Récit de la course : Sur les Traces des Ducs de Savoie 2009, par marcoZ

L'auteur : marcoZ

La course : Sur les Traces des Ducs de Savoie

Date : 29/8/2009

Lieu : Chamonix Mont Blanc (Haute-Savoie)

Affichage : 822 vues

Distance : 106km

Matos : baskets xt wings, chaussettes Xsocks speed métal,corsaire salomon, tee_shirt salomon, coupe vent salomon, sac à dos red devil salomon et casquette salomon, montre garmin forunner 205

Objectif : Terminer

5 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

101 autres récits :

Traces des Ducs de Savoie

alors départ de marseille, jeudi matin vers 8h00 destination Chamonix en vue de ce super week end en perspective

jeudi installation, balade en ville ...

vendredi matin récup du dossard (très facile et très rapide cette année) ensuite balade en ville et sur le village partenaire, je regarde les dernières nouveautés chez garmin, je m'inscris pour gagner une place pour le marathon du mont blanc 2010, j'essaie des "chaussure-chaussette " étrange de chez vibram .... enfin la glandouille et pas de pression en vue de la course du lendemain

je rencontre mon poto joy ( notre kikou le plus cool de l'année 2009 d'après un sondage INSEE  ) on discute bien, on raconte 2 ou 3 conneries et on lui promet de venir le prendre en photo au départ de l'utmb le soir même

on va donc voir le départ de l'utmb, on voit passer pas mal de kikous mais je ne reconnais que joy et benos (avec un chapeau d'indiana jones)

ensuite bouffe et dodo car le lendemain c'est notre tour de partir à 5H00

réveil 4H00 départ 4H30 en direction du départ de la course, sous une très petite pluie

la petite pluie s'arrête, elle était juste là pour nous rafraichir un peu et éviter de flamber la semelle des baskets sur un départ trop rapide ... ah ah 

5H00 départ et une horde de traileurs s'élancent pour la première édition de cette course (632 exactement), le passage dans la forêt jusqu'au houches est super pour une mise en jambes car c'est 8kms de plat avant de rejoindre le centre des houches pour aller sur le col de voza (1653m) ensuite descente assez jolie vers saint nicolas de véroce et sa superbe église baroque, c'est ici notre premier ravito après 23kms, je remplis bien mes bidons car nous allons attaquer un gros morceau qui est l'ascention du mont joly (2525m) donc une belle montée puisque environ 1400m en 6kms !!!!

je fais toute la montée dans le brouillard pour retrouver une petite fenêtre de soleil là haut où un pointage et quelques courageux nous attendaient, ensuite ligne de crête superbe (mais il faut rester vigilant) jusqu'a l'aiguille croche (2417m) avant la descente sur le col du joly(1990m) et son second ravito , je m'arrête là environ 15 minutes pour manger un peu de pain, de fromage et boire un peu de coca

là je rencontre un kikou kevin99 (un britannique vivant sur lyon) très sympa

ensuite je repars vers le col de la fenêtre (2245m) puis col du bonhomme (2329m) puis col de la sauce (2307m) avant de redescendre sur cormet roselend (1967m) où nous attend notre 3ème ravito . la succession de col que nous venons de passer à mis à mal nos muscles et nos articulations car il y a par exemple la descente assez technique du col de la fenêtre

au ravito je reste environ 20minutes mais je sors de suite de la tente pour me mettre un peu à l'écart et manger une nouvelle fois un peu de pain, de fromage et de coca avant de repartir vers un gros morceau et le point de passage le plus haut de notre course, le passeur de pralognan (2567m)

cette grosse montée, est finalement bien régulière et je la passe sans encombre et admirant les derniers mètres pour atteindre le sommet, où je me transforme en marmote et utilise parfois mes mains pour monter, arrivé la haut je suis content car la moitié de la course est passée et les plus grosses difficultés aussi (je retombe sur mon camarade kikou kevin99 qui fait une petite pause au sommet) mais sans vendre la peau de l'ours car la descente sur bourg saint maurice (830m) risque bien de faire mal

avant d'attaquer la descente, un dernier coup de cul sur le col de la forclaz (2369m) et que de belles images de cette course jusqu'ici c'est vraiment très très beau

ensuite grosse descente vers bourg saint maurice avec une belle arrivée, je suis content et surpris du super accueil que nous réserve la population, vraiment que d'encouragement merci à toutes et tous

je reste un peu moins de 20minutes à notre 4ème ravito pour manger une nouvelle fois du pain, du fromage et du coca, là je retrouve mon pote kikou mokujin13 avec un strap(petite entorse passée qui s'est réveillée et petits problèmes d'ongle) et mon  pote kevin99 qui m'avait redoublé dans la descente

je me remets ensuite en route avec mon pote mokujin13 pour attaquer la dernière grosse difficulté qui est le col du petit saint bernard (2188m) que nous ferons de nuit , cette montée qui est douce certe mais très très longue m'a parue interminable et là haut quel vent glacial , c'étit vraiment dingue je prends une soupe en attendant mon pote mokujin13 puis nous commençons la descente vers la thuile (1466m

il y a un vent de fou et je suis gelé , je ne sais pas pourquoi mais mon corps décide de ne pas garder la soupe !!! cela m'affaiblit un peu et je suis mal alors que une demi heure avant je pétais encore le feu, je marrête un peu sur une pierre pour me remettre, puis je repars, je marche comme un zombi, je suis fatigué, j'ai envie de dormir c'est infernal de continuer ... mais il faut bien et ne pas s'écouter

arrivé au ravito de la thuile je fais une pause ou je mange encore et toujours du pain, du fromage et du coca mais aussi un incroyable et excellent  jambon dans cette salle des fêtes bien sympa, je me remets de mon coup de barre, je discute un peu ... mon pote mokujin13 décide de rester ici un peu pour faire une pause, moi je reparts vers de nouvelles aventures pour rejoindre petosan (1751m) je fais cette montée doucement et finalement elle passe vraiment bien et j'attaque donc la descente sur le pré saint didier (1017m)

je vois la ville (coumayeur, dolonne, près saint didier ..... je ne sais) c'est motivant et cela me donne des ailes l'arrivée est proche ... finalement cette descente qui n'en fini plus est très très douce et d'un seul coup devient technique avec marche, racine fort dénivelé ..

arrive enfin ensuite l'avant dernier pointage avant le portique de fin, je prends un verre de coca salue bien les pompiers italien qui sont là et repart vers l'arrivée

les 4 derniers kilomètres qui me séparent de l'arrivée m'ont paru infernal et interminable c'est fou après toutes les épreuves passées ces 4 "petits" kilomètres me donnent l'impression de dureté

arrive ensuite le stade où le final passe par un petit escalier pour "terminer les dernières rotules valides" et enfin la ligne d'arrivée, cette aventure est finie, maintenant récup et ensuite on verra la prochaine

 

c'est une très belle course, nous avons eu beaucoup de chance pour le temps cela aurait pu être bien bien pire

c'est une course à faire et à refaire mais attention c'est quand même assez dur, si j'ai bien calculé j'ai passé 10H30 sur les 24H32 à  plus de 2000m et 24% des partants ont abandonné

 

bonne récup à tous et toutes qui étaient sur chamonix ce week end et à la prochaine

 

PS: et merci à mon pote Claude qui m'a servi de chauffeur à l'aller comme au retour, qui m'a suivi tout au long de la course (8 fois) sur le bord du chemin avec sa cloche et ses encouragements .....merci pour tout encoreune fois)

5 commentaires

Commentaire de alex23 posté le 31-08-2009 à 14:44:00

bravo à toi et à la prochaine sans doute

Commentaire de CROCS-MAN posté le 31-08-2009 à 17:01:00

BRAVO Marco, impressionnant ces ultras, j'ai suivi sur internet JOY et RIRI51 sur L'UTMB et ces dénivelés sont hallucinants.
Merci pour ton récit et bonne récup.

Commentaire de mokujin13 posté le 31-08-2009 à 18:59:00

yo man,cool le récit criant de vérité!!!hahaha quelle nuit froide n'est ce pas!vivement le prochain récit avec photos

Commentaire de Kevin99 posté le 01-09-2009 à 20:37:00

Bravo Marc,
C'était sympa de te voir sur la course et j'ai bien eu mon polaire 'Finisher'
J'ai eu un gros coup de bambou sur la montée et descente de la col de Petite Saint Bernard et terminé en 26h35

Commentaire de riri51 posté le 08-09-2009 à 07:31:00

salut MarcoZ et...Félicitations! merci pour ce cr (c'est mon premier sur la TDS), une course qui me tente bien pour l'année prochaine!

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.19 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !