Récit de la course : Marathon de Paris 2008, par painlong

L'auteur : painlong

La course : Marathon de Paris

Date : 6/4/2008

Lieu : Paris 16 (Paris)

Affichage : 1371 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

11 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

200 autres récits :

Fabuleux..........

Après les marathons de La rochelle, Sénart et les Yvelines, je pars en ce dimanche 6 avril 2008 avec beaucoup d’à priori négatifs d’amis et de collègues de club sur ce marathon. Vous verrez par la suite que ce n’est pas du tout le cas.

 

Habitant à 25 km de Paris, je décide d’y aller en voiture et de partir tôt (6h30) afin de trouver une place pour stationner vu le nombre de participants et donc d’accompagnateurs. Et miracle je trouve une place de suite avenue Kleber à 100 mètres de l’arc de triomphe. Je décide donc de faire un petit repérage de l’arrivée et surtout du départ. Ayant un dossard jaune, je m’aperçois que je suis très bien placé au troisième sas très près de la ligne de départ. Je prends donc mon temps pour me balader un peu et me préparer.

 

Pour mon quatrième marathon (les trois premiers en 3h21, 3h24 et 3h18), j’envisage d’appliquer  la même tactique, c'est-à-dire suivre le plus longtemps possible les ballons des 3 heures, et ensuite dés que ça se corsera un peu diminuer l’allure afin de terminer en limitant les dégâts.

 

Je rentre dans le sas 40 minutes avant le départ, et je suis étonné de voir qu’il est quasiment vide. En fin de compte beaucoup de coureurs arrivent à la dernière minute. Je peux donc me placer tout devant. Le départ est donné, et là contrairement à ce que l’on m’avait dit, dès le début il est possible de partir à sa vitesse de croisière. Je garde un œil tout le long de la descente des champs sur les ballons afin de ne pas les perdre et de ne pas partir trop vite.

C’est vraiment fabuleux de pouvoir courir sur cet avenue alors quand temps normal (je viens régulièrement à paris) il est très difficile de circuler. La plus belle vue s’offre à mon goût sur la place de la concorde, quand on fait le tour et que l’on voit en enfilade 35000 coureurs derrière vous qui occupent entièrement les champs.

 

Ensuite les km s’enchaînent bien calé derrière les ballons des 3h00 jusqu’au semi. Là je commence à sentir que je ne vais pas tenir (comme d’habitude) 3h00 à ce rythme. Je ralentis donc un peu l’allure car sur mes précédents marathons, j’ai commencé à avoir des crampes entre le 25 ieme et 28 ieme km. Des coureurs commencent à me doubler, mais cela n’affecte pas mon moral car beaucoup de concurrents sont déjà pris de crampes et surtout je double quelques coureurs plus forts que moi que je connais. Je continue tranquillement jusqu’au 30 ieme ou je me paye une pause d’une minute en marchant afin de pouvoir me ravitailler correctement car je ne sais pas comment les autres font mais je n’arrive toujours pas à m’alimenter en courant ! Ensuite mes jambes deviennent lourdes (mais toujours pas de crampes, c’est formidable) jusqu’au 37 ieme. En fin de compte c’est encore plus dur que les crampes, car avec ces dernières on est obligé de s’arrêter alors que là les jambes font mal, le corps aimerait bien faire une pause, mais comme je suis sur motivé, le cerveau prends le relais pour commander mes jambes. Et au 37 ieme je me dis qu’il reste que 5 km soit 25 minutes, et là çà redeviens plus facile jusqu’au dernier kilomètres. La sortie du bois de Boulogne est interminable et la je suis obligé de puiser moralement au plus profond de moi pour terminer le dernier kilomètres afin d’améliorer mon temps sur marathon.

 

C’est fait, je finis en 3h14 sans crampes en mettant bien accroché !

 

Coté organisation, parcours, public, c’est vraiment fabuleux, je vous le conseille vraiment.

 

Il y a tout ce qui faut aux ravitaillements et en quantité. Le fait de courir avec autant de coureurs est vraiment impressionnant et il y a beaucoup de monde le long du parcours sauf dans les derniers kilomètres du bois de Boulogne. Le long du parcours, j’ai pu voir des collègues de travail, des voisins, des connaissances et des coureurs d’île de France.

 

Pour terminer, il faut remercier tous les bénévoles. Sans eux il n’y aurait pas de course exceptionnelle comme le marathon de Paris……….

11 commentaires

Commentaire de KIKIVAL posté le 07-04-2008 à 14:19:00

salut bravo tu as amelioré ton record, nous etions pas loin l'un de l'autre j'etais au sas jaune egalement, j'ai fini en 3h12 on a sans dout du se croiser durant ces 42km. bonne recup
kiki

Commentaire de hellaumax posté le 07-04-2008 à 14:27:00

Bravo pour ta perf. Ca me laisse franchement admiratif!

Commentaire de laurent05 posté le 07-04-2008 à 17:06:00

bravo pou ton chrono
bonne récup

Commentaire de Jipé posté le 07-04-2008 à 17:31:00

Bravo, pour ta perf. et ton mental.

Chapeau bas Monsieur.

Commentaire de moumie posté le 07-04-2008 à 17:36:00

salut,

bravo pour ta course et ton chrono.
Contrairement à toi, j'ai été déçue par les ravitos, par sur la quantité, mais la qualité (manque de sodas et fruits secs à mon goût)

Bonne récup
Moumie

Commentaire de calimero posté le 07-04-2008 à 18:21:00

Bravo pour ce nouveau record perso!!

Paris est effectivement fabuleux par l'ambiance et l'organisation (je l'ai fait 2 fois) c'est de loin le pls Marathon français, pour le reste il y a NY mais là c'est une autre histoire!!

Commentaire de JLW posté le 07-04-2008 à 23:55:00

3h14 et ton record perso c'est pas mal, mais la prochaine fois essaye peut-être 1h35 au semi plutôt qu'1h30 et un petit negative split pourra peut-être t'amener sous les 3h10 ?

Commentaire de Yannael posté le 08-04-2008 à 12:47:00

Bravo pour cette course et ce résultat.
Une question : pourquoi ne pas essayer de partir moins vite. Ca ferait sans doute mal aux jambes moins tôt dans la course, et du coup peut-être un meilleur chrono à la fin ?

Commentaire de bruno12 posté le 08-04-2008 à 15:29:00

Bravo pour ta course. J'ai a peu près la meme stratégie que toi et c'est sur que ce n'est pas le mieux pour optimiser la perf mais bon si on essaye pas ... On a du voyager ensembles sur le premier semi mais que de monde dans le wagon des 3h !

Commentaire de wil14 posté le 08-04-2008 à 21:05:00

une stratégie de course singulière mais efficace, bonne récup

Commentaire de romano76 posté le 20-04-2008 à 22:38:00

belle course, et belle strategie...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !