Récit de la course : Marathon de Paris 2005, par js_opdebeeck

L'auteur : js_opdebeeck

La course : Marathon de Paris

Date : 10/4/2005

Lieu : Paris (Paris)

Affichage : 2545 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

1 commentaire

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

201 autres récits :

1er Marathon , et a Paris

Résumé

- Polar n'affichant pas la Fc.
- Problèmes digestifs.
- Pas de 'mur' , celui qui casse ; mais un autres ... à lire plus bas .
- L'arrivée ... du moins après ... pas le top.

Les chiffres :

Dossard : 34822

Temps relatif au départ réel :
- km 10 - 01:08:15 - 21044e
- km 21,1 - 2:10:22 - 19937e
- km 30 - 3:02:47 - 19632e
- arrivée - 04:18:45 - 17895
Temps scratch perso (passage ligne de départ)
- 4:09:02

La veille

Arrivée en train en fin de matinée à Paris

Direction Porte de Versailles.

Je récupère mon dossard. Tiens ?? Ils demandent la carte d'identité. Ca risque d'en refroidir plus d'un (sic. les reventes de dossards), pour l'année prochaine.

On me donne le kit du coureur:
- mon T-Shirt officiel 'Marathon de Paris'
- un sac plein de publicités et une brochure d'information sur le Marathon.
- il y a aussi un brassard de soutient de "Florence Aubenas et Hussein Hanoun", sympa, même si je doute de son efficacité.
- un sac Poubelle 'Jogging', pour le départ.

Ensuite, un tour dans les différents stands. Il y a un stand qui renifle un max ... celui de Maroilles.
Pour le reste, classique, pas mal de stands présentant les autres marathons, certaines association. Et l'artillerie lourde, les vendeurs Polar, Nike, Mizuno, Asics, Reebok ... de quoi donner envie, même aux plus difficiles d'entre nous.

Retour vers l'Etoile, et installation à l'hôtel.

Visite de la zone de départ et des Champs, ainsi que la zone d'arrivée.

Passage chez "haagen-dazs" pour une bonne glace ... rien mangé de correct depuis le matin - je sais , c'est pas bien ;-).

Promenade dans Paris le reste du temps. Faut pas faire trop ... les pieds ne doivent pas souffrir.

Le soir ... ben un p'tit resto, mais pas content, pas de choix dans les pâtes ... j'aurai du aller à la Pasta Paty. Dommage.

Je prépare mes affaires pour le lendemain, ne rien oublier.

Dimanche ... 4 heures 40.

Je me force à avaler un petit déjeuner sommaire, et je me recouche.

Réveil 7 h ... en avant pour mon Premier Marathon.

Météo
- Très frais le matin (7°C), et de mieux en mieux au fil de l'épreuve, avec le soleil qui commence à pointer son nez vers 9 h 30.
- Pas beaucoup de vent.

Equipement
- T-shirt Kikourou
- Sparadrap pour les tits
- Polar
- Ship sur la chaussure, et de l'autre mon module Polar
- Sac poubelle 'Jogging'
- Un vieux Sweat
- Une paire de gants légers
- Un foulard sur la tête - pas de casquette, pas trop de risque de soleil.
- Mes Mizuno

La course

Avant le départ

Me voilà sorti de l'hôtel, direction le départ . Je remonte les Champs, brrr, il fait frisquet.

Il y a du monde, pour ne pas trop attendre dehors, j'attends dans le McDo ... juste pour être au chaud.

L'idée est apparemment venue à pas mal de monde ... le Mc Do est plein de coureur ... certain boivent, se passent des crèmes, avalent des gel ... j'évite de copier .

Je test mon Polar ... tout semble ok

25 minutes avant le départ, il faut que je me mette dans mon 'box', difficile, l'entrée est étroite est ça passa au compte goutte.

De plus certains accompagnateurs (familles, spectateurs, ...) restent agglutiné devant l'entrée, pour un bisous, photo, et autre .

Le plus simple est de passer par le 'brèche' ouverte entre deux barrières.

J'attends tranquillement. Certains concurrents, toujours en train de tenter de rentrer dans le sas, s'inquiètent, ils ont peur que le départ se fasse sans eux.

Il fait moins froid et il ne va probablement pas pleuvoir... je vire le 'sac poubelle Jogging'.

Dans tous les cas, du côté 'Verts' (ma catégorie) il ne faut pas s'attendre à partir dès le signal de départ ;-), on est quand même vachement loin.

Le départ

Cris de joie au loin... apparemment le départ est donné... ici , rien ne bouge , quelques personnes se débarrassent du poncho, ou sweat. Mais rien de plus...

Je vire mon Sweat...

Après quelques minutes, nous commençons à piétiner et à avancer, en évitant les déchets, sacs, bouteilles, ... au loin, la Concorde est déjà pleine de couleur ... les premiers y sont déjà.

Après 9 ou 10 minutes, nous passons enfin la ligne... je déclenche mon chrono.

La course

Pour ce qui est de la description même de l'ambiance et des lieux, je préfère vous renvoyer au POSTS du forum de course à pieds. Les 'locaux' décrivent mieux que moi tout les endroits par lesquels nous sommes passés (voir fin de page).

Au bout de 400 mètres, pas mal de monde cours déjà dans les parc, pour aller se soulager. Je regarde mon Polar... grrr... la fonction cardio reste à 00% , je vérifie ma sangle ... tout semble ok. Rien. Je ne suis pas content.

Je décide de ne pas relancer mon chrono, pour retrouver un hypothétique Fc ... ça risque de fausser mes temps de passage. Je garde l'affichage de la distance et le chrono, et je déclenche manuellement la fonction Lap (tour) au passage des différentes lignes kilométriques.

J'arrive à gérer ma course sans réel problèmes, je me suis bien entraîné (Plan d'entraînement et stage Cottereau) . Ce sont plutôt des éléments non maîtrisable qui vont me donner un peu de piquant:
- Sparadrap sur les tits qui se détachent au bout d'une vingtaine de kilomètres. Tant pis, ça brûle, ça saigne un peu..
- Problème digestif ?? Je crois que c'est l'eau... en réalité je ne sais pas. Vers le 20ème kilomètre, jusqu'au 36ème, j'ai l'impression que l'eau que je bois tombe dans mon estomac, comme un sac plein d'au dans le ventre, je résiste, mais ç'est pas le top. Arrêt derrière un buisson au km 36, pas le choix, je ne suis pas à 2 minutes près.
- Un 'mur' de coureurs vers le km 34, dans certaines rues longues et étroites. Des groupes de 10 personnes marchant ou piétinant dans les faux plats bloquaient carrément la progression, seuls choix, zigzaguer ou rester derrière, et ajouter mon corps à l'édifice. J'ai préféré progresser. C'est un peu casse pattes, mais tout le long j'ai gardé de des ressources, en avant... un peu à gauche un peu à droite... ça passe.

Mon polar m'indique 43,2 Km à l'arrivée, alors que les 15 premiers kilomètres étaient pile au bon endroit... j'ai été un peu loin pour trouver un buisson, et j'ai du m'éloigner trop souvent de la ligne 'bleue'

A part ça... le parcours était très sympa:
- J'ai été bluffé par les fanfares, brass band, batucadas et autres bandas tout le long du parcours. On a vraiment couru en musique.
- L ambiance était géniale. Je n'ai jamais vu autant de monde.


L'arrivée

Je suis maintenant de l'équipe des Marathoniens... trop top . La ligne d'arrivée est passée. J'arrête mon satané chrono.

Je crois que les 20 minutes qui ont suivis étaient les pires de la journée . Encore une fois, étant dans la moyenne, je me retrouve avec la MASSE des coureurs... ça bouchonne à tous les niveaux... j'ai froid, comme beaucoup de monde. Le fait de rester statique n'arrange pas les choses, les musclent se relâchent et je tremble comme une feuille. Deux personnes tombent par terre et se font aider par leur collègues.

Direction l'hôtel... pour se changer, et se réchauffer.

Bilan

- Le plan d'entraînement 2PEAK me semble avoir fait son effet
- Je n'ai pas ressenti le problème du 'Mur', du moins physique, ou moral.
- Pas d'ampoule, ni de problème de pieds (merci le Nok)
- Pas de bobo.
- Un marathon ce n'est pas 2 semi maintenant j'en suis convaincu

Je suis très content, même si je suis encore au-dessus des 4 heures, la prochaine fois... je passe en dessous. Maintenant va falloir chercher un autre Marathon... moins 'Populaire'.

Merci à tous les bénévoles, plein, plein de gens sympa et souriant.

Liens

Post du [Forum de Courses à Pieds|http://www.courseapied.net/forum/msg/13539.htm|fr]

1 commentaire

Commentaire de Kiki14 posté le 11-04-2005 à 08:22:00

Salut js super ton récit on s'y croirait moi j'ai tout regardé a la télé et je suis un peu déçu car on y voyait que la tete de course homme et celle des femmes et pas les gens comme nous (heu comme toi) car mon 1er marathon ce sera celui de la liberté a Caen le 12 juin Bravo a toi Marathonien

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !