Récit de la course : Marathon de Paris 2007, par pcm66

L'auteur : pcm66

La course : Marathon de Paris

Date : 15/4/2007

Lieu : Paris 16 (Paris)

Affichage : 1766 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

201 autres récits :

Le récit

15 avril: enfin le grand jour. Me voila au départ du Marathon de Paris, point d'orgue de ma saison hivernale.

Objectif: battre mon record de 3h12min47s. Ma préparation s'est déroulée sans aucun souci et je pense être au top de ma forme.

Je suis au départ avec 3 athlètes de mon club (le Prades Conflent Marathon) et ma copine est là pour nous encourager... et faire les photos!

On rate le RER qu'on voulait prendre et on arrive donc tout juste pour le départ. Problème: je n'ai pas le temps de faire mon p'tit caca d'avant course et ça, j'aime pas!

Je vais me placer dans le sas rouge (3h-3h15) et je croise un coureur de Perpignan qui court souvent dans mes temps. Il me dit qu'il vise 3h.

Comme annoncé, il fait déjà chaud et je décide que je partirai prudemment en surveillant le cardio même si je suis en retard sur mes temps de passage.

Le départ est donné et je me dis que le système des sas est vraiment bien car je ne suis presque pas gêné.

Les premiers kilomètres passent et je ne me sens pas en super forme, surtout avec cette envie de ch... (désolé pour les âmes sensibles).

Passage au 5km en 22'07 (soit sur les bases de 3h08). J'abandonne déjà mes rêves cachés de 3h00. La fin de course sous la chaleur me fait trop peur. Mieux vaut rester prudent...

En parlant de prudence, arrive le ravitaillement de Bastille. ca bouchonne à l'intérieur du rond point, je décide donc de me ravitailler à l'extérieur. Bien content de mon choix, j'arrive lancé sur les gobelets mais le sol est humide (beaucoup se sont déjà aspergés d'eau) et je me vautre lamentablement. Après un bref état des lieux de 5-10 secondes et un signe aux bénévoles pour le dire que ça va, je repars rapido avec quelques éraflures mais rien de sérieux. Je me dis quand même que c'est pas mon jour!

 

Ci-dessus le passage au 10 km en 44'56 (bases de 3h10). Je préviens ma chère et tendre au passage que le temps ne sera pas exceptionnel.

Je me sens pas mal mais j'ai toujours cette envie de ch... qui m'obsède.

Passage au 15 ème en 1h7min45s (bases de 3h11).

Arrive le bois de Vincennes et je prends la décision la plus importante de la course: je repère quelques feuilles d'arbustes bien larges et je les arrache au passage en courant. Je sors alors brutalement du parcours et m'enfonce dans le bois pour trouver un peu d'intimité. Je fais ce que j'ai à faire depuis une heure et je repars! Durée de l'arrêt au stand: 1min15s (je vous défie de faire mieux!).

Je suis désormais un coureur neuf (et léger...). Je sens tout de suite les effets bénéfiques de cet arrêt.

Je passe au semi en 1h35min50s (bases de 3h12) et je sens déjà que la fin du marathon sera un vrai régal. Je me sens super bien et je me dis que le record est encore jouable.

Passage au 25ème km en 1h53min09s (bases de 3h11)

Je reste prudent et continue à surveiller le cardio mais je vois que je ne faiblis pas malgré les tunnels. Au 29ème, je rattrape un copain du club. Je l'attends un peu pour voir s'il peut rester dans ma foulée mais au bout d'un kilomètre, il me dit qu'il ne peut plus suivre.

Passage au 30ème km en 2h15min 40s (bases de 3h11)

Je m'autorise maintenant à laisser monter le coeur pour ne pas ralentir. Je ne fais que dépasser des coureurs. Certains essaient de s'accrocher mais ne tiennent pas longtemps. Je me sens euphorique mais je prends garde à bien me ravitailler et m'arroser.

Passage au 35ème en 2h38min05s. Je me prends à rêver de passer sous les 3h10.

Dans le Bois de Boulogne, je suis encore bien mais je n'arrive pas à me faire mal comme je le voudrais. Je ne faiblis pas mais je n'ai pas la gnac pour accélérer un peu.

Passage au 40ème km en 3h00min30s. Je sais que je vais battre mon record mais je n'arrive pas à me motiver suffisamment pour passer sous les 3h10.

Arrive l'avenue Foch. Je vois le chrono et j'entends Chauvelier qui dit qu'il faisait trop chaud pour battre son record. Je mets tout dans un sprint rageur (je sais, on dirait pas que je sprinte sur la photo...)

 

Je passe la ligne en 3h10min12s. Je suis fier. C'est mon neuvième marathon et c'est la première fois que je fais un negative split. Je sens que je peux faire encore mieux à La Rochelle cet automne avec des conditions climatiques plus clémentes.

En attendant, 15 jours de repos bien mérité avant d'attaquer la saison de Trail et de courses de Montagne. 

4 commentaires

Commentaire de moumie posté le 26-05-2007 à 00:37:00

rien de tel que de courir léger hein pcm66 :-))))
après un début de marathon difficile, finalement tu as atteint ton objectif
Félicitation à toi

Apparement tu ne fais que des trails et des courses en montagne, mais peut être que l'on se croisera sur les courses en bord de mer.

Bonne continuation et à plus tard

Commentaire de bigout66 posté le 26-05-2007 à 00:47:00

Salut pcm66,

Ah ben quand même il arrive ce CR :-)).
Bravo pour ta course menée d'une main de maître, pas évident de réaliser le negative split.
Mais bon faut dire que l'arrêt aux stand y est pour beaucoup lol.
En tout cas ton temps et tes sensations sont vraiment encourageants pour La Rochelle où tu devrais pouvoir approcher les 3h00 voir moins !!!

Au plaisir de te croiser sur de prochaines courses du coin (lesquelles as tu prévu de faire d'ailleurs ?).

@+ ;-)

Commentaire de agnès78 posté le 26-05-2007 à 14:51:00

Wahouuuuuu!!!!! Objectif atteint! et de quelle manière! Avec du negative split, s'il vous plait! Et autant que je m'en souvienne... il faisait vraiment chaud en ce dimanche! BRAVO à toi et un grand MERCI pour ton récit! Après un "travail" si bien mené, tu peux effectivement aller te faire plaisir en montagne et sur trail! Veinard! Perso encore 15 jours à attendre!;-)))))
encore BRAVO et bons trails!
bises
agnès

Commentaire de romano76 posté le 22-03-2008 à 22:01:00

merci pour ton récit, on a bcp rit avec ma femme; les feuilles larges et tout,en tout cas BRAVO pour ton negative split, et le mur des 30; esquivé ??, beau parcours en tout cas...

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !