Récit de la course : Sur les Traces des Ducs de Savoie 2009, par maï74

L'auteur : maï74

La course : Sur les Traces des Ducs de Savoie

Date : 29/8/2009

Lieu : Chamonix Mont Blanc (Haute-Savoie)

Affichage : 1258 vues

Distance : 106km

Objectif : Pas d'objectif

32 commentaires

Faire connaître ce récit sur Twitter :

Faire connaître ce récit sur Facebook : Partager

101 autres récits :

Le récit

Samedi 29 août après-midi, quelque part dans l'ascension du col du Petit St Bernard : je suis couchée dans l'herbe, les mains sur les yeux, ne pensant à rien, répondant machinalement aux coureurs qui me demandent si ça va... Disons que j'ai connu mieux mais à cet instant précis, la seule chose qui me préoccupe c'est de chasser de ma tête l'idée d'abandonner... et de trouver la force de me relever et de reprendre ma place dans la course.

15' plus tard, je repars, toujours sans jus, mais avec la certitude que je n'abandonnerai pas et c'est ça qui me permet de mettre un pied devant l'autre.

Mes parents m'attendent au ravito du col, et ça aussi ça m'aide à me botter les fesses. En attendant, tout en marchant je réfléchis à la cause de cet épuisement.

Je n'ai pas à chercher longtemps : j'ai fait une énorme erreur de gestion de course sur la 1ère partie et je l'ai payée cash quelques heures plus tard.

Samedi 29 août 5h : le départ est donné, je fais quelques km en direction des Houches avec Nico avant qu'il ne prenne le large. Dans ma tête tout est clair : partir tranquille, gérer jusqu'à Bourg St Maurice sans se griller : la TDS n'est qu'une étape dans ma saison et doit le rester. Ca a l'air simple ! Nico26 me dépasse, on s'encourage.

La montée à Voza passe bien, et j'arrive à St Nicolas de Véroce avec le sourire. J'y retrouve mes parents qui vont me suivre sur toute la course. La montée au Mont Joly passe bien elle aussi, je gère toujours mon allure, tous les voyants sont au vert.

Je double une fille sans forcer, et peu après on m'annonce 6e fille, ce qui me surprend agréablement. "T'emballe pas, c'est que le début" : ça c'est la petite voix angélique et bienveillante qui me le susurre et je l'écoute.

J'atteins le sommet du Joly dans le brouillard, bien dommage pour la vue, faudra revenir... C'est maintenant le passage en crête jusqu'à l'Aiguille Croche. Je trottine, double un peu.

Puis tout à coup je vois une fille me doubler. "te laisse pas faire, c'est con de perdre 1 place !" me glisse un petit démon. Trop tentant ! Oubliant tout ce que je me répète intérieurement depuis le début (et depuis plusieurs semaines !), je lui emboîte le pas et ne la lâche pas d'une semelle. Elle s'arrête subitement ranger quelques chose dans son sac, sans réfléchir je saisis l'occasion de repasser devant et, allez savoir pourquoi, j'en remets une couche pour la décrocher...

Le ravito du col du Joly est là, mes parents aussi. Je suis bien, je surveille l'arrivée de l'Australienne, ma poursuivante, et repars dès que je la vois arriver au ravito.

Je fais un bon bout de chemin avec un coureur, Yanis, on gravit ensemble le col de la Fenêtre, puis le Bonhomme. Je commence à sentir les 1ers petits signes de fatigue, mais je veille à bien boire, bien m'alimenter, pas de problème de ce côté-là... du moins pour l'instant. 

Dans la descente du Bonhomme on me dit que la 4e est pas loin devant : tiens ! Je suis passée 5e alors ! J'aperçois en effet la 4e, Kim Gaylord qui, en 2007 m'avait mis 2h dans la vue à la CCC... alors je suis plutôt contente de revenir dessus, même si ce n'est que temporaire, avant je ne voyais jamais l'ombre de sa queue de cheval !!!

Je me sens super bien et je m'offre même le luxe de la doubler, quelques mots d'encouragement (in english please !) et me voilà 4e au Cormet de Roselend !

Mes parents, toujours fidèles au poste, m'encouragent alors que je quitte le ravito après avoir englouti une soupe de pâtes et quelques trucs solides. Direction le Passeur de Pralognan, grosse difficulté du parcours.

J'attaque le Passeur sur un rythme lent... en fait j'ai pas trop le choix, je commence à être dans le dur... Je me retourne malgré tout régulièrement et aperçois l'Australienne, qui a aussi doublé Kim, toujours à mes trousses. Ca me pousse à ne pas faiblir, malgré les sensations qui deviennent préoccupantes.

Je bascule dans la descente, puis ça remonte un peu vers le col de la Forclaz, j'aperçois Kim en train de revenir derrière, mais plus de traces de l'Australienne. J'avais vu juste : je n'aurais été que temporairement devant l'Américaine, elle me dépasse dans le dernier tiers de la terrible descente sur Bourg St Maurice, elle descend vraiment bien, elle a l'air de s'être refait la cerise alors que de mon côté ce serait plutôt le début de la fin.

J'arrive au ravito de Bourg en étant bien entamée, voire en début de cuisson ! Je m'y arrête plus longuement, je vois Kim repartir en trombe, je vais devoir me reconcentrer sur la 5e place. Je m'apprête à repartir au moment où l'Australienne débarque. Je préfère ne pas m'attarder pour garder mon avance.

Dur dur de courir jusqu'au début de la montée du Petit St Bernard, mais le pire m'attend.... En quelques minutes, j'arrive à un stade d'épuisement total. Je ne sais pas comment je vais faire pour continuer. Impossible d'avaler ou de boire quoique ce soit. Et, cerise sur le gâteau, les temps indiqués sur les panneaux de rando s'allongent au fur et à mesure qu'on monte !!! "C'est normal que + on monte, + c'est loin ?", 2 bénévoles sourient et me répondent que les panneaux ont été inversés.... En temps normal ça m'aurait fait marrer mais là, je ris jaune...

Je débouche sur un coureur, assis sur une pierre, la tête entre les épaules, il me dit qu'il n'en peut plus,  qu'il va arrêter. Je m'asseois à côté : on a l'air de 2 pauvres loques, avachis sur des cailloux !... et je m'entends lui dire "allez on repart ensemble, tu n'abandonnes pas" alors que je suis moi-même au bord du gouffre !...

Il accepte et nous repartons ensemble, cahin caha, en discutant pour se changer les idées. Mais 10' plus tard c'est à mon tour de capituler, je veux arrêter, redescendre, je n'en peux plus, mais vraiment plus. Il me convainc de me reposer avant de prendre cette décision : c'est là que je m'affale dans l'herbe. J'insiste pour que Samuel, mon compagnon d'infortune, reparte car il a retrouvé du jus. Il ne veut pas mais sur mon insistance accepte et je lui promets de repartir plus tard. 

Samedi fin d'après-midi, col du Petit St Bernard : j'arrive enfin en haut du col. Entretemps, je me suis fait doubler par une fille qui m'a gentiment encouragée, me voici donc à nouveau 6e, comme au début de la course. Peut-être est-ce un signe ? Je retrouve mes parents avant le ravito, ils marchent un peu avec moi, c'est bon de les revoir. J'ai eu aussi des coups de fil, des sms revigorants.

Un bol de soupe, j'enfile le corsaire, change de tee shirt et passe le coupe-vent : me voilà toute neuve pour repartir et batailler pour garder ma 6e place. D'ailleurs, comme d'hab, ma poursuivante australienne arrive au moment où je quitte le ravito.... Elle aussi a dû avoir un sacré coup de mou...

Mais qu'importe, j'ai retrouvé des forces et le mental est là, je me promets de tenir le cap jusqu'au bout. Je descends bien sur La Thuille, avale un bol de soupe au ravito et de la viande séchée, et c'est parti pour la dernière montée à Petosan : je repars du ravito sans voir l'Australienne, ce qui me conforte moralement. Je suis seule, je monte à mon rythme, pas trop mal et j'en profite pour appeler ma copine Bénédicte qui est sur l'UTMB. On s'encourage mutuellement et on se promet d'aller au bout quoiqu'il arrive.

Je m'efforce de trottiner sur la portion roulante et surtout dans la descente qui suit. Personne en vue, ni devant, ni derrière, je reste bien vigilente sur le balisage, c'est si vite fait...

La descente est terriblement longue, je m'auto-encourage pour ne rien lâcher. Enfin Pré St Didier ! Et mes parents ! Un petit coca et je file sur les derniers km. J'ai la gniaque et je cours, je cours, ça monte encore un peu mais j'ai une très bonne allure. Je suis super contente à l'idée de pouvoir terminer ainsi, au lieu de subir comme tout à l'heure.

Enfin les lumières de Dolonne, bientôt la délivrance. Je regarde ma montre et m'aperçois que je vais faire moins de 20h, moi qui avais estimé mettre 21 à 22h... Le centre sportif est là, quelques dizaines de mètres.... je franchis l'arrivée en 19h22....

J'avais mal en courant, mais là en m'arrêtant c'est pire, j'ai mal partout, j'ai la gerbe... d'ailleurs je gerbe ! Hmmm, l'ultra c'est plus fort que toi !!! Je pense à ce qui m'attend à la Réunion dans 2 mois... et je me dis que si je cours comme aujourd'hui je n'arriverai pas au bout.

Belle leçon que j'ai prise aujourd'hui, malgré l'expérience que je commence à avoir : ça remet les pendules à l'heure pour la Réunion... Je me suis prise au jeu du classement féminin et j'ai grillé mes cartouches... mais, petite consolation, l'Australienne ne me sera finalement pas revenue dessus !

Kim Gaylord m'a impressionnée, elle a su revenir très fort et est allée chercher la 3e place, chapeau ! Je suis contente d'avoir vu sa queue de cheval !!!

Un grand bravo à Nico qui fait une superbe course en 16h30 et finit 16e : trop fort mon chéri !

Les + : mon temps (mieux couru que sur la CCC l'an dernier), ma gniaque de fin de course... et mon classement malgré tout ! (6e F et 67e au scratch).

Les - : ma tentation de jouer le classement féminin beaucoup trop tôt dans la course, responsable de mes difficultés à m'alimenter, boire, et même à mettre un pied devant l'autre.

 

Un immense MERCI à mes supporters, en premier lieu mes parents qui sont vraiment formidables

 

... et à tous ceux qui m'ont encouragée (mes frangines, Rapace et Rapacette, blob et blobette, béné38, Langevine et Tounik, gjoss, laurentrail91, Annick, Stéphanie, Bingo, Cécile, Abby et GG, et beaucoup d'autres). Mes récits me permettent de vous rendre un peu de votre soutien en vous faisant partager tout cela.  

La suite après le 23 octobre....

 

 

32 commentaires

Commentaire de DJ Gombert posté le 07-09-2009 à 22:58:00

Le classement féminin ; pfff !!! et pourquoi pas le podium tant qu'on y est !!!! Non mais ?

En tout cas un belle leçon, à moindre frais avant le GRR.

Bonne récup et bon raid

DJ_dernier_du_classement_officiel_de_la_MSR ;-)

Commentaire de JLW posté le 07-09-2009 à 23:06:00

Tu continues sur ta lancée du CCC2008 et même si tu as eu ces gros coups de "moins bien" tu finis dans un temps qui fait bien des envieux. Ton expérience va te servir à boucler ton prochain objectif. Encore bravo et merci de nous faire partager tes émotions.

Commentaire de Astro(phytum) posté le 07-09-2009 à 23:26:00


Encore bravo mailys ,ça promets pour le GRR
On va suivre de près !

Et bravo aussi à ta moitié

Commentaire de béné38 posté le 07-09-2009 à 23:57:00

Je te l'ai déjà dit mais encore bravo ! La prochaine fois cours avec des boules quies ou un mp3 pour ne pas entendre l'annonce des classements ;-) Maintenant place au repos. Bises

Commentaire de taz28 posté le 08-09-2009 à 06:39:00

Coucou Maylis !!

C'est de très bonne augure pour ton grand raid de la Réunion, tu as le mental, tu as le physique, tout en gardant ton magnifique sourire !!
Merci pour ce récit, récupère bien, dans moins de deux petits mois, tu pars affronter la dodoléla
;-))
Bisous

Taz

Commentaire de sarajevo posté le 08-09-2009 à 07:33:00

sacré Maylis ...quel talent et surout quelle volonté ...
Bravo a toi et bonne prépa pour le GRR...
a+
pierre qui court vers le Parmelan en ce moment...

Commentaire de Olycos posté le 08-09-2009 à 08:15:00

Félicitation....
Bravo pour ta course (et ton récit)

Commentaire de blob posté le 08-09-2009 à 08:28:00

Tiens tiens, ne serais-tu pas à ton tour atteinte du fameux syndrome dit de la "queue de cheval" ?
En tout cas, syndrome ou pas, quelle belle course !
!
Bonne prépa pour le GRR, et bravo également à ton homme

Blob

Commentaire de laurent05 posté le 08-09-2009 à 09:01:00

un grand bravo pour ta course
merci de nous faire partager ces moments
de doutes et de bonheur.
bonne fin de prépa pour la réunion
au plaisir de te recroiser
a+
laurent

Commentaire de Jerome_I posté le 08-09-2009 à 09:24:00

bravo pour ta course, il faut ètre patient dans l'ultra mais aussi sur les distances plus courtes. Un départ raisonné permet souvent de faire de meilleurs perfs. Bonne fin de préparation pour la réunion.

Jérome

Commentaire de frankek posté le 08-09-2009 à 11:42:00

bravo ! et belle perf. très sympa ton réçit...récupère bien car la suite arrive vite.
à bientôt sur les sentiers

Commentaire de Epytafe posté le 08-09-2009 à 11:52:00

Ben... Suis impressioné... Magnifique course ! Tu vas cartonner au GRR...

Commentaire de akunamatata posté le 08-09-2009 à 13:49:00

Bravo Mailys,
fallait tenter non ?
vaut mieux que ça t'arrive sur la TDS au lieu du GRR
la perf est plus qu'honnete meme avec le coup de Bambou et ça c'est fort!

Commentaire de jepipote posté le 08-09-2009 à 14:42:00

félicitations pour ta course. c'est vrai que lorsque ce présente la chance de jouer le classement ça doit être tentant!!
bonne récup.

Commentaire de LtBlueb posté le 08-09-2009 à 23:30:00

félicitations Mailys ; je suis persuadé que tu vas tirer les enseignements de cette course et que tu aborderas le GRR avec tous les atouts !!! bref le TDS comme un etape dans cette année 2009, c'est ce que tu voulais, non ? :))

Commentaire de millénium posté le 09-09-2009 à 07:10:00

bravo ! Merci pour ce récit , toujours riche d'enseignements.....
Et un gros M...E pour le GRR

Commentaire de mussara posté le 09-09-2009 à 11:21:00

bravo de ta ténacité
et bonne prépa à venir

Commentaire de laurentrail91 posté le 09-09-2009 à 11:33:00

Encore bravo!
Le warrior avec un genoux à terre mais il a su se relever pour finir.
Comme quoi on a toujours besoin de ses parents.
Grand bravo à nico quelle belle course!
à bientot

Commentaire de Le Lutin d'Ecouves posté le 09-09-2009 à 20:02:00

Toi aussi tu gerbes, alors finalement, tu es humaine !

Félicitations !

Commentaire de gjoss posté le 09-09-2009 à 22:18:00

Hello,

que dire de plus que ce qui n'a pas été dit !!!
si ce n'est bravo pour ta course et que tu m'épates à chaque fois un peu plus et que ça me fait toujours plaisir de t'encourager et surtout qu'on pense automatiquement à s'encourager à chaque course (ça c'est le sud ouest :-)))
Même ma petite famille te suit maintenant :-)

J'espère pouvoir passer bientôt (prépare la tartiflette et les aspirines pour moi, toi et Nico le lendemain matin)

à bientôt et je te souhaite gavé de podiums (mais ça ça ne m'inquiète pas)

à+
José

Commentaire de marioune posté le 10-09-2009 à 06:44:00

Superbe récit Mailys, tu te décryptes avec clairvoyance et recul, mais en même temps on te suit si bien pendant la course...
Bon tu as voulu faire ta pépèète au départ!!!Non j'arrête de déconner. La caisse, la gniaque, le physique, tu es prête. Tu es une coureuse que j'admire. Bonne chance pour le GRR, à tout bientôt j'espère.

Commentaire de Tamiou posté le 10-09-2009 à 10:52:00

Merci pour ce beau réçit, tu es une battante, une gagneuse, reste ainsi et "éclate toi", prends en plein les yeux à la Réunion.

Commentaire de le_kéké posté le 10-09-2009 à 17:10:00

Bravo la championne, quel caractère de compétitrice de battante c'est beau.
Bravo aussi à ton champion de mari quel couple de tueurs, ça va faire des enfants trailers ? (ou parfois des enfants joueur de fléchettes dans les pubs par opposition)
En tout cas c'est un très beau récit comme d'habitude ... et une énorme perf

Et maintenant la suite se rapproche après l'entrée le plat de résistance

Commentaire de Lucien posté le 10-09-2009 à 21:23:00

Etonnante Mailys, tu as bien négocier ta fin de course après cette défaillance. Tu as une superbe forme et tu es diabolique. Bravo pour ta perf et ton très beau récit qui nous encourage. Salut et à + pour de nouvelles aventures.

Commentaire de Souris posté le 13-09-2009 à 16:54:00

Bravo Mailys pour cette fantastique course!! En voilà une Kikoureuse qui n'en veut, quelle gniac.

Tu peux partir confiante pour la Réunion... tu vas te régaler la-bas!!

Et bien sur Bravo à Nico aussi!!

Commentaire de langevine posté le 13-09-2009 à 23:07:00

Ton tempérament de feu, ta joie de vivre et ta façon de prendre les choses avec légèreté sont ta force; c'est tout ce qui me plait et que j'admire chez toi (en plus de tes talents de danseuse accrochée à une falaise!! ;-) et tes talents de cuisinière!). Félicitations grande championne, fais toi plaisir au GRR avant la saison hivernale qui nous attend!!
Gros bisous!!
Et évidemment un grand bravo à ton homme, vous êtes un couple extra!!

Commentaire de rapace74 posté le 16-09-2009 à 13:41:00

bravo maïlys pour ta course, je t'avais pronostiquée dans le top 10 voir 5... , je ne m'etais pas trompé , mais c'est bizarre que tu te sois prise au jeux des le début alors que ce n'est pas ton habitude!!! je te souhaite un super GRR !!! je serais derriere mon ordi de tte facon!!
bises
manu

Commentaire de agnès78 posté le 20-09-2009 à 17:36:00

ce côté compétitrice, je ne le comprends que trop ;-)! C'est toujours frustruant de devoir mettre le frein à mains... Ce qui est sur, c'est que sur le grand raid, tu vas pouvoir lacher les chevaux à fond :D Plus que quelques semaines avant de profiter à 100%. Bonne fin de prépa miss!

Commentaire de nico26 posté le 22-09-2009 à 13:51:00

Bravo Maïlys
c'est en faisant des bourdes qu'on progresse et c'est là qu'il faut être fort pour pas lâcher (c'est bien plus dur que quand ça va!)
Et puis même en en ayant bavé comme ça le résultat vaut bien le coup, ça promet pour l'objectif de la saison!
bon GRR à vous 2 et merci pour les échanges sur cette course (et avant)

Commentaire de chef_lolo posté le 29-09-2009 à 16:24:00

Belle perf avec des hauts et des bas qui montrent tout ce qui peut passer dans nos têtes de trailleurs pendant toutes ces heures de courses. Ca m'incite à faire cette course l'année prochaine. Bonne chance pour le GRR qui sera l'OBJECTIF, tu pourras alors jouer le scratch sans arrières pensées.

Merci et Mer..

Commentaire de Ben64 posté le 11-10-2009 à 23:00:00

Coucou Maï!

Bon j'arrive mille ans en retard comme d'hab...
Superbe récit en tout cas et bravo pour ta course. Comme quoi, on apprend toujours de ses erreurs. Mais je sais que tu gèreras comme il se doit le GRR.

A bientôt

Commentaire de Land Kikour posté le 25-10-2009 à 12:14:00

Bravo quelle course, quelle pugnacité, quelle courage, j'en suis baba, toutes mes félicitations.
A plus,
Olivier

Il faut être connecté pour pouvoir poster un message.

Votre annonce ici !

Accueil - Haut de page - Aide - Contact - Mentions légales - Version mobile - 0.25 sec
Kikouroù est un site de course à pied, trail, marathon. Vous trouvez des récits, résultats, photos, vidéos de course, un calendrier, un forum... Bonne visite !