Récit de la course : Marathon de Paris 2014, par lapuce92

L'auteur : lapuce92

La course : Marathon de Paris

Date : 6/4/2014

Lieu : Paris 16 (Paris)

Affichage : 978 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

12 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

201 autres récits :

Paris est magique!!

Ici le récit de mon marathon de Paris 2014. Mon 3ème marathon :

 

http://lapuce801.over-blog.com/article-marathon-de-paris-123250449.html

 

 

Vendredi 4 avril

 

Comme je suis en vacances, je profite de cet après midi pour aller retirer mon dossard.  Il y a très peu de monde, du coup tout est fait très rapidement. Je traine un peu ensuite dans l'expo histoire de me mettre dans l'ambiance, avant de rentrer à la maison.C'est vraiment énorme, rien à voir même avec le semi par exemple.

 

Samedi 5 avril

 

Traditionnel restau CAF d'avant course avec Tati, FredM, Valérie et son mari, Fatiha et son fiston. On se régale, comme d'hab' on évoque les projets des unes et des autres... . Les deux Cécile (Bertin et Troude) nous rejoignent pour le café.

Pour digérer je vais refaire un tour de la running expo avec maman, qui sera bénévole le lendemain sur le marathon. La carte bleue qui s'était pourtant bien comportée jusque là craque un peu et je me retrouve à l'insu de mon plein gré avec une paire d'Asics spéciales "Marathon de Paris 2014" et un polo dans mon sac. C'est tout de même pas ma faute si ils m'appelaient et si en plus on avait 30% de réduction, non??

 

Dimanche 6 avril

 

Le réveil sonne à 5h15. Maman file tout de suite déjeuner : elle est convoquée à 6h30. Moi je prends un peu plus mon temps. Petit déj tranquillement dans la chambre en regardant la télé. Miracle des rediffusions de la veille sur les chaines infos j'apprends que le marathon aura lieu "demain" (mais pourquoi je me suis levée alors??) et que nous aurons à courir 42 000 kms (on sent la journaliste qui a bossé son sujet). 6h45 je quitte l'hôtel et me dirige à pied vers les consignes. Il ne fait pas froid du tout, et cette petite marche achève totalement de me réveiller. J'arrive sur le site vers 7h15. Derniers préparatifs et je dépose mon sac aux consignes très rapidement. Il y a encore peu de monde. En remontant vers l'Arc de triomphe je tombe sur Japhy, puis Laurence (Elo). Papotage 5 minutes, on se souhaite bonne course. Je profite que les toilettes ne soient pas encore prises d'assaut pour faire un premier "pipi de la peur". Je retrouve Laurence et son mari. Elle m'explique qu'elle a tenu à prendre le départ de son premier marathon mais qu'elle n'est pas sûre du tout de le finir car elle est blessée. Au final elle le fera complètement ce marathon, et de bien belle manière en plus!! Chapeau miss, et ravie d'avoir fait ta connaissance en vrai, c'était un bon moment! C'est pas tout ça mais on a rendez vous avec notre photogaphe pour la photo "officielle CAF 2014"! Valérie, yanne, Jean Marc, et FredM nous rejoignent. On cherche ensuite un coin entre 2 voitures pour satisfaire un énième besoin naturel. Impossible! Tant pis je rentre dans une pizzéria. C'est bondé mais au moins je suis au chaud en attendant. Il est maintenant temps de rejoindre mon SAS 4h30. J'y retrouve Valérie. La grande attente commence. En effet le premier départ, celui des handisports, est prévu à 8h35, celui des élites à 8h45, mais nous ne partirons qu'1 heure après environ. Heureusement il fait beau, pas froid, et puis j'ai une copine de papotage pendant un bon moment! Au final ça passe plutôt vite. Les SAS devant nous partent petit à petit, et c'est à notre tour d'avancer. Je me mets sur la gauche, maman, qui est affectée au SAS 4 heures (donc parti avant nous), m'a dit qu'elle serait de ce côté là. Mais une fois son SAS vide elle s'est retrouvée à gérer les départs des autres SAS. Je passerai donc toutes les dernières minutes en sa compagnie, c'est cool!

9h45 le départ est donné. Le premier kilomètre est en descente, attention à ne pas s'emballer. Les sensations sont d'emblée très bonnes et je suis obligée de me freiner pour ne pas me griller. Il fait chaud mais frileuse comme je suis ça ne me dérange pas plus que ça. J'ai opté pour la combinaison tee shirt manches courtes/manchettes, c'est parfait. Au 2ème kilomètre je me sens tellement euphorique que je me surprends à penser : "Quoi? Déjà plus que 40kms? Mais ça passe trop vite". Ces endorphines quand même... . Vers le 3ème kilomètre je rattrape des pompiers qui courent avec une joelette. Je les encourage, on commence à discuter un peu, quand tout coup je sens leur attention légèrement partir à la dérive. Je regarde à ma droite et j'aperçois Leslie (son prénom est marqué sur son dossard), Leslie, 1m75, sculpturale, queue de cheval au vent, petite jupette qui va bien sur des jambes interminables. Forcément... ! LOL Leslie je ne te connais pas mais saches que je te déteste!!

Les kilomètres s'enchainent sans grande difficulté. Je suis calée sur un rythme de 6'20/km environ. En théorie c'est un peu élevé pour moi mais je me sens très bien comme ça. Je n'ai pas le cardio mais je ne pense pas monter très haut niveau cardiaque. Je trouve le parcours superbe. Bien sur il y a du monde (40 000 sur la ligne de départ) mais mis à part quelques passages où la chaussée est plus étroite c'est globalement très fluide et je peux courir à mon rythme sans soucis. Le passage dans le bois de Vincennes est un peu longuet, ça manque de spectateurs, mais à part ça les kilomètres défilent rapidement. Je profite de l'ambiance, des groupes de musique, des spectacteurs en nombre sur certaines portions. Ma routine est bien réglée maintenant : un peu de boisson maison tous les 1/4 d'heure, et un gel Gu toutes les heures. Premier signe que ce marathon sera une course réussie : je passe le semi en 2H14, soit 4' de mieux qu'à Strasbourg où j'avais établi mon record sur la distance en 2012. Malgré tout ne pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué évidemment : la course n'a pas encore commencé, il peut encore se passer beaucoup, beaucoup de choses.

Vers le 24ème je vois devant moi une fille avec un tee shirt bleu sur lequel est inscrit "Pour Billy et Sabrina". Mais.... C'est Aurélie!!!!! Retrouvailles en mode "hystériques on se saute dans les bras et on hurle". Trop heureuse de la voir là! Et qu'on papote et qu'on papote. La miss n'était pas bien du tout en début de semaine, mais elle est là et elle le finira ce fichu marathon. Bravo! Un peu après le 25ème on rentre dans un long tunnel, éteint, avec juste des animations laser. Ambiance "boite de nuit". Au début je trouve ça génial, ca crée une super ambiance. Quelqu'un crie "vous êtes fatigués". Et tout le monde de rétorquer "On est pas fatigués". Petit à petit malgré tout le calme revient dans les rangs. On étouffe là dedans, et Aurélie m'avoue qu'elle commence à se sentir un peu claustro. Au milieu du tunnel on passe le 26ème km. Tati m'avait dit qu'elle m'y attendrait pour m'accompagner au bout. Aurélie me demande "mais...elle t'attend dans le tunnel?". Euuhh, je crois pas non! En tous cas c'est avec plaisir qu'on voit le petit raidillon de la sortie se profiler. Ca fait du bien de retrouver l'air libre.

Kilomètre 27, une apparition sur le bord de la route : ma Tati!!! Présentations rapides avec Aurélie, qui nous laisse filer : elle est légèrement en sur régime à ce moment là. A partir de ce moment là Tati ne va plus me lâcher des yeux. Un vrai ange gardien. Elle s'inquiète de mon hydratation ("Quoi? Tu as bu que ça?? C'est pas vrai!! Tu veux que j'aille te chercher une bouteille?"), virevolte autour de moi pour me prendre en photo.. . Je suis dans ma bulle, concentrée sur mon allure, donc pas forcément super bavarde mais qu'est ce que ça fait du bien de l'avoir avec moi! Je continue ma route, toujours calée sur le même rythme. Les jambes vont bien, le moral est au top, pas de problèmes d'estomac. Je profite juste de cette magnifique visite touristique ("à votre gauche la Tour Eiffel, on your left the Eiffel tower, n'est ce pas Tati!!).

Kilomètre 35 on rejoint notre fan club perso : Fatiha, Cyrielle et Panda qui nous attendent. Je fais ma kakou pour la photo (merci Fatiha!) mais immédiatement après j'ai un petit coup de mou. Un peu mal au ventre, et surtout très fatiguée tout à coup. Je marche quelques mètres pour me reconcentrer et c'est reparti en trottinant. L'allure baisse un peu, les jambes deviennent franchement lourdes. Le moral en prend un petit coup : l'arrivée me semble encore très très (trop) loin à ce moment là. Heureusement ça ne dure pas et je reprends du poil de la bête rapidement. Au 37ème j'annonce à Tati qu'il me reste 50' pour faire les 5kms restants si je veux battre mon RP, ça commence à sentir bon tout ça! On est doublées de très belle manière par Bob l'éponge et un pingouin : je réalise un peu tard que ce sont 2 "kikourous" qui font le marathon de Paris en récup des 80kms de l'écotrail qu'ils ont couru la semaine d'avant. De grands malades!! 40ème. Il me reste 20' si je veux battre mon record. Mais Tati ne l'entend pas de cette oreille "ca va pas non?" Qu'elle me dit "je te laisse 15' grand maximum et après c'est au fouet". Bon, OK, d'accord, si on peut plus plaisanter... . LOL 41ème on s'attend à ce que Tati, qui n'a pas de dossard, soit obligée de quitter le parcours. Mais personne ne dit rien. 42ème : elle me motive pour le sprint final, et 195m plus tard on passe la ligne ensemble, main dans la main. J'arrête mon chrono : 4h37! 10' rognées sur mon temps précédent. Je n'aurais jamais osé en rêver! Maman est là aussi, en larmes évidemment.

La suite? Photos, ravito (des tucs les enfants, des tucs!!!!), restau. Que du bonheur quoi!

Une course de rêve, franchement. Enormes merci Tati pour m'avoir accompagnée, encouragée, supportée dans tous les sens du terme. Une copine en or! Et promis je vais faire tout mon possible pour être présente à Gérardmer! Et bien sur merci à Fatiha et Cyrielle pour votre soutien et votre présence! :)

Next step : la maxi race d'Annecy, fin mai. Un autre grand moment en perspective. Juste envie de profiter de la vie au maximum, de tous les bons moments, de toutes ces bonnes émotions!! La vie est merveilleuse!

12 commentaires

Commentaire de Calaferte posté le 07-04-2014 à 20:53:59

3eme CR de suite ou on veut m'emmener sur un blog c'est bon j'abdique. Ça vous ferait MAL au DOIGT de copier coller???????

Commentaire de Calaferte posté le 07-04-2014 à 21:03:09

3eme CR de suite ou on veut m'emmener sur un blog c'est bon j'abdique. Ça vous ferait MAL au DOIGT de copier coller???????

Commentaire de Calaferte posté le 07-04-2014 à 21:04:06

3eme CR de suite ou on veut m'emmener sur un blog c'est bon j'abdique. Ça vous ferait MAL au DOIGT de copier coller???????

Commentaire de lapuce92 posté le 07-04-2014 à 21:10:27

Ok ok pas taper, c'est modifié!! ; )

Commentaire de BOUK honte-du-sport posté le 07-04-2014 à 21:17:33

Belle course la puce ! Et joli chrono !
Merci pour ce récit qui m'a rappelé de bons souvenirs !

Commentaire de Calaferte posté le 07-04-2014 à 22:25:14

La prochaine fois je tape!! Désolé pour le triple commentaire c'est un bug!

Bravo pour le record, c'est tellement rare les courses comme ça où tout va bien, merci pour ce récit!!

Commentaire de caro.s91 posté le 07-04-2014 à 23:40:51

Très contente pour toi, et un grand bravo pour avoir ainsi amélioré ton chrono. C'est super ! Tu as dû passer devant moi à plusieurs reprises puisque je suivais des coureurs qui visaient 4h30 ! ;-)

Commentaire de nicou2000 posté le 08-04-2014 à 18:10:40

Bravo à toi pour cette belle gestion de course!

Commentaire de Bacchus posté le 08-04-2014 à 22:00:03

Super ce Compte rendu
Bravo pour ta course

Commentaire de Japhy posté le 10-04-2014 à 19:59:49

Bravo Mia, super prépa, super course, et supers copains tout le long de la course! Ravie de t'avoir croisée le matin.

Commentaire de Bérénice posté le 11-04-2014 à 00:22:28

Joli texte et bravo ! Tu n'as pas l'air d'avoir souffert du tout. Respect ! Je lis des textes comme le tien pour me motiver à faire un marathon un jour...

Commentaire de lapuce92 posté le 11-04-2014 à 07:24:03

Merci beaucoup à tous! Ca fait vraiment plaisir vos petits mots!
Japhy moi aussi ravie de t'avoir croisée dimanche matin.
Bérénice : si ça peut te donner envie, c'est cool! :)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !