Récit de la course : Sur les Traces des Ducs de Savoie 2009, par alex23

L'auteur : alex23

La course : Sur les Traces des Ducs de Savoie

Date : 29/8/2009

Lieu : Chamonix Mont Blanc (Haute-Savoie)

Affichage : 956 vues

Distance : 112km

Matos : sac à dos olmo, seedcross2
textilles BSC haut et bas

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

101 autres récits :

TDS

BONJOUR

  je me lance sur mon premier récit.

   Pour ma première participation à ce grand week-end de trail, j'arrive à chamonix le vendredi après midi avec le stress et tout ce qui va avec.  Je  files au gîte d'étape la tapia pour récupérer mon lit super accueil, une fois terminé, je vais voir le départ de l'utmb (course à faire l'année prochaine si je peux). Le départ est donné que d'émotions, là je me dis demain matin c'est à ton tour... Je file chercher mon dossard, pointer mon sac à dos et me voila reparti au gîte. Un petit brin de toilette une petite discussion avec un autre participant philippe, et nous voila au lit. En pleine nuit un concurant de je pense de la CCC rentre et me reveille, et m'appelle Jeff, je lui dis non, et il s'excuse, là je rumine, je me demande quelle heure est il je ne surtout pas regarder, et je me rendors en sommeil léger. 03H30, mon reveil sonne à peine 1 seconde je saute du lit, ramasse mes affaires et réveille phil, je descends dans la salle de restauration et prends mon café, je lis histoire de détendre un peu, phil me rejoint prépare son sac, l'heure tourne, il est temps de partir (toujours le stress). Sur la ligne de départ, phil me prends en photo et il dit en rigolant mieux vaut la prendre avant qu'après...

  Je m'arrête sous le stand et prends un thé, le speaker annonce le temps, 3 minutes, je savoure encore cet instant avant de partir vers cette longue aventure. 1 minutes, je pense à ma femme mes enfants, qui seront avec moi tout au long du parcours.  Ca y est le décompte la musique 10........ 3. 2.1 partit. Allez on démarra applaudissements encouragements, super, je mets ma musique et je suis partis pour les 106 kms. Je me sens bien, pourvu que ça dur, je ne pense même pas à l'abandon ni même aux blessures, je pense qu'à finir. Premier point col de voza toujours bien je passe  en 166 position, tout va bien. Saint Nicolas de Véroce toujour bien je suis à la 134 place.Arrive le mont joly première difficulté, je vois tous les concurants  équipés de bâtons passaient devant moi, pas grave je me dis que la course se fait sans bâton et ce qui me réconforte, c'est que seuls ceux équipés de bâtons me doublent. Superbe vue du mont joly, je blague que de la brume et un peu de pluie, je ne vois rien mêm sur les arrêtes ou j'ai un peu peur de tomber... Une fois passé direction Col du Joly que je passe à la 172 places, le speaker annonce la tête de course au col du bonhomme, je passe au ravitaillemnt et je repars, tout va bien, je suis content. Direction  le Col de la Fenêtre ou je connais des difficultés à la montée pas de bâtons... je passe le col à la 206 places, je souffre dans les montées, j'arrive au  Cormet de Roselend à la 225 places, je mange je bois au ravito, le départ est un peu dur je marche un petit moment, mais j'ai toujours le moral, je pense à mes crapules qui font les 400 coups... direction le  Col de la Forclaz, avec un peu de mal mais bon ou je passe 231 ème. Arrivé au col, je vois 9 kil de descente vers Bourg Saint-Maurice, et la je me dis je descends en courant, et c'est parti, grosse descente, je double des coucurent qui m'avaient pris dans la montée, et je suis parti toujours en pleine santé, un peu mal aux genoux avant d'arrivé à Bourg Saint-Maurice ou j'apprécie le ravito mais aussi l'organisation qui sont supers, encore des encouragements des applaudissements, je passe en levant le pousse et leur dit merci, encore des émotions. Le départ deBourg Saint-Maurice et encore plus difficile je marche pendant un très long moment mais je garde le moral, et puis c'est reparti en direction du Col du Petit Saint-Bernard  ou pendant cette ascension je croise la route d'un trailer on fait un petit bout de chemin ensemble, j'espère qu'il se reconnaitra, le col est interminable, j'ai froid je mets vite mon coupe vent, je grelotte, je me dis non pas le froid pas maintenant, je repense à ma famille et hop, j'arrive au col, une petite soupe et me voila parti, je suis 199 ème, la dezscente est dure je marche, et puis d'un coup je repars en courant, je laisse sur place des trailers. A une intersection je me trompe plus de balisage, chemin inverse pas grave, je continu à courir avec un belge de charlerois un bout de chemin ensemble, toujours de la descente direction La Thuile petit village à priori super même dans la nuit toujours des applaudissements, j'arrive 185, un peu de ravito et me voila parti, Ma montre n'a plu de batterie mais je crois qu'il me reste environ 15 à 16 kil, je me dis je les fait en courant, petit bout de chemin avec un trailer qui me dit la descent vers courmayeur est technique, mais pas grave j'y suis toujours bien, je decends un peu technique il est vrai, je double et me voila arrivé au Pré Saint-Didier et un bénévole m'appelle par mon prénom et me dit encore 5 kil, je fonce montée dans les bois, je cours on descends on remonte, je me prend les pieds dans un pierre je chute pas grave c'est l'arrivée, je souffre, au détour d'un virage une perzsonne me dit à 100m le pont et de là 1 kil avant l'arrivée, il m'applaudit je le remercie, je cours dans les rues de courmayeur, l'émotion me gagne, je vois l'arrivée des inconnus m'applaudissent, enfin j'arrive une photos, l'organisation italienne m'applaudit me demande si cela va bien, et c'est moi qui les remerci pour tout car sans eux nous ne seront pas là, je suis rempli d'émotions. Je pense à ma femme mes enfants, et ma famille, qui était là en train de me suivre sur le net et mon coach de basket, merci à vous tous. Je termine à la 162ème place, je suis surpris de mon résultat mais très fière, je prends ma douche et file prendre le car, je croise certains trailers qui arrivent avec qui j'avais fait un petit parcours, on se salut, je les applaudis... Quoi dire d'autre, c'est tellement super, et grandiose. La TDS est une course très technique qui est aussi dure que l'UTMB je pense. A l'année prochaine, sur l'UTMB si je peux.

Merci à brice et seb

corsika38(alex)

3 commentaires

Commentaire de mokujin13 posté le 31-08-2009 à 12:02:00

superbe ourse,félicitations,beau récit au prochain

Commentaire de marcoZ posté le 31-08-2009 à 13:06:00

belle course belle place et à une prochaine moi je finis en 24h32
à bientôt peut être

Commentaire de Kevin99 posté le 01-09-2009 à 20:14:00

Bravo alex pour ta belle course et beau récit

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.21 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !