Récit de la course : Sur les Traces des Ducs de Savoie 2009, par tophenbave

L'auteur : tophenbave

La course : Sur les Traces des Ducs de Savoie

Date : 29/8/2009

Lieu : Chamonix Mont Blanc (Haute-Savoie)

Affichage : 783 vues

Distance : 112km

Objectif : Pas d'objectif

3 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

94 autres récits :

Le récit

ah,ce maudit genou!bien qu'aujourd'hui la douleur soit disparue ,et tant mieux,il n'empeche que j'ai un peu les boules.en effet,la fin de saison derniere a ètè catastrophique(cuit et mal de partout).Quandfutvenu le moment des inscriptions aux diffèrentes epreuves organisèes lors de l'utmb,la convalescence se poursuivait...et je ne me suis inscrit nulle part!

Aussi en ce vendredi28aout je n'en reviens pas d'etre à Chamonix.Pas pour courir,mais en tant que bènèvole.Ma façon de participer pour que la fete soit rèussie.Mon role?fermeur de course,le briseur de rève pour certains,le secours pour d'autres.En tous cas les yeux de l'organisation.

à16h,je rencontre celle qui sera ma collègue pourcette fonction.J'ai eu de la chance !grande,sympa,mignonne,passionnèe par la montagne,ily a pire comme compagnon!Apres un rapide passage au PC course pour rècupèrer le materiel,on se rend sur la ligne de dèpart de L'utmb.Là je rencontre ses amis dont un trailer un peu dèsabusè de ne prendre le dèpart cause mal de dos persistant.De plus,ayant dèja terminè ce periple(en34h!)il ressent des choses qu'helas je ne peux(pour l'instant )partager.Le plus humainement possible j'essaie de lui remonter le moral mais je me sens de trop.Je prefere les laisser tranquilles surtout que le dèpart de la TDS est à 5h.

4h45,mairie de Chamonix.Je passe devant Nathalie,mon èquipiere,sans meme la reconnaitre.Faut dire qu'habillèe en traileuse(ça se dit?)et sous une bruine pas facile d'apercevoir ses traits.de plus j'ai encore les images emouvantes de ce dèpart de l-UTMB.rapides bises et direction la place du mont blanc pour le lancement de la premiere tds.A un dètour de couloir je croise un coureur apparemment bien fatiguè:Vincent Delebarre.Son abandon me touche mais pas le temps de trainer,il est presque 5h.

un pêtit peloton(environ 600coureurs)attend en musique dans une ambiance assez festive vu l'horaire.Il pleut un peu mais il ne fait pas froid.Bien que je ne fasse le parcoursque jusqu'à St Nicolas de Veroce je me sens un peu competiteur.Nathalie aussi me semble_t_il!

Le depart donnè notre role consiste à securiser l'arriere de course,en respectant les barrieres horaires.nous trottinons en queue de peloton.Aux Gaillands,le PC nous stoppe pour de soi disants retardataires signalès.je regarde les dernieres frontales s'evanouirent dans le bois.Nous sommes seuls et nous discutons de nos epreuves passèes et à venir tout en etant en contact avec le PC.Au bout d'un petit quart d'heure ne voyant personnes l'ordre nous ait donnè de reprendre"la course".

Afin de rejoindre la barriere horaire il nous faut courir un peu.Ce que nous faisons de bon coeur car tous ces traileurs semblent nous avoir surmotivès.Le chemin 'facile'jusqu'à Les Houches nous permets d'apprecier le balisage.Surtout de nuit!

au lever du jour,nous attaquons la montèe du col de Volza.Bien qu'il me semble qu'on ait adoptè un bon rythme point de coureur devant nous.La gendarmerie,police ou bènèvoles ont beau nous dire que les derniers sont passès il y a peu ,on se sent un peu seuls.C'est sans doute pourquoi nous discutons tant!

Le chemin s'èlève,le pourcentage de meme et notre dèbit de paroles s'attènue jusqu'à s'arreter.Nathalie me fait souffler! Elle a une. bonne allure.Et dire qu'elle hesite à faire la CCC.!Heureusement à un dètour je suis sauvè.une jeune femme redescend.On lui demande si elle fait partie de la course.il s'agit d'une jeune espagnole qui a chutè et bien que tres legèrement blessèe prèfere retourner à Chamonix.Apres un rapide bilan etles dèmarches necessaires d'abandon nos chemins s'eloignent.

a mi col on rejoint les derniers coureurs.je regarde ma montre et constate que tous nous sommes en dessous des barrieres horaires.pas la peine de stresser inutilement les concurrents,et nous levons le pied .Au col,les controleurs nous acceuillent tres amicalement,notre presence leur signifiant la fin de leur tache.faut dire qu'il ne fait pas tres chaud et le plafond bas n'egaie pas vraiment le paysage.

la descente sur ST Nicolas se fera sans de probleme.Juste un italien en delicatesse avec ses lacets et un anglais en recherche de son rythme de croisiere,mais tout ce monde en avance sur l'horaire.la derniere montèe dans le coueur du village nous verra rejoindre un traileur blessè à un genou qui preferera sagement abandonnè au controle.Controle où nous serons comme toujours super acceuillis.

un verre de coca,un peu de fromage,une petite discussion avec' nos relayeurs' et il est temps de me separer de ma collegue.en effet elle rejoindra Chamonix par une navette ,quant à moi je prefere reprendre le chemin inverse car Millau se rapproche

Cette experience est en tous points enrichissante:la gentillesse des personnesrencontrèes(organisateurs,bènèvoles ,coureurs),la dècouverte de la logistique m'ont fait comprendreque sans passion sans bonnes volontes nombres d'epreuves 'mythiques'n'existeraient pas.En tant que coureur je m'en souviendrait,en tant qu'homme je le partagerait.

 

3 commentaires

Commentaire de mokujin13 posté le 07-09-2009 à 20:32:00

bravo atoi,c'est grace au volontariat de personne comme toi qui nous permet d'assouvir notre passion,qui sait moi aussi un jour je fermerai la marche à l'occasion?

Commentaire de lamissc42 posté le 13-09-2009 à 17:54:00

et ben un grand bravo super ce que tu as fait,moi je dit bravo aux bénévoles qui prenne du temps à eux

Commentaire de arthurbaldur posté le 05-10-2009 à 09:19:00

Je ne m'étais jamais posé la question jusqu'à présent ... Il y avait combien de relais de serre-file pour faire le parcours complet ? Un par barrière horaire ?
Bon, tu n'as pas eu à être "méchant" avec d'éventuelles retardataires. C'est cool.
Belle expérience en tout cas et merci. :)

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.16 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !