Récit de la course : Ultra Trail du Mont Blanc 2009, par carotte

L'auteur : carotte

La course : Ultra Trail du Mont Blanc

Date : 28/8/2009

Lieu : Chamonix Mont Blanc (Haute-Savoie)

Affichage : 1172 vues

Distance : 166km

Objectif : Pas d'objectif

11 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

238 autres récits :

Impossible is something...

Il m'aura fallu quelques jours pour digérer et mettre des mots sur mes émotions.

En effet, vers 2h30 du matin dans la nuit de vendredi à samedi, après 8 heures de course, la tête a dit stop...
Tôt, beaucoup trop tôt pour quelqu'un qui se lance dans l'aventure de l'ultra... Mais c'est ainsi. La décision a été vraiment dure à prendre car l'abandon n'est jamais une chose facile d'autant plus que c'est une première pour moi sur un trail...

Certes physiquement, je ne peux pas dire que j'étais au bout du rouleau. J'étais d'ailleurs dans les temps de passages que j'avais envisagé. Seulement voilà, pour s'aligner sur une course de 166km et 9600m+ et aller au bout, il faut être à 300% dans sa tête. Malheureusement, ce n'était pas le cas ce week-end. 

Les raisons ? Quelques récents aléas de la vie et sans doute un petit manque de maturité pour me lancer dans l'ultra.

Dès les premières heures j'ai subi. Sans doute trop stressée par le mythe de l'UTMB. J'ai sagement attendu que les heures passent, espérant le moment où le plaisir allait prendre le dessus à la lueur de la frontale. Mais ce moment n'est pas arrivé, alors j'ai persisté jusqu'aux Contamines où m'attendaient mes amis Alex et Rémi, puis j'ai franchi le col du Bonhomme tête baissée, j'ai poussé jusqu'aux Chapieux à travers la nuit et le brouillard pour au moins faire plaisir à ma famille qui m'attendait là depuis des heures... Puis j'ai jeté l'éponge, la lassitude l'emportant.

Il me faut sans doute encore quelques années de "bouteille" pour être capable d'affronter le Géant Mont Blanc. Mais malgré tout, je peux dire que j'ai énormément appris en l'espace de quelques heures. Sans doute plus qu'après toutes les arrivées, les quelques victoires et podiums de ces 2 dernières années. Cette expérience m'a vraiment fait prendre conscience de mes limites et de mes faiblesses.

Alors voilà, la conclusion de tout ça, c'est que oui j'ai versé quelques larmes de déception ce week-end, surtout en voyant les derniers arriver dimanche après-midi dans les rues de Chamonix après 45 heures de route car je n'en faisais pas partie. Mais j'ai beaucoup appris. J'ai aussi compris qu'on ne peut pas rêver l'impossible quand l'esprit est ailleurs. Ce n'est donc pas un échec mais plutôt une étape enrichissante dans la découverte de soi.

Et puis voyons les choses positives... J'ai pu assister tranquillement depuis mon canapé à la belle victoire de mon homme dimanche matin, remportant haut la main un 4è titre de Champion du Monde avec mon pote Fabien...

Alors un grand Merci à tous ceux qui m'ont soutenu, assisté de près ou de loin.  Merci à ceux qui m'ont fait confiance : Arno et Patrick de Running Conseil, Benoit de Raidlight, Fred et Greg de Garmin, Jean de Scott, ma copine Maud pour les produits GO2  et la société Pochclass.
Et aussi : Alex mon assistant de choc qui a stressé et qui s'est tapé des heures de route et une petite nuit pour rien..., Maman, belle-maman et beau papa qui ont poirauté pendant des heures dans la nuit aux Chapieux (qui a dit que les beaux parents c'était ch...??), Rémi, Jean-Claude et tous les autres pour leur présence... Mille mercis et je vous promets que ma prochaine aventure sera la bonne!!!

11 commentaires

Commentaire de Olycos posté le 02-09-2009 à 09:57:00

Tu reviendras dans quelque temps plus forte que jamais...
Merci pour ce récit...

Oly

Commentaire de blob posté le 02-09-2009 à 13:53:00

2 podiums dans la famille le même week-end, ça aurait été trop ;-)
Bravo pour cette course et ce récit qui devait être un peu plus dur à écrire que d'autres, et à bientôt

Commentaire de joy posté le 02-09-2009 à 14:55:00

Bonne continuation et t'inquiète ce n'est que partie remise...

Commentaire de Fimbur posté le 02-09-2009 à 16:04:00

Comme tu dis, beaucoup de choses positives pendant ce we,
et ça te donne en + un objectif pour revenir

Bonne recup
Fimbur

Commentaire de vinzz posté le 02-09-2009 à 20:03:00

"les échecs renforcent les forts et affaiblissent les faibles " : bravo pour ton récit et c'est certain tu reviendras sur cette course et réussira !

Commentaire de frankek posté le 02-09-2009 à 21:02:00

salut,
tu reviendras plus forte la prochaine fois !
récupère bien pour la fin de saison. bye

Commentaire de lulu posté le 02-09-2009 à 22:55:00

courage !!!
Fallait déja se lancer..
ça passera la prochaine fois.
A +

Commentaire de claude41 posté le 03-09-2009 à 16:29:00

Beaucoup d'entre nous ont commencé par mordre la poussière avant d'y arriver, alors courage, la prochaine fois sera la bonne.

Commentaire de claude41 posté le 03-09-2009 à 16:29:00

Beaucoup d'entre nous ont commencé par mordre la poussière avant d'y arriver, alors courage, la prochaine fois sera la bonne.

Commentaire de Lucien posté le 03-09-2009 à 21:09:00

T'inquiètes pas carotte après les larmes de la déception tu connaîtras celles du bonheur. Chapeau d'avoir su tenir 8 h dans la souffrance. A + pour une victoire...

Commentaire de akunamatata posté le 04-09-2009 à 13:01:00

ce n'est que partie remise, peut etre une facon d'aborder l'affaire differement l'an prochain ?
ce qui est sur c'est que l'envie est une condition primordiale.

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.26 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !