Récit de la course : Marathon de Paris 2019, par tidgi

L'auteur : tidgi

La course : Marathon de Paris

Date : 14/4/2019

Lieu : Paris 16 (Paris)

Affichage : 490 vues

Distance : 42.195km

Objectif : Balade

6 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

209 autres récits :

Itinéraire d'une récupération gatée


Tout a commencé par un mail reçu le 11 Mars dernier :

« La meilleure des bonnes nouvelles c'est que tu as été tiré au sort pour rejoindre la Team JBL à Paris. Tu remportes donc ton super dossard VIP avec la Team JBL pour le Schneider Electric Marathon de Paris 2019 »

Au début, j’ai pensé à un canular ou une simple réduction sur le dossard.

Mais non, l’inscription a bien été validée quelques jours après : je vais pouvoir participer au marathon de Paris ! Moi qui pensais le faire au moins une fois un jour, c’est top !

 

Par contre, la date est moins géniale elle.
1 semaine après les 24h de l’Isère, où je vais essayer de faire une perf, j’arriverai à la capitale avec de belles jambes en bois tiens !

Quoiqu’il en soit, l’objectif sera de visiter, de faire du tourisme, et l’occasion de ressortir les crocs.


 


La semaine qui précède… est donc celle qui suit les 24h de l’Isère. Oups !!

Les 195 km réalisés, et accessoirement un top 5, ont forcément bien fatigué les jambes. La semaine est donc consacrée à du repos et massage quotidien des jambes.

Difficile de savoir comment ces dernières vont tenir sur 4 ou 5 heures.

 

La veille, récupération du dossard. On se met dans l’ambiance avec le salon du Running, ce temple de la consommation où les marques veulent toutes être présentes pour ce grand RDV.




Chez les amis le soir, pas de glace mais un peu de potion magique pour le lendemain.

On voit qu’il n’y a pas de pression sur ce coup là…


 

 

Paris s’éveille et je débarque place de l’Etoile.


 

Je rejoins le stand JBL pour un rapide petit déj, et une préparation du bonhomme, tout en discutant avec un concurrent invité comme moi.


Direction les Champs Elysées, jusqu’au moment où, en arrivant à proximité de mon sas, je m’aperçois que mon dossard est resté dans mon sac !! Je l’avais mis dans une poche extérieure pour ne pas l’abimer, en me disant de ne surtout pas l’oublier = c’est raté !

Gros coup de flip et petite foulée en AR : au moins pour l’échauffement c’est fait ! Le stress en plus… Ceci dit, les jambes, encore endolories de mon 24h,  n’ont pas apprécié car une fois dans le sas, je sens bien une petite gêne sur les quadris. Rapides étirements avant le départ, histoire de soulager un peu.

 

On se rapproche de l’arche de départ tout en marchant tranquille, pas de bousculade.


Avant le lâcher progressif des coureurs du SAS 4h !

 

Belle sensation que de descendre les Champs Elysées sous le soleil. Nous ne nous marchons pas dessus, les sas sont plutôt bien gérés.

 

J’ai décidé de me mettre en mode reportage photo donc pas mal d’arrêt seront à prévoir


 

Puis la place de la Concorde

 

La place Vendôme, magnifique

 

L’Opéra Garnier, monstrueux !

 

On longe le Louvre.


Un peu avant le 5°km, je sens une petite gêne aux quadris si je force plus, je vais donc rester dans le même tempo malgré les arrêts photos, et faire gaffe à ma foulée.

Je suis à 10 km/h tout pile. Nickel.

KM 5 passé en 30’.

 


Belle ambiance du côté de la place de la Bastille

 

KM 10 passé en 1h


L’allure est toujours très régulière.
Visiblement je reste dans une attitude type 24h, métronomie, quand tu nous tiens !!!


 

Nous approchons du bois de Vincennes.


 

Le chateau de Vincennes, dans le bois du même nom


Les allées sont plus larges et cela permet de respirer un peu. Car il y a toujours autant de monde autour de soi.


 

KM 15 passé en 1h30

 

 

A la sortie du bois de Vincennes, les jambes se sentent mieux et je me dis pouvoir accélérer un peu, histoire de se rapprocher d’un temps théorique proche de 4h.

 

KM 20 passé en 1h58


Puis le SEMI en 2h04

 

 

Par rapport au rythme de 10 km/h, je m’amuse à compter les minutes d’avance à chaque kilomètre. Oui j’ai envie de jouer et pourquoi pas tenter un « negative split »  (2° semi plus rapide). Allez ?

 

Nous longeons à présent la Seine, à la place des voitures.

Beaucoup d’ambiance, de la musique. C’est impressionnant !


 

En face, Orsay, la Conciergerie, la flèche de Notre Dame


 

KM 25 passé en 2h25



 

Je retrouve Annick vers le km 28. Elle m’accompagne sur 200m, le temps de s’informer de ma forme et des jambes. Tout va bien, le moral est bon…


 

Le passage dans le tunnel est long, très long, et il y faut chaud.

Encore une batucada à la sortie : bravo aux musiciens !

 

La tour Eiffel se dévoile un peu avant le…


…KM 30 passé en 2h56

 

 

Un mur ? Quel mur ?

C’est çà d’être encore en mode 24h…

Et j’essaie même d’accélérer le rythme, pendant que ça marche de plus en plus autour de moi.

D’autres concurrents ont encore bien la patate et ne se laissent nullement surprendre par cette « barrière ».

 

 

KM 35 passé en 3h25

L’avance s’est stabilisée depuis longtemps. Pas facile d’en rajouter plus.


 

Le bois de Boulogne permet cependant à nouveau de « respirer » un peu dans ces allées larges.

 

La fondation Louis Vuitton

 

Ca va se jouer autour de 4h05 c't'histoire !

 

 

KM 40 passé en 3h54


 

L’entrée avenue Foch est magique !
J’ai l’impression de voler, les jambes n’ont même pas mal…

 

La ligne d’arrivée sera passée en 4h06 (2° semi plus rapide donc)

 

 

Un ravitaillement et un massage dans la tente JBL sont alors les bienvenus.

Après une photo souvenir...


 

 

 

Ce fut un formidable moment que de courir ce marathon de Paris.

Une ambiance extraordinaire, un parcours laissant libre cours à la découverte des points caractéristiques de la capitale.

Seul point gênant : le monde, toujours du monde autour de soi, du début à la fin !

Un barnum certes mais bien rôdé quand même. Bravo aux bénévoles !

C'était à faire au moins une fois. 14° marathon, le 3° en crocs.

 

 

 


  

EN CHIFFRES :


 

 

 

 

6 commentaires

Commentaire de Arclusaz posté le 27-04-2019 à 09:27:48

merci pour le reportage même si tu es énervant de facilité !

Commentaire de tidgi posté le 27-04-2019 à 21:50:28

Facilité n'est pas le mot. Me suis fais plaisir en tout cas ;-)

Commentaire de Mazouth posté le 27-04-2019 à 12:06:25

Alors maintenant tu fais un récit même pour ton petit footing du dimanche ? ^^
Super idée de le faire en mode reportage, on apprécie ;) Bravo et bonne re-récup !

Commentaire de tidgi posté le 27-04-2019 à 21:51:07

Ben oui, j'ai vu du monde, et j'ai couru avec eux tiens !

Commentaire de Bérénice posté le 27-04-2019 à 21:13:25

Bravo pour le petit reportage photo très sympa. Je ne savais même pas qu’on pouvait courir en crocs ! Incroyable !

Commentaire de tidgi posté le 27-04-2019 à 21:52:16

Merci à toi.
Et je suis loin d'être le "pire". Si tu suis les posts kivonbien.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !