relais et il me restait encore 16km a parcourir j'ais pensé a vous qui etiez sous les nuages.. et moi sous la chaleur !!! bravo a toi grande soeur pour cette jolie perf et bravo aussi a ton coach
bises a tout bientôt

manu

Commentaire de La Tortue posté le 09-04-2008 à 00:12:00

bravo Taz !
ça y est, c'est fait ! c'est bon, hein ?
merci pour ton récit qui me replonge quelques années en arrière quand terminer mon premier marathon était aussi mon gral !
tu auras bientôt d'autres projets et je te souhaites de les mener aussi bien que celui-là.
j'ai remarqu' un joli coupe-vent du marathon de la côté d'Amour sur une de tes photos. serais-tu venue dans mon coin ? en tout cas, c'est un marathon que je te recommandes et si tu y viens, fais moi signe, je veux bien jouer les gardes du corps ;-)
bravo encore championne
----
amicalement,
La Tortue

Commentaire de astra wally posté le 09-04-2008 à 00:30:00

coucou Sandrine ! on aura encore l'occasion de se sauter au cou en septembre ! Pour la valise, la pauvre s'est désintégrée pendant notre marathon du métro avec Françoise. Poignée et roues ont rendu l'âme, snif ! Toute mon admiration sur ta course et bienvenue dans le club des marathoniens, dont je ne fait pas encore partie (fin juin si tout va bien, youppi !) Au-delà du sport c'est surtout le fait de t'avoir rencontré ainsi que tous les autres qui m'aura marqué ce week-end. Ce marathon je l'ai vécu à travers vous et vos émotions et ce fut pour moi vraiment très intense. Je n'ai pas le syndrome du moucheron mais plutôt celui de la grosse boule dans la gorge et j'ai eu toute les peines du monde à l'avaler en partant. D'ailleurs elle ressurgi à chaque fois que je lit les récits et vois les photos de ces 2 jours magiques. Je t'embrasse et te dit à bientôt. Merci encore pour ta bonne humeur communicative qui fait un bien fou à nous tous.

Commentaire de l'ourson posté le 09-04-2008 à 00:33:00

Bravo ma Taz adorée :-) Que de chemin parcouru depuis octobre 2005 où je t'ai vu pour la 1ère fois (une zoulie fille ça se remarque..;-) C'était au Pouliguen sur le marathon de la Baule et tu attendais le passage de Domi (ton Monstre Kamion), tu étais là, sur le pont,avec ton vélo lorsque je t'ai remarqué. Bien sûr je ne me suis pas arrêté pour te faire des bises car j'avais un marathon à finir ;-))... Et puis la magie de Kikourou a fait que tu as lu mon CR de la Transbaie, que le Raid28 soit passé par là pour qu'enfin nous puissions se les faire toutes ces bises au goût de miel ;-)) Depuis j'ai suivi tes débuts de coureuses, tes progrès, ton courage et ton audace pour toujours aller plus loin :-) ton coach Domi a su te passer le virus et c'est trèèèès bien car aujourd'hui tu es MARATHONIENNE !!!!!! Yessssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssss;-)))))))))

L'Ourson_trop_content_pour_toi_mais_encore_désolé_d'avoir_vecu_cela_par_procuration...

Commentaire de catherine82 posté le 09-04-2008 à 07:06:00

Bravo Taz et félicitations ! comme toi je suis une marathonienne toute neuve (juste un mois de plus). Bravo pour tous tes efforts et pour ton récit. Repose toi bien.

Commentaire de Jipé posté le 09-04-2008 à 07:23:00

Quel émotion !! Je te félicite Mme la Marathonienne. Bonne récupération.

Commentaire de KIKIVAL posté le 09-04-2008 à 07:55:00

merci Sandrine pour ce recit comme tu sais bien les réaliser pleins d'emotions, je t'ai fais la bise avant que tu sois marathonienne j'aurais bien voulu t'en faire une autre après pour te féliciter... un trés grand BRAVO sincèrement.
gros bisous
kiki

Commentaire de tabuki posté le 09-04-2008 à 08:24:00

Même sans avoir pu être parmis vous je ressens comme une grosse boule dans la gorge. Que d'émotion en te lisant. Bravo à toi et à vous pour cette belle image de solidarité.

Commentaire de titifb posté le 09-04-2008 à 08:27:00

Wahou quel CR ! J'en reste scotchée. C'est que tu me ferais presque envie de participer à cette belle aventure sportive, mais surtout humaine, mais chère Taz. Quel week end vous avez dû passer tous ensemble. Bon, perso, je ne regrette pas le mien (course samedi soir à VERGEZE, dimanche à MONTELIMAR) où j'ai eu la joie de rencontrer Lola et Nanou...Mais, j'avoue néanmoins que tout ça me fait rêver...surtout de partager de grands moments de sa vie (comme un premier marathon) avec des gens que l'on aime.

Je ne pensais pas que le com que je t'avais laissé te ferait autant réfléchir, ni qu'il t'aiderait. J'en suis ravie ! Moi aussi, j'ai pensé à toi, à Nono, à Moumie, à toute l'équipe de Kikous au MDP.
Philippe est un gars, comme Défi Franck, vraiment bien.
Bravo TAZ, sportivement, humainement, tu méritais bien de franchir la ligne d'arrivée, toute marathonnienne que tu es !

Commentaire de domdom g posté le 09-04-2008 à 08:42:00

bravo taz!! et felicitation te voila au club des marathonnienes et des marathoniens,et merci pour ce suberbe recits et ses belle photos,bonne recup
a bientot.

dom

Commentaire de nono_la_robote07 posté le 09-04-2008 à 09:28:00

Génial ...
J'ai adoré lire ce résumé d'une aussi belle aventure. Les photos de l'arrivée sont superbes. Cela donne envie de re-programmer un marathon. Euh chéri, on fait quoi en 2014 ???
Biz
Caro_la_robote_trop_émue

Commentaire de chacal posté le 09-04-2008 à 09:54:00


Wow !!!

Bravo Taz . C'est genial , hein ?

Chacal

Commentaire de NoNo l'esc@rgot posté le 09-04-2008 à 10:05:00

M A R A T H O N I E N N E !

Tu te rends compte ma Sandrine ! On est marathonienne !
Merci pour ce récit qui m'a collé une fois de plus les moucherons,
sale habitude prise sur le TrélaBéné avec L'Blueb, faudra qu'ça passe !
Bravo à toi, qui sait si bien raconter ces moments intenses, et
bravo pour avoir tenu le défi d'un bout à l'autre !
C'est quand qu'on recommence ???!!!

Enormes bises - No-the-twin

Commentaire de fanfan59 posté le 09-04-2008 à 10:16:00

Et bien ma BELLE ! Tu nous les colles les moucherons à la lecture de ce cr. Les photos de votre arrivée sont magnifiques, émouvantes, emplies d'amour. Que d'entraînements pour en arriver là. Tu mérites amplement ton titre de MARATHONIENNE, marathonienne du bitume mais également marathonienne de l'amour et de l'amitié.
Tu es formidable, vous êtes formidables, je vous adore.
BRAVO ma tazounette ! Gros, énormes bisous.

Commentaire de hellaumax posté le 09-04-2008 à 10:19:00

Enorme ce récit, Taz! Que d'émotions! Il y a tout : l'ingratitude de la préparation, les doutes et les rêves d'avant course, le partage avec ceux qui connaissent déjà et ceux qui vont découvrir, l'amitité, l'amour, la vie, quoi!
Le prochain qui me demande pourquoi courir le marathon, je lui lis ton récit.
Récupère bien et à bientôt
Bisousssssssssssssssssssssss

Commentaire de grumlie posté le 09-04-2008 à 11:23:00

je comprends pas: à chaque fois que je lis un récit de Taz il y a 1 armée de moucherons qui sort de mon écran pour m'attaquer sauvagement. Merci et surtout bravo

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 09-04-2008 à 11:26:00

Tu vas me faire pleurer Taz ! Que d'émotion dans ton récit. A côté de tout cela, je me sens encore plus petit ! Quel idiot j'ai été de courir seul !
Ma porte et ma forêt te sont ouvertes quand tu veux avec ton Migou si sympathique ! Il faut absolument qu'on se revoie !

Commentaire de Epytafe posté le 09-04-2008 à 12:00:00

Magnifique récit Taz ! Merci de le partager. J'ai l'impression de refaire le marathon, mais en mieux en te lisant. Merci.

Commentaire de may posté le 09-04-2008 à 12:11:00

c'est beau!!!!!!!!!!!!!!!!
très beau!!!!!!!!!!!!!!!!!
et ce sourire!!!!!!!!!!!!!
biz
May & Alex

Commentaire de moumie posté le 09-04-2008 à 12:36:00

très beau récit, merci Taz de nous permettre de revivre ce w-e fort en émotion.

je ne sais quoi dire, tu as tout dit, tout décrit, merci et encore bravo.

Merci pour ta gentillesse, ta convivialité, et ton sourire.
Moumie

Commentaire de eric41 posté le 09-04-2008 à 12:54:00

Fantastique Sandrine.
Tu es marathonienne sans avoir trop souffert.Bravo aussi au coach.
Bises.
Eric

Commentaire de hemerodrome posté le 09-04-2008 à 13:56:00

Merci pour ce récit,
Un marathon ce n'est pas rien, le premier encore plus. Le marathon a ceci de particulier, il génère toujours de l'émotion...

Bravo tu es marathonienne.

Bisous
Hémé

Commentaire de LtBlueb posté le 09-04-2008 à 14:31:00

Ton récit est empli d'un bonheur, d'un plaisir, d'une émotion qui nous fait partager et vivre ta course et ton week-end . Ce 6 avril fut un joli dimanche pour toutes les kikoureuses du coté de Paris, Montélimar, Tullins...
Merci

Bises,
L'Blueb/Philippe

Commentaire de BENIBENI posté le 09-04-2008 à 14:47:00

Et bien voilà ! Le cap est franchi avec brillot et bonne humeurs ( et quelques larmes ) mais le premier Marathon...Quel bonheur de le boucler (Paris a été pour moi aussi le premier).
Alors...La prochaine étape ... C'est quoi ? Vu qu'on ne t'arrêtes plus !

Commentaire de cat2513 posté le 09-04-2008 à 15:19:00

bravo sandrine, ton récit est magnifique, toutes les émotions sont remontées à la surface et je suis entrain de pleurer devant mon écran.
tu es une championne et j'espère que l'avenir te fera revivre des moments aussi beaux.

Commentaire de Lolarun posté le 09-04-2008 à 15:19:00

Quel beau dimanche en effet comme le dit l'blueb ! Quel magnifique récit, quelle générosité dans ce flot de mots et d'émotions que tu nous offres en partage! Tu es phé-no-mé-nale Sandrine !!! Un momumental bravo à toi ! et de grosses bises!

Lola

Commentaire de idec59 posté le 09-04-2008 à 15:50:00

Bravo Sandrine.
Merci pour ta joie, ton sourire et ton récit plein de ..., je ne trouve plus les mots.
La lecture m'a fait replonger dans mes propres souvenirs, mes émotions, mes images, mes sensations;cette dernière ligne droite trop courte après ces 42km parfois trop longs, avec cette montée des eaux lacrimales...
Merci

Commentaire de Tamiou posté le 09-04-2008 à 17:09:00

Ouarf, ça fiche des frissons, ça fait dresser les poils des bras et ça mouille un peu les yeux, ton truc, quelle émotion....

Ce n'ai plus un marathon, c'est un défilé.

Encore un grand bravo et quel beau WE pour toutes les Kikous et tous les Kikous.

Patrice, qui est celui qui à enlevé la puce de sandrine pour son premier marathon.

Commentaire de chtigrincheux posté le 09-04-2008 à 17:21:00

Que dire que tu ne sache pas …..
Nous nous rappellerons longtemps de ce fameux 37 ème kilomètre. Je t’ai fait focaliser sur lui et pas à d’autre .J’ai réussi en mentant à t’accaparer la mémoire, mais c’est un mensonge pour la bonne cause.
J’aime croire qu’un jour à ton tour tu accompagneras une personne pour son premier marathon et que celle-ci à son tour en fera de même ….. Une chaine d’amour, de passion, de respects, d’espoirs.
L’enrichissement est grand j’ai appris beaucoup d’un petit bout de femme comme toi.
Reste sur ton nuage savoure le doucement, fais comme Bob Marley plane un max.
La vie est si courte, profite de chaque journée

Commentaire de Say posté le 09-04-2008 à 17:43:00

Coucou Mara... TAZ!!!

Je n'ai jamais douté que tu y arriverais. Tu dégages une telle énergie, qu'il était inconcevable que tu ne fasses pas cette course qui va en appeler d'autres avec ton coeur (Domi).

Bizzz
Coli

Commentaire de BrunoHeubi posté le 09-04-2008 à 17:44:00

Bravo ma Tazounette
Tu peux être fière de toi.
En tout cas, nous on est fier de toi
Bises
Bruno (et Patricia)

Commentaire de bigout66 posté le 09-04-2008 à 18:25:00

Super Taz, te voilà marathonienne grâce à ton super coach.
Ton cr est plein d'émotion et de bonheur et nous permet de vivre en différé une partie de votre fabuleux WE.

Vraiment bravo pour avoir fini ton 1er marathon de si belle manière.

@+ ;-)

Commentaire de Céd C' Bien posté le 09-04-2008 à 19:52:00

Cette fois tu peux le dire "Je suis Marathonienne, c'est trop simple". Tu as vraiment fais un super boulot pendant ces trois dernier mois, tu n'as rien lâcher. J'ai pus te voir d'entraîner avec une belle rage pour atteindre ton objectif. Domi t'as beaucoup appris sur tes capacités. Sois aussi fier de toi que nous le sommes pour toi.
Ton récit témoigne très bien de tous ces efforts, et de toutes ces émotions.

Tu as un grand coeur Sandrine Bravo a toi

Céd_comme_domi_fan_2_taz

Commentaire de marioune posté le 09-04-2008 à 20:25:00

bravo youpi youpi taz!!
zut zut quand je pense que je n'étais pas dispo le samedi..bon je vous ai vu, c'est le principal j'ai partagé un petit peu de cette superbe journée!!!!
bravo pour ton marathon et pour ce récit, un bel exemple d'un joli bout de vie, et de ce que la famille kikou a de meilleur.

Bon moi qui ne suis pas encore marathonienne, ça donne envine!!
bisous et remets toi bien
marion

Commentaire de soul94 posté le 09-04-2008 à 20:46:00

Brouuuu, je termine ton récit comme le raid 28 de cette anée...épuisé pour toi, avec cette sensation d'avoir donné (par procuration) tout ce que j'ai pu, rempli d'émotions si bonnes et partagées avec des gens que l'on aime, et mouillé aussi (qui a le baygon ???)
Bisous la miss
Ton Soulporter ;o))

Commentaire de _azerty posté le 09-04-2008 à 20:47:00

beinh voilà, c'est fait !!!

On en fait tout un monde, on s'imagine le pire. Les jours défilent, on s'entraine durement et le jour J arrive.

1km, puis 2, 10, 30 et les 42,195 km ...
On devient marathonienne
Rien d'extraordnaire en fait ?? ...

... Oh que si, les souvenirs !! les copains, les amis qui nous attendent, les rires, les joies, les larmes partagés ...

Dans quelques années le chrono sera effacé, mais tous ces souvenirs seront encore bien présents.


J'ai aimé cette aventure avec toi.

Merci
Domi

Commentaire de chris78 posté le 09-04-2008 à 21:44:00

Merci Taz pour ce superbe récit, que d'émotion !! Vraiment dommage que dimanche dernier je ne connaissais pas encore les Kikoureurs...
Encore bravo pour ta course
A bientot
Chris

Commentaire de maï74 posté le 09-04-2008 à 22:46:00

Ton sourire présent sur toutes les photos est un résumé à lui seul : le bonheur de courir et de partager ça avec ton homme... Vive les courses en amoureux !!! Biz

Commentaire de Lydie posté le 09-04-2008 à 23:43:00

Et voilà tout cet entrainement et bien pour terminer un premier marathon ça valait le coup.
J'ai été heureuse de partager la moitié de cette course avec toi et tes gardes du corps.
Nous l'avons notre photo sur Maindru ;.))
Et la Sainté maintenant ça te branche ?
Bisous Sandrine

Commentaire de béné38 posté le 09-04-2008 à 23:46:00

Bon ben ça c'est fait ! Et bien fait même ! Ca donne envie en tous cas.
Quand est-ce que tu te mets à l'ultra :-) ??
Je précise que quand Domi m'a répondu au tél à ta place au 41ème, je ne comprenais rien de ce qu'il disait...
Allez savoure et récupère bien.
Bisous - Béné

Commentaire de nathy78 posté le 10-04-2008 à 07:42:00

bravo encore a toi j'avais ma petite larme sur ton recit a quand le prochain bisous nat

Commentaire de Kiki14 posté le 10-04-2008 à 10:12:00

mais quoi dire de plus....si surement souligner ce magnifique sourire victorieux resplendissant de joie et ces larmes de bonheur dans vos yeux à moumie et à toi...très très émouvant..merci pour ça .... BRAVO à toi MARATHONIENNE ....

Commentaire de grandepat posté le 10-04-2008 à 13:07:00

Sandrine marathonnienne ! On en a parlé, reparlé … et elle l’a fait ! Félicitations avec un très grand F ! Malgré ma grande taille, je me sens toute petite à côté de toi ! Quelle satisfaction après ces mois d’efforts ! Dans le bien comme dans le mal on dit que l’on a que ce que l’on mérite et toi Sandrine tu mérites le meilleur ! J’avais prévu d’être sur le parcours pour scander ton prénom et t’encourager très fort mais cela n’a finalement pas été possible. Une autre fois j’espère ! Tu peux être fière de toi. Moi en tout cas je suis fière pour toi. Merci pour ce nouveau récit, merci de nous faire partager tout cela. Certains diront qu’ils sont envahis de moucherons, d’autres ont subitement une boule dans la gorge .. moi c’est les deux ! Mais où t’arrêteras-tu ? A quand le grand raid avec Domi ? Je suis sûre que tu en es capable et que tu n’as pas fini de nous étonner ! Je t'embrasse. Grandepat.

Commentaire de VA posté le 10-04-2008 à 15:17:00

Salut Sandrine,
Félicitations pour cet exploit si bien préparé, si bien vécu, si bien raconté. Bonjour à ton coach adoré. A bientôt avec les Dunes ?
Bises
Valéry

Commentaire de jojo57 posté le 10-04-2008 à 16:43:00

Elle est pas belle la vie ! Bravo Sandrine et merci pour cette belle tranche de bonheur que tu partages avec nous autres .
Tu as toujours le même joli sourire : celui que j'ai découvert aux 24 h des ulis l'année dernière
Un gros bisous et maintenant bon repos
jojo qui pensait à toi en courant à Fribourg

Commentaire de Khanardô posté le 10-04-2008 à 21:40:00

Ce qui est très beau (entre autres !) c'est la liste de tous les kikous que tu remercies, à la fin du récit...

Et les mecs, vous avez vu ça ? je suis dedans !

Bises Sandrine, et bravo.

Alain_un_peu_loin_mais_ému_pareil

Commentaire de kikidrome posté le 10-04-2008 à 21:51:00

Bravo... une marathonienne de plus dans la famille kikourou... je compte sur toi pour motiver Lola qui ne veut pas m'accompagner au marathon du beaujolais sous prétexte que ça fait 42 km ;-)
Joli récit, émouvant...
Ça fait envie...

Commentaire de Loopinette posté le 10-04-2008 à 22:49:00

Mais c'est ti pas possible de me faire monter les larmes comme ça !! pfff :D

Un grand bravo à toi Sandrine ! Tu l'as fait en moins de 5h ouaouh ! C'est génial, extraordinaire et ton CR est rempli d'émotion !

Merci pour le partage. Au plaisir de te croiser un jour.

Commentaire de tounik posté le 11-04-2008 à 12:07:00

Superbe, magnifique duo de blondes marathoniennes.

J'espère que ce récit donnera envie a d'autres magnifiques blondes de ce lancer dans la CAP.

Tounik pour le plaisir des yeux

Commentaire de Karllieb posté le 11-04-2008 à 15:31:00

Bravo, bravo, bravo Sandrine. On s'est croisé trop vite dimanche matin mais j'ai eu des pensées pour toutes les kikoureuses et leurs men in black. A bientôt sur... la Saintélyon, par exemple ?

Jérôme

Commentaire de linda posté le 11-04-2008 à 15:59:00

Coucou Sandrine,

Après avoir lu celui de Laurent, me voilou "chez toi"...
Un cr plein d'émotion forte (comme la moutarde), j'en apprend plus sur toi!! je ne savais pas que c'était ton preum's!!
Alors je comprends toute cette rage, toute cette émotion ...
Comme je le disais "chez" Laurent, j'ai couru le 2ème semi, j'ai pris "la route" rue de charenton à 11h pour courir avec ma copine Maria, son 2ème marathon qu'elle a bouclé en 4h35 contre 5h en 2007.
Bref, en tout cas, j'ai pensé à toi, pensant éventuellement te croiser...remarque c'est un jeu de roulette de retrouver quelqu'un au MDP dans le peloton.

Je n'ai fait aussi qu'un seul marathon celui de Paris aussi, et j'ai ressenti exactement les mêmes sensations du début à la fin (en 4h53)...

Grosses bises à toi Marathonienne!!! tu ne dois plus voir la vie pareille maintenant!!

Linda

Commentaire de Gibus posté le 11-04-2008 à 22:46:00

Bravo Taz, tu es marathonienne
Le mur que tu as pris au 36° tu l'as finalement bien géré en serrant les crocs et en ne pensant qu'à des choses positives : l'arrivée.

Bonne récup.

Commentaire de akunamatata posté le 12-04-2008 à 14:08:00

Holà Taz!
Grave bien les émotions en blue ray dans ta mémoire, d'ici à ce que les men in black te "tazerisent" avec leur stylo à faire oublier les évènements extra terrestres ;))
Bien bien les photos encadrées effets spéciaux! Marataznienne va!

Commentaire de Le Bulot posté le 17-04-2008 à 14:45:00

BRAVO !!!!

LE BULOT

Commentaire de toto38 posté le 19-04-2008 à 21:49:00

Bravo Sandrine!! T'as géré ta course et tous les préparatifs à la perfection! Chapeau! Et tu avais 2 gardes du corps qui t'ont protégé!
Te voila marathonienne! Tu vas pouvoir le dire à tout le monde: JE SUIS MARATHONIENNE!!!!

Embrasse domi de ma part! RDV à Millau!

Commentaire de Mustang posté le 12-05-2008 à 19:23:00

Honte sur moi de n'avoir pas lu plus tôt ce magnifique compte-rendu!Bravo Taz!! Ce n'est guère original mais sincère!! Très heureux de t'avoir rencontrée en Drôme avec ton Domi. Phil

Commentaire de laurent-trail posté le 12-06-2008 à 09:03:00

Salut
Suite à la CO d'hier (11/06) voilà un oubli réparé ; j'ai ku ton CR = Bravo pour tout
Et à mercredi prochain pour la prochaine CO

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.18 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !