Récit de la course : Courmayeur - Champex - Chamonix 2008, par maitrnageur

L'auteur : maitrnageur

La course : Courmayeur - Champex - Chamonix

Date : 29/8/2008

Lieu : Courmayeur (Italie)

Affichage : 1113 vues

Distance : 97km

Objectif : Terminer

9 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

133 autres récits :

Le récit

The North Face® Ultra -Trail du Mont-Blanc®

29, 30 et 31 Août 2008

la 6ème édition

UTMB® : 3 pays  -  163 km et 9 500 m de dénivelé positif46 heures maxi – 2300 coureurs au départ

Courmayeur-Champex-Chamonix ou CCC® : 3 pays - 96 km et 5 500 m de dénivelé positif - 25 h maxi – 2000 coureurs au départ de Courmayeur

La Petite Trotte à Léon : 3 pays – 220 km et 17 000 m de dénivelé positif - Un raid sans classement ouvert à 50 équipes indissociables de 3 personnes sur 100 h maxi 

 

4 heures du matin, je récupère mon papa en bas du lotissement et direction la haute Savoie et plus précisément  Chamonix où près de 5000 traileurs vont se réunir pour le grand rendez-vous de l’année.

Après 8 h de route, nous plantons la tente dans le camping de « la mer de glace ».

 

 

Le reste de la journée sera consacré au retrait de mon dossard, puis à la préparation de mes affaires pour le jour J. 

Vendredi 29 Août 2008, départ en bus vers Courmayeur à 8h00 pour une attente de 2 heures à proximité de la ligne de départ.

 

11h00 …Après les discours de Mme Poletti, de la maire de Courmayeur, puis la musique d’ambiance, nous sommes libérés pour 98 kms de ballade en montagne et quelques 5600 m de dénivelé +.

 

Les premiers kilomètres se font sur chemins larges et routes afin d’étirer le peloton. Cette portion me permettra de remonter tranquillement avant de décider de sortir mes bâtons. Et là, mauvaise surprise, un bâton est  coincé, je décide donc, de m’arrêter pour qu’un italien m’aide à le desserrer mais rien à faire. Je repars. Je m’arrête à nouveau en voyant un spectateur et il n’y arrive toujours pas..grrrrr…..Je me dis que ça commence mal surtout que pour une distance aussi longue je vais souffrir des cuisses. Je les range dans mon sac puis en route pour le refuge de bertone puis la tête de la tronche, point culminant du parcours avec 2584m.Tout se passe bien jusqu’à Arnuva où je pointe en 34ème position !!!Mais les choses vont se gâter avec l’apparition de crampes aux mollets et à l’adducteur juste avant la montée vers le Grand col ferret (2537m). La montée se fait doucement avec une petite pause à une fontaine puis dans les pieds d’un traileur aussi fatigué que moi. Finalement, nous limitons la casse en arrivant en 43ème position au col.La descente se fera de mieux en mieux pour finalement arrivé 44ème à la fouly.Ensuite, ce ne fut pas une grande partie de  « rigolade ». Malgré le profil descendant jusqu’à praz de fort, je ne peux courir à cause de mes crampes et de ma fatigue général !! Je me demande ce que je fais sur cette course et l’envie d’abandonner me traverse l’esprit. Finalement, je parviens difficilement à rejoindre à Champex. Et là, en rentrant sous la tente de ravitaillement, des applaudissements, des encouragements et surtout la présence du father, m’ont redonnés le moral.

 

Une assiette de pâte, un bouillon de pâte, yaourt, coca et finalement je repars avec mes bâtons toujours coincés mais que je pourrais utilisés au moins en montée.La montée sur Bovine se fait avec deux autres gars et de jour. Au sommet, je sors les frontales pour faire la descente seul jusqu’à trient

 

Il est 22h00, je suis en 59ème position et il me reste encore 28 kms dont deux montées

 

 

 

La montée vers Catogne se fera sur une bonne cadence me permettant de passer 49ème au sommet mais la descente sera plus dure avec la fatigue et le manque de lucidité. Finalement, j’atteins vallorcine à minuit après 13h de course.

 

 

 

Mais il reste la montée vers la tête aux vents avec 600 m de deniv + en 4kms. Et, en effet, l’ascension fût dure et longue. Au cours de la montée, je constate qu’un lacet de mes chaussures a lâché !!! (vive les wings).. Et, maintenant place à la dernière descente de la flégère à chamonix qui m’a paru interminable mais que j’ai faite sans marcher bien que j’en avais envie.

 

 

Bilan : arrivé à 3h36 du matin pour 16h35’21’’ de course en 53ème position sur 2100 partants

9 commentaires

Commentaire de Zorglub74 posté le 04-09-2008 à 13:14:00

Bravo, belle course, et bonne gestion manifestement malgré les crampes

Commentaire de Tercan posté le 04-09-2008 à 13:23:00

16heure de course... ça laisse rêveur : félicitations pour cette perf !!!

Commentaire de Bicshow posté le 04-09-2008 à 13:59:00

Enorme ! quelle perf, ça laisse réveur, en fait non je n'y reve même pas... Bravo !!!

Commentaire de frankek posté le 04-09-2008 à 14:40:00

bravo pour ta perf !
c'était loin d'être facile ! encore bravo et récupère bien

Commentaire de hagendaz posté le 04-09-2008 à 15:23:00

très jolie perf! bravo à toi

Commentaire de canard49 posté le 04-09-2008 à 22:26:00

Salut le gars du 49 !!

Énorme la course, tu as assuré comme un chef, on ne ressent pas la douleur dans ton récit... Tu as vraiment assuré !! Remets-toi bien car tu as du aller au bout de ton effort. Encore une fois félicitations et au plaisir de te voir sur une course.
Canard49

Commentaire de Mustang posté le 06-09-2008 à 09:31:00

bravo pour ta perf!!!

Commentaire de defi franck posté le 06-09-2008 à 14:56:00

Bravo pour cette course et ton cr

Commentaire de fab84 posté le 09-09-2008 à 23:05:00

bravo pour ta perf et bonne recup

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.17 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !