Récit de la course : Courmayeur - Champex - Chamonix 2008, par vvweasel

L'auteur : vvweasel

La course : Courmayeur - Champex - Chamonix

Date : 29/8/2008

Lieu : Courmayeur (Italie)

Affichage : 1193 vues

Distance : 97km

Objectif : Pas d'objectif

4 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

133 autres récits :

Ma CCC 08

 

Je ne vais pas faire dans le CR traditionnel qui relate la course étape après étape et ravito après ravito ... inutile, certains l'ont très bien décrit. Je ne vais pas non plus m'attarder sur les moments d'euphorie et sur les coups de moins bien qui ont ponctué ma course ... ils font partis de chaque course et chacun les a plus ou moins vécus ou connus et sait de quoi il en retourne.

 

 Ma CCC 08

 

La CCC 08 ... Un moment important puisque cette course représente beaucoup pour moi : fin de la vie étudiante et début de la "vie active" comme on dit, même si je trouve le terme assez mal approprié ... soit ... une étape à ne pas manquer pour démarrer une nouvelle vie durant laquelle mes entrainements très réguliers seront maintenant plus restreints, voire inexistants ... et donc inévitablement plus de courses de cette envergure à venir.

 

Je commencerai d'abord par remercier l'organisation de l'UTMB que j'ai trouvée formidable en tout point. J'ai été très surpris par la disponibilité à tout épreuve et cela à n'importe quel heure du jour ou de la nuit des bénévoles : accueil aux ravitallements ou lors de la course. Je leur tire mon chapeau car sans eux, cette course ne serait pas. 

Au niveau logisitique, je me dois de féliciter tout l'organisation : un tel professionalisme, tout en conservant un "esprit trail" mérite d'être souligné.

 

Merci également aux nombreux supporters inconnus qui ont donné de la voix tout au long du parcours, scandant nos prénoms pour nous encourager dans les difficultés de la course ... à ceux du col des Montets qui, à 5h du matin encourageaient chaque participant avant la (terrible ?) montée vers la Tête au Vent.

 

Cette course est magnifique : courir dans un environnement comme celui du Mont Blanc restera, je le pense, gravé en moi pour longtemps. Une telle immensité dans laquelle on se trouve finalement bien faible lorsque l'on aborde le grand col Ferret ou autre Tête de la Tronche.

La nuit fut également un instant magique : l'arrivée à Bovine ou Tseppes sous un ciel étoilé : que demander de plus ? Et que dire du matin qui se lève à la Flégère ? Cela décuple l'énergie !

Je n'avais jamais vécu de moments aussi forts lors d'un trail, et c'est pour ces moments là précis que je m'entraine depuis Janvier pour boucler cette course.

 

Côté course, j'ai vécu un formidable moment sur l'ensemble. Arrivée à 07h30 du matin, pour 20h30 de course. C'était ma dernière participation en tant qu'Espoir H sur une course, mais quelle course !

 

Je dois maintenant malheureusement passer à autre chose, mais cette course d'adieu fut la plus belle de toutes !

 

Arrivée sur Chamonix

 

 

4 commentaires

Commentaire de Tercan posté le 03-09-2008 à 09:15:00

On est nombreux à être dans la 'vie active' et nombreux à avoir encore un 'handicap' de plus pour l'entrainement : des enfants.
Rassures-toi tout cela n'est pas incompatible, loin s'en faut (sans ma fille... est-ce que le mental aurait été suffisant pour boucler ce tour ??? rien n'est moin sur).

Tkt, si tu le veux, les portes du trails te seront encore ouverte pour un long moment !!!

Commentaire de Zorglub74 posté le 04-09-2008 à 10:23:00

Je confirme, la vie est active, donc en général 43 h de boulot par semaine, les enfants à élever, la maison à s'occuper (heureusement belle-maman est par là), d'autres activités...
En ce moment la course à pied vient remplacer fort à propos l'alpinisme et l'escalade qui demandent beaucoup plus de temps (we avec nuits en refuge) et qui est beaucoup moins conciliable avec la vie de famille. En footing les entrainements durent 1 petite heure en général, on arrive à les placer entre midi et deux ou le soir...

Il faut continuer, ce n'est qu'un début

Commentaire de Mamanpat posté le 04-09-2008 à 13:38:00

J'aurais presque envie de te tirer les oreilles de lire ceci !
Espoir est une catégorie qui porte bien son nom et tu auras remarqué que vous êtes bien peu nombreux par rapport aux seniors et autres vétérans !
Vie professionnelle et vie familiale ne sont pas incompatibles avec le sport, quelque soit son niveau !
Pour 2 des féminines que je connais sur le podium de l'UTMB, Karine Herry et Cathy Dubois sont mamans de 2 petits bouts chacune ! Elles travaillent aussi ! Et c'est elles qui les ont porté leurs enfants, en plus ! (même que !!!)

Tout reste une question d'envie et de motivation, après faut juste s'organiser !

Aller, range pas les trail !!!


Pat, maman qui travaille et qui s'est reconvertie au trail parce que l'aviron lui prenait trop de temps !...

Commentaire de defi franck posté le 06-09-2008 à 14:58:00

persiste Bravo à toi

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !